Yann - MOTOCULTOR par VSGREG - 4370 lectures
Le prochain Motocultor Festival aura lieu les 17 / 18 / 19 août 2012 dont VS est l'heureux partenaire.

L'occasion parfaite de faire une petite interview avec Yann de l'equipe du Motocultor à moins d'un mois du festival !




Qu'est ce qui est à l'origine de ce festival, comment vous êtes vous lancé ? D'où vient le nom et surtout pourquoi ?
En 2006, avec des amis j'ai créé le groupe Motocultor, un groupe reprenant de grands classiques de métal ainsi que des reprises de tubes disco en version metal et des génériques de dessins animés; par exemple : In the Navy des Village People, Hotstuff de Donna Summer, Tortue Ninja et Denver le Dernier dinosaure. Je suis bassiste du groupe et j'organisais aussi régulièrement des concerts : mon but était un jour d'organiser un festival en Plein Air. Au fur et à mesure, le projet de groupe et mon envie d'organiser un festival ont fusionné. En 2007, le groupe Motocultor a créé son propre Festival qui depuis grandit d'année en année.


Quel rôle le Hellfest a t-il eu dans l'ambition de créer son propre festival ? S'agissait-il du modèle à suivre ?

Au moment de créer le Motocultor Festival, je n’avais jamais mis les pieds au Hellfest (ni au fury fest). Bien sur beaucoup de mes amis en parlaient. On a vite compris que Motocultor ne serait pas tout de suite tête d’affiche du Hellfest et que pour réussir à être tête d’affiche d’un festival metal nous n’avions pas d’autre choix que d’organiser nous-mêmes notre propre festival. Le modèle de festival que j’ai suivi sont les deux festivals qui sont près de chez moi (morbihan) : le « festival de St-Nolff » et le Pont du Rock. J’ai été responsable de la gestion des bénévoles du premier ce qui m’a permis d’observer de près et de vivre l’organisation d’un festival en Plein Air.

Le fait que les 2 festivals soient situés dans la même région n'est-il pas un trop lourd handicap ? Avez-vous réflechi à délocaliser le Motocultor Festival?

Je suis né à Vannes, j'y habite et j'y ai construit mon réseau : je souhaite donc rester aux alentours de cette ville. Notre festival a créé sa propre identité où se mêle l'humour et le rock metal, je ne pense pas qu'on puisse nous confondre avec d'autres festivals. Dès le lancement du festival, nous nous sommes placés vers la fin de l’été deux mois après le hellfest ce qui nous permet de programmer des groupes qui ne sont pas en tournée au mois de juin.

. Le Motocultor en est à sa 6eme édition.... même si cela ne fait que 3 ans que le festival a franchit un cap en terme d'affiche et d'organisation. Quel bilan retenez-vous des 2 dernières éditions ?

Nous avons de plus en plus de monde à venir au Motocultor Festival. Nous avons acquis la confiance des tourneurs, des élus et des partenaires privés. Un esprit « Motocultor » a été crée grâce aux festivaliers. Cela nous motive à continuer et aujourd’hui nous récoltons les fruits de notre persévérance : à l’heure actuelle (22 juillet) nous vendons 2.5 fois plus de billets que l’an dernier à la même époque.



Quels sont les nouveautés, améliorations changements entre les éditions 2011 et celle qui va arriver en 2012 ?

Pour cette édition 2012, nous avons doublé notre budget artistique et accueillons quarante-cinq groupes dont trente internationaux, une quinzaine de groupes français dont des lauréats du Tremplin Ouest du Motocultor Festival et du Headbang Contest (Ile de France) : War Machine et Pervert AssHole qui sont de belles découvertes. En tête d'affiche nous avons le plaisir de recevoir de plus grosse tête d’affiche comme le mythique groupe Coroner ainsi qu’Immortal, Behemoth, Electric Wizard...
En ce qui concerne l'accueil des festivaliers, nous proposons cette année la possibilité de louer des chalets qui se trouveront sur l'aire de repos.
Nous mettons aussi un dispositif d'accueil pour les personnes à mobilité réduite.
Autre nouveauté, Novo Travel propose des départs en bus de Paris. Nous prévoyons également davantage de navettes entre la gare de Vannes et le festival dès le jeudi soir.

Le festival est-il rentable d'un point de vue financier ?

Les deux dernières éditions nous ont mis dans le rouge mais cette année les festivaliers ont l’air d’avoir décidé de venir deux à trois plus nombreux que l’an dernier.


Quand tu vois les soucis du Sonisphere 2012, ca te fait sourire ou ça t’attriste ?

Je n’en sais rien je n’y étais pas. Le Sonisphère 2013 sera surement une réussite.



Quels sont les points forts du Motocultor vis à vis des autres festivals nationaux !?

Notre esprit convivial et festif !
On a aussi pris l'habitude de programmer des groupes décalés comme Ultra Vomit, Mononc Serge, Andréas & Nicolas, Aggressive Agricultor, Naheul Band, MC Circulaire ce qui renforce « l'esprit Motocultor ».

Le Hellfest subit des pressions politiques et religieuses depuis des années. Qu'en est-il du Motocultor ?

Nous ne sommes pas concernés par ce genre de problème.


Contrairement au Hellfest, le Motocultor laisse encore une belle place au groupes français à l'affiche. Es-tu un fervent defenseur de la scène nationale ou les groupes français sont-ils tout simplement moins chers à défrayer ?

On est tout simplement fervent défenseur du métal !
Internationaux, français, ou jeunes lauréats de tremplins tant que ça déchire ils auront leurs places au Motocultor Festival !


Quels sont tes coups de coeur sur l'affiche 2012 ?

Sans hésiter : Municipal Waste, Crowbar, Coroner, Electric wizard, Textures, Noctem, Beatallica, Sepcticflesh et tous les autres groupes aussi !

Quel est le groupe que tu rêves voir au Motocultor Festival 2013 ?

Le retour du groupe Motocultor sur scène ou Megadeth sur la Dave Mustage !
Auteur
Commentaire
Romain Fest Prod
IP:80.13.173.109
Invité
Posté le: 02/08/2012 à 11h16 - (14)
Bonjour,

La bannière FLASH n'est pas bonne, elle fait la promotion de Motocultor 2011 !

Merci pour cette interview ! et venez nombreux......en 2012 !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker