M1DY - Lector In The Sky With Diamorphine (Maddest Chick'ndom) - 01/04/2011 @ 08h16
Le monde du hardcore est un petit monde fascinant dans lequel les étiquettes sont très importantes. Chaque étiquette a son style et chaque style a sa propre scène. On a le hardcore old school, le new school, le chaotique, le moderne, le tough guy, le beatdown, le NYHC, le edgemetal, le deathcore, le hatecore, l’émocore, le post hardcore, et,c etc. Eh bien vlà t’y pas qu’un nouveau style vient de faire son apparition sur la carte des musiques en « core » le Speedcore a.k.a Terrorcore. Comme dirait Michel Chevalet, le Speedocre « Co-mm-ent ça ma-rche ? » Eh bien c’est simple. On part sur une base hardcore mais on le joue de manière super rapide. Du genre qui file à du 2000 à l’heure en arrachant le papier peint des murs et déboisant les oreilles. Un tsunami de notes qui arrivent de partout à la fois en submergeant tout et tout le monde. A côté d’une telle déferlante, Dragonforce fait office de combo de Funeral Doom. On a jamais vu, sur VS, un telle avalanche de notes. Excepté peut-être chez Noism. Coïncidence ou pas, M1DY nous vient aussi du Japon, pays des extrêmes s’il en est.

« Lector In The Sky With Diaporphine » déboule sans tambour ni trompette mais le pied au plancher. « C21H23NO5 » part au quart de tour et enfonce directement les tympans de l’auditeur aventureux. Ce premier titre bien speed et porté par une rythmique infernale pose les bases de ce que sera l’album tout entier. Vitesse et groove. Pendant que ça bastonne niveau rythmique, on balance des petites mélodies histoire de couvrir tout ça et de canaliser la violence des kicks. Au premier abord, on pense à des groupes comme The Berzerker pour le côté synthétique et techno du son. Le second titre est plus basique, bêtement bourrin et speed en fait. Mis à part les quelques samples tirés de films de yakuzas on ne retient pas grand-chose au final. M1DY veut juste nous montrer qu’il est capable de jouer vite et fort. Ça on le savait déjà. J’ai parlé des samples mais j’y reviens car ils constituent un des points forts de ce skeud. Un peu comme ALEA JACTA EST, les Nippons s’amuse à en foutre un peu partout et ça passe plutôt bien. Apportant un peu de fraicheur dans cet océan de violence.

La suite du disque est de la même veine. Baston à tous les étages avec plus ou moins de mélodies. « Hornet » par exemple est construit autour du motif de la boucle, ce qui lui donne un côté carrément obsédant voire presque catchy. Une des forces de ce « Lector… » ce sont les breaks qui surgissent par derrière, en fourbe pour vicieusement te dégommer les rotules. Dans le genre casse-pattes, les breaks du gaillard se posent carrément là. Mais on le savait le Nippon est fourbe. Pour le reste pas de doute on est bien dans le hardcore. Un hardcore assez classique finalement même si le rythme est plus soutenu que dans un combo de hardcore classique. En fait, on pourrait dire sans trop se tromper que le speedcore est du hardcore classique mais joué à du 2000 à l’heure. Les habitués des scènes core européennes ne seront pas dépaysés et retrouveront vite leurs marques en s’appuyant sur des motifs et des composantes classiquement hardcore. Le seul problème vient du son, un peu plus synthétique qu’à l’accoutumée, du fait de la production trop numérique.

On s’attardera encore sur le tube de cet album « Stand By Moshpit !!! » véritable invitation à danser comme un dératé et à balancer ses membres dans tous les sens. Vous vous souvenez de Didier Bourdon dansant dans "Les Trois Frères"? Eh ben voilà, pareil. Cette chanson est imparable et incontournable grâce à ses breaks ravageurs et ses samples judicieusement placés. Du bel ouvrage à n’en point douter. Le Nippon est futé et sait que trop de violence tue la violence et donc, en fin d’album il nous envoie une petite plage instrumentale hyper mélodique reposant les oreilles. Ca fait du bien y’a pas à dire… mais comme le Nippon est fourbe, on l’a dit, après la fameuse plage atmo, déboule le dernier vrai titre « Enter The Squid », un morceau furibard et pétaradant en hommage à Carlo le célèbre calamar ami de Bob L’Eponge qui n’aime pas grand-monde, ni pas grand-chose. Comme le groupe d’ailleurs. Enfin le groupe c’est vite dit vu que M1DY est en fait un one man band du dénommé Yosei Watanabe qui a écrit tous les morceaux et joué de tous les instruments. Et il faut avouer que le gaillard touche sa bille tant au niveau de la composition que de l’exécution. Tout ça est bien sûr numériquement compensé mais mine de rien… ça envoie le bois. Voilà, un album surprenant et déroutant au début mais qu’on finit par apprivoiser au fil des écoutes et enfin, on succombe sous ce torrent de vitesse et de violence couplé à la précision des samples casse-genoux. Non, décidément le Japon, tu peux pas test cousin !

M1DY_____ - 176 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | BANZAIIIIIIII!/ | Nb de lectures : 13521




Auteur
Commentaire
grrr
IP:86.65.148.130
Invité
Posté le: 01/04/2011 à 16h49 - (92701)
Tiens? du speedcore sur VS? D’ailleurs, quel lien avec le hardcore vu que la musique est du 100% électronique aux sonorités très « techno » ???

MuthjsK
IP:82.225.61.2
Invité
Posté le: 01/04/2011 à 22h48 - (92715)
Parce que cette techno violente est appelée "hardcore" par ses aficionados.

jeune ravioli
IP:87.239.216.10
Invité
Posté le: 02/04/2011 à 13h49 - (92721)
ambiances intéressantes. j'aime bien.

chavroux
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2011 à 23h45 - (92728)
Très bonne chronique Seb, qui me donnerai "presque" envie de me lancer dans l'écoute de l'album mais en fait non... Sûrement l'aspect "The Berzerker" qui me rebute car bon, trop de speed tue la musique et ça se fini souvent en bouillie mais après si y'en a qui aiment...



core
IP:77.193.217.215
Invité
Posté le: 03/04/2011 à 10h56 - (92734)
J'ai pas du tout compris le rattachement au hardcore (metal), j'ai l'impression qu'il y a eu confusion avec le hardcore (techno)... parce que bon faut bien avouer que ça n'a rien de metal comme zik'... sinon c'est assez sympa même si la rythmique est un poil trop techno pour moi (moins variée qu'un Berzerker)

VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 03/04/2011 à 17h17 - (92736)
pour les lents... chronique du 1er avril !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker