FOREST OF SOULS - Contes et Légendes d'Efeandayl (Adipocere) - 08/12/2012 @ 21h31
Où il est question de production... Suite aux commentaires dans la kro du fameux Oniric Transition de Yyrkoon ou en voyant grozeil faire l'impasse sur le Sidereal Journey d'Oxiplegatz, 2 idées m'ont traversé l'esprit. Passer à côté d'un album racé, avec ses qualités propres, sous prétexte que sa production ne suit pas, ça relève du gâchis, car le fond l'emporte généralement sur la forme. Evidemment le contraste peut être rude pour les plus jeunes, mais lorsqu'on a connu l'underground des années 90 (voire avant) on ne se formalise pas pour si peu. Par contre si de bonnes compos peuvent nous permettre de passer outre certaines prods, il en est d'autres qui sont tellement infâmes qu'elles gâchent tout. Et c'est là où je veux en venir. Un superbe album dévasté par une production catastrophique au point de rendre son écoute pénible. Un boulot de sagouin qui ferait presque passer le Orama d'On Thorns I Lay ou la discographie de Manilla Road pour des superproductions. Un vrai scandale. C'est malheureusement le cas du Contes et Légendes d'Efeandayl de Forest of Souls.

Ma découverte du groupe remonte à The Real Underground, la rubrique Demo du 1er Metallian paru en France en novembre 1995. Les impressions du sinistre Kola Krauze sur leur Demo War & Poetry n'avaient rien d'engageantes (sa marque de fabrique du reste), aussi j'ai passé mon chemin. L'année suivante, Metallian et Adipocere entamaient une collaboration fructueuse débouchant sur l'ajout d'un sampler au mag de façon définitive. Une véritable aubaine qui nous permettra de découvrir une foule de groupes de tous horizons. J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer le principe des Demos Series dans plusieurs chroniques (voir Kalisia et Your Shapeless Beauty) mais au temps le rappeler. Il s'agissait pour Christian Bivel de donner une nouvelle exposition à des groupes français en pressant leurs Demos sous format CD à 1500 copies (contre 300 pour la version K7 de Forest of Souls). L'excellent riff de gratte associé à l'orgue du morceau The Time of Broken Gates (présent sur le 3ème sampler) me firent bonne impression, aussi je notais de suivre leur évolution.

A la rentrée 1997, Forest of Souls est le 1er à dégainer un album complet, toujours pour le compte d'Adipocere. L'intéressante interview du groupe dans Metallian m'a permis de découvrir, outre un changement de line-up, un groupe ambitieux. Impression confirmée à l'écoute de leur titre Watcher's Line sur le sampler. En effet l'entière discographie de Forest of Souls s'inscrit dans un concept global d'heroïc-fantasy se déroulant dans le monde imaginaire d'Efeandayl. Précurseurs du genre, les gars d'Île de France ont ainsi ouvert la voie à d'autres, tels qu'Ufych Sormeer, Yyrkoon et Burgul Torkhaïn. Des informations de bon augure pour un aventurier que l'innovation et la recherche mélodique n'effraient pas.

"Il y a une préface dans le livret expliquant ce qu'est le monde d'Efeandayl. Une carte illustre ce territoire particulier, pour que les auditeurs sachent où se déroule l'histoire de chaque chanson."
Forest of Souls dans le n°8 d'août/septembre 1997 de Metallian

Cependant il y a un hic dont je n'ai pas tenu compte en découvrant Watcher's Line, ayant acheté l'album dans la foulée (en digipack édition limitée avec un titre bonus: Le Marin des Mers de l'Ouest). Ce hic c'est le son. En écoutant le sampler Metallian je m'étais dit que le master avait planté et que Watcher's Line en avait fait les frais (le morceau ouvre les hostilités). Je n'imaginais pas qu'un album paru sur un label même underground puisse sonner plus mal qu'une Demo autoproduite sortie 2 ans avant. Je me trompais. Entendons-nous bien, si je déplore à ce point la production, c'est que la musique méritait mieux. Même le livret ne met pas en valeur la qualité du travail de composition, car des textes en police rouge par dessus des images (en couleur) de forêts, ça n'incite pas vraiment à la lecture.

Une mauvaise prod c'est jamais le pied, surtout lorsqu'il est question d'un album concept élaboré avec une instrumentation à l'avenant. Ce sont d'ailleurs les morceaux les plus raffinés, exemptés de gros riffs, qui s'en sortent le mieux au niveau du mixage, comme les interludes ou les derniers titres (The Time of Broken Gates pt 2, La Venue du Grand Brouillard). Le reste du temps la saturation grésillante et le volume des fréquences basse écrasent les détails. Pour clore le chapitre récriminations, je suppose que le producteur de Contes et Légendes d'Efeandayl manquait d'expérience ou était étranger à notre scène.

Mais place à la musique, car il faut le dire, Contes et Légendes d'Efeandayl est un album riche et innovant, une réussite sur le plan de la composition et c'est bien là l'essentiel. Les amateurs de metal épique auront su lui faire bon accueil, ce dernier ayant été 2 fois réédités en l'espace de seulement 1 an. Mêlant au gré des péripéties de l'histoire, black, doom, gothique et folk, la musique de Forest of Souls ne manque pas d'attraits.
Préférant se concentrer sur le chant, Jérôme Deres a cédé les guitares au nouveau venu Frederic Mariotti.
C'est le changement majeur par rapport à War & Poetry. Jérôme Deres développe un style versatile, théâtral et immédiatement reconnaissable, typique des expérimentations de l'époque, alternant vocaux extrêmes et chant lyrique maniéré propre aux sphères gothiques. A ne pas louper, la mélodie sifflée façon Ennio Morricone sur The Time of Broken Gates part 2. On notera aussi la superbe démonstration de lalala de la soprano Marie Bienvenu sur Song for the Autumn Lady. Des paroles eurent été plus judicieuses pour habiller ce titre.

Pour sa première apparition discographique avec le groupe, Frederic Mariotti s'est chargé de toutes les parties de guitares. De riffs épais en arrangements mélancoliques, en passant par le travail acoustique, il y a beaucoup à entendre et c'est un crève-coeur que de voir une mauvaise prod gâcher d'aussi bonnes idées. La basse de Denis Barjettas se fait surtout entendre sur le titre Deliverance et on notera que le cofondateur de Forest of Souls épaule son claviériste Georges Nogueira, qui lui aussi à fort à faire en matière d'arrangements. Déjà familiers des sons d'orgue (Esmahilv) et du duo piano/orchestrations (...when they Watched Out), on remarque que la palette sonore est bien plus étendue qu'auparavant. A noter un clin d'oeil au fameux Wolfheart de Moonspell lors du break spatial entre les 2 derniers titres. Les samples et la narration accentuent le rendu épique de l'album. Quant au batteur et porte-parole du groupe, Wilfrid Rodel, il développe un jeu varié, troquant volontiers son kit contre des percussions.

En conclusion Forest of Souls est un groupe authentique, créatif et soudé qui aura traversé des galères sans nom afin de nous offrir la bande-son d'un film imaginaire. Tiens pour la route une autre anecdote. Peu après la sortie de Contes et Légendes d'Efeandayl, on leur a proposé d'assurer la première partie d'une tournée européenne dont les têtes d'affiche étaient Dimmu Borgir et Kreator. Les membres de Forest of Souls ont dû décliner l'offre pour raisons privées. Entre nous ça sent le groupe maudit non? Et s'il y a un album qui mérite un lifting complet (réenregistrement, remixage, remastering), c'est bien cet excellent Contes et Légendes d'Efeandayl.

Album en écoute intégrale: https://www.youtube.com/watch?v=hN-2axfUCng


Rédigé par : forlorn | 1997 | Nb de lectures : 1390


Auteur
Commentaire
grozeil
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 01h33 - (28582)
ahaha, je suis cité dans la kro, je suis cité dans la kro!!!! Trêve de plaisanterie, je suis d'accord sur le point de vue sur la prod, ça ne fait pas tout, et s'il y a de bons titres, pourquoi s'arrêter à ça? D'ailleurs, je prépare une chronique d'un album à la prod infernale (et pas que).
Bon, sinon, comme d'hab', je vais partir à la recherche d'extraits sur le net, histoire de me faire un avis tranché!

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 08h27 - (28583)
Etranges souvenirs qui remontent à la surface à la lecture de cette (excellente) kro...
Je suis tiraillé entre cette prod' diabolique (en passant l'aquaprod' d'Orama est un vrai délice !) et l'aptitude du groupe à sortir des morceaux mélodiques, théatraux, tout en finesse. C'est vrai qu'une réédition doublée d'un remastering aurait toute son utilité ici.

Je reste cependant un vrai dingo de l'EP sorti par Adi 2 années plus tôt, du black metal form outer space ! Magique...



Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 11h15 - (28587)
A l'époque est sorti "Dor-Nu-Fauglith" d'Osculum Infame...Je trouve ,même si on ne joue pas sur le même registre, qu' Osculum largement supérieur (pour un groupe français j'entend) donc du coup Forest of Souls fait un peu pale figure à coté de ce monument...
J'ai réécouté un ou deux titres de ce groupe et franchement il y a des partis qui font vraiment amateurs : chant, break,riffs..
Ah oui j'oubliais 1997 est la sortie de la démo d'Hirilorn (A Hymn to the Ancient Souls ). On connait le chemin parcouru par Hirilorn par la suite pour arriver jusqu'à Deathspell Omega qui pour moi est vraiment au dessus du lot.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 12h23 - (28589)
Superbe chro !
Après un mini plus que prometteur et que j'écoute toujours avec autant de plaisir, j'attendais cet album de pied ferme.
Pied dans lequel le groupe s'est tiré une balle...
Production désastreuse, de bonnes idées ruinées aussi par un chant faux, des guitares pas toujours justes et un livret à la lecture impossible.

Tiens je me réecoute un Time of the broken gates pour la peine ;-)

WhiteNoise
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 16h02 - (28596)
La prod est pourrie, certe.... Et ça gache pas mal l'ecoute, mais je ne me lasse pas de cet album au livret indechifrable.
Nostalgie des sampler Metallian/adipocere peut etre.....
Merci pour cette chro excellente !
Si quelqu'un sait ou trouver le ep anterieur et les 2 autres prod du groupes apres " Contes et Legendes....", j'ai essayé sur leur site, mais aucune nouvelles.
J'ai bien peur que ce soit cause perdu..... :-(



Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 16h51 - (28597)
Tu l'as sur Priceminister a 8 euros...pas si introuvable !!! Eh eh

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 18h16 - (28601)
çà a quand même assez mal vieilli contrairement à Hirilorn qui est toujours aussi terrible ;-)

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 18h24 - (28602)
Ça vieillit mal mais ça reste un bon souvenir quand même.

Par contre se retrouver à causer d'Hirilorn & co ici c'est un peu HS. Cela dit pour avoir acheté la Demo K7 à l'époque (parce qu'il y avait le mec de Golden Dawn en guest) et l'avoir adoré, je peux vous dire que j'en ferais la Kro prochainement.

Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 22h00 - (28603)
Bas non ... tout ça pour dire que des choses plus intéressantes sont sorties à l'époque !!!

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 10/12/2012 à 11h03 - (28604)
du coup je me suis réécouté cet album, et le suivant "Huskaleil" çà va s'écoute quand même



WhiteNoise
Membre enregistré
Posté le: 10/12/2012 à 14h04 - (28605)
@Desekrate => Tiens, je n'avais jamais pensé regarder sur Priceminister ! Merci à toi....

turlusiphon
IP:89.158.95.178
Invité
Posté le: 10/12/2012 à 22h05 - (28606)
Ca me fait penser que si quelqu'un dégage son YSB en cd demo séries, je prends.

Ouaip tout est dit, bon album et bonnes idées, prod de merde, "rare" car pas vendu, dommage.

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 10/12/2012 à 23h42 - (28608)
Je profite de l'occasion pour rappeler que j'ai chroniqué le YSB au début de l'année.
Voir le moteur de recherche ou la rubrique Remember directement.

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 24/12/2012 à 10h46 - (28674)
Merci aux kros remember de me faire découvrir ce genre de perle rare oubliée !! C'est du tout bon pour moi. Je viens aussi de m'écouter du Your Shapeless Beauty et j’accroche tout autant



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 12/01/2013 à 15h05 - (28735)
Je me suis rendu compte ces jours ci que Wilfrid Rodel était devenu depuis 2011 le batteur d'Aes Dana (dont le 3ème album est en préparation).

jean-francois
Membre enregistré
Posté le: 05/01/2014 à 18h00 - (30378)
A sa sortie, la production de cet album ne m'avait pas frappé, je l'ai écouté pourtant un grand nombre de fois et il me réjouissait toujours autant. Par contre je l'ai écouté récemment ( y a un an ou deux) mais que ça a vieilli (en mal) mais comme dit forlorn au moins le souvenir reste

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker