- MASTERCLASS DAVE LOMBARDO par YOUPIMATIN - 2690 lectures
le 03 mars 2014 à la M.A.I. de Nancy



Quand un Maître de la batterie et accessoirement Demi-Dieu du Metal fait une masterclass à même pas 500 mètres de ton domicile, tu te dis qu'il est impensable de louper ça. Et pourtant, c'est bien ce qui a failli m'arriver en ce lundi 03 mars...



C'est grâce au réseau social créé par Mark Z. que je vois passer sur la page de Tanguy (THINK, ex-NO RETURN, qu'il en soit ici encore remercié) l'annonce d'une date à la M.A.I de Nancy pour une masterclass de Dave LOMBARDO. Le temps de me rendre compte que c'était le jour même, je me suis vite renseigné pour en apprendre plus. En effet, la communication autour de l'événement s'étant montrée fort discrète, je me vis pris au dépourvu.
Une fois les renseignements obtenus, me voilà sur place à 18h30. Je tombe sur Pierrick (PHAZM, ex-SCARVE) qui me lancera l'idée de faire ce billet ("Challenge accepted") pendant que Dave LOMBARDO se dégourdit les jambes à quelques mètres de nous. Puis d'un coup, tout le monde s'engouffre dans la salle où prendra lieu la leçon de ce soir.



Sur une estrade trône une batterie Tama rose paillettée (c'est peut-être pas Metal pour un rond mais je peux vous assurer qu'elle a pris cher, très cher même) pendant que l'ambiance monte d'un cran dans la salle.
Chacun s'installe et on sera, au final, un peu moins de 100 personnes à assister à un grand moment. La majeure partie de l'assistance est, quant à elle, constituée d'élèves suivant le cursus batterie à la M.A.I (cursus qui a compté Dirk VERBEUREN comme prof qui a eu comme élève Gaël FERET de MISANTHROPE et OCTAVION, aujourd'hui prof à son tour et présent en
coulisses).



Les lumières baissent, une poursuite éclaire la batterie puis le Maître prend place et c'est parti pour quatre extraits enchainés à la vitesse de la lumière. Trois de GRIP INC., le quatrième de SLAYER avec un courte partie de "Psychopathy Red" ("le seul morceau qu'ils m'ont permis d'utiliser", ça donne un petit indice sur l'ambiance au sein de son groupe le plus illustre...). Pour finir, un solo improvisé d'une dizaine de minutes où tout ce qui lui passera par le coeur sera joué (c'est d'ailleurs en ces termes qu'il le présente).
Alors oui, la frappe est lourde (une baguette sera même brisée sur un morceau de la bande à Waldemar SORYCHTA, baguette que j'ai d'ailleurs eu la chance de récupérer), le son est fort, ça joue carré, les roulements font vibrer les premiers rangs, les cymbales résonnent et c'est ça le meilleur ! L'impression de vivre un rêve éveillé, d'avoir ce moment rien que pour soi, d'en prendre plein la tronche et de trouver ça bon n'en est que plus bonne. D'ailleurs, les visages dans la salle ne trompent pas.



Vient le moment d'une séance de questions/réponses qui durera environ une heure. Elle sera traduite approximativement par un professeur de batterie de la M.A.I. qui, certes, connaît bien son métier mais pas la scène Metal (le pauvre ne savait pas que Jeff HANNEMAN était décédé), en même temps et à sa décharge, c'était pas forcément évident et il a réussi à créer une interaction entre Dave et le public présent.

Et là, le fan de Metal s'est régalé au niveau anecdotes ! On apprendra pêle-mêle que c'est grâce à "Overkill" de MOTÖRHEAD et "Rapid Fire" de JUDAS PRIEST qu'il y a de la double pédale dans SLAYER, que Dave a travaillé son endurance à la double fin 83/début 84 sur un pattern emprunté à Clive BURR qu'il a réadapté à sa convenance (le pattern vient de "Genghis Khan" sur "Killers"), qu'il a commencé à jouer à 3 ans en tapant sur les casseroles de sa mère, que son frère lui a appris les rudiments de l'instrument en lui refaisant jouer sur des boîtes en plastique avec des crayons (!!) des parties venant
d'albums de Janis Joplin, Jimi Hendrix, CREAM ou LED ZEPPELIN, qu'il est difficile de critiquer Lars ULRICH car c'est oublier que c'est un pionnier du genre ayant inventé un style et qui amené le Metal à un niveau populaire (il n'oublie pas au passage de citer également son comparse Tom HUNTING d'EXODUS dans les pionniers), que c'est grâce à son professeur à la fanfare du collège que sa frappe est si puissante (en effet, Dave est gaucher mais joue comme un droitier sur les conseils de ce fameux professeur - qu'il soit ici loué - ce qui l'a libéré dans son jeu, lui offrant ainsi plus d'espace et de
lattitude avec sa main gauche d'où son jeu plein d'intensité et sa frappe lourde), qu'il a piqué un plan à D.R.I qu'il a adapté à sa sauce (il a juste interverti la grosse caisse et la caisse claire sur les temps pour un effet mitraillette), que sa motivation sans failles et son investissement ont été pour beaucoup dans sa carrière et ce qu'il est aujourd'hui.

Il en profitera aussi pour nous parler de ses débuts avec SCAPE et SABOTAGE, de ses influences cubaines (certains breaks de SLAYER en sont directement issus), de la création de SLAYER avec ses amis d'enfances Jeff et Kerry, du financement de leurs
1ers enregistrements (le père de Kerry KING et Tom ARAYA qui avait un boulot ont mis la main à la poche), de son rôle de leader sur scène avec le groupe (c'était lui le maître et les autres devaient se caler sur lui, ce qui entraînera une
complicité avec Jeff où Dave se permettait de le surprendre en changeant un break ou en lançant un tempo plus rapide qu'à l'accoutumée), de ses collaborations avec John ZORN et Bill LASWELL, de son manque d'intérêt pour la musique
progressive (une musique calculée écrite par des gens qui se prennent la tête en se disant "Tiens, et si j'écrivais ça pour perdre l'auditeur"), de sa participation à FANTOMAS (toute la musique est écrite en amont par Mike PATTON qui, en bon
perfectionniste, fera parfois bosser Dave pendant deux heures pour une partie qui dure deux secondes et demie...), de l'importance du business (bien s'entourer est primordial, comme avoir un avocat et un agent par exemple), de son nouveau groupe PHILM ("du Punk et du Funk") avec le bassiste de WAR (connu pour son titre "Lowrider" repris en son temps par KORN) et Gerry NESTLER de CIVIL DEFIANCE, de sa participation à la B.O. d'un film avec son compère Gary HOLT et enfin que c'est lui qui bosse son propre son en studio suivant un accordage bien précis et sans scotch sur les peaux.
Sans oublier l'excellent conseil d'Eric PETERSON qui lui demandait pourquoi il ne mettait pas d'oreiller dans ses grosses caisses (une astuce pour avoir un son plus mat), ce à quoi Dave lui a expliqué que c'était comme si le guitariste enmettait un aussi sur ses cordes !



Bref, une heure et demie (qui a filé à la vitesse de la lumière) riche d'anecdotes et de leçons données dans une excellente ambiance avec une légende qui s'est révélée être d'une humilité et d'une sympathie non feinte avant de se conclure par un titre rockabilly au piano de Ray CHARLES habillé d'une partie de batterie où Monsieur LOMBARDO se marre comme un gamin, il se fait plaisir, se làache et ça s'entend.
Une fois fini, Dave s'est prêté au jeu des photos et autres autographes avec plaisir en ayant un mot pour chacun (et il y avait du monde...). La classe ultime, tout simplement.

La M.A.I., vous remettez ça quand vous voulez !

Encore merci à eux et au Maestro pour sa gentillesse, son accueil, son talent, ses conseils et sa simplicité.









Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 11h21 - (765)
Super boulot et super report !!

Ca donne envie et a l'impression d'y être, voir Lombardo devant une petite assemblée ca doit être royal !



Pouet pouet
IP:88.136.221.140
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 11h59 - (766)
Merde, merde et remerde, pourquoi j'ai loupé çà !!!

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 12h39 - (767)
Super! L'avenir de Grip inc n'a pas été evoqué?

Gégé
IP:90.24.222.136
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 13h06 - (768)
Très interessant, merci. Je n'ai jamais assisté à ce genre de trucs, comment ça se passe, tu payes ta place comme pour un concert?

L'anecdote avec Slayer est quand même dingue, Lombardo n'a même plus le droit de jouer sa propre musique... Ca ne m'étonne qu'à moitié, Slayer c'est vraiment du passé.

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 13h33 - (769)
Super boulot effectivement, passionnant!

mpelforth
IP:193.54.109.8
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 13h36 - (770)
Excellente vidéo ;-)

gérard klein
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 14h12 - (771)
J'ai vu la même interprétation 2 jours auparavant à Néris les Bains, à côté de Montluçon.Le titre de Ray Charles fut juste énorme.Tout le côté interview, ce sont les élèves qui en ont profité lors du stage l'après midi.


Pierrick
IP:90.6.208.42
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 15h20 - (772)
@YoupiMatin: YOU DID IT !

matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 16h10 - (773)
Personnage possédant un capital de sympathie énorme.

Dave Lombardo aime la musique avec un grand M et pas que le metal.
J'apprécie le fait qu'il rende à César ce qui est à César (Lars Ulrich) sachant que tout le monde sait qu'il le surpasse bien évidemment.

Comme dit plus haut, Slayer, c'est du passé.

Pour ma part, mon plus gros moment de "looze" est d'avoir manqué Grip.Inc en mai 1999 de passage à l'Arapaho (à seulement... 500 m de chez moi.) J'ai toujours espoir de voir le groupe sur pied avec un chanteur aussi charismatique que Gus.

Pour revenir au son de batterie, Dave a un son très "authentique", très acoustique. Pas de trigg, pas d'overdub, juste la résonance profonde du fût, a contrario du son "plastique" d'aujourd'hui sans saveur.


matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 16h18 - (774)
Quelqu'un aurait-il le lien YouTube d'une vidéo de snowboard où Dave nous gratifie d'une belle partitipn en bande son ? Il me semble l'avoir découvert sur VS à l'époque justement. MerKi.

matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 16h18 - (775)
*partition

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 17h59 - (776)
merci Youpimatin...ça donne envie



grozeil
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 19h42 - (777)
Super esprit le gars en tout cas. Par contre, que pensent les batteurs de son break vers 00:42? C'est pas un peu beaucoup vaseux ça?

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 19h42 - (778)
La classe. Non seulement c'est une bête, mais il joue et écoute plein de styles, ce qui enrichit son jeu. On va pas jouer à "qui a la plus grosse derrière sa batterie", il y a plein de très bons batteurs, lui a quelque chose en plus c'est clair!
Mais je suis allé voir Soilwork à Luxembourg Samedi, et Dirk la mandale, c'est quand même du très très haut niveau aussi! Putain...



Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 19h47 - (779)
Sympa... :)

C.
IP:77.201.129.249
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 19h51 - (780)
Effectivement, il n'y a pas eu beaucoup de pub autour de cet événement mais qu'est-ce que c'était bon!
Dave Lombardo est très ouvert, a répondu sans langue de bois aux questions (il m'a semblé nostalgique quand il évoquait Slayer tout en ayant une dent contre KK, cf. la remarque sur les blast beats) et était ultra disponible avec le public!
Merci Mr Lombardo!

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 21h09 - (781)
Merci à tous pour vos comm', ça fait plaisir surtout que je ne savais pas trop quoi raconter, par quel angle aborder tout ça.

Non, l'avenir de Grip Inc. n' a pas été évoqué, non, il ne faut pas payer sa place comme à un concert car c'était ouvert au public (mais pas de pub à Nancy autour de l'événement), oui il a fait quelques petits pains et oui, Kerry a eu droit à sa petite pique (à priori, c'est lui le chef de l'entreprise Slayer) et oui, c'était vraiment gigantesque à tel point que je ne réalise pas encore tout à fait...



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 21h10 - (782)
Et merci à Maître Pelforth pour sa vidéo qui illustre l'article et que j'ai oublié de citer.

Chaussures2golf
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 22h24 - (783)
Ha oui la video illustre bien le recit... La grosse claque ! Merci pour d'avoir partagé ça.
(même les ghosts notes à 00:42 sont correctes)



MADTRASH
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 23h23 - (784)
très bon ce petit "rusty nail" .
ca me rappelle ce concert en 99 a l'arapaho :(


Pingujp
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2014 à 06h59 - (785)
Super report, pour avoir eu également la chance d'échanger quelques souvenirs avec Thunderdave (AAhhh le Heavy sound de Poperinge en 1985!), je peux affirmer que sa gentillesse n'a d'égal que la vitesse à laquelle j'ai vu Kerry King traverser les 3 mètres qui séparaient la sortie de la Coopérative de mai à Clermont-Ferrand de la porte du tour-bus... Pour en revenir à ce dernier, j'ai souvent eu l'occasion de voir en live qu'il n'appréciait que "modérément" les fantaisies, impros, ou plus rarement grosses plantades de son batteur.
Déjà presque 1 an, RIP Jeff & Slayer.

mpelforth
IP:193.54.109.8
Invité
Posté le: 11/03/2014 à 09h35 - (786)
Merci à Youpimatin pour ce beau Report.

mpelforth
IP:193.54.109.8
Invité
Posté le: 11/03/2014 à 09h39 - (787)
Pour info, il y a d'autres extraits sur ma page Youtube.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2014 à 20h28 - (788)
Merci pour ce très bon report !

Jenletr
IP:5.254.135.170
Invité
Posté le: 19/03/2014 à 09h53 - (791)
J'ai toujours trouvé ce batteur plus que moyen, un jeu branlant souvent à la limite... Je ne comprendrai jamais toutes ces éloges. Il est techniquement mauvais, n'a aucun feeling et en dehors de jeu typiquement "metal" il est inexistant !

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2014 à 12h54 - (792)
Jenletr@ oui bien sur, soit tu es un troll, soit tu ne l'as jamais vu live, il suffit de lire tous les commentaires au dessus. Ce n'est pas le fanboy qui te parle là, il se trouve qu'en 25 ans de concerts live, c'est l'un des deux ou trois batteurs qui m'aient réellement mis une claquasse en live, il y a peut-être des gens plus rapides, plus techniques, plus méchants, moi j'appelle çà des robots.

Jenletr
IP:5.254.135.31
Invité
Posté le: 20/03/2014 à 14h15 - (793)
Je l'ai déjà vu en live... et bien il était fidèle à ce que je pense de son jeu ! Je suis désolé mais il n'a pas beaucoup de technique et ses breaks sont moches à écouter.
J'ai bien lu les commentaires au dessus, c'est justement pour ça que je disais que je ne comprendrai jamais toutes les éloges à son sujet.
Je ne suis pourtant pas fan des batteurs "robots", mais j'apprécie un minimum de technique et de précision !

Jenletr
IP:5.254.135.31
Invité
Posté le: 20/03/2014 à 14h19 - (794)
C'est le statut de "demi-dieu" que je conteste. Je ne dis pas que c'est un mauvais batteur... mais il n'a rien de plus que de très nombreux batteurs. Un parmi beaucoup d'autres quoi...

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2014 à 19h53 - (795)
Il a inventé un style, il est autodidacte, il sait faire sonner une batterie, il est constant et lourd dans sa frappe, il a une gestion des toms que peu d'autres ont, c'est le batteur qui a fondé Slayer mais au final tu as raison, Jenletr, il n'a rien de plus que les autres.
Il a une technique qui lui est propre ce qui fait que personne ne peut sonner comme lui et tu n'aimes pas écouter ses breaks, soit et c'est ton avis mais à part ça, que veux tu, les autres doivent avoir tort...

Merci de tes commentaires en tout cas ;-)



YouMustPay
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2014 à 19h15 - (797)
@ Jenletr

Mdr...!!

+1 hammerbattalion






Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker