VIO-LENCE - Oppressing the Masses (Atlantic) - 17/11/2012 @ 21h45
Le deuxième album est fréquemment celui qui permet de confirmer les espoirs placés dans un groupe suite à un premier opus réussi, pour VIO-LENCE le pari est difficile vu la qualité de la tornade nommée "Eternal Nightmare".

Le line-up du groupe n'a pas évolué entre les 2 albums, signalons juste que Vio-lence a signé entre-temps un contrat avec Megaforce, le fameux label de Jon Zazula, ce dernier ayant plus ou moins découvert Metallica et qui s'occupait à cette époque d'Anthrax, Testament, Overkill, M.O.D., etc.

Le disque a été enregistré en décembre 1989 sous la houlette d'Alex Perialas, déjà responsable de la production de certains classiques du thrash comme "The Legacy" de Testament ou "Game Over" de Nulcear Assault.

Vio-lence a mis de côté sa vitesse d'exécution supersonique pour donner plus de place à des passages instrumentaux mid-tempo souvent agrémentés de soli de guitare dans sa musique. Le résultat est prévisible, des chansons aux structures plus réfléchies et donc moins instinctives, qui donnent le sentiment de s'étirer en longueur (5 minutes de moyenne). A noter également la quasi-systématisation des refrains repris en chœurs style bûcheron sur cet album, bon c'est bien sympa... mais à la longue ça gave un peu !

Vio-Lence tombe dans le piège du thrash plus classique (fortement influencé par Exodus) entrant dans le moule et perdant une partie de son originalité. "Oppressing the Masses" n'est pas un mauvais disque, il est juste moins efficace et représente une déception après un "Eternal Nightmare" si... exceptionnel. Les meilleurs moments de cet opus sont sûrement "World In A World" (une vidéo a d'ailleurs été enregistrée pour ce titre), "Officer Nice" et "Oppressing the Masses".

Au niveau des paroles, Vio-lence couvre pas mal de sujets plus ou moins intéressants. "I Profit" parle des golden boys de Wall Street (Vio-Lence étaient-ils alter-mondialiste avant l'heure?), "Engulfed by Flames" traite du sujet débile de la combustion spontanée (le syndrome Spinal Tap), "Liquid Courage" évoque le problème de l'alcool, "World in a World" parle de l'univers de la prison, "Officer Nice" critique les forces de l'ordre US etc....
Notons également que 20 000 exemplaires d'une première version de ce second album ont été détruits à cause des paroles jugées trop extrêmes du titre "Torture Tactics". Le distributeur US de Megaforce (Atlantic à l'époque) refusant au dernier moment de sortir "Oppressing the Masses" avec le titre en question, "Torture Tactics" a été ainsi retiré du tracklisting... (pour en savoir plus sur ces paroles, je vous invite à lire la kronik de l'EP "Torture Tactics").

Après la sortie de ce disque, Vio-lence partit sur la route en tournée avec Defiance aux USA... en plein déclin de la scène thrash aux USA et en Europe...

A noter qu'"Oppressing the Masses" a été réédité par Megaforce en 2003 avec en bonus l'EP "Torture Mactics".


Rédigé par : VsGreg | 1990 | Nb de lectures : 1922


Auteur
Commentaire
SABBAT71
Membre enregistré
Posté le: 18/11/2012 à 06h41 - (28415)
Bon album, même si pas exactement au niveau d'E.N. comme dit justement dans la kro.

"World in a world" est une tuerie, un des meilleurs titres hrash tous groupes confondus.



Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 18/11/2012 à 23h47 - (28443)
Cet album est magnifique mais un peu en dessous du magique 'Eternal...'. Cela dit, il reste meilleur que le suivant.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker