auteur de "Du Kerosène dans les veines" - RUDY CHARIS par PAPY CYRIL - 6058 lectures
Rudy Charis vient de sortir "Du Kerosène dans les veines" le tout premier livre sur HELLACOPTERS au monde... ça sort chez Camion Blanc


Qu'est-ce qui t'a donné l'envie d'écrire un livre sur HELLACOPTERS ?
Je suis tombé sur une interview de Dom Franceschi sur internet où il disait qu'avec les éditions Camion Blanc ils avaient déjà publié des auteurs non-professionnels et ça a fait tilt.
Comme il n'existe aucun ouvrage (même anglais ou suédois) sur le groupe et/ou Nick Andersson, j'ai proposé d'en écrire un à Dom et après avoir écrit quelques pages en un week-end il m'a donné son feu vert pour écrire le livre, et là j'étais comme un fou de pouvoir écrire mon premier bouquin
J'ai fait des études plus ou moins littéraires mais je ne pensais pas pouvoir/avoir le temps de me lancer un jour dans un bouquin qui serait édité, surtout que depuis je bosse dans la finance à Luxembourg donc rien à voir et un agenda un peu surbooké, sachant qu'en même je retapais ma maison!


Quand et comment as-tu découvert HELLACOPTERS ?
Je les ai découverts à la médiathèque de ma ville de province: Pont-à-Mousson, vers 1997-98 (me rappelle plus) quand j'étais lycéen. Je suis tombé sur « Payin' The Dues » et j'ai trouvé la pochette excellente, et ça sentait le rock couillu direct et quand j'ai écouté une fois chez moi j'ai tout de suite aimé même si je regrettais ce son un peu "sale" pour moi, avec ma petite culture de l'époque j'avais l'impression d'écouter AC/DC en plus énervé et joué dans un garage. Si je me souviens bien j'ai ensuite découvert leurs autres albums en 2003 quand je faisais mes études au Danemark, j'ai acheté là-bas leur DVD et « By the Grace of God »...


Es-tu comme un certain nombre des fans du groupe également collectionneur ?
OUI!
Même s'il est devenu difficile de collectionner sur The HELLACOPTERS maintenant sans se ruiner, mais j'achète régulièrement des trucs sur eux ou dans la périphérie, j'ai par exemple lâché 50 euros la semaine dernière pour l'édition vinyle du 1er LP des HYDROMATICS...
D'ailleurs j'espère bien vendre 2 ou 3 bouquins à des mecs qui ne parlent pas français mais qui veulent juste pour l'objet :-)
Par contre je me suis rendu compte que je n'en parlais pas trop de ce côté collectionneur des fans, mais bon il fait déjà près de 500 pages...


Comment tu as découpé ton livre (historique, interview, disco complète?) ?
En fait je crois bien que c'est moi qui vais me faire découper, parce que j'ai "organisé" ça de manière linéaire avec une première partie avant les COPTERS, ensuite une partie par année de jusqu'à 2008 et la période post COPTERS qui va jusqu'à octobre dernier (NdePapy octobre 2015)...
Et là-dedans je fais intervenir les membres du groupe et aussi tous ceux qui m'ont répondu au gré de leur participation de quelle que sorte que ce soit à l'histoire du groupe...
Je suis sûr à 100% que même les fans les plus hardcore apprendront des choses dans le livre, parce que la mémoire des membres étant ce qu'elle est, même eux vont en apprendre (un peu)... par contre j'ai un peu peur que ça ne s'adresse qu'aux fans du groupe, mais en même temps je me disais que ceux qui allaient acheter le livre seraient déjà fans... Je suis pressé d'avoir un avis extérieur en fait, même si c'est négatif, histoire de m'améliorer pour mon second livre sur THE BELLRAYS...


Tu t'es donné un objectif de ventes ou tu avais avant toute chose l'objectif d'écrire et faire éditer ce livre ?
En français, au vu du succès relatif du groupe, je n'ai pas d'objectif de ventes, j'imagine que 200 ventes serait réaliste (?).
Par contre j'ai commencé la traduction en anglais et si j'arrive à le faire éditer en anglais (ou en suédois) là j'imagine que je pourrais espérer en vendre bien plus, mais cela est pour l'instant utopique.
Mais pour répondre plus précisément à ta question, le simple plaisir d'écrire, de découvrir tout un tas de trucs sur le groupe et autour, de pouvoir les rencontrer chez eux et les retours positifs que j'ai eu ont été excitants pendant les 2 années passées sur le livre. Et à un mois de la sortie, je suis encore un peu comme un gosse avant la représentation de fin d'école, sortir un livre sur un sujet qui te passionne c'est quand même un sentiment bien sympa, et si j'arrive à faire (re)découvrir un groupe qui méritait plus, ça me satisferait grandement.
Enfin le groupe se reforme cet été pour un unique concert, et si j'étais ne serait-ce que responsable pour 1% dans le truc ça me ravirait!


Seras-tu au Sweden rock festival pour ce fameux concert de reformation ?
Oui j'y serai!


Quels membres du groupe as-tu pu interviewer ? Ont-ils tous été faciles à convaincre ?
Oui j'ai pu interviewer tous les membres, mais pas dans les mêmes conditions...
J'ai d'abord contacté Robban sur Facebook qui m'a filé son adresse email, il a répondu à pas mal de questions comme ça et quand je lui ai demandé s'il aurait des photos pour le livre il m'a invité à venir les sélectionner chez lui si je passais à Stockholm.
Ensuite j'ai aussi échangé des emails avec Kenny (jusqu'à convenir d'un rendez-vous) et Nicke mais je n'avais eu qu'une seule réponse de lui, trop busy...
Une fois le rendez-vous pris avec Robban, il a invité Boba à se joindre à nous dans son appartement, et Boba m'a alors dit qu'il avait eu Nick au téléphone et qu'il était prêt à me rencontrer si je pouvais aller le voir chez lui dans son studio à l'extérieur de la ville (tu peux imaginer comme j'étais content!).
J'ai rencontré Robban et Boba un jeudi (début mars 2015) le samedi j'allais chez Nicke et le dimanche soir je retrouvais Kenny dans un tout petit bar, on a ensuite prolongé la soirée tous les deux dans le bar d'un hotel jusqu'à très tard....
En tout cas je peux confirmer que ces mecs sont des super gentils! Avec un caractère fort mais très abordables et les pieds sur terre...

Par contre ce qui est aussi vrai pour tous c'est qu'il faut souvent se montrer très patient pour avoir une réponse par email...

Pour ce qui est de Strings, je l'ai aussi contacté par facebook mais il aime encore moins que les autres écrire sur un PC donc on a fait une interview au téléphone, et il a été celui qui semblait le moins intéressé par cette interview, mais c'est aussi dû (entre autres choses...) à son rapport au groupe...
Et enfin je n'ai eu Dregen que par email.

Au final ces interviews étaient plus pour moi une manière de compléter certaines informations que j'avais recoupées (ou pas) dans la mine d'infos que j'avais trouvées ou qui m'étaient parvenues par les autres intervenants...

J'imagine/j'espère les revoir en juin mais comme c'est pour un festival j'imagine que ce sera peut-être plus difficile de les approcher... à voir avec eux en temps voulu...


J'avais fait une interview de Strings pour THUNDER EXPRESS et, en effet, il n'est pas bavard par voie électronique...
Même au téléphone il n'est pas très loquace mais si tu regardes des interviews de lui sur le net il est toujours comme ça je crois... il est très timide aussi...


Quel album conseillerais-tu pour découvrir le groupe ?
Je me suis déjà posé la question quand mon entourage m'a demandé, et je crois que je dirais quand même « High Visibility » parce qu'il est central, tant au niveau du son que des compos: on y trouve pour moi leurs meilleurs titres high energy, en plus leur seule "ballade" avec « No Song Unheard », une reprise avec « You're too good to me baby »...  Mais « By the Grace of God » serait en balance parce qu'il est plus abordable je pense et c'est le préféré de Nicke, qu'il trouve être le mieux écrit/abouti/produit...
Mais je crois aussi que ça dépend de ton interlocuteur, les plus punks devraient préférer les 2 premiers LP, les plus hard rock les 3 suivants, et les plus rock'n'roll en général les 2 derniers. Et pour ma mère (ou les mecs pas rock du tout) je commencerais par THE SOLUTION ;-)


Tu peux me donner TON top 5 des chansons du groupe ?
Toujours difficile mais je dirais ça:

1 - Baby Borderline
2 - Soulseller
3 - Like No Other Man
4 - Hopeless Case Of A Kid In Denial
5 - A Heart Without A Home


Je te laisse le mot de la fin !
Le mot de la fin??? déjà que c'est ma toute première interview.. ;-)

Bon, je me doute que le livre s'adresse plutôt aux fans du groupe qui vont en apprendre pas mal peu importe si ce sont des fous furieux des COPTERS ou pas...
Et pour les autres j'espère qu'ils passeront un moment agréable à me lire et surtout qu'ils auront envie ensuite de se ruer sur les albums des HELLACOPTERS, de The SOLUTION, d'IMPERIAL STATE ELECTRIC (N de Papy au cas où je ne vous pas assez vanté moi-même ce groupe génial) ou tout autre groupe mentionné tout au long des presque 500 pages...
En tout cas j'aimerais pouvoir rendre un tout petit peu aux HELLACOPTERS de la reconnaissance qu'ils n'ont pas assez obtenue (je crois) pendant leurs 14 ans de carrière. Pourtant huit ans après leur séparation il est rare de lire un magazine rock digne de ce nom sans une référence au groupe ou à un de ses membres...


Auteur
Commentaire
Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2016 à 19h34 - (1941)
Voici le genre d'échange qui fait très plaisir de lire ici, merci Papy.

Max
IP:78.241.159.40
Invité
Posté le: 17/03/2016 à 10h46 - (1942)
Bien envie d'aller au Sweden Rock pour les voir!!! C'est culte...

y20100
IP:192.54.144.229
Invité
Posté le: 25/03/2016 à 09h20 - (1945)
J'achète !

Rudy
IP:78.244.211.23
Invité
Posté le: 31/03/2016 à 13h42 - (1951)
cool! :-)

stef
IP:94.127.12.57
Invité
Posté le: 03/08/2016 à 12h06 - (2013)
Ca fait plaisir ce bouquin, effectivement ce groupe n'a pas la reconnaissance qu'il mérite, je l'ai découvert pour ma part en 98, avec supershitty: quelle claque!! j'ai jamais changé d'avis sur ce groupe , contrairement à d'autres band, mon lp perso préféré reste quand même premier, parce que merde quand même quel SON

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker