Amduscias - CONVICTION par SKAY - 3986 lectures
Amduscias, derrière le nom de groupe CONVICTION, a sorti en fin d'année dernière une démo particulièrement convaincante de doom trad. L'occasion rêvée de discuter avec le musicien de sa passion pour la musique et pour le doom.


Salut Amduscias, on te connaît surtout pour tes implications dans TEMPLE OF BAAL et BRAN BARR, soit pour des projets plus ou moins black metal. Qu’est-ce qui t’a pris de te lancer dans l’aventure du doom, et plus particulièrement du doom traditionnel ?
Amduscias : J'ai toujours été un très grand fan de Doom Metal. Pour resituer les choses, j'avais dans l'idée vers 96-97 de créer un groupe de Doom dans ce style, mais cela n'avait pas pu se faire car absolument personne n'était intéressé par ce style à l'époque. Les gens rigolaient quand je disais être fan de Cathedral, Saint Vitus ou Pentagram, qui avaient la réputation d'être "des trucs de hippies" (la faute à une certaine interview de Lee Dorrian prise un peu trop au pied de la lettre, sûrement !) C'est assez drôle de voir l'évolution des choses avec tous les hipsters qui s'astiquent le poireau sur les mêmes groupes aujourd'hui mais enfin... Cela a quand même permis de voir des groupes comme Pentagram, The Obsessed ou Saint Vitus revenir sur le devant de la scène, alors que les voir live était un rêve que je pensais tout à fait irréalisable à l'époque ! Comme quoi les temps changent. Bref je n'avais pas trouvé de musiciens pour jouer ce style à l'époque, et comme j'étais également brûlé au fer rouge par le Black Metal, j'ai monté Temple Of Baal, pas du tout comme un pis-aller, attention, mais bel et bien parce que j'en avais réellement besoin. Ce projet est donc resté dans un coin de mon esprit, et il a ressurgi d'un seul coup, un jour, alors que j'étais seul à la maison. En une journée, j'ai composé et enregistré la première démo de Conviction, et à la réécoute... Ca correspondait exactement à l'idée que j'avais à l'époque. Il fallait donc que je la sorte ! Conviction est donc né subitement, après une très, très longue gestation de presque vingt ans.



D’où vient ce nom de groupe ? Quelles sont tes convictions en matière de doom ?
Amduscias : Ce nom m'a frappé d'un coup, absolument de la même manière que Temple Of Baal à son époque. Ca a été comme ça, spontané, le jour où j'ai enregistré la démo. J'aime beaucoup le double sens que l'on peut donner à ce nom, la ou les convictions en français bien sûr, mais également la condamnation, "to be convicted..." C'est absolument Doom à 1000% ! Mes convictions en matière de Doom... Disons que je l'approche un peu comme j'approche le Black Metal à savoir que je suis très branché par le Doom old school, ou par le Doom épique. Le Doom "gentillet", petites fleurs bleues, ne m'intéresse pas. J'aime bien quelques groupes de Doom Death, mais je préfère vraiment le Doom chanté. Je ne suis pas très client du Stoner par contre, j'aime bien de temps en temps, mais je n'ai pas envie d'en faire, je considère que le Doom ne doit pas exprimer d'émotions positives, et le Stoner a bien trop tendance à mon goût à verser dans un truc festif. J'aime bien de temps en temps, c'est sympa en concert, mais je n'ai pas du tout envie d'exprimer ça.


Quels sont les groupes de doom qui t’ont inspiré, dont tu te veux proche musicalement ?
Amduscias : Evidemment, je te citerai Saint Vitus et Pentagram dont les "Die Healing" et "Day Of Reckoning" tournent régulièrement à la maison depuis que je les ai découverts. Je suis également un très grand fan de Cathedral, l'une de mes plus grandes claques en concert (ceux qui étaient à l'Arapaho avec Deicide, Brutal Truth, Sinister et Fleshcrawl s'en souviennent encore... Enfin, les rares qui ne sont pas sortis quand Cathedral a joué, on était en petit comité du coup et c'était un set totalement incroyable !) En fait, j'adule, je vénère le Dieu absolu du Riff Tony Iommi, du coup découvrant Cathedral à l'époque "Ethereal Mirror" j'ai été mordu par le virus, comprenant que certains perpétuaient la tradition pour ainsi dire, et "Forest Of Equilibrium" découvert peu après a été le point de non retour ! Et comme j'aime m'intéresser aux influences des groupes qui me plaisent, j'ai écouté Pentagram, Saint Vitus, The Obsessed, Count Raven, l'écurie Hellhound Records... Puis ça a été le tour de Candlemass avec le fameux Live à Stockholm, et de fil en aiguille Solitude Aeturnus, des choses plus épiques et Heavy... Voilà donc les groupes que je vénère en gros, pas la peine de faire une liste interminable non plus... Ah si ! Il faut parler des sorties Holy Records des années 90 ! Conviction ne serait pas ce qu'il est sans les deux fabuleux premiers albums de Tristitia, sans les débuts de Godsend, sans Serenity !!! J'ai adoré ces albums, je les ai écoutés des centaines de fois !!! Pour résumer, disons que des riffs venant de l'école Tony Iommi, quelques touches plus Heavy/Epiques, des lignes de chant inspirées par Candlemass ou Solitude Aeturnus... Mais chantées une octave en dessous et peut-être avec moins de brio ! (Haha ! Oui je n'aurais pas la prétention de rivaliser avec un Lowe ou un Messiah !) Des bons gros solos de guitare agrémentés de mon inséparable wah wah, d'un sporadique phaser et autres petits effets additionnels pour rajouter une certaine couleur vintage, une touche de NWOBHM à l'ancienne par dessus (Angel Witch, Cloven Hoof...) Et voilà, en gros, tu as la recette du cocktail !



Parle-nous de la démo. Il y a 5 titres (dont une reprise de DEEP PURPLE), tous relativement différents. Est-ce que tu les as écrits à des moments différents ? Qu’est-ce qui t’a inspiré lors de l’écriture ?
Amduscias : J'ai tout composé, écrit, et enregistré le même jour. Absolument tout. J'ai peut-être peaufiné un ou deux trucs le lendemain, en particulier au niveau du mix, mais la démo a été composée et enregistrée en 11 heures, top chrono. C'est donc ultra spontané et j'aime cette dimension, j'espère la garder. Je ne veux pas passer trop de temps à faire un truc tortueux et chiadé, je préfère l'émotion brute jetée sur le tapis, quitte à ce que ça ne soit pas parfait à 100%.
Qu'est-ce qui m'a inspiré... D'une part et sans rentrer dans les détails, une certaine période de ma vie, bien difficile à traverser et qui a irrémédiablement laissé des traces. D'autre part, j'habite maintenant dans un petit village en pleine campagne à mi-chemin entre Paris et Rouen, et par moments tu as vraiment l'impression de vivre à Sleepy Hollow : le brouillard, le froid, pas mal de faits divers bien dégueulasses... Les côtés sombres, glauques et parfois magiques de la France rurale, donc, mais aussi l'architecture, les vieilles pierres, les vieilles églises, et les paysages, la nature particulièrement sous certaines conditions climatiques... Pour peu que tu sois un peu branché mysticisme, légendes et tout ce qui s'ensuit, l'imagination travaille, et la composition fuse ! Enfin, je suis moi-même, avec mes imperfections et mes mauvais côtés, un sujet intarissable d'inspiration.


On sent que tu cherches un peu encore ta voie, est-ce que tu as déjà des pistes de comment va sonner CONVICTION dans le futur ?
Amduscias : Non, je ne cherche pas ma voie. Je compose comme cela vient. Comment Conviction sonnera... Doom, sombre, à l'ancienne, peut-être légèrement épique, peut-être y aura-t-il l'incursion d'autres influences mais toujours dans une perspective Old School Doom Metal, dans le respect d'une certaine ligne élaborée par cette première démo. Alors OK, la démo n'est pas monolithique et part dans plusieurs directions, mais moi, je n'ai pas de voie à chercher, du moins je ne le vois pas comme ça. On dit ça souvent quand un album est varié et présente plusieurs visages, mais j'en ai un peu assez des disques où tous les morceaux sont plus ou moins dans le même moule. Quand les Beatles ont sorti "Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band", ils ont fait un disque qui contenait de la pop british, des trucs symphoniques complètement barrés, de la musique indienne, du fox trott... Aujourd'hui on est dans une ère de telle standardisation que si tu fais ça, on va t'accuser de bouffer à tous les râteliers... Merde ! Bon après en effet l'évolution viendra au fil du temps, et certaines influences se décanteront, d'autres apparaitront peut-être, qui vivra verra !


Et au niveau des paroles, de quoi parlent tes textes ? Est-ce qu’il y a des livres, des situations qui t’ont particulièrement inspiré ?
Amduscias : "Wrong Life" par exemple, ou "Through The Window", expriment le point de vue d'un homme enfermé dans ses pensées, et qui, s'isolant du monde extérieur, de la "vie normale", détruit irrémédiablement certaines choses essentielles. "Voices Of The Dead" est en relation avec l'endroit où je vis, cette partie de la campagne où les jours de brouillard, tu t'attends à croiser le chien des Baskerville ou le Diable en personne au détour d'un chemin... L'ambiance est vraiment prenante et propice à l'inspiration, on se croirait dans une rencontre entre film d'horreur et les livres des sœurs Brontë. J'adore, même si à titre personnel je préférerais vraiment vivre dans un été perpétuel hehe... Pour te dire, en dessous de 25-30 degrés à l'ombre j'ai envie de crever, moi ! Quant à 'Curse Of The Witch', c'est un clin d'œil assumé à l'Histoire du Doom, qui n'a pas écrit au moins un morceau sur les sorcières, hein !



Vocalement, ça tient carrément la route. Est-ce que ce type de chant t’est venu naturellement ou est-ce que tu as dû t’entraîner ?
Amduscias : Merci ! J'ai pris des cours de chant du temps où j'étais en faculté de musicologie, mais c'était principalement du chant lyrique. Je m'en sers toujours, en tous cas du point de vue de la respiration, pour ce que je fais dans Temple Of Baal ou aujourd'hui dans Conviction. Il faut savoir que j'ai toujours chanté. En fait, je chante quasiment tout le temps... Je chante même parfois sans m'en rendre compte, ce qui a tendance à faire sourire mon entourage ! Blague à part, j'ai été marqué par le chant d'un Messiah Marcolin, d'un Robert Lowe ou d'un Bruce Dickinson... Mais je ne monte pas aussi haut dans les aigus, bien sûr, mon registre correspond à celui d'un baryton voire d'une basse lorsque je chante lyrique, alors tu vois... Quand je te parlais de chanter ce type de ligne de chant une octave en dessous, c'est exactement ça ! J'adore aussi Bobby Liebing de Pentagram, ou encore Scott Reagers de Saint Vitus, mais lui, son timbre est tellement typé... Enfin, tu sais, je cite ces types comme influences, mais je ne cherche pas à les copier. Je n'en ai pas les moyens ni la prétention. Je chante selon mes capacités, voilà tout !


La démo est uniquement disponible en numérique sur le bandcamp. Est-ce un choix assumé ou la force des choses ? Prévois-tu une sortie physique ?
Amduscias : Oui, une sortie physique me plairait beaucoup, mais je n'ai pas les moyens d'assumer moi-même un pressage CD en autoproduction. Mais je cherche effectivement un label afin de sortir un album complet ! A bon entendeur !


L’artwork est particulièrement glauque, d’où vient cette sculpture ?
Amduscias : Elle vient de la Collégiale de Gisors, pas loin de chez moi. C'est un haut relief de 1526 représentant un cadavre, au dessus duquel est gravé le texte suivant : "Fay maintenant ce que vouldras avoir fait quand tu te mourras." Je visite des églises dès que j'en ai l'occasion, même si je ne partage pas les convictions religieuses de leurs fidèles, la beauté et l'atmosphère de recueillement propre à ces lieux m'inspirent énormément. Elles m'incitent à la méditation et l'introspection, non seulement par leur relation avec l'au-delà, même si, de toute évidence, ce n'est pas exactement celle que j'ai, mais aussi parce que ces lieux sont chargés d'histoire. Cela ne veut absolument pas dire que je me sois mis au White Metal ou que j'aie retourné ma veste hahaha... Le prochain Temple Of Baal sera on ne peut plus clair à ce sujet, axé sur la foi, une vision profondément mystique et religieuse de Lucifer... Ce n'est pas demain la veille que cela changera.


DEEP PURPLE est un classique, mais pas forcément dans le doom, qu’est-ce qui t’a pris de faire une reprise de "Pictures of Home", et pas d’un titre de BLACK SABBATH ou de SAINT VITUS ?
Amduscias : Pourquoi reprendre un titre de Doom traditionnel dans un projet de Doom traditionnel, mis à part pour le trip de jouer des morceaux qui tuent bien sûr ? En live, avec des musiciens, pourquoi pas, mais sur disque... Je n'en voyais pas l'intérêt. Par contre, j'ai toujours trouvé que "Pictures Of Home" avait un putain de groove et que le jouer "à la Sabbath" serait forcément intéressant. Comme personne ne l'avait fait jusque-là... Je m'y suis attelé avant que l'idée vienne à d'autres ! Hehe...


CONVICTION est un projet solo, comment gères-tu l’écriture des titres, des paroles ? Est-ce que tu as un rituel particulier pour te mettre dans l’ambiance CONVICTION et t’éloigner de celle de tes autres projets ?
Amduscias : Pour l'instant, Conviction est un projet très spontané. La première démo a été faite en onze heures, et j'espère vraiment que la suite sera dans le même esprit. Je me plonge évidemment dans un trip différent pour Temple Of Baal, Bran Barr, ou Conviction, ou plus exactement, je ne ressens pas du tout les mêmes émotions, je ne reçois pas les mêmes transmissions, au moment où s'exprime la création. Parce que "me plonger dans un trip", en fait, je veux dire rechercher une émotion à dessein, en me disant "OK, aujourd'hui c'est Temple" "OK, aujourd'hui c'est Bran Barr", "OK, aujourd'hui c'est Conviction", cela ne marche absolument pas. J'ai connu des périodes où je ne composais pas, et où j'essayais de me forcer d'une façon ou d'une autre : il en est toujours ressorti de la grosse daube inexploitable, pour quelque projet que ce soit. Mais disons que le fait d'utiliser un son de guitare différent pour chaque projet appelle un certain type de riff. Temple Of Baal a un son Black/Death, Bran Barr a un son Heavy/Thrash, Conviction a un son Doom... Partant de là, je ne joue vraiment pas de la même manière, donc l'esprit est forcément différent. Je peux aussi composer avec un crayon et une feuille, cela m'arrive encore très souvent lors de mes périples en train pour rejoindre la capitale, les jours de répétitions avec Temple Of Baal.



As-tu des velléités de jouer tes morceaux live ? Si je te donne un budget illimité mais seulement 6 possibilités, avec qui partagerais-tu l’affiche avec CONVICTION ?
Amduscias : J'aimerais vraiment oui. Cela me plairait énormément de donner une dimension live à Conviction, seulement je ne peux pas mener vingt projets de front. Si un jour c'est le cas, je demanderai à des musiciens de me rejoindre uniquement pour le live, ils n'auront qu'à apprendre les morceaux, et en une répétition je veux que ce soit plié. Mais c'est possible ! Je connais pas mal de musiciens tout à fait capables de faire ça, dont certains ont manifesté leur intérêt pour Conviction dès qu'ils ont découvert la démo ! C'est juste qu'il faudrait qu'ils acceptent un rôle d'interprète à 100%, mais bon, on n'en a pas réellement parlé plus que ça. Mais ça me plairait oui, c'est une évidence ! Quant à savoir avec qui je voudrais partager l'affiche, avec un budget illimité euh... Ca dépend. Je ferais bien des dates avec les groupes de mes potes et de mes proches, Ataraxie, Mourning Dawn, Funeralium... Dans un cadre plus Doom Trad, jouer avec Forsaken Peddlers, Barrabas et autres me dirait bien. Pourquoi pas Eibon ou les excellents Hangmans's Chair ! Après s'il faut parler pointures internationales, Black Sabbath ça ne serait pas forcément pour partager l'affiche car en général les groupes de première partie ne rencontrent pas la tête d'affiche, mais évidemment j'aimerais vraiment rencontrer personnellement Tony Iommi, là c'est vraiment mon côté fan de base qui parle. On peut aussi, rêvons, envisager une reformation de Cathedral, inconsolable que je suis depuis leur séparation... Allez, un trip all star dream, 6 possibilités, c'est ça que tu veux ? Je ne serai pas bien original dans le choix des noms, mais si tu me programmes sur une affiche avec Pentagram, Saint Vitus, Candlemass, Solitude Aeturnus, Cathedral... Et The Skull, allez, le dernier album est tellement extraordinaire... J'imagine déjà la guerre des ego pour le running order, et la gueule du public : " Hein, quoi ? C'est quoi, ce groupe là qui ouvre ? Conviction ? C'est qui ce connard ?" Haha !


Tu as un groupe de black/death, un autre de folk, un de doom ? Quel est ton prochain projet ? Un groupe de glam ?
Amduscias : Ma vie n'est que musique. En connaissance de cause, et en en payant le prix, j'ai sacrifié des pans entiers de mon existence à la musique, et sans elle, je ne serais rien. Je suis dedans 48 heures sur 24. J'aimerais tellement y consacrer encore plus de temps... Ma conjointe est une chanteuse incroyable, un de ces jours on concrétisera sûrement un projet ensemble, mais cela n'aura certainement rien à voir avec le Metal. On en parle de temps en temps, alors qui sait. Je n'ai pas d'œillères mes projets sont aussi cloisonnés (délibérément) que mes goûts musicaux sont étendus. Il me manque juste le temps... Et il passe de plus en plus vite, le temps...


Je te laisse le traditionnel, mais cette fois lentement, le mot de la fin.
Amduscias : Merci infiniment pour cette interview, c'est vraiment un plaisir d'être soutenu de la sorte ! Pour ceux qui n'ont pas encore écouté la démo, rendez-vous sur le bandcamp : http://convictiondoom.bandcamp.com/ elle est téléchargeable gratuitement.
J'ai aussi créé une page facebook : https://www.facebook.com/convictiondoom et un compte Twitter : https://twitter.com/ConvictionDoom alors rendez-vous là-bas, et peut-être sur scène, pourquoi pas ! Merci de m'avoir lu et à bientôt.


Auteur
Commentaire
grozeil
Membre enregistré
Posté le: 02/03/2015 à 23h19 - (1540)
Un gars qui cite Tony Iommi et Candlemass à longueur d'interview peut-il faire de la mauvaise musique? Non :)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker