Thomas - COMITY par VSGREG - 2224 lectures
Comme E.T. ? non Comity, un veritable extra-terreste de la scène francaise pour uen interview directe et sincère.


Il y a eu peu de nouvelles de COMITY depuis la sortie d'un EP "The Andy wahol sucks EP" aux USA sur un label ricain avec l’annonce d'une tournée américaine ... au final on n’a pas vraiment vu la couleur de ce cd en France et je crois que la tournée améric
Ben...il s'est passé que le boss de ce label est à la fois totalement incompétent et complètement malhonnête. On avait signé a la base pour une sortie aux usa et donc une réédition en Europe. Elle (c'est une femme) a commencé par changer la pochette qu'on avait choisie par une autre avec erreurs de rigueur dans le booklet. Ensuite elle a refusé de le sortir en Europe, ce qui fait qu'il n'est trouvable qu'en import à un prix frisant le vol caractérisé. Pour la tournée, quand on lui a rappelé le terme du contrat (30 dates) elle nous a répondu de venir a nos frais, que deux dates étaient déjà bookées et qu'on verrait le reste sur place.
A savoir également qu'on a pas vu la couleur de l'argent qu'elle nous doit malgré plusieurs mises en demeure, et que du fait qu'on est toujours sous contrat, candlelight n'a pas le droit de le sortir aux usa, ce qui pour eux est le marché le plus propice pour un groupe comme nous. On aurait pu casser le contrat, mais il faut aller au tribunal, et même si on est sur de gagner, l'argent qu'on y perdrait serait fatal au groupe.ca c'est juste pour le coté label. Sinon pendant trois ans on a beaucoup tourné, changé de bassiste et donc composé ce nouvel album. On a juste été absent des médias en fait.


On a un peu le sentiment que vous vous êtes fait bien baiser dans cette affaire ... c'était trop beau pour être vrai. Pourquoi n'avez vous pas été plus méfiant ? Quelle leçon tirez-vous de cette aventure ?
C'est clair qu'on s'est bien fait baisés, et a dire vrai on a étés méfiants puisqu'on avait déjà refusé une signature sur un autre label ricain.la, la personne était cool, le contrat nickel donc il n'y avait pas de raison. C'est seulement par la suite qu'elle n'a pas respecté le contrat, c'est des choses qu'on ne pouvait vraiment pas prévoir. Après il faut dire aussi qu'a part la tournée la bas on attendait ni gloire ni consécration vu que de toute façon c'est un tout petit label.il n'y a malheureusement aucune leçon à tirer de cette histoire.


Est ce que ces problèmes ont eu un impact sur votre façon d'envisager l'écriture de votre nouvel album ?
Bien sur. Tout ca a été très frustrant pour nous. ca, plus beaucoup d'autres choses dans nos vies personnelles font de cet album ce qu'il est est. ca nous a donné une énergie supplémentaire, une espèce de haine qui a nourrit notre musique dans un sens positif. Comme tout était indécis par rapport a l'avenir du groupe alors on est retourné a la base: composer de la musique parce que c'est notre raison de vivre, notre passion, et je pense que c'est la principale chose qui transpire de cet album.


Passons à votre nouvel album et à la démarche général de COMITY qui ne propose un album avec 99 plages sans titres .. avec une musique qu'on pourrait décrire comme un vrai sac de noeuds. Cette démarche générale peut paraitre un peu élitiste non ..
Notre album est élitiste dans le sens ou on l'a d'abord composé pour nous. A chacun de faire un pas vers nous ou non. Déjà élitisme est un mot qui n'a pas lieu d'être. L'élitisme est une invention qui permet à un groupe d'élus de se conforter dans leurs choix. Comme si on détenait la vérité. Comme si la culture était réservée à une élite...la seule vraie bêtise c'est la fainéantise. Je ne supporte pas d'être passif quand je me trouve devant une œuvre, et il y a des fois ou j'ai l'impression que l'auteur me demande de me déconnecter le cerveau.


Ne penses tu pas que la musique est avant tout un loisir ... quelque chose qui doit te faire du bien sans réfléchir, sans effort, sans prise de tête ?
Tu imagines bien que non. La musique c'est ma raison de vivre. Ca c'est ma vision. Il y en a plein d'autres. Moi je prends ca très à cœur mais je respecte autant une personne qui écoute de la musique uniquement dans sa voiture pour se détendre dans les embouteillages. Il ya pleins de façon d'appréhender ce sujet. Nous on est des extrémistes mais en aucun cas je n'irai juger quelqu'un qui a une vision opposée à la mienne.


Comprends-tu que certains puissent assimiler votre musique à une succession de passages techniques sans queue ni tête ... à un gros bordel organisé ? Qu'as-tu à dire pour leur donner envie d'explorer cet album ?
Je n'ai pas le pouvoir de donner à quelqu'un l'envie d'écouter notre disque.
Quand je dis qu'on travaille le moindre détail ca veut aussi dire que toutes les transitions sont travaillées, que l'espace sonore et la structure de l'album est pensée dans son ensemble. Je comprends tout à fait que tu puisses penser que c'est une succession de plans sans queue ni tète, que c'est totalement déstructuré mais si l'auditeur prend la peine de s'immerger dedans, il comprendra que c'est le contraire. On nous qualifie souvent de groupe déstructuré. Pour moi on est plutôt un groupe de hxc structuré, c'est juste que nos structures ne suivent pas un schéma préexistant, mais je peux affirmer qu'elles sont pensées de bout en bout. Par exemple, il y a une construction harmonique qui revient quatre fois au fil de l'album sous différentes formes. Pour le coté technique, je ne pense pas que ce soit la caractéristique principale de comity, loin de la même. On est très loin d'avoir les capacités techniques de dillinger escape plan par exemple, notre façon de jouer en est même très éloignée. En tout cas ce n'est pas le propos pour nous. La technique n'est pas un principe, c'est une arme qui donne la possibilité de mettre en musique tout ce qui te passe par la tète sans restriction.


Si tout est réfléchi et mesuré dans votre musique, reste-t il de la place dans la musique pour les émotions qui sont souvent des sentiments instantanées et immédiats ?
Bien sur. Et c'est même ce qui nous motive le plus, la recherche de l'émotion. L'émotion vient souvent d'une mélodie, elle est déjà présente dans un riff de guitare ou un timbre de voix. Après, le but c'est d'y accorder tout le monde dans le groupe pour la rendre la plus intense possible. C'est cette recherche d'intensité qui n'est pas du tout spontanée.
Mais je ne crois pas que la spontanéité soit une bonne chose pour un groupe comme le notre. On n'a pas le talent pour faire sonner quelque chose comme on le souhaite tout de suite. C'est beaucoup de travail. Un groupe comme neurosis qui est très intense et bourré d'émotions joue pendant une heure. Et après ca les mecs s'assoient et discutent pendant des heures de ce qu'ils veulent faire, travail leur truc a la note prés. dans la musique, l'émotion est mise en scene et je ne crois pas qu'émotion égale forcément spontanéité.


Bon je pense que j'ai été assez pénible la, passons à autre chose. Quel chemin a guidé Comity ou les membres du groupes à composer ce genre de musique ... quels sont vos précédents groupes, expériences, influences etc. ?
T'en fait pas ce n'est pas pénible. Beaucoup nous posent ce genre de questions. Sinon, ca fait tous plus de dix ans qu'on fait de la musique. François et moi on joue ensemble depuis 96, je jouais aussi dans un groupe avec Yann (guitare) en 98/99. Yann a aussi joué dans afterlife a partir de 2000 qui était carrément précurseur dans ce style de musique en France, a l'époque le hxc français s'arrêtait a kickback (que j'adore néanmoins). Nous avons beaucoup de respect pour ce groupe qui a toujours été boudé. Guillaume (batterie) a joué dans pleins de groupe depuis ses 14 ans, ils nous a rejoins a 16 ans. Ben (basse) a aussi joué dans pleins de groupes aussi bien a la guitare qu'au chant ou a la basse et s'est beaucoup investit pour la scène parisienne de l'époque.il a même été le premier a nous faire jouer a paris en 99. Au niveau des influences on vient tous du punk, du métal et du hxc. On a jamais étés sectaires. La musique que nous jouons maintenant nous est venue naturellement au fil du temps. Disons qu'aujourd'hui toutes les musiques extrêmes nous influencent, et je ne parle pas que de death metal. Pour moi, Berlioz, King Crimson ou John Zorn sont extrêmes. Après je ne dirai pas que ce sont des influences directes, mais ce sont des façons d'approcher la musique qui nous intéressent, pas forcément des artistes en particulier. Sinon il n'y a pas d'intérêt, autant faire des reprises. Au même niveau, la littérature et surtout le cinéma sont d'énormes influences, au même niveau que la musique. Tu peux très bien adapter une structure de film à de la musique.


Tu qualifias la musique de Comity comme un groupe de hardcore structuré. Que reste t il de hardcore dans votre musique ?
Pas grand chose dans la forme c'est clair. Il nous reste surtout un état d'esprit, une liberté et l'envie que ca sonne juste et intense. Pour moi l'esprit du punk, du hardcore, c'est surtout une volonté de faire les choses comme tu les entends, de réfléchir en dehors de toute morale préétablie, du politiquement correct. J'espère que tout ca s'applique encore à notre musique même si elle n'a plus rien de hxc. Vu la façon dont on sonne, je pense qu'aujourd'hui on est simplement un groupe de rock extrême.



Comment un groupe comme COMITY qui vient d'une culture hardcore s'est retrouvé signé sur un label comme Appease Me dont la majorité des sorties sont dans une veine très black métal ...
En effet même pour nous c'est troublant que quelqu'un comme Vince (boss de appease me... et tète pensante dans blut aus nord) se soit intéressé a un petit groupe de hxc. Mais au final je pense qu'on a plus en commun avec certains groupes de black qu'avec la majorité de la scène hxc. C'est une question d'état d'esprit. Pour moi des groupe comme blut aus nord sont des groupes de punks évolués, d'ailleurs ils n'ont plus rien de black non plus. On a un peu le même parcours, a une échelle moindre pour nous bien sur. De notre coté on en a aussi un peu marre de se retrouver cloisonnés uniquement dans la scène hxc. On fait du rock au sens large, du coup je ne vois pas pourquoi on resterait scotché sur une scène fermée. Au niveau de la signature, c'est Xavier de overmars qui a branché Vince sur nous, et on ne le remerciera jamais assez vu que tout se passe comme prévu jusqu'ici. On se sent plus a l'aise chez appease me/candlelight que si on avait signé chez un label typiquement hxc.



Tu sembles accorder beaucoup d'importance à la transparence de ce que vous réalisé au sein de Comity. C'est plutôt l'opposé du côté de Blut Aus Nord et Appease Me qui ne joue pas en live, ne donne pas d'infos sur leur line up ou l'identité des membres du
Ca ne nous pose aucun problème, au contraire je respecte leur façon de faire, elle est jusqu'au boutiste, ils vont au bout de leurs idées, sans compromis.et même si au final ce n'est pas notre façon de voir, j'ai l'impression qu'on a les mêmes fondements pour ces raisons. À la base on ne voulait pas non plus que les gens voient nos gueules, on évitait les photos promos, de lâcher nos noms...mais a force de tourner, c'est devenu impossible à gérer et même inutile vu que tout le monde savait. Mais tout comme blut aus nord, rien ne doit prendre le pas sur la musique, c'est ce qui nous rapproche.


Tu viens de dire "je pense qu'on a plus en commun avec certains groupes de black qu'avec la majorité de la scène hxc.". Donc le corpse paint, les productions pourries, les poses de guerriers, ca te parle ?
A moi non mais ca parle à la majorité de la scène hxc! Le maquillage, les productions pourries et les poses de guerriers c'est déjà trois choses qu'ont en commun le hxc et le black. Pour moi, visuellement et au niveau de la bouffonnerie, 18 visions et cradle c'est la même chose. Encore une fois c'est la démarche qui m'intéresse, rien d'autre et oui j'adore le black, même si les 3/4 des groupes de true me sortent par les yeux. En plus on a la chance d'avoir une putain de scène française respectée dans le monde entier: antaeus, deathspell omega ou blut aus nord sont dans mes favoris.


J’ai trouvé un point commun entre le black métal et Comity. Tu me disais tout à l’heure, que l’objectif de votre musique est de « faire sortir toute cette haine », c'est un discours de true beumeuh non ?Mais Haine contre qui ? Contre quoi ? D’où vient cet
Je ne sais pas. On transforme plein de frustrations en haine-passion, ce n'est pas de la haine au sens premier, c'est assez indescriptible.ca ressemble a de la passion qui va trop loin en fait.il faut vraiment lire les paroles et écouter le disque pour comprendre je pense.



Bein justement; peux tu en dire plus sur les paroles ? Quels sont les sujets abordés, les idées et thèmes ?
Il n'y a qu'un seul texte assez cour pour tout le disque. Cette fois c'est plus basé sur des répétitions de phrase évolutives. ca rend le disque plus cohérent puisque tu peux retrouver les mêmes textes au fil du disque. Sinon le thème général c'est la passion qui se transforme en échec, puisque tout est voué a disparaitre. C'est pour ca qu'il faut prendre le titre au second degré: faire de la musique c'est toute notre vie, mais c'est totalement abstrait, ca ne mène a rien, c'est une illusion, une mise en scène. C'est pour ca que la passion se transforme en haine et en frustration. À un autre niveau, le fait d'être une force créatrice fait de nous de petits dieux.et voir dieu comme une simple force créatrice le voue donc au même échec programmé que nous.
Mais bon c'est dur de résumé les paroles comme ca.je pense qu'il vaut mieux les lire puisque une bonne partie se retrouve dans le livret.


Bon pour conclure, je te propose un petit jeu. Je te donne 2 mots, tu dois en choisir 1 et expliquer pourquoi. On y va :
"The deus ex-machina as a forgotten genius" ou "As everything is a tragedy" ? "
...as everything is a tragedy" bien sur

"Messiah Records" ou "Appease Me" ?
C'est dur mais je dirai "messiah" parce qu'Alex nous a sorti de la cave et que maintenant c'est le nom de notre asso.

"Converge" ou "Neurosis" ?
Neurosis bien sur, c'est grâce a eux que j'ai commencé à comprendre la musique.et contrairement a converge ils sont a l'origine de beaucoup de choses qu'on entend aujourd'hui. Cependant j'adore converge.

"Sarkozy" ou " Ségolène" ?
plutôt crever

"Elitiste" ou "Pretentieux" ?
c'est la même chose

"Guns N Roses" ou Metallica" ?
metallica pour les début du groupe.

"Papa Pinguin" ou "Hard Rock Hallelujah (de Lordi)"
"garde la peche" de booba

"Zidane" ou "Materazzi" ?
ben...zidane!


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker