Mike - YORBLIND - TRACK BY TRACK par VSGREG - 4161 lectures
Il était annoncé depuis un moment ce nouvel album de YORBLIND qui marque les débuts du groupe avec Rash Roberts (ex HORRESCO REFERENS, AGNOSYS) au poste de chanteur.
A noter l'on retrouve en guests sur ce disque Cyd Chassagne (MAGOA), Raf Pener (T.A.N.K.), Julien Da Silva (Lokurah), Krys Denhez (NERV, MUR), Mathieu Pascal (GOROD) et Antoine Marais.







Titre de l'album :
Mike (guitare) : Cette idée de titre nous a été soumis par L. Chuck D. (ghUSa) et nous avons pensé que ça collerait parfaitement au concept du disque ! Nous nous sommes inspirés d'un texte de Bernard Werber s'intitulant « Hiérarchie chez les Rats » tiré de « L'encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu ». Nous l'avons adapté et développé afin d'en tirer un « scénario » personnel, en concordance totale avec ce que de nombreuses personnes peuvent considérer comme « le genre humain »
Djiss (basse) : Un véritable fil rouge serpente au travers des morceaux. Nous avons tous affaire à des moments de notre vie à des relations ou situations particulières où nous devons ne montrer qu'une partie de notre personnalité. Le meilleur comme le pire... Ce que le titre « Blind... But Alive » traduit c'est cette volonté de rester conscient de ce que nous sommes au plus profond de nous, malgré les épreuves que l'on peut traverser. Le terme aveugle renvoie directement au risque de perdre son identité, pour de nombreuses raisons, contrairement à l'expression « Alive » qui nous rappelle le fait de rester soi-même. Cela illustre les rapports de domination et toutes les contradictions que cela implique.


Artwork :
Mike : Nous avons une nouvelle fois travaillé avec Hicham Haddaji de Strychneen Studio (facebook.com/strychneenstudio) La pochette de l'album nous dévoile une entité à plusieurs facettes, lévitant plus ou moins au dessus d'un désert chaotique. Elle résulte d'une parfaite combinaison entre ce que nous avions en tête par rapport aux textes de l'opus et l'interprétation visuelle qu'Hicham a pu en avoir.
Djiss : : Cette pochette illustre a merveille le thème de l album. Comme je le disais tout à l'heure, nous pouvons clairement y discerner le visuel de ces sentiments contradictoires face à une situation de domination.




Production / Studio :
Mike : Notre choix s'est très vite porté sur Edgard Chevalier du Lower Tones Place Studio (facebook.com/ltpstudio.lowertonesplace) Nous sommes amis de longue date puisque c'était déjà lui qui avait entièrement produit le premier E.P. du groupe en 2003. Nous voulions nous sentir "comme à la maison" et mettre en boîte ce nouvel album de A à Z dans les conditions les plus favorables possibles. Nous avons donc enregistré toutes les guitares et basses dans mon Home Studio et avons refait passer toutes les pistes via nos têtes d'ampli et pédales d'effets ainsi qu'à travers les différents pré-amplis et baffles disponibles chez Ed. J'avais également composé la plupart des arrangements samples et claviers mais c'est véritablement chez lui que tout a pris forme ! Il est un spécialiste en la matière quand il faut trouver le son et ou les arrangements qu'il faut au bon moment... Concernant les prises batterie et chant, elles ont également été mises en boîte au LTP. Idem pour le mixage et le mastering. L’atmosphère en studio était vraiment détendue et nous sommes sûrs de renouveler l'expérience quand l'heure du prochain enregistrement aura sonné. Ed est une personne qui sait vraiment s'adapter par rapport aux besoins d'un groupe, il est à l'écoute et créatif, en plus d'être une personne en or.
Djiss : De plus, Ed n'a pas hésité a donner son avis, ce qui nous a permis d'orienter l'album de cette manière. Nous avons pu grâce à ses conseils prendre du recul sur les morceaux et faire mûrir le propos.



Musique, Cinema/DVD, livres, jeux ?
Mike : J'écoute toujours beaucoup de musique et ne change pas du tout mes habitudes pendant les périodes de composition ou d'enregistrement. A ce moment là j'écoutais beaucoup Strapping Young Lad, Arch Enemy, Gojira, Fear Factory, Yyrkoon, Threat Signal, Soilwork, Mnemic, Devin Townsend, Gorod, Anathema, Nevermore, The Haunted, Machine Head, Dark Tranquillity, etc... J'ai aussi pu, à l'occasion, faire des découvertes qui m'ont étonné comme les derniers Bring Me The Horizon ou Deftones. Concernant la lecture, j'étais à fond dans la bibliographie de Werber. Il m' a beaucoup inspiré et fait voyager à ce moment là. Je n'ai jamais vraiment été cinéphile mais, par rapport au concept que nous cherchions à développer sur cet album, le fait d'avoir pu visionner certains films comme « The Hole », « La Liste de Schindler » et surtout « The Experiment » m'a été été très bénéfique à cette période.
Djiss : Pour ma part, je suis un gros fan de Napalm Death, Type O Negative et Pantera, en plus des groupes que vient de citer Mike. Contrairement à lui, je suis un vrai amateur de cinéma et beaucoup de films me nourrissent. Je pense aux œuvres de David Lynch, David Cronenberg, John Carpenter ainsi que beaucoup d'autres, la liste serait bien trop longue à énumérer ! Quant aux livres, j'ai des goûts très variés. Je peux passer d'un bouquin de philo a une BD comme Akira ! A l'époque de l'enregistrement je venais de découvrir maxime Chattam et j'ai presque dévoré tout ses romans depuis !



Track by Track :
1. "Blind..." :
titre entièrement instrumental. C'est une intro assez courte qui a pour but de faire pénétrer l'auditeur dans le concept et l'ambiance de l'album. Un morceau qui a vraiment son importance pour toutes personnes voulant écouter l'album dans son entièreté..

2. "I Am Not" : on entre dans le vif du sujet ! Riffs saccadés, passages dissonants, refrains mélodiques. C'est la première chanson de l'album où l'on peut découvrir un invité en la personne de Raf Pener (T.A.N.K.) On y trouve également beaucoup d'échanges de voix ainsi qu'un bridges très calme...

3. "The Scapegoat" : il a été le tout premier titre composé pour l'album et a sans doute posé quelques bases pour celui-ci. Il apparaît dans les paroles de cette chanson l'un des « protagonistes » de notre histoire. Nous avons invité Cyd Chassagne (MAGOA) pour participer au refrain de ce morceau et la façon dont il se l'est approprié nous a littéralement scotché. Voilà pourquoi, au final, Cyd intervient ponctuellement sur plusieurs chansons de « Blind... But Alive »

4. "The Exploited" : c'est peut-être le morceau le plus direct et efficace de l'album. Il a été composé de façon totalement innocente, uniquement dans le but de se faire plaisir en proposant quelque chose de plus « simple », groovy et « rock'n roll ». Julien Da Silva (ex LOKURAH) nous a apporté sur ce titre une petite touche à la Phil Anselmo, voir un phrasé typé Hardcore, qui était inhabituel pour Yorblind et qui donne une certaine fraîcheur à la chanson. C'est le second titre où l'on trouve l'un des personnages clefs du « scénario ». On peut désormais commencer à reconstruire le puzzle si l'on s'intéresse de près aux textes...

5. "The Self Centered" : le riff principal de ce morceau a été remanié maintes fois avant cette version. Au final, il a été la pierre angulaire de toute la chanson. Les couplets ont un rendu assez Heavy tandis que les refrains peuvent avoir un petit côté Indus. Le bridge est quant à lui ultra mélodique. L'une des « figures emblématiques » du concept nous fait part de ses pensées durant ce titre.

6. "The Master" : une chanson lorgnant entre le Heavy et le Thrash avec quelques touches Indus. Le morceau a été composé de façon « traditionnelle » mais l'apport du chant de L. Chuck D. et des arrangements de Ed en ont fait quelque chose de particulier. On ne s'attendait pas à ce résultat final mais avons été vraiment surpris dans le bon sens ! Le dernier des titres où l'on peut clairement discerner notre attachement au récit de B. Werber.

7. "Genesis" : ce titre est assez contradictoire dans le sens où c'est le dernier composé pour l'album mais qui est, comme son nom l'indique, le commencement de notre « film », celui par qui l'histoire commence. Contradictoire aussi dans le sens musical. C'est le morceau le plus « brutal » de l'album tout en y incorporant les éléments les plus mélodiques au sein des pré-refrains et refrains. C'était un joyeux bordel au moment d'enregistrer les voix de cette chanson ! Imaginez un ingénieur du son malade comme un chien entouré d'une bonne dizaine de musiciens et chanteurs venue harmoniser leurs voix, accompagné d'un photographe immortalisant tout ça... (on peut entendre sur les refrains de « Genesis », en plus de L. Chuck D., les voix de Julien, Krys [NERV] et Cyd)

8. "The Teacher" : On le qualifie souvent de « Metalcore » même si j'ai parfois encore du mal à comprendre cette appellation... C'est un titre qui représente assez bien YORBLIND à l'heure actuelle : thrashy, mélodique, avec quelques touches « modernes » comme l'ajout de samples ou orgues qui apparaissent pendant les refrains. La chanson démarre très calmement et monte en puissance pour aboutir sur un solo extrêmement mélodique et une fin purement Death Metal au niveau du chant... Un morceau où l'on peut de nouveau retrouver Cyd en tant qu'invité.

9. "... But Alive" : C'est l'instrumental qui clôture l'album, une façon de boucler la boucle. Mathieu Pascal (Gorod) et Antoine Marais (excellent musicien soliste) ont totalement eu les mains libres sur ce titre. J'ai uniquement composé les parties de guitare en arpèges et le talent et la créativité de ces deux artistes ont fait le reste ! J'avais énormément apprécié l'album de Gorod « A perfect Absolution » et le touché de Mathieu sur le titre « 5000 At the Funeral » m'avait particulièrement frappé ! Une fin d'album comme nous l'avions imaginé et qui permet d'ouvrir un nouveau chapitre en ce qui concerne les futures compositions...
Auteur
Commentaire
Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 16/03/2015 à 16h29 - (1567)
Vu ce que je viens de lire, (je suis punis des oreilles au taf...) je vais me pencher sur leur cas dès ce soir! Ça promet ;-)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker