- KREATOR - CALIBAN - ELUVEITIE - EMERGENCY GATES par BOZKILLER - 3060 lectures
le 27 janvier 2009, à Paris, Elysée Montmartre.



Plusieurs choses m'ont évidemment poussé à venir à ce concert : Supporter cœur et âme mes chouchous de KREATOR, dont leur dernier album est une tuerie, bien évidemment! Refaire de KREATOR le groupe que j'ai le plus vu sur scène! Et enfin profiter de cette affiche extrêmement éclectique, qui n'allait pas plaire à tout le monde...
Pour commencer, lançons le coup de gueule du jour: quelle brillante idée de commencer un show à 18h, heure à laquelle on songe à partir du taff. Alors certes, il y a ce putain de couvre-feu à la con de cette salle (fin des hostilités à 22h30), mais quand (notez qu'au précédent passage de mes brutes préférées, ça ne les avaient pas empêchées de pousser jusqu'à 23h.. Quelle ambiance d'ailleurs). Bref, j'ai raté Emergency Gates, comme beaucoup... Et à mon avis ça ne me manquera pas, vu comment je vais allumer très bientôt leur dernière livraison!




J'arrive donc en début de set d'Eluveitie. Et là, je suis vite conquis; leur melo-black-death-folk est carré, rafraîchissant et bien interprété, par des musiciens fort sympathiques. Mention spéciale aux deux filles, qui s'en sortent haut la main, avec viole et violon. Elles ont un sourire jusqu'aux oreilles et paradoxalement ce seront elles qui, avec le chanteur, bougeront le plus. Car il faut bien dire, qu'alors qu'ils enchaînent des titres bien festifs, les six membres du groupe forment un mur uni devant leur batteur, comme si leurs pieds étaient collés au sol à la super-glue. C'est dommage, tant leur musique festive appelle à la danse. C'est digne d'un festnoz, et j'ai vraiment apprécié ces 40 minutes rafraîchissantes, décontract'. Il ne manquait qu'un bon son pour en profiter pleinement (dur d'entendre la viole, ou les flutes de là où j'étais).

Sans plus attendre le premier extrait que vous attendiez tous:




Le plus marrant, c'est le mouvement de foule à la fin du show. Déjà que la salle est en config minimale, elle n'est remplie qu'au 3/4, on a presque 1/3 qui déserte l'avant-scène...




On enchaîne assez rapidement avec Caliban. Pour être très honnête avec vous, j'avais rapidement écouté quelques titres ici ou là, et j'aime assez une petite dose de leur metalcore, une fois en passant. Y a pas trop de chants clairs, quelques riffs à la At The Gates sympa. Bref j'attendais un bon show... Bon soyons clair, je me suis emmerdé comme jamais. Profitant de mon pass photo, je me suis glissé dans l'avant-scène, espérant bénéficier des conditions exceptionnelles. Mais tout est tombé à l'eau à cause d'une part d'un son de merde à cet endroit, mais surtout d'autre part de l'arrivée du chanteur emo-stereotype-spaghetti qui m'a immédiatement rappelé à l'ordre. Ici on fait dans le trend pas dans du Metal burné... Bon je vais continuer d'être honnête, ce mec a une super voix (même si aidé par quelques effets), mais je ne me retrouve absolument pas dans cette dégaine et cette coupe à la con :). Pourtant je suis plus dans le « Support Music, not your visagiste », mais là ça m'a fait mal. Et le pire c'est que côté zik, c'est finalement le grand vide! 3 mesures melodeath (merci ATG), 3 riffs mitraillette (tatatata tatata tatatata) et on essaye de faire sauter tout ce ptit monde... Bref chiant quoi... Même leur fameux Wall of Death était particulièrement pathétique... Faut dire, il n'y avait pas grand monde... Les ptits djeunz étaient ravis, les vieux cons comme moi attendaient sagement que ça passe (c'était long quarante minutes putain).












Et pourtant, en regardant mes vidéos je trouve pas ça si mauvais que ça. Donc pour moi Caliban est un groupe à écouter (rarement), mais pas à aller voir… Allez comprendre.




Cette fois-ci encore, KREATOR aura été magistral! Alors certes devant cette configuration à laquelle ils n'étaient plus habitués (souvenez-vous des deux fois précédentes: loco blindée et concert historique - Elysée blindé et ambiance torride) on dira qu'ils n'ont pas tout donné, juste les 1h30 de show réglementaire. On est donc loin des 20 titres prévus sur la tournée.
Mais putain comme ils arrachent tout! Quand Mille crache son fiel sur scène il est impressionnant, limite monstrueux avec ces lumières rouges! Putain, je l'adore ce mec. Je disais dans la kro de leur dernier chef-d'œuvre "Mille incarne le Thrash, il sue le Thrash, il EST le Thrash à l'allemande,", mais c'est exactement ça. Les mecs de Caliban peuvent en prendre de la graine, pour mettre le feu il ne suffit pas de faire "jump-jump" mais bien de déverser sa haine sur scène et ça Mille il sait s'y prendre.
Côté playlist, beaucoup de vieux titres (toujours les mêmes classiques "Tormentor", "Betrayer", "Riot Of Violence", "Flag Of Hate", qu'il sera bon un jour de remplacer, même si on a eu droit à un Ventor en forme pour assurer le chant), une belle place pour le nouvel album (quatre titres joués), le magistral et inattendu enchaînement "People Of The Lie" et l'énorme "Coma Of Souls". Ajoutez à cela "Phobia", "Violent Revolution" et "Enemy Of God" et je crois que le compte y est. Que du hit quoi. D'autant qu'ils enchaînent presque non stop et envoient la purée à chaque fois.
Ajoutez à ça un bon gros son, des fans déchaînés et connaisseurs, des vidéos projetées sur le backdrop (très bien vu celle avec les vieilles photos d'époque sur les vieux titres) et une petite caméra pour projeter l'image de la foule. Sympa.

Allez pour se faire plaisir, voici le début du show (j'ai quand même raté la petite intro, ayant été pris par surprise...):




Reste à répondre à la question à 1000 F, mais où étaient les gens hier soir ? Certes l'éclectisme de cette affiche n'a pas dû captiver les foules (ça c'est sûr), le prix non plus (là aussi on ne connaît pas la crise), mais au final ce fut un bien bon moment. Et pour finir, because I'm worth it: « Eins, Zwei, Drei, Vier… Chaooooooos »


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker