BODY COUNT - Born Dead (Virgin) - 14/03/2015 @ 21h13
Si il y a bien une claque à laquelle je ne m'attendais pas en cette année 2014, c'est bien celle que m'a infligé Body Count avec Manslaughter : Ouille, ça pique !
Bande son incontestable de mon automne 2014, cet album est une bombe de Crossover Rap-core 90's racé, puissant, aux riffs inspirés et à la production en béton armée...tout le contraire du très terne Murder 4 Hire (2006) en somme.
Car même si j'ai toujours adoré et respecté Ice-T, tant pour sa carrière dans le Hip-Hop et le Métal que pour son charisme, sa personnalité en acier trempé et son humour (si,si!), il faut bien avouer que depuis une bonne quinzaine d'année, sa carrière ronronnait méchamment : albums Hip-Hop ennuyeux, Reality-Show flippant avec sa femme, Body Count à la ramasse et cachetonnage sans prise de risque dans la série Law & Order...Bref, mon pôte Ice donnait quand même la sale impression d'être entré dans une phase de retraite anticipée...jusqu'à la sortie de ce Manslaughter !
Quelle joie de revoir le Body Count teigneux et sans pitié de mon adolescence (pour les retardataires, visionnage des clips de Talk Shit, Get Shot et de Institutionalized obligatoire ! Ok ?)
Résultat des courses pour ma pomme : une Icemania aigu pendant plusieurs mois : achat des skeuds Hip-Hop qu'il me manquait, de sa biographie et bien sûr, dépoussiérage des premiers Body Count, dont ce Born Dead, sorti en 1994, qui est le premier disque de la discographie de Ice-T sur lequel j'ai posé une oreille.

Mon premier contact avec ce grand homme eu lieu en 1992, année de la sortie du premier album de Body Count dont le titre Cop Killer ne plut pas, mais alors pas du tout, aux forces de police Américaines ainsi qu' au président Georges Bush (pas le neuneu qui s'étouffe avec des bretzels hein ! Non, ici c'est de Georges Bush Senior dont nous parlons, fier papa du demeuré sus-cité!) et à cette morue de Tipper Gore, créatrice du Parents Music Resource Center (le logo « Parental Advisory »sur les disques, vous connaissez ? Et bien ça vient d'elle !). La pression sur les épaules de Ice-T fut telle qu'il céda et que le morceau incriminé fut retiré de l'album et remplacé par le titre Freedom Of Speech (pas un hazard!).
Devant l'ampleur du scandale, la presse française relata l'événement, je découvris donc Ice-T lors d'un reportage TV français où le mec m'impressionna par l'intelligence avec laquelle il démontait les arguments de ses détracteurs et pointait les contradictions de ceux qui voulaient sa peau.
Deux ans plus tard, Ice-T est l'invité de l'émission Nulle Part Ailleurs sur Canal +. Après un sketch mémorable de De Caunes et Garcia, le groupe se lance dans l'interprétation de Born Dead, morceau titre de leur deuxième album sorti il y a quelques jours. Du haut de mes quatorze balais, le groupe (ou plutôt le Gang!) me fait une très forte impression : cinq blacks à l'allure de Badass total, jouant un pur Crossover de Métal et de Hardcore, agrémenté de nombreuses saillies Hip-Hop...deux blackos se tiennent immobiles, les bras croisés, l'air mauvais, de chaque côté de la scène (clin d'oeil à Public Enemy?)...le gratteux rythmique porte le masque de hockey du tueur de Vendredi 13 (alors là, magnifique!)...et bien sûr, Ice-T qui écrase l'auditoire de sa présence...tout pour me plaire !
Je deviens fan, ce titre m'obsède à tel point que j'achète le disque dés le lendemain. Ce disque tournera en heavy rotation dans ma petite piaule d'ado pendant un bon mois ! (ma reum' doit le connaître par coeur!)

Comme sur leur premier opus, Body Count attaque par un morceau au riff simple et répétitif servant d'introduction à l'album : Body Count ! Body Muthafuckin' Count ! Répété comme un mantra sur un fond sonore de sirènes de police...Welcome to L.A ! L'ambiance est posée !
B.C casse la routine dès le deuxième titre : là où le premier album faisait la part belle aux rythmes rapides et au ruades Punk/Hardcore, Masters Of Revenge surprend par un riff ultra heavy, au feeling Sabbathien et au tempo lourd et écrasant, la voix de Ice-T se fait plus grave et plus sombre. De manière générale la tonalité de cet album sera plus porté sur le Métal que son prédécesseur.
Sur Born Dead, seul Killing Floor, Drive By et Street Lobotomy, titres rapides, directs et aux lyrics sans concessions renvoient au feeling Punk Hardcore du premier album.
Titre mid-tempo doté d'un riff principal et d'un gimmick de guitare particulièrement marquant, Necessary Evil est une des grosse réussite de l'album.
Après une introduction tiré de Psychose, Last Breath débute comme une power-ballad typiquement Heavy-Metal avant de partir sur un riff bien rampant : glauque à souhait ! Les rires sadiques du père Ice y sont délicieux !
On enchaîne sur Hey Joe, reprise de qui vous savez, qui est correctement jouée mais qui sert à rien...suivant.
Shallow Graves continue dans le rip-off des riffs de Tony Iommi confirmant la tendance métallique de l'album, super titre au passage.
Ambiance chasse à l'homme pour Surviving The Game qui servira de bande son au film du même nom.
Plus frontale, Who Are You dégomme sans réserves les alcoolos et les adaptes de la violence conjugales.
Born Dead est le morceau-titre et 1er single de l'album et c'est ce morceau qui me fera plonger dans l'univers de Ice-T : couplet basse-batterie tout en retenue où le patron règle ses comptes avec ceux qui veulent le faire plier et refrain marteau-pilon qui matraque son impitoyable slogan : Born Dead !

Difficile de nier que la prod' a pris un sérieux coup de vieux et que c'est un disque très ancré dans son époque, mais impossible pour moi de ne pas l'écouter avec un sourire niais gravé sur le visage.(bon, le facteur nostalgie est ici très présent, c'est clair!)
En tout cas, c'est grâce à ce disque que je me suis intéressé plus profondément à Ice-T : un mec beaucoup moins bas du front qu'il n'y paraît, cultivé, ouvert d'esprit, singulier (surtout dans l'univers un poil restrictif du Rap), déterminé et franc du collier, qui vit à 200 à l'heure sans jamais tourner autour du pot : il a défini le Rap West Coast (dés Rhyme Pays en 1987) qui se développera au début des années 90, fut l'un des pionniers de la fusion Rap/Métal, tourna dans de nombreux films et séries et réalisa des documentaires (dont Art Of Rap, indispensable !)…

La suite de la carrière de Body Count fût plus compliquée : après un correct Violent Demise : The Last Days en 1997, le groupe subira les décès successifs de Beatmaster V (batterie), de Mooseman (basse) et de D-Roc (guitare) entraînant un long silence entrecoupé de timides retours sur scène et sur album (un seul album : Murder 4 Hire en 2006)...la réussite totale de Manslaughter n'en est que plus miraculeuse !

ICE-T Président ! Vivement le Hellfest !

Born Dead (live NPA): voir ICI


Rédigé par : DaleNixon | 1994 | Nb de lectures : 1687


Auteur
Commentaire
MADTRASH
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 02h39 - (31596)
Un album que j'écoute plusieurs fois par an , avec toujours beaucoup de plaisir .

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 08h41 - (31597)
Sympathique chronique, on sent la passion
Bons souvenirs de NPA...

C'est vrai que le flow d'ICE-T est tout de même très agréable, et son humour est vraiment fun.


Je l'avais aussi acheté à l'époque...il y a de bons moments comme sur le précédent...mais en fait j'ai vite eu l'impression d'avoir fait le tour du genre et je n'y suis jamais vraiment revenu...dans le genre metal "alternatif", j'ai plus de plaisir à revenir à l'album Weight De Rollins Band sorti à la même période par exemple

De manière générale, quand je retourne à des albums plus anciens, je trouve que la période 1994-2000 a été relativement pauvre pour moi, avec pleins de groupes qui ont drôlement tourné (Slayer, Pantera, Metallica...pour ne citer que le mainstream)...où des nouveaux genres qui ne m'ont pas vraiment intéressé ont émergé






TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 10h12 - (31598)
"Born brown...tin tin tiiiii...Born red...tin tin tiii...Born black...tin tin tiiii...Born deaaad !"

Que gloire et honneur soient rendus à Aligre FM et ses mythiques émissions "Rock Fort Show" et "Les riffs de la nuit" qui m'ont permis de découvrir tant d'albums-clés en avant-première...dont ce "Born dead" d'excellente facture !

Hé oui, en matière de métal, l'année 1994 est un très bon cru comme en témoignent des albums comme celui-là mais également les "Divine intervention", "WFO", "World demise" ou encore "For Victory" qui font partie de mes albums de chevet sortis cette année-là.

RAS sur ta chronique, bien troussée avec une belle remise en contexte, comme d'habitude !

Juste un petit mot sur la prod' (signée Ernie C me semble-t-il), je ne trouve pas que celle-ci aie tant vielli, elle reste encore bien musclée et pêchue à mes vieilles esgourdes. Et ce qui est sûr c'est que j'ai dans ma disco des galettes de la même époque...qui sont bien plus ridées et ont moins fière allure que ce "Born dead" ;)

Allez, zou, dans le mange-disque, histoire de bien réveiller toute la famille en ce dimanche gris et brumeux !



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 10h24 - (31599)
Excellent album qui a beaucoup tourné à l'époque et qui n'a pas trop mal vieillit.

C'est le seul du groupe que j'ai apprécié entre le morceau-titre énorme, "Surviving the game" terrible et une reprise de "Hey Joe" excellente.

Et je me rappelle aussi la prestation de NPA à la fois statique mais terriblement angoissante.

Un très bon album en tout cas qui avait même droit aux honneurs de "Fun Radio fait du bruit" ... toute une époque



tonio
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 10h53 - (31600)
J'avais été terriblement déçu à sa sortie, je le trouvait beaucoup moins hargneux que son prédécesseur, moins intense, moins bouillonnant, certains morceaux me gonflaient même royalement. Je ne l'ai donc finalement pas écouté des masses pour finalement le revendre. Je devrais peut-être lui redonner une chance, avec les années on écoute souvent les choses de façon différente...

Jeff Hannimalman
IP:81.242.91.237
Invité
Posté le: 15/03/2015 à 12h58 - (31601)
Pareil que tonio.
J'avais adoré Body Count mais ce deuxième album ne m'a jamais vraiment emballé...
Je devrais aussi p-ê lui redonner sa chance. Manslaughter est en tout cas très fort je trouve. Body Count n'est pas mort malgré les multiples coups du sort!!!

Trollfest
IP:82.226.254.86
Invité
Posté le: 15/03/2015 à 15h48 - (31603)
Pas un hazard thierry

petercom
IP:31.38.34.165
Invité
Posté le: 15/03/2015 à 16h30 - (31604)
Excellente kro pour un excellent disque même si perso je préfére copkiller (que je posséde en version non censurée nananére) et violent demise qui reste pour moi le plus abouti.
Juste une question : il s'est passé quoi pour murder 4 hire?

DaleNixon
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 17h48 - (31605)
Murder 4 Hire ? Panne d'inspiration + mauvais choix de production ! Pas grave, ça arrive même aux meilleurs! (la preuve)

fedaykyn
IP:109.29.31.96
Invité
Posté le: 15/03/2015 à 19h49 - (31607)
De loin mon préféré et je trouve la prod parfaite. j'ai commencé par violent demise (aaaaah "my way" !!!) mais c'est vers celui la que je retourne le plus souvent. je suis archi dégouté de ne pas avoir réussi à choper des places pour le HF car c'est vraiment le seul groupe que j'adore et que je n'ai pas vu en concert. Espérons d'autres concerts ...

pamalach
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2015 à 23h38 - (31608)
Putain de bonne chronique mec !
J'avais découvert ce disque avec "Born Dead" et j'avais immédiatement tiqué sur ce putain de riff aux harmoniques sifflantes sans pitiés ! Je penses d'ailleurs toujours à l'heure actuelles que c'est un des meilleur morceau de Rapcore (on disait comme ça à l'époque) qui ai jamais été écrit !
Totalement d'accord sur l'allure menaçante du combo, l'ambiance glauque et pensante des chansons rajoutant encore à la street credibility de BODY COUNT ! Je vais me le repasser tiens !



alex666i
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2015 à 23h29 - (31613)
Bof, c'est très plat..
Je l'ai revendu à l'époque!
Après faudrait peut-être que je le réécoute, qui sait...



NicKo_tsk
Membre enregistré
Posté le: 19/03/2015 à 12h38 - (31617)
Le seul point sur lequel je suis en désaccord concerne Violent Demise que je trouve simplement génial, voir même supérieur à Born Dead sur certains points.
De toute façon à part Murder 4 Hire, y'a rien à jeter chez BC.



Humungus
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2015 à 00h12 - (31627)
AAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!! !!! !!!
"Born dead" et BODY COUNT...
Toute ma jeunesse bon dieu !!!
Madeleine de Proust nous voilà !!!
Avant de me mettre au Metal, j'étais un fier B-Boy des campagnes françaises et je connaissais (vénérais) donc déjà fort bien le père Ice. La toute première fois que j'ai entendu causé de BODY COUNT, c'était par l'intermédiaire d'une petite pub apparaissant dans la jaquette de son superbe album "Home invasion". Mais je n'avais malheureusement pas été cherché plus loin. Bah oui, à l'époque, internet, le téléchargement, tout ça = Peau d'zob !
Et en cette sainte année 1994, me voilà vraiment enfoncé et ce jusqu'au(x) cou(illes) dans ce monde vénéneux de la "musique Metal" par l'intermédiaire de fiers camarades de bahut qui depuis un an me passent joyeusement leurs K7s copiés de SEPULTURA, DEICIDE, MORBID ANGEL, PANTERA, OBITUARY et autre SLAYER... Putain que c'était bon tout ça !
Et là, je mets la main sur ce dit album de BODY COUNT : Mes anciennes amours venaient de fusionner avec les plus récentes : Jouissance absolue.
Et donc comme beaucoup ici, je me réécoute cette galette régulièrement et tout comme toi DaleNixon, je me suis rebouffé toute la disco suite à son imparable dernier album.
A savoir pour les malheureux qui ne seront pas au HELLFEST cette année que BODY COUNT joue également à la Kulturfabrik au Luxembourg le 12 juin prochain. Petite salle donc à mon humble avis, ambiance de sauvageons. A bon entendeur...

PS : @ Nocturnus1977 :
AAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!! !!! !!!
"Weight" et ROLLINS BAND...
Toute ma jeunesse bon dieu !!!
Madeleine de Proust nous voilà !!!
Avant de me mettre au Metal, j'étais...
Bon OK, OK les gars, j'arrête là... ... ...

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2015 à 00h23 - (31628)
Ah ! Pis j'ai tout de même oublié de dire que tout comme TarGhost, je ne trouve pas que la prod ait vieilli du tout. Comme ce dernier le dit si bien, y'a achement pire dans le genre pour cette époque.
Et à l'instar de GabinEastwood, la cover de "Hey Joe", loin de ne servir à rien, est absolument superbe. Des frissons partout.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker