SOULFALLEN - Dark Remains + Death of the Tyrant (Autoprod.) - 10/04/2016 @ 11h02
La Finlande, parent pauvre de la scène scandinave. Vu de 2016 ça parait difficile à croire et pourtant... Il y a 20 ans, la planète underground n'avait d'yeux et d'oreilles que pour leurs voisins suédois et norvégiens. Le pays des mille lacs n'évoquait alors qu'une poignée de références (Impaled Nazarene, Amorphis, Sentenced...) au succès construit sur la durée et acquis de haute lutte. Par exemple, Stratovarius a du trimer plus de 10 ans avant d'obtenir la considération des fans de power metal. Heureusement, à l'approche du nouveau millénaire, la situation s'est débloquée. Grâce au travail de sape de ces pionniers, la génération suivante a fait sauter le verrou, permettant au metal finlandais de s'échapper du ghetto de l'anonymat. Aussi impressionnant qu'inattendu, le succès rencontré par Children of Bodom a entrainé dans son sillage pléthore de formations avides d'en découdre. Sur le moment beaucoup ont cru à une génération spontanée, conçue dans la précipitation afin de surfer sur la vague. Le lot commun de chaque phénomène de mode en somme. Musicalement c'est pas faux, mais ce que l'on sait moins, c'est que la plupart des groupes concernés possédaient déjà une solide expérience.

Vérifions ça avec quelques extraits de naissance:
1991: Ancestor (futur Kalmah), Andromeda (futur Eternal Tears of Sorrow)
1993: Inearthed (futur Children of Bodom)
1995: Catamenia
1996: Requiem (futur Norther)

Autre exemple, méconnu cette fois. Fondé en 1996 à Jyväskylä dans le centre du pays, Blacksmith s'évertue déjà à réaliser ce mélange de death mélodique et de black symphonique. 7 années et 2 Demos plus tard, [Beneath a Thick Satin Moon (1999) & Outcast / Forlorn (2000)] ce groupe splitte. Kai Leikola (vocals & bass) et Mikko Luontama (guitars) choisissent de ne pas en rester là: Soulfallen est né. Le duo recrute Jimmy Salmi à la batterie et Tuomas Ekholm aux claviers. Quelques mois plus tard, à l'été 2004, le quartet met en boite sa première Demo, Dark Remains, sous la houlette du producteur Arttu Sarvanne (Algazanth, Funeris Nocturnum, Silentium). Le résultat est conforme à ce qu'on est en droit d'attendre de musiciens expérimentés: des morceaux qui tiennent la route. Vocaliste polyvalent (death, black, murmures), guitariste alternant riffs puissants et mélodies heavy, section rythmique solide, claviers omniprésents contribuant à la dynamique de l'ensemble... rien à redire, surtout avec une production de cette qualité. Imaginez une version black metal d'Eternal Tears of Sorrow et vous aurez un assez bon point de comparaison. Mais dans la foulée de ce 1er essai, le déménagement de Mikko Luontama le contraint à quitter Soulfallen. De son côté, le batteur Jimmy Salmi intègre Atakhama (side-project death metal de membres de Funeris Nocturnum) en tant que vocaliste. Quant à Tuomas Ekholm, le claviériste dépanne Reprisal Scars (thrash/death) sur leur 1ère Demo. Une 1ère année d'existence plutôt bien remplie, n'est ce pas?


Dans la perspective de monter sur les planches, les Finlandais ne recrutent pas 1 mais 2 guitaristes: Marko Cieslak et Aapeli Kivimäki (Beautiful Betrayal). Le désormais quintet effectue une poignée de dates salvatrices avant de reprendre le travail de composition. En février 2006, Soulfallen retourne au Studio Watercastle de Arttu Sarvanne pour mettre en boite un nouveau Promo 3 titres: Death of the Tyrant. Le groupe a muri, dévoilant des compositions moins naïves, plus subtiles, aux contrastes plus marqués. Comme attendu, l'apport de 2 guitaristes rééquilibre la balance face à un Tuomas Ekholm toujours aussi exhalté. La section rythmique apparait plus consistante et racée, de même que les vocaux, parfois doublés. C'est le moment où jamais pour eux de percer et le résultat ne se fait pas attendre, avec des réactions très positives dans les médias finlandais (Noise, Imperiumi, Inferno...). Soulfallen est régulièrement cité dans la catégorie 'meilleur groupe non-signé', jusqu'à leur signature sur une petite structure locale: Off Records. Une bonne nouvelle qui n'empêche cependant pas les départs de Marko Cieslak (qui arrête la musique) et Tuomas Ekholm, ce dernier rejoignant Algazanth à plein temps. Guidé par son frontman Kai Leikola, Soulfallen poursuit sa marche en avant, avec en ligne de mire la sortie de son 1er album, World Expiration, en septembre 2007. La suite de l'histoire? Un nouveau guitariste, Simo Rahikainen (ex-Atakhama, ex-Funeris Nocturnum, ex-Where Victims Lie), et le clip du morceau Death of the Tyrant (version album), visible ci-dessous.


Les Finlandais proposaient ces 2 Demos en téléchargement libre sur leur ancien site officiel.
3 des 6 morceaux restant inédits, je vous les propose via un lien dropbox.
Pour les amateurs de mix death mélodique/black sympho c'est par ICI


Rédigé par : forlorn | 2006 | Nb de lectures : 656


Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 10/04/2016 à 16h19 - (31935)
Découverte bien sympathique... :)

Strat
Membre enregistré
Posté le: 11/04/2016 à 11h43 - (31936)
Il est vrai que l'on entends comme un ersatz de ce groupe magnifique qu'est Eternal Tears of Sorrow.

Je vais devoir gratter pour apprendre un peu plus sur ce groupe. Merci pour cette chronique ainsi que pour la mise en ligne des fichiers.
Enfin il est vrai que pendant bien longtemps la Finlande fût l'enfant pauvre de la scène scandinave, jusqu'à..



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 11/04/2016 à 13h40 - (31937)
Je ne connaissais que "The Promise of Hell".
Merci de remettre en avant ce groupe intéressant.

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 11/04/2016 à 16h12 - (31938)
Pour info The Promise of Hell est le 3ème et dernier album en date de Soulfallen. Sorti en janvier 2012, il est disponible en free download sur leur site officiel (ainsi que le Blog VS).

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker