SAVATAGE - Dead Winter Dead (Atlantic) - 06/03/2002 @ 21h27
Un must, cet énième album de SAVATAGE l'est incontestablement. Que de chemin parcouru depuis le Heavy Metal, certes efficace mais sans originalité des débuts ! SAVATAGE prouve avec ce "Dead Winter Dead" sorti en 1995 que c'est un groupe qui a la classe, pour ceux qui ne l'avaient pas encore remarqué. Jon Oliva ne fait plus partie du groupe, mais c'est toujours lui qui est derrière, à la composition et aux claviers. Cet album est un ambitieux concept album sur la guerre en Yougoslavie. Ainsi, il est tour à tour puissant, symphonique, nostalgique... bref, varié. Les fans du début peuvent regretter le côté Heavy des années 80, mais cet album va faire grandir la légion de fans de SAVATAGE, profitant aussi du regain d'intérêt pour le Heavy travaillé avec la récente percée à l'époque d'ANGRA. Zak Stevens est parfaitement intégré et sa voix est agressive (bien aidé par Jon Oliva) et cajoleuse quand il le faut. Al Pitrelli (un ex-ASIA et ALICE COOPER et un futur MEGADETH) nous balance de bonnes parties de guitares et les orchestrations sont splendides. La force de cet album réside dans les ballades qui savent éviter la mièvrerie. Jetez donc une et même deux oreilles sur le splendide " Not what you see " ! Pour les plus agressifs d'entre vous, "I am", "Doesn't Matter Anyway", "Starlight", "Dead Winter Dead" devraient vous plaire. Ces dernières chansons sont également un modèle de montée en puissance avec un début très Heavy et une fin tonitruante. En plus, la pochette est splendide, comme la plupart des albums de SAVATAGE, donc, je ne vois guère de reproche à faire à cet album. Volez-le !

Le concept de l'album détaillé sur le site officiel




Rédigé par : Shaka | 1995 | Nb de lectures : 1400


Auteur
Commentaire
lilly92
Invité
Posté le: 05/02/2004 à 16h37 - (728)
Moi, je vois un gros reproche: le chant de Jon Oliva. Sinon, même si c'est quand même très américain, c'est certainement l'album le moins chiant du groupe... Encore un groupe surestimé

Dark Flames
Invité
Posté le: 24/03/2007 à 12h15 - (2005)
Un de mes albums préférés, tous styles confondus. C'est le premier Savatage que j'ai acheté (j'avais tout d'abord écouté chez une amie Handful of Rain que j'avais beaucoup apprécié) et il a tourné en boucle tellement longtemps... J'ai beau chercher, je ne trouve aucun défaut à ce disque. C'est classe, extrêmement bien interpreté, les ambiances sont variées, sachant se faire tour à tour angoissantes, emplies d'espoir, désesperées (il suffit d'écouter le titre "This is the Time" qui montre clairement ce contraste avec des couplets sombre en mineur et un refrain lumineux logiquement en majeur). Même les ballades sont de qualité (et c'est rare que je les supporte), "Not What You See" étant avec "Believe" (sur l'album "Streets") la meilleure que je connaisse, définitivement une spécialité du groupe. Les tueries métaliques sont présentes bien entendu, comme le prouvent "I am", "Doesn't Matter Anyway", "Dead Winter Dead" entre autres. Et rendons à César ce qui est à César, Jon Oliva ne fait peut-être plus parti officiellement du groupe au moment de la sortie de ce "Dead Winter Dead", mais son importance dans la composition et l'interprétation est essentielle. Il chante d'ailleurs sur 2 morceaux, qui sont parmi mes préférés du groupe "I am" et "Doesn't Matter Anyway". Enfin, il faut souligner que l'album contient 3 instrumentaux de qualité très inspirés par la musique classique (en particulier Mozart pour l'un d'entre eux) et les chansons traditionnelles de Noël.

Et au contraire de la personne au dessus de moi, je pense que Savatage est un groupe plus que sous-estimé malheureusement. "Dead Winter Dead" est un des rares albums que je trouve parfait, une tuerie en gros...

Cruchot Jr
Membre enregistré
Posté le: 21/10/2009 à 07h23 - (26869)
Bon album, mais je lui préfère son successeur et frère jumeau (The wake of Magellan, que j'ai connu en premier...).



vincesnake
Membre enregistré
Posté le: 10/07/2010 à 21h57 - (27028)
Pas du tout du même avis malheureusement, je l'ai réecouté recemment et c'est pour moi un des plus faible de leur discographie, je le trouve pompeux, mou et je supporte pas ces clins d'oeil à la musique classique (c'est carrement du plagia par moments).
L'album n'est pas une bouse pour autant, malgré tout mais l' album precedent handful of rain etait lui une merveille !

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 10/10/2014 à 09h02 - (31263)
C'est l'un des derniers que j'ai découverts, je le trouve excellent. Pompeux dans le bon sens du terme. Avec Queensrÿche, ce qu'il y a eu de mieux en heavy chez les yankees!



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2015 à 11h54 - (31704)
Ajout du clip de One Child et du lien vers le concept détaillé sur le site officiel.
______________________________________

Totalement gaga de Handful of Rain, je suis passé un peu vite sur Dead Winter Dead à sa sortie, au point de le redécouvrir des années plus tard.

Après Streets, c'est le 2ème album-concept ambitieux de Savatage (et le 1er avec ce line-up). Dead Winter Dead est aussi l'album qui nous prépare à l'arrivée du Trans-Siberian Orchestra. Il marque le début de la reconnaissance en France (grâce à Metallian).

Les références à la musique classique sont régulières depuis l'arrivée de Paul O'Neill dans l'entourage du groupe (Prelude to Madness et son hommage à Edvard Grieg sur Hall of the Mountain King), donc rien de surprenant à retrouver du Mozart et du Beethoven sur Dead Winter Dead.

Au niveau des gimmicks, le contrepoint (mis en place avec Chance sur Handful of Rain) est de la partie, de même que les morceaux chantés par Jon Oliva (I Am et Doesn't Matter Anyway).

C'est un bon album, mais en regard de ce que le groupe nous a proposé par le passé, on se situe quelques crans en dessous en terme d'écriture. Très accessible, Dead Winter Dead ne propose que des mid-tempos, il manque de rythme et de variété. Les interludes et ballades sont un peu trop nombreux. A mon sens Savatage n'élève le niveau que dans le dernier tiers (The Wake of Magellan souffrira du même syndrome). Je retiens principalement le morceau-titre et l'enchainement Christmas Eve (Sarajevo 12/24) / Not What You See.

Bien, mais a fait mieux et peut mieux faire.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker