HORIZON OF THE MUTE - Horizon of the Mute (Morbid Syndicate/The End) - 21/06/2016 @ 07h16
Lorsque l’on suit certains artistes de la scène Metal depuis bon nombre années, on a tendance à observer chez beaucoup d’entre eux une baisse de la radicalité au fil du temps. Que ce soit ceux qui incorporent des éléments plus mainstream ou se mettent à monter des projets plus Rock, entre autres exemples. Pour Jani Koskela, musicien évoluant depuis plus d’une vingtaine d’années dans l’underground finlandais, le chemin est inverse. Le premier groupe qui l’a fait connaître (un peu) était LET ME DREAM, pour ceux qui s’en souviennent, un groupe plutôt mélodique qui n’a plus vraiment donné signe de vie depuis 2004. Il est guitariste depuis cette même année du groupe SAATTUE qui vivote dans l’underground, plus qu’il ne fait la une des magazines, et plus récemment, Jani a refait surface avec les excellents 0 X I S T que les amateurs avertis de Doom/Death n’auront pas manqué d’aller découvrir mais qui a malheureusement cessé d’exister (!) en ce début d’année 2016 après 2 albums massifs et noirs au feeling pouvant rappeler les productions plus ou moins récentes de Tom Gabriel Fischer (CELTIC FROST, TRIPTYKON). Ce split étant plutôt inattendu pour qui n’était pas dans le secret des dieux, on aurait pu croire qu’il allait à nouveau se passer un certain temps avant que notre joyeux drille ne refasse surface mais il n’en est rien. Il travaillait déjà depuis courant 2015 sur ce nouveau projet : HORIZON OF THE MUTE, qui nous propose déjà un premier EP complet de 3 morceaux pour 31 minutes de musique.


Le projet est présenté comme du Doom/Death lent et sombre avec des influences Drone et Industriel. Pour ma part, j’aurais plutôt dit Drone avec influences Doom/Death et Industriel et cette nuance me paraît avoir son importance car point de batterie ici mais une légère pulsation, parfois assez martiale, imprimée par quelques sons électroniques agrémentés d’un lourd écho par endroits. C’est l’agencement de ces sons qui pourra rappeler un peu GODFLESH aux amateurs à certains moments mais ce n’est pas l’aspect qui prédomine. Les trois éléments qui instillent l’atmosphère ici sont la guitare au premier chef, d’un son ample et au grain agressif mais relativement propre, plus qu’un SUNN O))) par exemple. Ce qui permet parfois à quelques arpèges tour à tour lugubres ou mélancoliques de se greffer sur ces suites d’accords enténébrés. Le deuxième élément, ce sont ces nappes au sonorités très aériennes voire cosmiques, en particulier sur la deuxième plage, « Black Bleak Nebula ». Sur la première plage, c’est un son de violon très froid avec quelques trémolos qui s’invite au premier plan et sur « Wall of Eridanus », le dernier morceau, ce sont à nouveau des sons plus étranges évoquant la voûte céleste nocturne et son immensité. Enfin, troisième élément et non des moindres, peut-être le seul qui fait vraiment le lien avec 0 X i S T, c’est cette voix, très froide et rocailleuse, aux confins du Doom, du Death et du Black, qui vient parachever l’atmosphère sinistre de l’ensemble.


En parlant d’elle d’ailleurs, j’en profite pour évoquer les paroles qui traitent selon son auteur de l’exploration de l’inconnu. Elles sont à l’unisson avec la musique car elles nous font bien ressentir à mon sens cet état de l’être face à l’immensité de l’univers et à l’infinité des questions qu’elle suscite. On est emporté par les interrogations et les états d’âme d’une solitude pesante, tel un cours d’eau noir et implacable. Quant à la pochette, sobre et classieuse, signée par l’artiste hongrois Péter Takács, elle ne fait qu’ajouter à la cohérence de cet ensemble mystérieux.

Nous sommes ici face à une oeuvre introspective d’ores et déjà très aboutie et maîtrisée, la production est irréprochable comme souvent avec les réalisations finlandaises, et pour qui y sera sensible on ne peut que se réjouir de savoir qu’un album complet est en préparation. A vous maintenant d’oser cette plongée dans la noirceur de l’inconnu.






Rédigé par : Sagal | 7,5/10 | Nb de lectures : 5626




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker