- HATEBREED+LOKURAH par VELVET KEVORKIAN - 1308 lectures
Le samedi 08 juin 2013 au Forum de Vauréal



Dans le 9.5, on a peut-être les fans de tunning et la plus grosse communauté portugaise de France, mais on a aussi, et quand même, le Forum à Vauréal pour se rattraper. Car mine de rien, cette salle accueille pas mal de belles affiches, tant au niveau metal que varietoche. Et ce samedi 08 juin, c'était au tour d'HATEBREED de squatter la scène du Forum.

Ce fut une première pour nous, ou plutôt 2 premières. Ouai, première fois qu'on fout les pieds au Forum (et à Vauréal tout court) et première fois qu'on va voir la machine hardcore ricaine HATEBREED. Et ce soir là, il fait lourd, orageux même, mais ce n'était rien comparé à l'intérieur de la salle… Le short et le tee shirt sont même de trop à un certain moment de la soirée, mais on y reviendra… Pour l'heure, une fois être entré dans la salle, on débarque en plein set des Franciliens de LOKURAH, qui ont l'honneur d'ouvrir pour les amerloques sur cette date.

Et LOKURAH déballe déjà bien la rillette devant un publique qui a répondu présent. En témoigne la salle bien remplie, qui ne fait qu'accroître la chaleur des lieux et qui nous prépare à une soirée sous le signe de la transpiration. Hormis cela, LOKURAH envoie son metal/hardcore/thrash de fort belle façon à la face de l'assistance qui reste, malgré tout, assez curieuse et discrète devant leur set. Les franciliens ont de l'énergie à revendre, en témoigne ce chanteur à moustache qui tient la scène d'une main de fer et ne cesse d'haranguer la foule pour « que ça bouge un peu plus ». Le reste du groupe n'est pas en reste, et balance un show énergétique et intéressant quand on ne connaît pas une note du combo. Bonne surprise donc, et bonne prestation avec, si je ne m'abuse, une sympathique reprise d'EDGE OF SANITY en fin de set. Le groupe quitte les planches tous sourires, sous les acclamations du public, et on regrette un peu d'avoir loupé le début de leur set.

Le temps d'une cigarette et d'un brin de papotage dans l'enclot à bestiaux, qu'il est déjà temps d'aller se placer correctement pour assister au set d'HATEBREED. Placé de façon optimale (contre un mur, sur la droite), on assiste aux balances du groupes et constatons que le son VA ÊTRE UNE PEU FORT ! Mais bon, à la guerre comme à la guerre comme on dit, faut assumer d'avoir oublié ses bouchons d'oreilles. Et c'est après un sympathique « Free Bird » des LYNYRD SKYNYRD, en guise de fond musical, que les lumières s'éteignent enfin afin de laisser places à une intro pompeuse sur laquelle débarque le crew de Bridgeport. L'assistance est bien excité et le fait savoir direct lorsque le groupe démarre son set par un « To The Threshold » qui fait littéralement explosé la salle. Pogoteurs et piteurs s'en donnent à cœur joie et ce n'est que le début du show. D'ailleurs, tout du long le public sera en grosse forme en formant un pit sacrément violent et transpirant Le groupe parait en forme lui aussi. Jasta débarque en claquant les mains du premier rang, tout sourire, mais cette sensation va vite s'effacer au fur et à mesure du concert. Même si HATEBREED assure bien, on sent que le groupe, et surtout Jasta, ont un petit coup de mou et expédient les titres à la chaîne. Jamey harangue la foule, mais manque cruellement de hargne dans son chant ce soir là, ce qui est peu dire du reste de l'équipe qui assure le strict minimum scéniquement parlant, à l'exception de Chris Beattie qui se démène comme un lion sur ses parties basse. Wayne Lozinak et Frank Novinec assure les backing vocal et balancent leurs riffs chacun dans leur coin, un brin stoïques. Néanmoins, les 5 gars du Connecticut délivrent un show très correct, piochant dans l'ensemble de leur discographie pour un résultat coup de poing : qu'il est bon de se bouffer du « Smash Your Enemies », « Doomsayer », « Live for This » et autre « I Will Be Heard » en pleine tronche et dans les esgourdes dans une ambiance quasi-tropical. Car même en petite forme, quand ça envoie, bah ça envoie avec HATEBREED. Jasta à vraiment le truc pour se mettre le public dans la poche, en demandant toutes les 5 minutes a l'assistance de « jumper », et tient le show quasiment à lui tout seul. Il ne faut pas oublier que le groupe est aussi là pour promouvoir son dernier bébé en date, « The Divinity of Purpose », avec des titres tel que « Honor Never Dies » ou « Put It to the Torch » qui passent plutôt bien l'épreuve du live et bastonne ce qu'il faut. Le groupe prend le temps d'honorer le regretté Jeff Hanneman, en interprétant une reprise du « Ghosts of War » de SLAYER, violente à souhait, et qui ne fait qu'augmenter la température du lieu. Après une bonne heure et demi (à la louche) de set, le groupe conclu son show par un « Destroy Everything » tonitruant qui se charge de finir les derniers excités du pit. On quitte alors vite fait la salle, car ça devient vraiment étouffant avec tout ce mélange de transpiration et d'alcool, en espérant qu'on ne loupe pas de rappel. Mais une fois dehors, et à la vu de Beattie fonçant tout droit dans le tour bus, on se dit que non, a pas rappel.

Alors ouai, c'était fort bon, même si les gars n'étaient pas au top de leur forme, mais ça l'a fait. HATEBREED c'est clairement du « hardcore de stade » (© Seb On Fire) mais ça fritte bien en live, surtout dans une petite salle. A revoir, donc, avec plus de pêche et un volume moins élevé (biiiiiiiiiiiiiiiii).


Set-list (approximative et pas dans l'ordre)

Everyone Bleeds Now
Burn the Lies
Betrayed by Life
Hollow Ground
Final Prayer
Smash Your Enemies
Facing What Consumes You
Live for This
Doomsayer
Beholder of Justice
To the Threshold
Spitting Venom
Ghosts of War (Slayer cover)
In Ashes They Shall Reap
Honor Never Dies
Indivisible
Dead Man Breathing
I Will Be Heard
Destroy Everything


Auteur
Commentaire
IP:195.6.198.122
Invité
Posté le: 11/06/2013 à 15h34 - (404)
purée un blague raciste après moins d'une ligne de LR, pas mal félicitations

Bescherelle
IP:217.109.35.203
Invité
Posté le: 11/06/2013 à 15h54 - (405)
avec les fautes d'orthographes en moins c'est possible ou pas?

jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2013 à 15h54 - (406)
C'est le 94, plutôt, pour les Portugais ! :D

pj666
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2013 à 16h46 - (407)
Merci pour ce report !



William
IP:86.195.25.200
Invité
Posté le: 11/06/2013 à 16h49 - (408)
Et ils n'ont pas commencé par Everyone Bleeds Now mais par To The Threshold!

William
IP:86.195.25.200
Invité
Posté le: 11/06/2013 à 16h51 - (409)
Et put it to the torch n'a pas été jouée, ni defeatist il me semble...set list erronée, si c'est celle qui provient de Setlist.fm de la date de Saint Malo, son auteur a précisé que les titres n'étaient pas dans l'ordre, et ce n'était pas la même que celle de samedi.

Très bon concert autrement.

pj666
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2013 à 16h53 - (410)
Merci pour ce report !



Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2013 à 20h44 - (411)
@IP:195.6.198.122: n'importe quoi...

Sinon, pour l'histoire de la set-list, j'avoue ne pas être le plus habile question mémorisation de set-list. Alors j'ai piqué celle dispo sur le site dont parle William, pensant qu'elle collait au mieux.

@pj666: de rien ;)

Monsieur Jean-Louis
IP:82.216.49.186
Invité
Posté le: 12/06/2013 à 04h08 - (412)
Toutes ces fautes, c'est quand même de l'ABUS !!!

Chara
Membre enregistré
Posté le: 12/06/2013 à 10h03 - (413)
Je suis du coin et j'avoue ne jamais avoir vu de concours de tuning par des portugais mais je confirme que le forum fait beaucoup de bons concerts!

ryan
IP:82.232.30.50
Invité
Posté le: 13/06/2013 à 13h02 - (414)
les bouchons d'oreilles étaient distribués gratuitement au bar. (pour la prochaine fois)

hellxXx
Membre enregistré
Posté le: 19/06/2013 à 22h41 - (415)
hum la setlist a été mise sur le site des le lendemain... et dans l'ordre...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker