OCCULTATION
Silence in the Ance..






 


HAVOK - Burn (Candelight/Season Of Mist) - 27/08/2009 @ 08h54
Une pochette très similaire à celle du "The Ultra-Violence" de Death Angel, un logo très typique d'un Toxic Holocaust, des têtes de jeunes sauvages...pas de doute Havok pratique bien du thrash ! Formé du côté de Denver (dans le Colorado) en 2004, Havok, suit le chemin habituel du jeune groupe de thrash actuel, en sortant une première démo en 2005, suivi d'un EP en 2007 dont la pochette est disons le assez laide (Pochette de "Pwn 'em all" -> http://www.metal-archives.com/images/1/7/0/9/170909.jpg ).

Ce "Burn" est donc le premier essai du groupe, rassemblant en partie certains morceaux datant déjà d' entre 2005 et 2007. En quelques mots Le thrash d'Havok, c'est des riffs accrocheurs, d'une précision chirurgicale, comme on en a déjà entendus des milliers de fois, mais toujours aussi bons, avec un sens de la rythmique imparable, un chant agressif, qui à tendance à pencher par moment du côté des aigus, mais aussi des solis ultra rapides et totalement bandants. Cet album est très efficace, tout les morceaux proposant leur lot de riffs imparables, sur un tempo à chaque fois parfaitement bétonné (la basse possède au passage un groove assez phénoménal, en particulier sur les titres "The Path to Nowhere" et "Morbid Symmetry" et la batterie est mise en valeur, à coups de double pédales destructrices). Autant jusque là, je considère Havok comme un groupe de thrash qui a tout de sympathique, et qui pratique sa musique en totale décontraction, mais maintenant, je vais parler de ce qui ne va pas avec cet album: L'originalité. Vous me direz, c'est facile de dire ça, car si on observe attentivement combien de groupes de thrash actuellement peuvent se vanter de proposer quelque chose de nouveau dans ce style ? Et bien vraiment pas des masses. Alors où je veux en venir ? Et bien que Havok ne sait vraiment pas fouler à mon goût pour composer cet album. En plus de ce problème d'originalité, c'est surtout une histoire de copiage. En effet, comment ne pas penser à du Metallica lors de l'exécution de la plupart des solis (tous ceux de "Identity Theft" pourraient provenir de la guitare de Kirk Hammett !), à du Kreator pour une bonne partie des riffs (ou bien du Exodus, comme vous voulez) et évidemment à Destruction pour la voix de Shawn Chavez, qui à tendance à faire un peu plus que de l'imitation de la voix de Schmier. Alors évidemment, cet album n'est pas une bouse, mais on ne peut pas le qualifier d'album "neuf" (malgré une production d'enfer, ce serait un comble si elle n'était pas à la hauteur), car ce "Burn" n'apporte rien à la scène thrash (qui connaît pourtant une sorte de renouveau avec des groupes quelques peu plus originaux).

Et oui l'intro "Wreckquiem" a beau être très mélodieuse, elle n'est pas moins sans rappeler les intros que l'on retrouvait sur les albums phares du thrash des années 80 (comme "Crystall Ann" de l'album "Alice in Hell" d'Annihilator, un exemple parmi d'autres). Cela met toujours en appétit pour la suite, surtout que le morceau suivant "The Root of Evil" est une tuerie dans son genre; attention c'est Havok que vous écouter, et non pas Testament (non, je dis ça, mais la ressemblance est quand même frappante une nouvelle fois !). Chaque morceau est un bon moment à passer, mais beaucoup risquent de grincer des dents à ressentir clairement toutes les influences qui débordent du groupe. Et ce n'est pas le plus court "Melting the Mountain" qui sert de conclusion à cet album qui me contredira. Les quatre zicos sont de très bons exécuteurs, tout est bien joué, mais une fois le morceau finit, on se dit qu'il vaut mieux aller s'écouter un bon petit Testament ou un Kreator de derrière les fagots. Bref, comme vous l'aurez compris, cet album vous fera passer un bon moment, mais de là à le considérer comme une des révélations thrash de l'année, faut pas abuser, car Havok a encore beaucoup de chemins à faire, si ils veulent s'assurer un statut de "futur grand du thrash".

Myspace - 198 téléchargements


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 7424




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2009 à 09h25 - (74494)
Pas ultra-original mais un véritable effort au niveau des grattes, et notamment des solos, ce qui place le groupe un chouia au-dessus des autres. reste à peaufiner tout ça bien sûr mais plutôt prometteur...

Freddy (Evil One)
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2009 à 21h09 - (74534)
Perso je me fiche que ça ressemble à tel ou tel groupe mais bordel de m**** ça démonte sa grand mère !!!!!
Etant un grand fan de thrash, cet album est une vraie tuerie !
Comme c'est dit dans la chronique c'est un mélange de Testament, Destruction, Exodus, Anthrax etc... bref c'est du thrash quoi haha :D
Le son est vraiment mortel ! Tous les instruments sont mis en valeur et les compos sont toutes terribles !
Je pense que le 12/20 est sévère...

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2009 à 21h31 - (74537)
bah oui c'est bien, mais ça me dérange ces ressemblances, après on ne peut nier que ce que fait le groupe, il le fait très bien !



Globox666
Membre enregistré
Posté le: 27/08/2009 à 23h47 - (74540)
les morceaux du myspace sont super sympas en tout cas ! Cette scène revival thrash, je suis assez sceptique en général mais quand les morceaux sont bien fichus à défaut d'être originaux, je prends !!

RAPACE
IP:92.146.192.217
Invité
Posté le: 28/08/2009 à 23h35 - (74578)
Et bien , je trouve plaisant cette formation, certes pas original, bien que!! faut tout de meme se lever tres tot pour trouver des groupes originaux !maintenant force est de constater que ca envoie plutot bien, les compos sont tres bien construites, vous trouvez des ressemblances avec d'autres, c'est parce qu'ils ont bon gout, rien de plus.
De plus le chanteur a pas une voix de chiote comme celle du chanteur de municipal waste!donc il viendra grossir mes rayons de cds tout come evile warbringer mantic ritual.

Rahahaaz
Membre enregistré
Posté le: 29/08/2009 à 10h01 - (74583)
Un des groupes les plus intéressants de toute cette "new school of old school thrash metal"... Effectivement, pas original, mais parvient régulièrement à retrouver le "truc" de la grande époque, ce qui en soi est déjà une belle performance.



CHUCK MAURICE
Membre enregistré
Posté le: 29/08/2009 à 21h48 - (74591)
Mouais plutot sympa et au dessus de la masse de tous ces groupes de "retro-thrash". efficace et bien produit, par contre, je suis pas sur que l'album ait une durée de vis très longue, (au-dela de quelques écoutes...)

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2009 à 18h16 - (74603)
trop old-sch00l pour moi...

Analdestruct0r
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2010 à 18h40 - (83539)
Vraimen trop bonnard!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker



HAVOK


HAVOK - Unnatural selection (Candlelight/Season of Mist)

HAVOK - Time is Up (Candlelight/Season of Mist)



VISION OF DISORDER-The Cursed Re..

IHSAHN-After..

RAMMING SPEED-Brainwreck..



NOUVEAUTE
Les TAGS débarquent sur VS
Retrouvez les Tags "Tendance" et "Catégorie" dans les news et kroniks de VS pour faciliter votre visite du site.

CHRONIQUE
AT THE GATES At War With Reality
Une triple chronique de plus de 16 000 caractères pour album attendu depuis près de 20 ans.

INTERVIEW
BASTARD FEAST
Leur 2ème album "Osculum Infame", qui fait la part belle à un hardcore métallisé noir de chez noir, est récemment sorti. Un entretien franc avec le guitariste Taylor Robinson.

REMEMBER
ASPHYX - The Rack
La chronique de l'album par DaleNixon.

REMEMBER
SOULDRAINER - Daemon II Daemon + Promo
La chronique des Demos par forlorn.

REMEMBER
EYEHATEGOD - Dopesick
La chronique de l'album par DaleNixon.

REMEMBER
STRANGLER - Infinite Blood Abundance
La chronique de la Demo par forlorn.

INTERVIEW
YOB
(Re)lisez l'entretien passionnant avec le leader du groupe, Mike Scheidt.

LIVE REPORT
YOB + PALLBEARER @ Paris
(Re)lisez le live-report de cette date dooom.

INTERVIEW
ZAPRUDER
(Re)découvrez ce groupe de Post Mathcore français.

REMEMBER
CONVERGE - Petitionning The Empty Sky
La chronique de l'album par DaleNixon.

REMEMBER
CHASTISEMENT - Alleviation of Pain
La chronique de l'album par forlorn.

REMEMBER
DIO - Strange Highways
La chronique de l'album par DaleNixon.

REMEMBER
CHASTISEMENT - ...But Lost We Are
La chronique de l'album par forlorn.



 


Saisir une DATE
(format AAAA-MM-JJ)


 
VS partenaire du HELLFEST

NEWS
KRONIKS
KRONIKS REMEMBER
LIVE REPORTS
INTERVIEWS
BLOGS



a
 


AT THE GATES

At War With Reality

RISE OF THE NORTHSTAR

Welcame

PROTESTANT

In Thy Name

SLIPKNOT

.5: The Gray Chapter

DECAPITATED

Blood Mantra

ANATHEMA

Distant Satellites

SEPTICFLESH

Titan

MAX CAVALERA et JOEL M..

My Bloody Roots : De S..

LE METAL DANS LES PAYS..

Cette jeunesse qui a c..

YOB

Clearing The Path To A..

CANNIBAL CORPSE

A Skeletal Domain