xOlivierx - ALEA JACTA EST par VELVET KEVORKIAN - 4054 lectures
Après un premier album fort bien accueilli en 2010 (Gloria Victis), les toulousains d'ALEA JACTA EST ont remis le couvert en 2014 avec un second obus intitulé "Vae Victis". Olivier, guitariste, a bien voulu répondre aux quelques questions de VS et nous en dit un peu plus sur ce nouvel album.


Yo les gars et merci de répondre aux questions de VS-webzine, ça fait plaisir. Tout d’abord, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas faire cette interview en imitant l’accent toulousain. Bon, comment ça va depuis la sortie de « Gloria Victis » votre premier album (qui reçut en ces pages un joli 17/20) ?
Olivier: Merci à toi plutôt, ça fait plaisir d'avoir un 2e papier dans VS et avec un 18/20 cette fois ! Bon on sait tous que les chroniqueurs ne sont jamais objectifs et qu'ils notent au pot de vin, du coup on s'arrange pour ne pas trop approcher le 20/20 pour pas que ça soit trop flag. Une bonne chronique arrangée c'est comme une élection de dictateur, si tu fais 100% c'est louche, alors qu'un bon 90%, pas de problèmes !
Plus sérieusement, on a fait de la route depuis Gloria Victis puisque c'était en 2010, le temps passe vite. On a pas trop perdu notre temps car on a pas mal voyagé et on s'est bien marré jusqu'ici.


J’ai pu voir, grâce au fil d’actualités de votre page Facebook, que vous tourniez pas mal, notamment en Europe et hors UE, avec des dates en Russie notamment. Racontez-nous un peu comment tout cela s’est passé, avec les anecdotes qui vont avec bien sûr, on veut du croustillant !
Oh putain. Tellement de choses ! Les vidéos parleront à nos places ahah, tu peux déjà trouver une partie de la tournée Russe sur youtube et bientôt 2 autres parties avec pas mal de conneries de tournée.
La Russie on a fait de superbes dates avec certainement nos meilleurs concerts depuis le début du groupe, c'était juste fou, une guerre totale.
La Turquie c'était très très cool, une putain d'expérience et des gens qui nous ont fait visiter Istanbul de fond en comble, c'était top. Le Maroc on a pas trop eu le temps de visiter car c'était un peu express mais une bonne expérience également.
Pour le reste on a surtout joué en Europe et c'est de plus en plus cool, les gens sont de plus en plus réactifs, ça chante, ça bouge, pour l'instant on se plaint pas, sauf quelques exceptions, l'affluence est au rendez vous et on passe de très bonnes soirées.
Pour les détails croustillants et anecdotes, il faudra checker nos vidéos héhé !





Bon, passons désormais à l’étape promo de l’interview en abordant la sortie de votre second album « Vae Victis ». Pour vous, est-ce l’album le plus « heavy » que vous ayez enregistré durant votre carrière ?
Je ne sais pas ce que tu entends par heavy (Ndlr: bah lourd quoi...) mais c'est pour nous le plus abouti, on a réussi à faire un album qui "avance", ça va assez vite en fait et il dure une petite demi heure pour éviter que l'auditeur s'ennuie. Comme en live on privilégie l'énergie à la durée, comme au lit un peu..
On est content du son pour une fois, on trouve les morceaux pas chiants (enfin pas tous), donc on va le défendre du mieux qu'on peut car le bébé nous plait pas mal !


A l’écoute de cette nouvelle rondelle, on note qu’un gros travail de cohérence a été apporté par rapport au premier (avis perso). Comment avez-vous abordé la phase d’écriture de cet album et comment ça se passe quand ALEA JACTA EST se met à composer ?
Et ben en fait on fait tout au feeling ahah, on ne se pose jamais de contraintes ou très rarement et du coup c'est du spontané, on a pas vraiment de secret ou autre, on fait vraiment tout comme ça vient, 90% composé en repet.


Dans ma chronique, j’ai comparé « Vae Victis » à « Maximus, aka "l'Espagnol", débarquant dans une arène bourrée ras-la-gueule de gladiateurs en pilotant un putain de char d’assaut, fusil mitrailleur à l’épaule, en balançant les 11 titres de l’album à fond dans son ghetto-blaster », j’ai bon ?
Et bien ça aurait pu être cool comme clip mais on avait pas le budget...


Ce qui apportait du piquant à « Gloria Victis » était l’ajout de samples tiré de certains chefs-d’œuvre du 7ème art. On note que pour « Vae Victis » ils sont beaucoup moins présents. Comment cela se fait-il?
Aucune idée, on trouvait que déjà il y en avait pas mal là ahah, mais la prochaine fois on en remettra plus alors !


« Vae Victis » se veut beaucoup plus guerrier et direct, avez-vous eu recours à une salle de muscu pour obtenir ce résultat?
Certains du groupe oui, moi je bois des capuccinos et je fais du badminton, du coup je me suis peut être trompé de groupe...


Ça parle beaucoup de trucs militaires, de guerre, de baston, etc., dans vos lyrics mais est-ce que vous avez tous fait l’armée au moins ?
Sur steam oui !


On sent que les peplum c’est votre truc. Vous aimez les films de gladiateurs ?
Pierre le bassiste aime les gladiateurs tout court.


La production de « Vae Victis » est vraiment ébouriffante. Qui en est responsable ? Dénoncez-le !
On a fait tout l'album avec Laurent Bringer ! Bringer Studio sur facebook de mémoire ! Bonne qualité mon ami !


La production de « Vae Victis » est vraiment ébouriffante. Qui en est responsable ? Dénoncez-le !
On a fait tout l'album avec Laurent Bringer ! Bringer Studio sur facebook de mémoire ! Bonne qualité mon ami !


Vous avez fait fort avec votre clip de « Bullet Are Louds ». Les ventes des précédents skeud ont dû rapporter gros car vous vous êtes quand même payer un tank (et un gettho-blaster). Vous vouliez montrer qui a la plus grosse en paradant en char ?
On en a pas eu pour si cher en fait, mais oui le principe c'est ça, fallait qu'on montre autre chose que nos twingos persos.. On avait surtout envie de se marrer un bon coup !



Vous avez votre propre label « Useless Pride Records ». Ça vous dit de nous faire un petit topo sur ce que vous faites dessus (et ça fait un peu de pub) ?
Alors en fait c'est Benji et moi qui gérons le label, Benji ne joue pas dans le groupe, il jouait dans feu- Imply In All. Et les autres nous filent des coups de main de temps en temps, surtout Pierre qu'on enrôle pas mal pour de la logistique, du driving ou sur les fests !

Alors avec UPR on fait donc de la production d'artistes (label) avec par exemple les parisiens de THE GREAT DIVIDE (mordern hardcore pour fans de Verse / Defeater), GET THE SHOT du Québec (hardcore pour fans de Down To Nothing / Guns Up), REAL DEAL (groovy hardcore pour fans de 50 Lions & Get The Shot ahah !) de Tours et THE BRUTAL DECEIVER (violence pure) de Laval !

On fait également de la distribution de pas mal de labels/groupes donc y'en a pour tous les goûts sur notre shop en ligne www.useless-distribution.com !
Et pour finir on fait du merch pour pas mal de groupes également, donc tshirts, hoodies, shorts, casquettes etc... Checkez nous pour des devis -> merch@uselesspride.com


Pour la sortie d’un nouvel album on organise une belle tournée. C’est en court ou bien ?
Alors au moment où je répond on a déjà tournée en Europe donc un peu de France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, République Tchèque, Suisse et là en ce moment on fait quelques dates supplémentaires en France puis à la rentrée Espagne et Indonésie !


Quels sont les projets pour le futur d’ALEA JACTA EST ? Encore de la muscu ?
Alors on fait pas mal de barbecues et de trucs ensemble tout le temps mais ça tu ne le verras pas sur facebook ahah ! On prévoit du coup de faire des tournées régulièrement jusqu'à ce qu'on en ait marre en fait, donc là on va en Espagne et en Indonésie, ensuite sûrement on relance sur la Russie une 2e fois en 2015, à voir ! Peut être un 3e album un jour, mais vu le temps qu'on met à en composer un, pas sûr qu'on soit encore vivant quand il sortira !


Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces « questions » pour VS-webzine. Je vous laisse le mot de la fin !
Et bien toutes nos excuses car on a mis mille ans à répondre à l'interview, donc déjà c'est mal. Merci à toi et à toutes les personnes qui permettent de faire tourner le mot sur les sorties de disques, les actus des groupes, finalement c'est le boulot le plus ingrat, tout le monde vous oublie ! Alors le mot de la fin il est pour tous les acteurs de l'ombre (Ndlr: nan ici c'est VS-webzine) qui a leur manière permettent à chaque groupe d'avancer toujours un peu plus. On se voit à un concert !


Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 18/07/2014 à 19h56 - (1243)
Interview fort sympa... :)

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 20/07/2014 à 12h35 - (1244)
Pas spécialement fan de leur zik mais itw bien cool en effet !

lemetalleuxhardtrashdu67
IP:5.50.118.186
Invité
Posté le: 25/07/2016 à 13h49 - (2012)
tro ouf cete albume ^^ les scrimes son violant et la diversitté de l'albume fai plaizire.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker