04 avril 2012
publication le : 05/04/2012

P : Voila, c'est fini. L'aboutissement de 2 ans d'investissement, l'accouchement après un bon millier d'heures de travail. Le bébé fait 47,5 minutes, et on en est très fiers. Ceux qui pensaient que changer 3/5èmes du line-up dénature forcément un groupe, risquent de se rendre compte à quel point ils ont tort. Mais on a hâte de lire la bile qui sera déversée à son sujet ! À 35 piges dans 3 jours, la plupart des personnes que je connais en sont au stade de jouer au papa et à la maman, et j'en suis encore à faire la même chose qu'en 1994, quand tout a commencé... Bizarrement je m'en lasse pas, mais c'est toujours aussi "douloureux" de concrétiser enfin toute une vision de plusieurs années.



Les prises des 2 guests sont dans la boite, la reprise (qui ne sera pas sur l'album) est terminée, et le mix vient de s'achever. Après 8 jours de débat acharné sur l'image sonore, la densité du mix, ce qu'est un son froid ou chaud, moderne ou classique, sur la place de la basse, la dynamique en balance avec l'atmosphère, l'équilibrage des fréquences, le dilemne des treble face aux low-mid, la recherche du kick parfait, triggé mais organique, le choix des leads en 3e (donc 6eme !) guitare ou plutôt noyées dans le jeu des 2x2 grattes habituelles, le re-amping de certaines parties, l'ajout des effets qui vont bien, et l'automation finale, je pense qu'on a enfin trouvé l'équilibre qu'on recherchait.

5 jours de plus n'auraient pas été du luxe, mais le budget n'est pas infini. Du coup on a pas eu le temps de faire la mastering, mais on a confiance en Tore (aka Necromorbus), c'est plus technique qu'artistique, ça marchera très bien à distance.

Ça devrait sortir en fin juin, restez attentifs et prêts à télécharger en 5 minutes ce qu'on aura mis 2 ans à créer, on a l'habitude.

En attendant, on bosse sur un trailer pour les jours qui viennent.
AMSG



V : Poison du jour ! Hébétés et rincés par les odeurs de pied, ils s'extirpent du loft et quittent Stockholm la grumeleuse pour un Paris déjà avarié par ses terrasses baignées de soleil rance. Avec dans les poches, un skeud de black metal. Enfin, c'est ce qu'ils pensent. AMSG.
Nb affichages: 1895
Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker