SADISTIC INTENT - A Calm Before the Storm… (Autoproduction) - 17/11/2012 @ 21h45
La raison du retour de Sadistic Intent sur la scène, par le biais de ce 7” autoproduit, est révélatrice de l’état d’esprit de ses membres fondateurs. Pourquoi ne pas avoir continué l’aventure dans l’écurie Wild Rags ?
Parce que Sadistic Intent est fidèle à ses principes. Parce que Sadistic Intent est exigeant. Parce que Sadistic Intent est indépendant. Le groupe aborde sa musique comme un véritable artiste.
Je vous l’accorde, Wild Rags est loin de la grosse major qui, une fois qu’elle a jeté son dévoulu sur un groupe ou un artiste, s’empresse de le façonner aux standards du sacro-saint marché… C’est pourtant une partie des raisons du désaccord avec Richard Campos. Je m’explique : dans un premier temps, Campos avait accepté de régler les frais de studio et de production de « Impending Doom… ». Mais rien n’est jamais sorti de ses poches. Jusqu’ici, rien de bien original. Mais l’autre raison du divorce est plus révélatrice. Le groupe entra dans une rage folle lorsqu’il s’aperçu que Wild Rags commercialisait du merchandising de Sadistic Intent avec un artwork arbitrairement choisi par Campos, et qui avait déjà fait l’objet d’un précédent conflit lorsqu’il fut appliqué sur l’une des rondelles du vinyle et l’innersleeve de « Impending Doom… » !
Résultat : Exit Wild rags !… Puisqu’il faut financer la production soi-même, et qu’un label indépendant spécialisé est incapable d’intégrer l’imagerie que le groupe désire véhiculer et l’importance qu’il y accorde, autant se débrouiller seul !
Encore aujourd’hui et au-delà de sa musique, c’est cette attitude intègre qui vaut à Sadistic Intent ce statut d’icône de la scène underground.

Et les deux titres qui figurent sur ce EP, me direz-vous, que donnent-ils ? Quelle évolution, quel changement majeur, un an après « Impending Doom… »…
Déjà, la famille s’est agrandi, avec l’arrivée d’un second guitariste, Vince Cervera. Ensuite, l’influence de Slayer est omniprésente sur ce deuxième opus. Une approche de la composition identique. Ce « A Calm before the Storm… » est un grand cru. La formation est en progrès dans tous les domaines.
Dès l’intro de « Second Coming », le jeu de batterie nous gratifie d’un passage à la « Criminally Insane ». La voix death de Enrique Chavez gagne en présence et le duel des guitaristes est incessant, quelque soit le tempo… Courageusement, la basse soutient le tout sans défaillir.
L’excellent « Dark Predictions », qui sera repris sur le MCD « Resurrection » en 1994, complète le tableau. Un des grands morceaux de Sadistic Intent, ultra rapide, truffé de soli qui vous écorchent les tympans, et où les passages mid-tempo apportent un relief impeccable.

Le groupe ne développera sa discographie qu’en 1994, avec le MCD « Resurrection ». Enrique Chavez a quitté le groupe et la découverte de la voix de son remplaçant, Bay Cortez (qui combine dorénavant les deux fonctions, chant et basse) ne nous fait rien regretter. Puis il y aura une reprise de Celtic Frost, « Return to the Eve », pour un tribute (Dwell records), la demo « Ancient Black Earth » qui se transformera en MCD 3 titres (Dark Realm rec.), le split 7” « Eternal Darkness » avec Ungod (Merciless rec.), une autre reprise, « Necrophiliac » de Slayer, sur le tribute « Gateway to Hell » (Dwell rec.), « Resurrection of the Ancient Black Earth » vinyle limité à 666 copies, qui regroupe les deux MCD et deux titres live (Iron Pegasus rec.), et enfin le 7” « Morbid Faith » qui accueille en face B une sulfureuse cover du « The Exorcist » de Possessed, avec Jeff Becerra en guest au chant (Dark Realm rec. et Iron Pegasus rec.).
Dans les tiroirs, « The Second Coming of Darkness » l’album qui devait sortir chez Necropolis records et qu’on attend toujours…
Côté line-up, le groupe s’est séparé de Vince Cervera et, aux dernières nouvelles, lui aurait trouvé un remplaçant…
Ce qui ne tue pas Sadistic Intent le rend plus fort.

Encore un EP de Sadistic Intent très rare (1000 copies), très recherché et très cher. Tentez votre chance sur eBay…
Le produit le plus accessible de Sadistic Intent reste le MCD 6 titres « Resurrection », chez Dark Realm records ou Gothic records.


Rédigé par : Napalmus | 1991 | Nb de lectures : 1427


Auteur
Commentaire
TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 18/11/2012 à 20h20 - (28436)
Enorme groupe ! Aux côtés d'INCANTATION , de vrais death metalleux from USA !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker