VECTOM - Rules of Mystery (Scratchcore) - 02/06/2012 @ 21h25
L'avantage avec Internet est que quiconque peut, avec un minimum de patience et de curiosité, trouver les pépites d'anciens groupes de son style de musique préféré.
Ainsi, les p'tits jeunes, par exemple, peuvent avoir accès à l'écoute de multitude d'albums mal distribués à l'époque de leur sortie. Ceci vaut aussi pour les moins jeunes qui n'avaient pas accès à toutes les sorties, faute d'argent, ou tout simplement d'accès à l'information comme maintenant.

Nous voici donc en 1986, année de sorties fastes dans le domaine du thrash metal qui nous intéresse ici. Je me garderai bien de citer ici les albums phares qui ont fait date de groupes majeurs. Toutefois, et afin de bien situer la période, sachons que cela correspond à l'année de la coupe du monde de foot avec le fameux France/Brésil en quart de finale de la compétition.

Vectom est allemand, Vectom est fauché, et après un album de speed metal très conventionnel et assez peu marquant (Speed revolution), sort un Rules Of Mysery de derrière les fagots.

Pochette sombre aux reflets bleus/gris représentant un bourreau tenant un crâne, Photos en noir et blanc des membres du groupe, absence de paroles, tout sent le metal à la Venom, encore considéré comme un groupe majeur à l'époque. Pourtant, le speed/thrash de Vectom sent le hardcore à plein nez. Le mix entre les 3 styles est assez rare, mais très réussi. Des riffs rappellent parfois le Heathen de leur premier album, mais avec une urgence propre au hardcore cher à D.R.I., avec des refrains marquants ("Why Am I Alive", "Metallic War" par exemple). Les morceaux oscillent autour des 3 minutes avec à chaque fois un riff, une mélodie de chant, un refrain qui marquent l'esprit. On ne s'ennuie pas une seconde et les progrès du groupe sont spectaculaires en une année. Le chant, bien modulé, est au final très intéressant dans le sens où il amène une "patte" au groupe qui se démarque ainsi des ersatz de Kreator qui fleurissent à l'époque. L'influence hardcore est indéniable et amène réellement un plus aux compositions simples mais accrocheuses en diable ("Outlaw", "Feelings Of Freedom"). La basse fait d'ailleurs partie intégrante du son, strident, mais adapté au style du groupe.

Au final, cet album, bien peu connu même par les fans de speed/thrash allemand, est à recommander aux fans de thrash qui trouvent Mötorhead trop poussif, ou pas assez mélodique. Le mix entre le Heathen du morceau "Save The Skull" de Breaking The Silence et le hardcore pêchu et léger des groupes crossover des 80's (D.R.I. et assimilés). Une belle découverte qui peut plaire à bon nombre donc.

P.S. : A noter que la rondelle a été rééditée en CD en 2006 par Stormspell Records avec le premier album pour le prix d'un seul. Un groupe, splitté peu après la sortie de ce LP, principalement à cause d'une distribution lamentable.


Rédigé par : SABBAT71 | 1986 | Nb de lectures : 1466


Auteur
Commentaire
vincesnake
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2012 à 11h24 - (27546)
Alors là,j'avais jamais entendu parlé de ce groupe !

J'écouterai à l'occasion, d'autant plus que je suis un fan de Heavy/Thrash 80's.



stench
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2012 à 11h48 - (27549)
Quel plaisir (et quelle surprise!) de voir parler de Vectom! Très bon album en effet. En revanche, contrairement à toi, j'avais aussi aimé le premier!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker