AEROSMITH - Get a Grip (Geffen) - 15/12/2012 @ 22h14
Contre toute attente, la traversée du désert entamée par Aerosmith en 1977 prend fin 10 ans plus tard à la faveur d'un album miraculeux: Permanent Vacation (mon préféré, voir chronique dans ces pages). Entre le travail de désintoxication, la reformation du line-up originel et le fait de repartir de zéro dans un contexte totalement bouleversé, revenir au 1er plan semblait impossible et pourtant les gars de Boston l'ont fait. Steven Tyler, Joe Perry, Brad Whitford, Tom Hamilton et Joey Kramer ont reconquis leur trône de seigneurs du rock US à la force du poignet et sont bien décidés à durer. Preuve en est la sortie en 1989 de l'excellent Pump (également chroniqué) qui enfonce le clou déjà solidement planté par son prédécesseur. Tournée mondiale d'un an, réapparition en Europe pour la 1ère fois depuis l'époque Draw the Line, matraquage de leurs clips sur MTV, Aerosmith écoule des millions d'albums (et de singles) et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

L'entrée dans les 90s correspond au développement du merchandising et à une guerre inter-labels cherchant à capitaliser sur le succès important d'un groupe de nouveau 'bankable'. Détentrice des bandes de la période 1972-1982, la major Columbia dégaine la 1ère en 1991 avec la Pandora's Box, une triple compilation bourrée d'inédits et de raretés. Elle récidive 3 ans plus tard en proposant la Box Of Fire, un pack contenant tous les albums du groupe, ce à quoi Geffen répond par Big Ones, une compilation regroupant les plus grands succès d'Aerosmith depuis 1985 avec 3 inédits. Si les Bostoniens finiront par s'attirer les foudres de certains les accusant de prendre leurs fans pour des vaches à lait, ces derniers répondront que ces sorties se seraient faites même sans leur accord, donc autant être partie prenante pour garder un minimum de contrôle. Entre temps Aerosmith a été sur tous les fronts, multipliant les apparitions aux génériques de films, de séries TV, sans oublier la participation de Tyler et Perry au concert des Guns N' Roses à l'Hippodrome de Vincennes le 6 juin 1992.

Vous trouvez cette surexposition abusive? Ce n'est pourtant rien en regard de ce qui va suivre, car le 11ème album studio d'Aerosmith va tout emporter sur son passage. Sorti en avril 1993, Get a Grip reste la plus grosse vente du groupe dans le monde avec plus de 20 millions de copies écoulées (dont + de 200 000 en France). Outre le matraquage promo, ce qui a fait le succès de Get a Grip c'est la quantité déraisonnable de ballades qu'il renferme et qui vont booster les ventes. Anecdote amusante, le digipack de l'édition limitée en peau de vache synthétique vaudra à Aerosmith les foudres de certaines associations de protection des animaux. Arrivé à ce stade de la chronique, vous vous demandez sans doute ce que vaut cet album. Le succès commercial c'est une chose, mais c'est bien la musique qui nous intéresse. A question directe, réponse franche. Si Get a Grip ne vaut pas ses 2 prédécesseurs, ou les 1ers parus entre 1972 et 1976, il n'en reste pas moins un bon album, surtout en considérant le parcours de ces survivants (qui aurait pu prédire qu'ils passeraient la quarantaine?).

Enregistré sur une période d'un an entre Vancouver et Los Angeles, Get a Grip voit rempiler pour la 3ème fois consécutive le même staff sous la houlette du regretté Bruce Fairbairn (AC/DC, Bon Jovi, Van Halen..). Ce spécialiste des cuivres (lui-même en jouait), qui en avait déjà placé sur Permanent Vacation et Pump, remet ça sur Get a Grip. Comme d'habitude le tandem Tyler/Perry a fait appel à des compositeurs et arrangeurs extérieurs tels que l'inévitable Desmond Child (monsieur ballade) ou Jim Vallance (Bryan Adams, Scorpions). Preuve que les Bostoniens n'ont rien perdu de leur acuité, ils ont également invité Lenny Kravitz à participer, ce dernier coécrivant le titre Line-Up. Omniprésent, il apparaît sur de nombreux albums sortis à l'époque (Al Green, Curtis Mayfield, Mick Jagger ou encore Duff McKagan). A noter que sur mon édition CD, je dispose d'un titre supplémentaire, Can't Stop Messin', placé en plage 13. Sur le papier tout concourt pour faire de Get a Grip un succès. Sur le plan commercial on l'a vu, gros carton. Mais sur le plan des compos par contre c'est autre chose.

Descendre cet album sous prétexte d'un excédant de ballades serait aussi expéditif qu'inexact. D'une part le sentiment d'écoeurement que l'on a pu connaître à l'époque vient de leur surexposition qui reste le fait des medias, pas du groupe. D'autre part quel que soit le style d'un morceau, c'est sa qualité qui compte. Comment pourrait-on dénigrer un classique tel que Livin' on the Edge? Arrêtez-moi si je me trompe mais j'ai l'impression que beaucoup ont tendance à oublier (volontairement?) que Get a Grip reste un putain de disque de rock qui piaffe et rue dans tous les sens. (Re)passez-vous des titres (que dis-je des tueries) tels qu'Eat the Rich, Fever, Flesh ou Shut Up and Dance pour voir... La guitare de Joe Perry éclabousse Get a Grip de sa classe et je pense sincèrement que le tandem qu'il forme avec Brad Whitford est l'un des meilleurs que le rock ait connu. Il y a beaucoup à entendre et même des titres de remplissage (comme Walk on Down ou Line-Up) ou les ballades (le fantastique solo d'Amazing) bénéficient d'interventions marquantes. Le dernier titre Boogie Man est un instrumental onirique et planant renvoyant immanquablement au superbe The Movie présent sur Permanent Vacation.

Les 5 d'Aerosmith sont en forme, il n'y a pas de doute. L'exubérant Steven Tyler nous fait la totale, passant du survolté (Flesh) au posé (Cryin'), du chant lead aux fameux duos et échanges avec Joe Perry (Fever, Shut Up and Dance), sans parler de son talent d'arrangeur avec son fameux harmonica (qu'il dégaine à la moindre occasion) ou à la mandoline sur Crazy. Pour clore le chapitre vocal, on notera que Joe Perry seul sur Walk on Down c'est tout sauf inoubliable. Quant à la section rythmique, elle est comme d'habitude irréprochable. Si la plupart des groupes sont résumés à leur chanteur et leur guitariste soliste (ou au principal compositeur), je trouve ça relativement injuste, surtout dans le cas d'Aerosmith. Tom Hamilton est un bassiste sensationnel, indispensable. Il le prouve une fois de plus tout au long des 15 titres de Get a Grip. Si on devait reprocher quelque chose à Joey Kramer, ça pourrait difficilement être sur le plan instrumental car il les cumule: fiable, carré, solide, inspiré. Ne comptez pas sur moi pour dire du mal de ces mecs, même sur un album se contentant simplement d'être bon.

Ne vous fiez pas à sa réputation, Get a Grip est certes un album inégal et déséquilibré, mais il comporte son lot de grands moments. Quoi qu'il en soit Aerosmith était sur le toit du monde à cette époque, avec en point d'orgue de l'année 1994 leur apparition au grand complet dans Wayne's World 2 et leur tête d'affiche du festival Woodstock 2. Vous l'aurez surement deviné, ma découverte d'Aerosmith s'est faite avec Get a Grip. Cette époque me laisse beaucoup de bons souvenirs et je suis sûr qu'il en est de même pour vous aussi. Qu'est ce que j'ai pu faire tourner ma K7 de la compil' Pandora's Toys et user la VHS de Scrapbook... Je termine avec une anecdote de collégien: Merci à Elodie (et à sa copine dont j'ai oublié le prénom) pour m'avoir offert Get a Grip en échange d'un travail de groupe rédigé en solo (ou comment gagner sur tous les plans héhé).




Rédigé par : forlorn | 1993 | Nb de lectures : 1131


Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2012 à 23h13 - (28611)
L'album qui m'a fait vraiment découvrir le groupe. Je me rappelle le matraquage de Cryin' et Crazy sur Fun radio dans "fun radio fait du bruit".

Je me souviens du clip de Crazy avec Liv Tyler, bref beaucoup de souvenirs pour cet excellent disque, certes pas le meilleur du groupe mais qui figure dans le top 5 sans problème.



ego
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 06h43 - (28616)
J'ai aussi découvert Aerosmith avec cet album (matraquage oblige) et il a beaucoup tourné dans mon baladeur K7 à l'époque. Je pense que je le ré-écouterais aujourd'hui avec plaisir même s'il représente à peu de choses près (si j'excepte quelques classiques) tout ce que je connais du groupe.

Au passage, bravo pour ce papier fort bien troussé.



Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 09h36 - (28621)
Ah LA grande époque...Aerosmith, Metallica, GNR, Maiden et AC/DC au firmament.
Mon morceau préféré de cet album c'est Livin on the Edge. Même s'il y a beaucoup de balade, les morceaux sont très bons et cela reste le dernier gros carton du groupe.
Cela m'a surtout permis de découvrir Pump, Permanent Vacation et les plus vieux albums.Et puis, étant fan hardcore de GNR à l'époque, c'était naturel de chercher à en connaitre les "parrains"!
Nostalgique je suis...



Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 12h05 - (28626)
Excellent album, j'ai tjrs la version peau de vache à la maison!



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 16h03 - (28630)
@ Floyderz:
On a eu le même parcours pour les même raisons, des Guns vers Aerosmith.
Et c'est clair que Livin' on the Edge est l'un des meilleurs morceaux de l'album.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 21h26 - (28637)
superbe chro pour un putain d'album bien solide.
Floyderz et Forlorn, je me retrouve également dans votre parcours



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2013 à 00h24 - (30119)
Ajout du clip de Livin' on the Edge (featuring Edward Furlong de Terminator 2).

@ GabinEastwood: Même si Get a Grip a permis à notre génération de découvrir le groupe, il n'est pas assez bon pour figurer dans le Top 5 spécial Aerosmith que je bricolerais un de ces 4.

Sans hésiter j'y mettrais les 3 premiers [Make It (73), Get your Wings (74) et Toys in the Attic (75)] ainsi que Permanent Vacation (87) et Pump (89). Rocks et Nine Lives loupent le Top de peu.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker