- MARKIZE + AMPHITRYON + ERYNIES par SHAKA - 952 lectures
Samedi 13 décembre 2008 - Le Campus - Paris



Quelques mois après son passage au Campus (cf. live-report dans les archives), MARKIZE remet ça au même endroit, avec deux groupes différents.

ERYNIES, est le premier à monter sur scène. Musicalement, c'est du pur heavy speed, mais avec une chanteuse. Je ne m'attendais pas à ce que la musique d'ERYNIES soit aussi directe (j'avais écouté un peu auparavant d'une oreille distraite). En fait, je trouve qu'il y a un certain décalage entre le côté direct de la musique et le chant lyrique plus posé de la jolie Carole. Malgré quelques problèmes techniques guitaristiques au tout début, on sent que le groupe a envie d'en découdre et son énergie est bien communicative (Bertrand, le guitariste, est déchaîné). En résumé, ERYNIES nous offre un bien belle prestation, efficace... un groupe à approfondir.



AMPHITRYON, c'est en quelque sorte, le "vilain petit canard" de la soirée. Je ne connaissais pas du tout à part ce commentaire de Mme Shaka : "Je les avais dans mon Top Amis sur MySpace, j'aime bien... enfin, je crois, je me souviens plus trop". La musique de ce groupe du Nord est assez atypique et en décalage avec les autres groupes de ce soir. C'est une sorte de doom death avec des choristes féminines. Le tout est très froid, théâtral, difficile d'accès, tout en ambiances. Disons que je suis plus hypnotisé que séduit par leur musique. Sur le coup, je n'aime pas trop, mais avec le recul, je trouve AMPHITRYON intéressant, si bien qu'à la fin du concert, j'ai envie d'acheter l'album, mais je n'ai plus assez de monnaie, la prochaine fois sans doute.







Arrive enfin MARKIZE, sur scène, groupe que je connais bien sur disque et en live. Encore une fois, le groupe de la belle Alina a su captiver l'audience (on apprendra plus tard durant le show que le concert a failli être annulé car elle avait des problèmes de voix). Premier détail qui me frappe (malgré la fumée qui envahit la scène) : tiens, ils sont un en mois, il n'y a plus de bassiste. Heureusement, cela ne nuit pas à la prestation. Première petite surprise après quelques titres, le groupe nous propose un intermède acoustique. Je ne suis pas très friand de cet exercice de style habituellement, mais bon, le temps de deux titres, ça va, ça permet de varier les plaisirs. La seconde surprise vient plus tard avec une reprise du célèbre "Can't Get You Out Of My Head" de KYLIE MINOGUE, la célèbre chanteuse australienne de "Shaka music". En guise de rappel, MARKIZE nous propose les deux titres déjà joués en acoustique, mais cette fois en électrique. MARKIZE est vraiment un des groupes français de metal qui a le plus de potentiel, c'est indéniable.

Set-list MARKIZE :
- J'Erre
- Papperdoll
- Believe
- Pozvani Mnie, Pozvani
- Why Do You Hate Me (Papillons)
- Transparence (version acoustique)
- In My Dream (version acoustique)
- Intro
- Another Breath
- Pardonne-Moi
- My Chains
- Poussières De Vie
- Can't get You Out Of My Head (cover KYLIE MINOGUE)
- Mon Ange
Rappels :
- Transparence
- In My Dream

Au final, une bonne soirée, avec trois bons groupes (même AMPHITRYON qui m'a pas mal intrigué). Rendez-vous en avril à La Locomotive si vous voulez découvrir MARKIZE dans une salle plus grande, au Rock Girls Fest, avec notamment INTERRIA, THE OUTBURST et JADALLYS.

Plus de photos :



Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker