Edition 2015
publication le : 04/12/2014

Blaky - Posté le: 31/10/2014 à 11h55
Le fest est-il en danger (financierement (deficit), socialement (manque de benevole) ou politiquement (nouveau maire, les cathos a la con etc)) ?

Alexxx Rebecq : Bonjour « blacky », c'est vrai, le festival a vécu des hauts et des bas de par le passé, mais à l'aube de sa dixième édition, les pass 3 jours se sont écoulés à une vitesse considérable, ce qui témoigne concrètement d'un certain succès.
Notre équipe bénévole est la sève motrice du Hellfest et elle n'a jamais été aussi soudée, le nouveau maire nous suit dans nos choix et en ce qui concerne le cas des catholiques et bien ce qui ne te tues pas te rends plus fort j'ai envie de te dire !
Le festival se porte bien actuellement, nous sommes bien décidés à évoluer, à surprendre, à innover et répondre aux attentes de nos festivaliers !


Kikiller - Posté le: 31/10/2014 à 12h24
Quel est votre ressenti sur le fait que beaucoup de fidèles de la première heure, venant depuis 2006 voir Fury, ne se reconnaissent plus dans le festival et ne pensent pas venir pour la 10ème édition? (pas forcément pour raisons purement économiques, mais la grosseur de l'évènement, la présence médiatique, le côté "cool" du festival alors qu'avant on était montré du doigt, les à côté WTF (une carte de crédit hellfest en partenariat avec une banque :p), la contradiction avec le pourtant rabacher "On veut garder un fest à taille humaine)...)

Alexxx Rebecq : Bonjour « Kikiller », comme tu le mentionnes si bien, la « critique » vient des gens qui connaissent le festival depuis sa création et le moins que l'on puisse dire c'est que la comparaison est facile puisqu'il y a une grosse différence entre les éditions 2006 et bientôt 2015 !
Le cœur décisionnaire du festival n'a pas changé lui, puisque le projet a toujours été dirigé par B. Barbaud et son équipe et nous sommes plutôt fièrs d'être arrivé à ce résultat en si peu de temps.
Une aventure humaine extraordinaire qui a fédéré professionnels, bénévoles, festivaliers et passionnés.
Il est difficile maintenant de juger ou de savoir si les fidèles de la première heure sont toujours parmi nous, mais comme je l'ai mentionné ci-dessus dans la réponse précédente, le festival n'a jamais connu un tel succès auparavant et je pense qu'il est encore loin d'avoir atteint l'acmé de son évolution. Oui, le festival a grossi rapidement, c'est une réalité, mais pourquoi nous scléroser alors que nous pouvons imaginer et proposer de nouvelles choses, pourquoi vouloir toujours passer pour des parias alors que nous suscitons maintenant l'intérêt de nouveaux partenaires, pourquoi rester dans l'ombre des medias alors que tous souhaitent maintenant faire un focus sur nous ?


Destroyer - Posté le: 31/10/2014 à 12h48
Le Hellfest ayant lieu le même week end que le graspop, cela a-t-il un impact négatif quand à la disponibilité des groupes (et leur cachet) ou est ce que les deux festivals essayent plutôt d'en tirer profit en travaillant main dans la main ?

Alexxx Rebecq : Bonjour « Destroyer », l'antenne de programmation du Hellfest est bien évidement tributaire des festivals qui empiètent ou qui gravitent autour de nos dates d'exploitation. Mais notre billetterie nous prouve que le Grasspop n'a pas réellement altéré l'écoulement des Pass.
C'est un jeu de « charme » et de positionnement qui se met en place entre les groupes, les agents et les promoteurs !
Enfin, les rapports entre les directeurs de festivals restent souvent courtois, mais je doute que B. Barbaud écrive des accords ou des arrangements avec la concurrence pour pouvoir assurer la présence d'un groupe sur son festival, c'est généralement chacun pour soi dans ce métier !
Des « alliances de festivals » naissent souvent je pense surtout quand elles sont sous la même licence !


Seb - Posté le: 31/10/2014 à 14h23 - (480627)
Avec le nombre de gros groupes et de groupes cultes déjà venus et l'affiche exceptionnelle de 2014, comment faire de l'édition 2015 une affiche événement ? N'avez-vous pas peur de tourner en rond au niveau programmation à un moment ?

Alexxx Rebecq : Bonjour Seb, il est vrai que la programmation de 2014 avait de la gueule, mais avec du recul je trouve que celle de 2015 est également excellente. C'est un parfait condensé représentatifs du rock et du métal des années 70, 80, 90 et 2000 !
Quand tu dis que ça tourne en rond regarde notre première annonce, elle présentait plus de 50% de nouveautés.
Après si on reste sur les têtes d'affiches, elles occupent souvent le haut du podium et cela depuis plusieurs années, il est difficile de les détrôner ! (voilà pourquoi il y a parfois un sentiment de déjà vu sur les gros noms. )
Sachez néanmoins que le Hellfest propose chaque année a de nouvelles grosses pointures de participer à notre projet, mais nous restons toujours tributaires des conditions d'acceptation ou de disponibilité des groupes !


lily - Posté le: 31/10/2014 à 15h08
Il y aura t-il des règles de bonne conduite ? Genre interdiction de se promener nu ? Parce que croiser des mecs complètements bourrés à poil en train de s'astiquer, je ne pense pas que ce soit une bonne pub pour le fest...

Alexxx Rebecq : Bonjour Lily, toute personne appréhendée avec un comportement douteux par la sécurité devra rendre des comptes et risquera de se faire exclure définitivement du festival. A noter qu'il est quand même difficile pour nos équipes de surveiller H24 l'intégralité des abus des festivaliers !
C'est plutôt nous qui demandons à nos fidèles de se contrôler et de savoir se tenir en public pour ne pas choquer autrui !


morey17 - Posté le: 31/10/2014 à 12h23 - (480597)
Dans les négociations pour la venue de Slipknot, l'épisode fury fest 2004 a t il refait son apparition?

Alexxx Rebecq : Bonjour Morey, et bien non, pas du tout, l'eau a bien coulé sous les ponts depuis ces 10 dernières années, Slipknot est ravi de se produire au Hellfest et nous sommes très fièrs de les avoir pour notre édition anniversaire !
C'était un autre festival, une autre époque pour eux comme pour nous, donc cette histoire n'avait rien à faire dans les négociations !
Nb affichages: 8651
Auteur
Commentaire
Kikiller
IP:83.165.37.205
Invité
Posté le: 04/12/2014 à 14h27 - (2986)
Merci pour avoir choisi ma question :) Mais je reste sur ma faim sur la réponse ahah Com' quand tu nous tiens.
Merci de prendre le temps de répondre aux questions des gens ici ou sur le forum officiel.

Son OvKhaos
IP:78.228.90.108
Invité
Posté le: 04/12/2014 à 16h00 - (2987)
Je fais également partie de ceux qui étaient présents aux éditions du fury Fest et du Hellfest de puis le début, et je trouve presque inquiétant la manière de répondre que finalement les critiques sur le fest et sa prog viennent des festivaliers les plus anciens (donc les plus fidèles et puristes non?!)et que donc çà ne signifie rien...au contraire, ce sont les fidèles qui vous ont permi de faire de ce Fest ce qu'il est aujourd'hui (chose extraordinaire dans un pays comme le notre), et je considère aussi que l'avis et le ressenti de tous ces fidèles de la première heure sont également les garants de la sincérité d'esprit (metal)et fidélité qu'un tel Fest doit garder même et surtout apres être devenu si gros! Voir Limp bizkit ou Billy idol (par exemple)n'a rien à voir avec un soucis de nouveauté, c'est n'importe quoi tout simplement, çà n'a plus rien à voir avec ce qu'est sensé être le Hellfest!!! le festival le plus complet sur les musiques extremes, c'est pourtant bien çà au départ?! Et bien qu'il y ait enormement de tres bonnes choses à voir et revoir sur la prochaine édition (heureusement !!! :)) j'en viendrai presque à m'inquieter sur le futur du Hellfest , et ce pour la première fois...devenir un festival de premier ordre ne doit pas rimé avec perte de l'esprit d'origine ni de sincerité!!! Metal forever :)

oui et non
IP:90.23.170.199
Invité
Posté le: 04/12/2014 à 23h30 - (2989)
d'un coté je suis carrement d'accord, limp bizkit et billy idol??? what the fuck?? le hell deviendrai t il un festoch de cucu la praline? j'aimai bien l'epoque ou c'était le bordel et l'entre-aide! aujourd'hui le festoch ressemble de plus en plus a la societé actuelle avec des personne chacun pour sa gueule et des snobinard qui viennent juste par ce que 'c'est cool le HF" attention... faut arreté d'aller dans ce sens! hell+fest n'oublions pas! les decors tous beau tous propre, tout le monde il est beau blabla c'est ça l'enfer?? le hellfest doit rester un festival dur et endurant. un evenement RESERVE au vrai metaleux extreme

d'un autre coté, l'argument de faire plaisir a tout le monde est imparrable, je le conçoit. et peut etre que du coté finance c'etait le seul moyen que le fetival survive... je ne crache pas dans la soupe non plus, j'ai deja mon pass et j'ai hate d'y etre mais c'est vrai qu'on peut s'inquieter pour l'avenir... le HF reste encore aujourd'hui un bon festoch a faire!

QMB
IP:83.152.46.19
Invité
Posté le: 05/12/2014 à 09h13 - (2990)
oui et non > Tu dis :
"Le hellfest doit rester un festival dur et endurant. un evenement RESERVE au vrai metaleux extreme"

Je te réponds que ça n'est plus le cas depuis, allez, depuis 2010, avec l'arrivée des têtes d'affiches mainstream telles que Kiss. Quand j'ai vu Kiss arriver sur la mainstage en 2010, j'ai su que quelque chose s'était brisé. Le fest venait de diluer son étiquette "extrême" dans une programmation certes éclectique, mais qui allait, pour les éditions suivantes, faire regretter l'ambiance un peu salace où tu avais majoritairement du t-shirt noir dans la fosse, du Emperor/Slayer en clôture de soirée, des conditions un peu drastiques mais tellement humaines (remember Gibson Stage 2007).

L'irruption dans le site des caméras du petit journal et autres gros médias ont révélé au grand jour le fest et ont par la même occasion dilapidé son côté un peu mystérieux et sulfureux (rien que le nom, Hellfest, semblait à l'époque porteur d'une certaine subversion). Mais c'est devenu par la force des choses un fest qu'il est cool de fréquenter, et pas pour la musique en premier lieu, mais pour pouvoir dire "j'y étais". C'est tellement dans l'air du temps de sortir en festival, que le Hellfest n'y a pas échappé et est devenu aujourd'hui un événement "standard" au même titre que les Francofolies ou les Eurockéennes, avec une identité de moins en moins marquée (un décor steampunk ne fait pas tout).

Faut l'accepter désormais. Jamais le metal (au sens large) et les festivals n'ont été aussi cool que ces dernières années. Pour les passionnés encore en quête du fameux frisson metal, ce truc indéfinissable qui te fait t'écrier : "Bordel, c'est rude, c'est ça le metal", rendez-vous en salle, au Fall From Summer, ou ce genre d'événements authentiques à en craquer son perfecto.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker