IN FLAMES - Lunar Strain (Wrong Again) - 11/05/2013 @ 21h13
« Lunar Strain » est le premier album de la formation suédoise de death mélodique dénommée « IN FLAMES », sortie en 1994 chez Wrong Again Records. Enregistré durant l’hiver 1993 au studio Fredman par Fredrik Nordström, il fait suite à une démo plutôt méconnue (car limitée à 250 copies) qui annonçait déjà la couleur, que dis-je l’étincelle que deviendra « IN FLAMES ». Et encore nous n’allons parler que de leur premier CD « Lunar Strain », leur EP « Subterranean » sorti quelque mois plus tard enfonçant pourtant encore un peu plus le clou. Autant le dire directement, ce CD est une vrai bombe trop souvent délaissée au profit de l'album suivant, le monument « The Jester Race », qui paraîtra deux ans plus tard. Pourtant « Lunar Strain » est rempli de bonnes choses !

Tout d’abord le chant est assuré temporairement par Mikael Stanne. Même s'il manque parfois de maitrise, ses vocaux écorchés soutiennent une atmosphère plutôt sombre qui plane tout au long de l’album. Cependant, Mikael Stanne avait 19 ans lors de l’enregistrement, nous pouvons donc lui « excuser » ces quelques faiblesses, d'autant que cette expérience va le conduire à troquer la guitare pour le chant chez DARK TRANQUILLITY. Ensuite notez que le leader Jesper Strömblad cumule ici les rôles de guitariste, batteur et claviériste ! L’impression de qualité de cet album se confirme dès l’écoute du premier titre, que dire, du premier riff ! C’est beau, proprement exécuté, la composition est fluide, bref ça en jette ! Et oui, dès les premières secondes on se rend compte que les Suédois touchent quelque chose de nouveau, en mixant des influences heavy 80s à leur death metal.

Les morceaux sont accessibles et entrainants, voir épiques. Le groupe sait nous surprendre par ses choix d'arrangements et surtout de splendides mélodies de guitares, de nombreux soli parsemant « Lunar Strain ». J’insiste sur le caractère mélodique de cet album, les influences heavy metal de Jesper Strömblad (qu'il développera quelques années plus tard dans Hammerfall) l'enrichissant de façon significative. C'est pour moi un chef d'oeuvre en terme de composition. Et justement « Behind Space » commence très fort et donne le ton d'un album de qualité homogène. Ecoutez donc « Everlost P.I » pour vous en assurer. (Je me demande même pourquoi je n’ai pas encore joué ce titre mythique en tant que guitariste.) « Lunar Strain », persiste sur cette voie, un véritable hymne !

Hormis les titres de facture « classique », les Suédois nous offrent quelques mesures de violon sur « Dreamspace » ou encore des arpèges à la guitare folk, accompagné de chant féminin sur « Everlost P. II ». Ce titre est tout simplement superbe même si, à mon avis, la fraicheur apportée par cette voix féminine est quelque peu « fausse », bancale, du fait de la jeunesse et du manque d'expérience de Jennica Johansson. Issu du folkore suédois, le titre « Hårgalåten » en est la suite logique, toujours avec ces parties « acoustiques ».

Les morceaux « Upon an Oaken » et « Clad In Shadows » sont eux issus de la démo parue en 1993. Réenregistrées pour l'occasion, ces compositions ont un caractère plus sombre et agressif que le reste de « Lunar Strain ». Et justement parlons en rapidement de cette production. Signée Fredrik Nordström (en quelque sorte le membre permanent non officiel), elle est honnête mais manque de pêche et de définitions, avec un mixage un peu bancal et qui peut-être ne traduit pas les émotions que le groupe voulait faire passer.

Il est bien difficile de se prêter à l'exercice de la chronique « Remember », mais je ne crois pas me tromper ou m’égarer en criant haut et fort que oui « Lunar Strain » est une pépite qui a initié la nouvelle vague de death métal suédois au milieu des années 1990. Certes moins connu que son petit frère « The Jester Race », il est pourtant loin de démériter grâce à son excellent niveau de composition. Les riffs de guitare sont légions sur cet album et resteront gravés dans votre mémoire, si ce n’est pas déjà fait ! C’est ça le secret d’un bon album et « Lunar Strain » n’a pas pris une ride !

A mon sens aucun groupe de l'époque (AT THE GATES, EDGE OF SANITY, HYPOCRISY) n’a eu une entrée aussi discrète et pourtant aussi fracassante que celle d’IN FLAMES. « Lunar Strain » est donc le premier CD d’un groupe appelé à devenir référentiel. J'admets avoir totalement décroché à la sortie de « Reroute to Remain » en 2002, beaucoup moins mélodique, mais je ne peux que conclure en exprimant, une dernière fois, le fait que ce premier album est un MUST HAVE pour tous les fans de death mélodique suédois (ou ceux qui voudraient acquérir des bases).

A noter que l’album est facilement disponible grâce à ses multiples rééditions dont celle de 2010, qui inclue un boitier avec un poster et d’autres goodies ou d’autres éditions qui incluent elles le très bon EP « Subterranean », le tout pour une somme modique.




Rédigé par : Strat | 1994 | Nb de lectures : 1453


Auteur
Commentaire
ego
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 06h31 - (29333)
Il faudra que j'y jette une oreille plus attentive, je l'ai survolé y a un moment. Je reste très attaché à IF même si j'ai décroché sur leurs dernières productions. Reroute to remain que tu évoques est très riche mélodiquement à mon sens, mais il m'a fallu un effort pour l'assimiler et apprécier cet album charnière qui reste anthologik, au même titre que Colony.

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 08h20 - (29335)
Idem, je délaisse trop cet album...j'écoute tellement plus les "classiques" d'après que celui ci est oublié. Et puis le son faiblard n'aide pas. Mais clairement, à 19 ans et en 1993, on est d'accord, ces jeunes gens ont crée un genre à part entière, encore présent aujourd'hui et qui a même influencé les States (pour notre malheur/bonheur?) et les groupes de Metalcore.
Et je suis triste parce qu'aujourd'hui, In Flames me saoule plus qu'autre chose. J'ai adoré Reroute2Remain, bien aimé Soundtrack2your Escape, mais depuis j'ai décroché...Trop produit, trop américain, trop mélo, trop prévisible...Bref, un peu comme Metallica, le groupe à perdu quelques milliers de vieux cons de fans comme moi mais en a gagné plusieurs millions tout frais, donc...

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 10h41 - (29342)
Celui-ci et le suivant sont juste des monuments du Death mélo. Il y avait tout dedans et la prod y contribue je trouve (les vocaux écorchés de Stanne et le son Metal Zone).
Effectivement, par la suite, le groupe a pris une autre direction avec des albums intéressants et expérimentaux (Reroute to Remain et Soundtrack par exemple).
Mais d'écouter ça me replonge dans une époque bénie...



mioumiou
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 12h14 - (29345)
Pareil que tout le monde je me suis arrêté à Soundtrack injustement mésetimé et Reroute qui a une place particulière en moi bien que pourtant objectivement pas meilleur que tous les précédents, même Lunar Strain et Subterranean.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 14h09 - (29346)
Géant !! Après... euh...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 14h50 - (29348)
Bon, je me retrouve dans la kro et dans tous vos avis, j'ai lâché In Flames à la même époque, trop produit, trop crié, trop mélodique, trop tout pareil. Mais alors celui-là et les deux, trois qui suivent, pfiou, la recette magique entre heavy et extrême.

J'ai la version album + ep et par contre il ont le prix de la cover en bois, avec ce pigeon pourrave mais c'est un détail!

Je trouve que le pic de ce style est Slaughter Of The Soul d'At The Gates, chef d'oeuvre inégalé (avec le deuxième Dissection quand même).



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 14h50 - (29349)
Ah oui et le son metalzone, ouarf, tu me donnes envie d'en racheter une Youpimatin!

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 17h22 - (29356)
Achète plutôt la HM-2, ça c'est du son :-)

ego
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 17h49 - (29357)
Pour la recette magique Heavy + Extreme, c'est tout à fait fait ça. Quand j'ai commencé à écouter In Flames et qu'on me demandait le style, je disais "C'est du Maiden joué à donf' avec un mec qui hurle, c'est trop classe !"

Blind
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 23h22 - (29359)
Excellent album de death mélodique, l'un des actes fondateurs du "Gothenburg death metal", l'Ep suivant "Subterranean" est encore mieux à mon goût (plus les deux titres bonus que l'on trouve sur les rééditions, "Dead Eternity" et "The Inborn Lifeless"). En revanche je les préfère à "The Jester Race".



ChildOfFlames
IP:90.121.78.12
Invité
Posté le: 17/09/2014 à 01h46 - (31183)
Excellent album ! Et ce "Everlost Part II" qui me file toujours autant la chaire de poule...

Par contre, j'ai un jour acquis une réédition par internet de je-ne-sais-plus-quelle-maisons-de-disque, et le chef-d'oeuvre a été tout bonnement atomisé !!!
Exit les interludes folkloriques, la super-fin acoustique de "Behind Space", puis surtout un ordre totalement re-modifié, et je crois même que les titres notés au dos ne correspondaient plus au chanson...
Un exemplaire vite passé aux oubliettes !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker