STILLE VOLK - [Ex-uvies] (Holy) - 08/04/2012 @ 11h28
Tout ou presque me prédisposait à écouter et apprécier Stille Volk: l'ouverture d'esprit, la curiosité, être un Holy Maniac (hmm leurs prods entre 1995 et 1998) et particulièrement concerné par leur démarche. En effet je suis né et je vis dans la région (naguère) connue sous le nom d'Occitanie. Et les Pyrénées je connais bien. L'apparition de Stille Volk me donnait entre autres choses l'occasion de me renseigner sur l'histoire, la culture, les mythes et légendes de mon propre 'pays'. Stimulant. Quand Stille Volk a débarqué, ma 1ère réaction fut comme beaucoup: l'incrédulité. Curieusement ça ne m'a pas empêché d'accrocher d'emblée à leur musique. Hantaoma est un disque d'inspiration ancienne, païenne, illustré par des textes et chants traditionnels basés sur l'imaginaire montagnard de la région et le rapport à la nature. Qu'est-ce que ce groupe fout là? Eléments de réponse: Stille Volk (nom allemand d'un peuple de lutins troglodytes) est fondé par d'ex-membres de groupes de black/death, Eviternity et Susscrofa, motivés par une approche culturelle et musicale bien personnelle.

L'authenticité et le caractère pionnier de ce 1er album paru en 1997 a assuré à nos troubadours pyrénéens un succès instantané outre-Rhin, transcendant les générations et les genres. Mais les metalleux français, eux, sont à la ramasse, se perdant généralement en vannes faciles et en hypothèses fumeuses (récupération politique, religieuse...), ce qui eut le don d'irriter le groupe (voir interviews de l'époque). Cette frustration de ne pas être compris est en partie responsable de la réaction aussi spectaculaire qu'inattendue de Stille Volk, avec ce 2ème album: [Ex-uvies]. Ayant acheté le tribute d'Holy records consacré à Paradise Lost, leur reprise m'avait mis la puce à l'oreille. Alors que je m'attendais à une adaptation façon musique ancienne, Stille Volk balançait une version folk metal bluffante de The Painless (Gothic - 1991) chantée en français. Réaction de Gregor Mackintosh:
"Paradise Lost se tourne vers le folk! Stille Volk exprime les coutumes celtes qui ont inspiré l'original:
vous pouvez même imaginer Mel Gibson dans Braveheart partant sur le champ de bataille!
"

[Ex-uvies] donc. Dès le visuel on comprend qu'ils sont passés à autre chose. Exit la peinture du lac d'Oo (où j'ai fait de la randO), ce coup-ci on a droit à un digipack noir avec un intrigant terme écrit un peu partout, dans tous les sens et surtout de 3 façons différentes. En parcourant le digipack on constate qu'on a mis les pieds dans quelque chose de totalement barré. Pour preuve les phrases paraissant sortir d'un championnat de kamoulox. Ma préférée tirée du morceau Théâtrophone Abscons: "1692 psychiatres du triangle officiel provenaient du château plastique des trois pôles." Pour cet opus, le trio, qui a abandonné ses costumes traditionnels, est rejoint par le bassiste Didier Bignalet (ex-Eviternity) déjà présent sur la reprise de Paradise Lost. Le thème d'[Ex-uvies]? Un concept hautement surréaliste contant les tribulations d'une entité accouchée par la Lune errant dans un univers païen qu'elle ne comprend pas. Ouch. Et la musique est à l'avenant, avec une orientation plus sombre et expérimentale, véritable kaléidoscope émotionnel mélangeant mélodies acoustiques et metal iconoclaste, dotée d'un enrobage ambiant aussi théâtral qu'inquiétant.

Bénéficiant une fois encore d'une excellente production, Stille Volk en profite pour expérimenter et ça lui réussit! La consultation des crédits nous apprend que chacun a apporté sa patte. Les titres les plus sages sont l'oeuvre de Patrice Roques (porte-parole du groupe en charge des instruments à cordes) tel que l'instrumental Selena Koronna qui n'aurait pas dépareillé sur Hantaoma. Patrick Lafforgue (chant principal, instruments à vent et cordes) quant à lui amène les titres... que dis-je les tueries que sont Zoopathia, Luna Mecanica, Exuvie Bizarre (et son refrain à reprendre à tue-tête). Je tiens aussi à insister sur le gros travail effectué par le percussionniste Yan Arexis. Outre son excellent feeling et sa créativité dans ce domaine, on lui doit également tous les textes de l'album ainsi que l'enrobage électro-ambiant et les idées les plus bizarres qu'on peut y trouver. On atteint d'ailleurs des sommets avec le très perché Théatrophone Abscons et son ambiance de fête foraine virant à la folie furieuse à coups de gros riffs et de rires hystériques. Yan Arexis quittera Stille Volk peu après et le groupe optera pendant longtemps pour une programmation rythmique faute de pouvoir lui trouver un remplaçant. Une grosse perte selon moi.

[Ex-uvies] est un véritable OVNI musical regorgeant de détails et de trouvailles sonores mis en valeur par une production moderne imparable (sans aucune comparaison possible avec Malombra que ça soit en terme de style ou de production soit dit en passant). Avec le recul Patrice Roques et Patrick Lafforgue reconnaîtront qu'[Ex-uvies] aurait dû sortir sous un autre nom, cet opus se distinguant franchement du reste de la discographie de Stille Volk. [Ex-uvies] est un one-shot hallucinant et miraculeux que je considère comme un chef-d'oeuvre. Pas moins.

Sur ce... Adichats

Site officiel: http://www.stillevolk.org/


Rédigé par : forlorn | 1998 | Nb de lectures : 2047


Auteur
Commentaire
grozeil
Membre enregistré
Posté le: 08/04/2012 à 21h37 - (27335)
Le seul Stille Volk que je n'ai jamais revendu! Complètement barré (les paroles sont de véritables joyaux en la matière)!!! Ca me ferait vraiment délirer qu'ils se refassent un projet dans ce style.



Aerus666
Membre enregistré
Posté le: 24/10/2012 à 21h27 - (28293)
Le groupe a annoncé sur sa page facebook, que le batteur initial est de retour en 2012!



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 25/10/2012 à 17h08 - (28297)
Excellente nouvelle !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker