MASTERS OF BRUTALITY - Compilation (FNAC) - 31/08/2008 @ 15h48
Attention, Parental Advisory Explicit Writing. Ce qui va suivre risque de heurter la sensibilité des plus jeunes.

Nous sommes en début d'année 92, Tof, jeune hardos de 16 ans en mal de sensations fortes, se demande bien ce qu'il va pouvoir faire avec les 100 balles que sa tante lui a refilé à l'occas de son anniversaire.
1992, année de moult sorties aussi indispensables les unes que les autres, dans la tête de notre petit con de service, des titres se bousculent : « Vulgar Display of Power », « Epidemic of Violence », « Contamination Rises »…
1992, année des grandes questions dans les mags de Hard, « Quel avenir pour le Death? », « Le Heavy est-il mort? », « Grunge, mode d'emploi », « Anthrax a-t-il vendu son âme au Rap? », bref que de beaux sujets de lecture à dévorer sur le Trône au petit matin !!
De toute façon, il s'en fout, le dernier Metal Hammer est arrivé, il fera sûrement son choix dans la sélection du mois.
En allant se pieuter (oué, demain y a école !), il feuillette ce nouveau numéro avec Nirvana en couverture et se dit que ça doit vraiment être de la merde, faut en vouloir pour foutre un bébé à poil sur une pochette. Même pas le temps de finir les news que le marchand de sable fait son œuvre…
…Putain où-ce-que je suis là ? Merde, me v’là imprimé dans le Metal Hammer, rubrique chroniques. Bon ben c’est bonnard, j’vais pouvoir me choisir un album en attendant que tout revienne à la normale. Bon, bon, bon… Le meilleur album du mois n’est vraiment pas ma tasse de thé, Zodiac Mindwarp & the Love Reaction, passons et allons voir si je trouve mon bonheur à la page d’après. Mouais, Exhorder, Holy Moses, Monstrosity, Iced Earth, pas mal mais c’est pas encore ce que je cherche. Ha ! tiens ! c’est quoi ce machin entre Dave Sharman et Poison Idea ? Un album de chez Fnac Music (si si, dans le temps, ils sortaient des trucs qui en valait la peine !), pis la pochette a l’air d’assurer grave, un machin bien dans l’air du temps quoi !
C’est quoi ce groupe que je ne connais pas qui débarque comme les Anglais un soir de montage de chapiteau (schwiiiing !!) ? Toquons à la case prévue et voyons ce que peut m’apprendre le sieur Louis Bourgade.
Toc toc toc.
Oui ?
Bonjour, j’ai vu une pochette sympa et j’aimerais bien savoir ce qu’il en retourne.
Mais bien sûr, bienvenu dans la série « sensations contemporaines ». Ce que je vous propose cher petit Hardos boutonneux, ce n’est pas un groupe, ni deux, ni trois, mais 20 pour le prix de 1.
Ici pas de heavy, ni de glam et encore moins de grunge. Ici , c’est sang, sueur, bière, Satan et gros Death qui tache pire que le Kiravi. Après une écoute de ce disque, votre vie ne sera plus pareille. Vous voulez commencer une collection d’albums mythiques, ce skeud est pour vous. Vous en avez marre de la tendence métallique actuelle et vous voulez décrotter vos cages à miel ? Achetez cet album.
Ok, donc, si j’ai bien tout compris, c’est une compil ?
Hey hey hey, vous êtes un rapide vous. Tout à fait, et pas n’importe quelle compil. Je suis sûr que dans 15 ans elle sera culte. Laissez-moi donc vous présenter ce joyau destiné à vous réunir tous, autour du grand Autel du Death Mythique.
Ok mais si ça me plaît pas, je suis pas obligé de prendre ?
C’est vous qui voyez, y’en a qui ont essayé… Ils ont eu des problèmes. Ceci dit cet album est très rapide… heuu je m’égare là !
Donc voici devant vos yeux émerveillés « Masters Of Brutality », petite pépite made in France, un concentré des fleurons du Death mondial. Je suis persuadé que pas mal de ces groupes seront cultes dans quelques années. Tenez, matez-moi cette pochette terrible.
Oué, clair qu’elle dilate les sphincters. Un Bô squelette motard qui ne fait qu’un avec sa custom et qui tient une épée de la mort dans sa main droite. Et encore je n’ai que la version cassette, donc image amputée grave des deux côtés. Il a ses cheveux rouges au vent et on dirait qu’il balade ses couilles sous le réservoir. En gros c’est le Death Rider !
La typo du titre est magnifique, ça colle parfaitement au dessin.
Ca vous plaît ? J’ai entendu dire que cette pochette n’avait pas été créditée?
Ha oué ? en tout cas belle réussite, bien dans la lignée des pochettes qui font leur effet.
Permettez que j’ouvre la chose ?
Faites comme chez vous.
Danke !
Ha ben c’est succint dans la cassette. Pas de photos, mais une ptite bio des groupes, le tout signé Alain Lavanne (ça vous cause comme nom, non ?). Et c’est tout !!!
Merde oui, les groupes, j’ai même pas fait gaffe à ce qu’on me vendait. Si ça se trouve derrière ce bel écrin, c’est que de la bouse ?
Procédons dans l’ordre.
Vous permettez que je m’attarde sur tout ça en me l’écoutant ? C’est que j’aime bien être sûr de la façon dont je vais dépenser mon oseille.
Oué pas de blèm, prends ton temps, en attendant que tu finisses, j’vais aller chroniquer le dernier Incubator à la page d’après.
Ok merci, et bonne chance !!
Bon me v'là seul. Sympa quand même ce magazine, j’espère qu’il va durer longtemps !
Comme j’ai du temps et de la place, je vais me les faire tous.
A noter que cette compil contient des titres qui sont sortis entre 1990 et 1993, donc contemporains de cet album.

Ben tiens, on commence avec du lourd, la bande à Richard Brunelle (bon gratteux plein d’avenir), Morbid Angel et son titre « Abominations » que l’on retouve sur « Blessed are the Sick » et « Abominations of Desolation ». Heureusement, on a le droit à la version de « Blessed… », qui pour moi est bien meilleure au niveau prod que celle de « Abominations… » (ceci n’est pas un nouvel album…), mais je trouve que l’on perd un peu de ce côté malsain et satanique. Ultime, une référence, oublier Morbid Angel aurait été sacrilège. Quelle intro, quelle ambiance, quel album !
Y’a quoi après ?
Ben Death bien sûr !
*Ben merde, Death moi pas connaître. C’est pas un peu prétentieux de s’appeler Death et jouer du Death Metal ? Voix au loin : « T’es vraiment inculte ou quoi ? C’est Eux le Death Metal ! »
Ha ! OK ! Désolé, je jure que j’irai m’acheter tous les albums.
Donc bienvenu à « Secret face » tiré de « Human », 4ème album du groupe de Chuck (encore un qui a de l’avenir). Il est clair que maintenant, en connaissant la disco du groupe, on se rend compte que Death a constamment évolué vers des « horizons plus mélodiques et plus subtiles », ce qui a permis, j’en suis sûr, d’ouvrir d’autres portes par lequelles, plein de groupes se sont engouffrés.
En tout cas, merci Chuck, tu me donnes toujours autant de frissons quand je t’écoute.
Bon c’est pas tout ça mais y’en a encore 18 derrière qui attendent…
Suivant !
Ha ! Là, je connais bien. Cool d’y avoir pensé. Un p'tit Morgoth pas piqué des hannetons. « Bodycount » du ultra culte (avis perso) « Cursed ». Purée un groupe voisin de mon Alsace, vive les Teutons. Ce titre ouvre leur album, après une intro malsaine à souhait. J’adore et j’arrive même à y retrouver quelques fois ce Mercyless si cher à mon cœur !
On enchaîne avec Dismember et « And his so Life » tiré de « Like an Ever Flowing Stream ». Tiens connais pas non plus. Sympa ce son de tronçonneuse et ces ambiances de mort ! Ca vient d’où ça ? Suède ? hahaha y font du Hard là-bas ? Y doivent jouer avec des moufles, c’est pour ça ce son si typique de chez eux ? En tout cas, sacré rouleau compresseur, j’m’achèterai l’album.
Bon ben premier cocorico de la galette les gars, car voici encore un groupe que je connais : Loudblast. Allez le LOSC !! Ici un ptit extrait de « Disincarnate » avec le titre « The Terror Within ». J’aime bien Loudblast, ça fait plaisir de voir que la France peut rivaliser avec les pointures mondiales au niveau Death. Bon c’est pas non plus super transcendant, mais l’envie est là, les passages de fou sont excellents et le headbanging automatique. J’aime cette voix caverneuse et le riff principal de cette chanson. On va dire que pour l’instant c’est le seul titre un chouia en dessous du reste, mais vraiment pas beaucoup, genre un poil de bite quoi ! Dommage, c’est quand même Scott Burns qui s’est occupé de « Disincarnate », il devait être enrhumé !
Alors là, enchaînement de fou avec encore un autre groupe cultissime pour ma pomme. Massacre et son « From Beyond » tiré de l’album du même nom. Je sais pas pourquoi, mais je reste persuadé que le passage de certains membres dans Death, sera bénéfique pour l’enregistrement de cet album über culte. From Beyoooooond !Tiens, connais pas non plus ce truc, zob , ça se prononce comment ce machin-là ? uneléhachéde ? Rhooo ben non c’est Unleashed et son Death Viking. « Dead Forever » tiré du célèbrissime « Where no Life Dwells ». Tiens là aussi un son de tronçonneuse, ils doivent venir du pays où on joue avec des moufles ! Ben oué c’est des Suédois, mec ! C’est marrant dans la bio de la cassette, ils sont comparés à du « Black Sabbath radioactif » et c’est pas faux (c’est bon j’suis pas Perceval, j’ai tout compris !). Pis cette voix d’outre-tombe et ces ambiances étranges… Excellent, va falloir que le Père Noël (cette enflure) soit généreux cette année, j’ai une grosse commande en perspective.
Suivant !
Purée, ça commence cash sans intro. Héhéhé je reconnais tout de suite ce son particulier, ce timbre de voix, ces passages jazzy, ce mélange de differents styles, cette technique, ça me fait presque penser à du Voivod des fois.
Vous avez pas reconnu ? Hoooo les nazes. Encore du ultra culte pour moi, Atheist et « Your Life Retribution » tiré de « Unquestionable Presence », deuxième album des Etasuniens d’Amerique.
Putain de merde, cette basse de fou, c’est à se la taper contre l'émail des chiottes ! C’est vraiment une belle ouverture d’esprit. Faut aimer ce style de Death, et pour aimer faut aimer la zik en général et être « aware » ! Quand je me mets « Unquestionable… » j’ai la gaule et la banane. Vraiment un grand album.
Mais mais mais, qu’est-ce qui vient maintenant ? Si ça aussi c’est pas culte, je veux bien me la mettre dans l’oreille et faire la pompe à essence. Cette intro dansante, ce compromis entre brutalité et douceur ? Ces soli où la guitare pleure, c’est d’une tristesse ! Patrick Mameli prend le chant suite au départ de Martin Van Drunen et il s’en sort bien. J’adore l’ambiance qu’il y a pendant les soli de ce « Land of tears », tiré de « Testimony of the Ancients », un mélancolie profonde qui te prend au cœur. Pas forcement le meilleur album de Pestilence mais l’un des meilleurs.
Et on finit la première face de cette compil avec quoi ?
Héhéhéhé l’ancien groupe de Barney, vous savez le gars qui beugle dans Napalm Death…
Bon vous trouvez pas ? Benediction, bien sûr !
Je connais bien ce groupe, je le suis depuis le début et je dois dire que Dave Ingram s’en sort bien, si on fait abstraction de son look affreux et de sa moustache à la Magnum !!
Donc ici petit morceau tiré de « The Grand Leveller » qui s’intitule « Senile Dementia ». Beaucoup de potes me disent que Benediction c’est le Lidl du Death, simple, pas cher, ça y ressemble et quand on a que ça à se mettre dans les portugaises, ça passe bien quand même. Nananananan! Même si le premier album est bien mais pas top, ce « The Grand Leveller » est terrible, avec sa production un peu de merde, ces passages de fou, j’en ai perdu des litres de sueur sur ce disque. En tout cas, le morceau choisi est ultime. Mais c’est vrai qu’il faut un temps d’adaptation pour se faire au son Benediction. En tout cas, super cool de voir les Anglais sur cette compil de la Mort !

Bon changement de face. Ca va, vous suivez toujours ? C’est pas trop long ? J’en profite pour aller changer l’eau des olives et je reviens pour les 10 derniers titres.

Allez les gars, tirez pas la gueule, j’vais essayer de faire plus court pour la fin.
C’est quand même rigolo un logo Fnac sur une compil de Death !
Ca va monsieur Bourgade, elle se passe bien cette chronique de Incubator ?
Pas de réponse… Y doit incuber !
Play et hop c’est reparti pour 10 titres.

Ha tiens ! On en parlait avant la pause… Napalm Death, groupe qu’on ne présente plus. Vieux routards du Grind/Death, monument incontournable de notre style vénéré… Mais pas mon truc. Quoique, ce « Suffer the Children » tiré de « Harmony Corruption » est ultime, définitivement ma chanson culte de ce groupe. Le voilà notre Barney et sa voix si typique. Un groupe aux multiples albums, tous bons mais pas tous forcement excellents.
Bon désolé pour les fans, mais je ne m’attarde pas, car derrière vient un de ces groupes qui vous collent à la peau toute la vie.
Des riffs reconnaissables entre mille, une voix culte et des albums splendides aux pochettes magnifiques. Encore un groupe que je suis depuis le début. Légende ou pas, il paraît qu’il n’y a pas vraiment de paroles sur les deux premiers albums. Juste des vocalises !! Huhuhu j’adore les mythes. En tout cas, là, on a le droit à une zik d’un album pas encore sorti, en l’occurrence « Rotten Ways » du futur « The End Complete ». Ca promet. C’est moins direct que « Slowly... » mais ça reste du Obituary. Toujours cette ambiance de morgue, j’adore. On sent une progression, un changement dans la zik du groupe, sans pour autant toucher à ses fondements. C’est cool, encore un album à se procurer imperativement.
Oulàlà après tout ce sanguinolant, on reste dans l’hémoglobine pur porc avec nos potes de Canniboule… heu… Cannibal Corpse, désolé.
Héhéhé, je connais bien cet album, vu que c’est celui par lequel j’ai commencé à faire dans la boucherie sonore. Un titre culte : « Butchered at Birth » tiré de l’album génial du même nom.
Bien plus lourd que son prédécesseur, plus Death, plus tout quoi. Chris Barnes c’est quand même quelque chose, non ? Sa voix colle parfaitement avec la zik. Par contre dommage qu’on ait pas eu « Gutted » à la place. M’enfin bon « Butchered... » est un titre excellent.
Encore un truc que je ne connais pas. Je suis sûr que c’est des porteurs de moufles. Y’a un son de tronçonneuse. Héhé gagné, c’est des Suédois. Un nom bien Death, un album bien lourd et une zik de fou. Grave avec « Hating Life » tiré de « Into the Grave ». C’est bien plus mastoc que tout ce que j’ai entendu de suédois jusqu’à maintenant. Sympa les breaks. Ca, ça me plaît bien, le chanteur est terrible, quelle voix, c’est la fumée du saumon qui doit lui bouffer les bronches ! Dans la bio de la cassette il est dit que « Au-delà de Grave, il n’y a plus rien, sinon le chaos… », encore une fois c’est pas faux ! Maintenant Grave est dans l’au-delà et c’est le chaos, les gars écoutez un peu vos vieux albums avant d’en pondre un nouveau ! (Avis perso qui ne cherche pas à déchaîner les foudres.) Ca fait vraiment zik sortie du cimetière, quand on écoute Grave, on se retrouve six pieds sous terre !!!
Attention deuxième et dernier cocorico de cette compil avec ce groupe que je vénère (enfin les deux premiers albums en tout cas !). Très bon choix du titre, c’est une invitation sans retour ! Vous avez pas reconnu ? Bon allez j’vous le donne celui là. No Return. Un des fers de lance du Death français.
On a le droit de se faire « Memories » du cultissime « Contaminations Rises ». Cette voix, ces riffs, c’est splendide comme dirait le Mask. No Return a un petit côté dansant pas dégueulasse et c’est avec un terrible mal de cou qu’on finit la chanson. Merci Tom Morris pour cette prod de fou qui sonne certe US mais qui donne au groupe une envergure internationale. Sans deconner, on dirait pas un groupe de chez nous !!

Bon vous avez toujours pas craqué, vous suivez toujours ? Paniquez pas c’est bientôt fini, il reste 5 titres et après promis juré, je sors de ce magazine !

Allez hop, continuons en beauté avec les grands fous anglais de Carcass, les maîtres du Grind/Gore/Death. Tiens marrant ça, c’est different des deux premiers albums, on sent tout de suite que c’est plus Death, « plus construit, plus mélodique, et même plus technique », mais toujours aussi jouissif. Ici c’est « Incarnated Solvent Abuse » tiré de « Necroticism – Descanting the Insalubrious », titre vraiment culte qui nous ravage les neurones. Les soli de ce morceau sont vraiment excellents, ça me fait penser à un autre groupe, plus vieux, impossible de me rappeler lequel. Michael Amott à la gratte, Colin Richardson aux manettes, ça vous change un groupe. Notons d’ailleurs que les titres sont beaucoup plus longs qu’auparavant, j’adore la tournure que prend ce groupe. Je vais les suivre de près.
Ha, revoilà un pure son de tronçonneuse, c’est des moufles-men ? Ben non, raté, des Autrichiens, marrant ça, je connaissais les viennoises, super saucisses à manger, mais je savais pas qu’on pouvait y faire de la zik dans ce pays. C’est quoi le nom de ce groupe ? Pungent Stench… Ouééééé j’me rappelle dans HRM l’année dernière, y’avait une pochette de dingue avec deux vieux se roulant un pelle, sacrée sculpture d’ailleurs, ça m’avait bien fait rire. Ces types sont des tarés, c’est sûr ! « Smash » tiré du « Been Caught Buttering » est super violent, rapide à souhait. La prod est moyenne, dommage, les guitares tronçonneuses sont superbes, ça me fait un peu penser à du Grind à la Brutal Truth cette affaire-là, avec un je ne sais quoi de Morbid Angel de temps en temps non ?
Enfin bref, enchaînons…
…Guitares tronçonneuses… Bon là c’est sûr c’est des gars du nord ça. Gagné, des Suédois. Purée y’en a un paquet de par là-bas. Je serais pas étonné de voir naître un de ces quatre une scène Death reconnue comme celle de Tampa. C’est quoi le charmant nom de ce groupe ? Entombed. Cool. Un chouette morceau intitulé « Stranger Aeons » et non « Strangers Alone » comme indiqué sur la cassette, tiré du cultissime « Clandestine ». Ce groupe va faire parler de lui à l’avenir. Juste un petit bémol pour ma part sur certains côtés de la voix qui me dérangent, mais après plusieurs écoutes, on y fait même plus attention. Groovy !
Hahahaha, voici venu le temps des sucettes aux glands… merde j’me suis embrouillé !
Doit-on encore présenter cet homme qu’est Paul Speckmann ? Non, je ne le pense pas. Je reconnais ce titre les doigts dans le nez, un pote m’a copié la cassette y’a pas longtemps. Voici venir les maîtres du Death, Master et son « Heathen » ultra culte, tiré du « On the Seventh Day God created… Master » (quel titre de vantard quand même !!!). Master est un grand groupe. Ces cris de bête, cette voix qui surgit du fin fond de la chanson (qui me fait des fois penser à No Return et inversement) et ces soli de guitare aigus si typiques sur cet album. Ca c’est du bon touta-touta mid tempo bien lourd. De quoi se faire bien mal aux cervicales !!!
Bon ben c’est pas tout ça, mais j’arrive à la fin de cette compil de dingue.
Un dernier groupe pour la route ? Oué mais alors vite fait hein ?
Comme dirait un gars surveillant les frontières, à l’est rien de nouveau… Ben si, justement y’a du neuf et en plus de Pologne. Un pays plus connu pour son pape que pour sa musique (en 92 en tout cas). Avec une prod bien pourrave, Vader débarque dans nos conduits auditifs et nous assène son « Vicious Circle » à grand coup de guitares acérées. Titre tiré de leur EP « Morbid reich ». Bon je ne connais pas plus que ça ce groupe et c’est vraiment pas mon truc. Pour moi le seul titre dispensable de cette compil. J’étais pas fan avant et je ne le suis toujours pas maintenant. J’vais ptête me faire des ennemis, mais je considère Vader comme un sous-groupe de Death, ils ont au moins le mérite d’exister.

Ben ça y est, on est arrivé au bout de cet album culte. Ouf, c’était pas trop long, les gars ? Ca tombe bien car revoilà le sieur Bourgade qui rapplique à vitesse grand V.
Alors jeune pustuleux, elle te plaît ma compil des maîtres de la brutalité ?
Oui M’sieur, beaucoup, je pense bien aller me l’offrir dès que je pourrai.
C’est bien, mais garde un peu d’oseille de côté, y paraît que le volume 2 est en préparation et sortira dans pas longtemps.
Ah oué ? Cool, en voilà une bonne idée, y’a tellement de groupes qui pourraient avoir leur place sur la bande de la cassette.
Bien vrai ça, le morveux patché ! Mais attends, c’est pas fini, si t’arrives à te faire un peu de blé en asticant la r19 de tes vieux, tu vas pouvoir en prendre plein les yeux.
Comment ça plein les yeux ?
T’as un magnétoscope ?
Ben oué, un super deux têtes avec méga rembobinage de la mort qui tue !
Ok, ça fera l’affaire. Donc y paraît qu’il va y avoir une cassette vidéo de toute cette brutalité. Ca s’appelera « Visions of Brutality ».
Ouhaaaaa la classe.
J’te le fais pas dire.

Titititi Titititi Titititi… Merde c’est quoi ce bordel ?
J’écarte le Metal Hammer qui cache mes yeux et j’allume la lumière. J’suis revenu dans le monde des vivants. Pfffiou ce rêve de dingue quand même. J’aurais pas dû abuser des « Chambourcy Oh Oui ! ». Vite j’ouvre le mag à la page des chros et que vois-je ? Ben ça alors, la chro du « Masters of Brutality » par Louis Bourgade. J’me la lis posé pèpère sur le Jacob Delafon. Sûr que dès que la Fnac ouvre j'me paye la rondelle !

Revenons à l’heure actuelle. Sortie il y a 16 ans, cette compil est un vrai temoignage de ce qui se faisait dans le Death de l’époque, et encore la liste de groupe aurait pu être plus conséquente.
C’était un peu comme acheter un bouquin du style le Death pour les nuls. Cette compil était pour le profane, un ticket d’entrée vers des contrées musicales inconnues, un endroit à découvrir. Et pour les plus aguerris du style, une bonne compil de ses groupes préférés.
Sûr que si vous possedez tous les albums de cette compil, vous êtes un fan inconditionnel du style. Tous ces albums font encore maintenant référence et pour ma part, ils tournent encore souvent.
« Masters of Brutality » est culte et a permis, je pense, à beaucoup d’entre nous d’ouvrir ses horizons musicaux vers des styles de Death bien differents du style de base (si il y en a un !).
Comme dirait Wayne : « Mega teuf, excellent » !
Notons encore, juste pour notre connaissance d’hommes et de femmes du monde, que « Visions of Brutality », n’est pas ce qu’on pourrait appeler une bonne vidéo (avis perso). En voyant les noms sur les albums et en comparant avec ceux de la VHS, quelle déception !!! Certes quelques clips cultes relèvent le niveau, mais pour le reste c’est bof bof. Néanmoins, c’est toujours excellent de se la passer.
Pour finir je tiens à remercier Metal Hammer et son n°38 de mars 1992 ainsi que Louis Bourgade.
Peut-être pouvons-nous lui laisser le mot de la fin avec une retranscription de sa chro (avec faute) qui, sans forcément m’influencer, m’a permis de découvrir cette compil magique.
Avant la chro je tiens à préciser que certains passages de ma chronique sont entre guillemets car ils proviennent soit des bios présentes sur la cassette, soit de la chro de MH.

« Dans la série « sensations contemporaines », voici l’Air du Temps de Fnac Music ! Nouvelle compilation multi-nationale à l’usage des death-metalleux d’aujourd’hui, Masters Of Brutality propose au jeune thrasher fraichement enrolé une visite sonore du death planétaire, en compagnie de ses héros de toujours. Le terme « compilation » est très clair. Il s’agit de présenter une plateau de célébrités internationales, prises en flagrant délis de création. Masters Of Brutality nous réintroduit auprès des incontournables Pestilence, Death, Morbid Angel, des héxagonaux Loudblast et No Return, des planétaires Carcass et Napalm Death, des désormais promus Master, Dismember ou Cannibal Corpse. Chaque formation se voit gratifiée d’un titre extrait de sa plus récente réalisation, et le fan transis qui n’a pu prendre le train en marche, se voit « offert » le secret espoir de recoller bientôt aux peloton de « ceux qui savent » ! Les noms les plus attendus n’ont habilement pas été oubliés, ainsi, chacun y trouvera forcément son compte. Et c’est encore plus malicieusement que cette compilation propose un « rough mix » d’Obituary, à paraître sur le prochain album. La nouveauté est présente avec vader, combo polonais des plus prometteurs et son « Vicious Circle » exceptionnel ! Voici l’ABC du death-metal en vingt leçons, avec notice explicative en Français ! Si après ça, les noms de Massacre ou de Grave ne figurent pas sur vos jeans ! »


Rédigé par : Elsass chris | 1992 | Nb de lectures : 2285


Auteur
Commentaire
ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 15h56 - (26231)
quel pavé!

MADTRASH
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 15h58 - (26232)
une compil culte .
qui m'a fait decouvrir des groupes imparables comme Morgoth ou Cannibal .
que du bon , et la france n'a pas ete oubliee , avec la presence de Loudblast ( pas forcement a son avantage avec le titre choisit ) et No Return ( par contre la , c'est le meilleur titre de l'album donc ... ) .
une compile que j'ecoute encore regulierement , qui me rappelle pleins de souvenirs de jeunesse .
le volume 2 parut qques temps apres , m'a beaucoup moins plu dans son ensemble , mais on en reparlera le moment venu ...

Jean Marc Dorcel
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 16h13 - (26234)
Toute ma jeunesse :°)

LayneIsDead
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 16h23 - (26235)
Surement la kro la plus balèse jamais paru sur VS ^^. Au moins on apprend quelque choses.

=totof=
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 16h59 - (26237)
Terrible c'te chronique!
Que de souvenirs quand meme...
Un des premiers cds de metal extreme que j'ai acheté!
Culte!

Henri Death
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 17h38 - (26239)
super chro pour une super compil!!

la pochette était de Denis GRR, excellent!
le gars dessine toujours!

CanCorps
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 18h00 - (26240)
Mon premier CD ... kvlte.

jean-françois
Invité
Posté le: 31/08/2008 à 18h24 - (26242)
que de souvenirs
merci pour cette chro!!!

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 18h37 - (26246)
Excellente chro pour cette compil qui m'a fait découvrir le Death.
Je vais voir si elle est encore dispo, faut que me la chope après avoir lu tout ça, qui sent le vécu (je m'y retrouve beaucoup ...)

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 19h21 - (26250)
Souvenirs souvenirs...

albatard
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 19h59 - (26251)
incroyable compile, excellente kro...par contre moi le vader m'avait vraiment troué le cul!!!

Deliverer Of Faith
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 21h24 - (26255)
Ca se trouve encore, ça ? T_T

Globox666
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2008 à 22h14 - (26256)
Compil géniale !! Y avait rien de plus ivole pour moi à cette époque!! J'ai aussi été marqué par la vhs visions of brutality sortie quelque temps plus tard.

C'est la compil culte qui m'a fait découvrir plein de groupes tout comme la compil thrash & speed 1 ou 2 ans plus tôt.

Le Death était "à la mode" à cette époque. Je me souviens d'un Metal Express sur M6 avec un sujet sur le Death Metal Floridien (avec Morbid Angel & Obituary notamment).

Alain
Membre enregistré
Posté le: 01/09/2008 à 10h32 - (26261)
Cultissime compil et jaquette de tueur

cyril_glaume
Membre enregistré
Posté le: 01/09/2008 à 10h45 - (26262)
@Globox666
D'ailleurs la VHS de Vision of Brutality reprend des extraits de ce Metal Express pour les interviews de Carcass et Entombed, dans le cadre de la tournée Gods of Grind si je me souviens bien ...

pamalach 77
Invité
Posté le: 02/09/2008 à 00h21 - (26265)
Superbe compile effectivement. La kro est vraiment bonne. Je félicite l'auteur qui à vraiment du se sortir les doigts pour écrire ce pavé. Pour les anciens : vous vous souvenez du "thema Metal" qu'avait fait arte il y a quelques années ? Il me semble qu'il y avait une interview du dessinateur de la pochette. C'était un mec qui collectionnait les instruments chirurgicaux et qui était tout fier de montrer un spéculum à la reportrice qui, de toute évidence, n'en avait jamais vu de sa vie. Toute une époque.

Elsass chris
Membre enregistré
Posté le: 03/09/2008 à 11h47 - (26269)
Salut !
Merci à tous pour les "louanges", ça fait plaisir.
A savoir que j'ai fait quelques coupes, autrement ça aurait pu être bcp plus long.
Pour Henri Death, merci à toi. ;)
Youpimatin, tes commentaires me font tjrs bien plaisir.
Pamalach, effectivement ça prend du temps, mais quand on aime on ne compte pas !

kalevi/BLOODY SIGN
Invité
Posté le: 04/09/2008 à 08h21 - (26282)
quel monstre cette chronique!
plongée en direct du passé!
putain de compil, et super roman nostalgique tof!!

Thrashdeathblack
Membre enregistré
Posté le: 17/09/2008 à 01h27 - (26293)
d'avance, dsl pour l'auteur...pour ce soir, pas eu le courage de tout lire (je le ferai de tte maière à un moment ou un autre ;)).
Mais, quoiqu'il arrive : l'une des meilleurs compli de tous les temps avec "Stars on Thrash" et "Grind Crusher" (pour moi)

cannibale
Membre enregistré
Posté le: 21/11/2008 à 17h11 - (26353)
moi, j'ai toujours la cassette que j'avais achetée à l'époque, et que j'écoute maintenant dans ma bagnole !

tonio
Membre enregistré
Posté le: 08/02/2009 à 12h14 - (26487)
Compilation d'une qualité inégalée qui m'a fait plonger dans le death (comme beaucoup apparamment). Que de souvenirs avec ces morceaux de fous furieux qui tournaient à fond dans le lecteur K7 pendant mes cuites d'adolescence. Merci pour cette kro incroyable.

senior canardo
Invité
Posté le: 10/03/2009 à 01h15 - (26529)
comme la compil blackend un peu plustard...

D-GRRR
Invité
Posté le: 16/03/2010 à 01h23 - (26971)
Yepe, Bien fun de tomber sur cette chié de chronique!!la plus longue et connaisseuse sur cet various opus!
Eh ouais pas credité sur la pochette, yen a qui sont tombés du train...
Sur ce je m'en retourne sur mes peaux...tanks ALL!

Eh GRRRR
www.D-GRRR.com/carnevil


grrr
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 12h54 - (26978)
WOAAA le roman ;)!!! Compil' absolument cult!!!
Une des meilleurs avec TOTAL VIRULENCE... (nostalgie, nostalgie...)


jazz Metal
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2010 à 20h51 - (26979)
J'étais dans le même état d'esprit qu'le personnage d'la kro en achetant"Masters of Brutality vol.2". Y avait pas grand chose qui m'branchait musicalement à ce moment, j'avais soif de nouveauté metallique j'lisais plus où moins les mags de l'époque et j'préfère me faire ma propre opinion en ce qui concerne la musique, de plus j'ai tendance à haïr les compils. Donc j'suis tombé sur ce disque(K7) par curiosité inspiré par le titre et la jackette pas de Vol.1 en vente chez ce petit disquaire sedannais et là ce fut la claque j'ai réussis à obtenir un enregistrement du Vol.1 (que j'ai toujours) et là re-super-claque le vol.2 je l'ai bêtement prêté à un pote perdu de vu (le pote et la K7 comme quoi ça à du l'brancher) mais avec les albums que j'ai aujourd'hui j'vais m'la r'faire c'te putain d'compile p't-être même un vol.3 (4,5,...)et j'la dessinerais moi MA Jaquette qui tue.



nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 04/04/2012 à 05h59 - (27313)
moi, c'est un pote qui m'a fait découvrir d'abord Masters of Brutality 2, que j'ai absorbé non sans mal au début, mais un seul mot me vient :CULTE!



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 12/06/2012 à 11h25 - (27623)
J'ai trouvé cette compil' au Boulinier en k7 en 2000, vendu 20 francs. Je regarde les noms, que du lourd, je me la prends et rentré chez moi je me la mets direct.

Les premières notes de Morbid Angel résonnent, je reste scotché les morceaux s'enchainent j'adore !!

Face B, un petit Suffer the children pour ouvrir les débats jusqu'à un Vicious Circle supersonique ... bref je suis resté sur le cul.

J'ai usé cette k7 jusqu'au bout, et le 15 février 2002 (oui c'est précis, un jour de neige où j'avais été me balader à Montmartre) je repasse au même magasin et là je la trouve en version cd avec en prime à ses côtés le volume II, du coup emballé c'est pesé c'est parti à la maison.

Je reste plus fan du premier volume, + brut de décoffrage !!

Indispensable !!



Domdesgnatt
IP:89.85.119.56
Invité
Posté le: 21/07/2012 à 14h29 - (27828)
Elsass Chris quel pavé !

turlusiphon
IP:81.251.98.151
Invité
Posté le: 15/12/2013 à 08h54 - (30309)
Bien vue la chro...Moi aussi j'avais 16 ans et il s'agit du premier cd que j'ai acheté, au rayon disques d'un Monoprix, la classe.

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2013 à 09h08 - (30310)
un "classique" acheté en K7 à l'époque,que de groupes découverts grâce à cette compilation géniale :-)



master
IP:83.205.77.240
Invité
Posté le: 15/12/2013 à 10h05 - (30312)
une compil a la hauteur de la kro.(ou l' inverse)
beau travail.respect.
allez je vais m'en remettre une petite petite couche pour nettoyer mes oreilles.

rapace
IP:90.55.128.238
Invité
Posté le: 15/12/2013 à 10h41 - (30315)
J'ai eu ce cd en cadeau, il y a quelque temps.une belle occasion à 5 euros...
J'avais du à l'époque le louper.
Une très belle compilation comme on aimerait en voir sortir de temps à autres.

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2013 à 12h14 - (30317)
Souvenir de vieux :D
K7 aussi a l'époque ^^



6trouille
IP:88.162.147.74
Invité
Posté le: 15/12/2013 à 13h10 - (30318)
Putain, c'te chro !! Flemme de tout lire, mais chapeau pour le boulot.

K7 achetée à sa sortie (avec mon budget bouffe de la semaine) tandis que j'étais interne au lycée. Et BAFFE DANS LA GUEULE ! Elle a tourné un moment cette tape.

C'était aussi une époque ou les compiles fleurissaient mais où on écoutait vraiment leur contenu. Maintenant le sampler a tué ça, j'ai l'impression. Je ne peux plus mettre ce genre de CD (sampler) dans ma chaîne. Ecoeurement.

Si j'avais encore cette K7, ce serait un plaisir de l'écouter. Ma DeLorean vers cette année 92, assurément. :-o

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2013 à 19h30 - (30322)
Je viens de les trouver d occas en cd pour 10 euro le lot...back in time...




Crom
Membre enregistré
Posté le: 17/12/2013 à 21h31 - (30326)
Pour moi, cette compil est le début de tout. J'ai 13 ans, je zone au rayon "culture" d'un supermarché (bah ouais, c'est ça les petites villes de province) à la recherche d'un truc plus fort que Slayer (et plus glauque) acheté récemment (Decade of agression)... Et je tombe sur cette cassette, pochette cool, titre débile (mais parfait pour un ado comme moi). J'achète et rien ne sera plus comme avant... Dans la foulée, je mets la main sur The end complete, Utopia Banished, The ultimate incantation. et le death restera mon style favori... jusqu'à maintenant. Grosse grosse compil' !!! Merci pour la chro.

Crom
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2013 à 11h23 - (30327)
Un peu après il y eu At death door II, bonne compile également mais uniquement avec du Roadrunner...


hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2013 à 15h35 - (30328)
At Death Door II, avec le God Of Thunder de Kiss repris par Death, putain, sais plus pourquoi je l'ai revendue celle-là. Il y aussi les Grindcrusher d'Earache.

Crom
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2013 à 22h01 - (30329)
Exact, Death, Gorguts, Skin chamber (morceau monstrueux), le Padre Nuestro de Brujeria... Bonne compile que j'ai toujours en K7 (donc inaudible aujourd'hui). La bonne époque des compiles.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker