Le départ. Mais également l'arrivée. Suivi d'un terme latin énigmatique.
publication le : 31/01/2012

Salut!

Merde.

Je suis à la bourre. J'avais dit demain, et c'est déjà 3 jours plus tard.
Ceci n'est bien-sûr pas de ma faute, vous vous en doutez. On est en ce moment dans un chalet qui ne possède pas vraiment de connection internet. Ni l'électricité d'ailleurs. Là je suis en train de pédaler pour faire marcher mon ordinateur dernier cri. Mais pas de soucis, j'ai pris de l'EPO. Je ferais un petit sprint pour activer internet pendant quelques secondes.

J'ai reçu beaucoup de courrier suite à mon premier billet relativement succint. Environ 85% étaient des insultes. Environ 85% des insultes avaient trait au nazisme. Pour le reste, 90% étaient des mecs cools, 9% étaient des mecs vraiment cools. 0,99% m'ont demandé de leur prêter de l'argent. 0,1% m'a demandé de coucher avec elle.

Après enquête, 100% des 0,1% des 15% globaux m'ont confondu avec le batteur d'Anorexia Nervosa.

a/ Combien de mecs cools m'ont insulté de nazi?
b/ Combien de nazis m'ont demandé de l'argent?

Vous avez une heure.






Bref, que s'est-il passé de merveilleux pendant ces premiers jours de tournée?

Du camion. 8h.

Salut, à la prochaine!!





Bon, d'accord Greg, d'accord, me tape pas, je vais développer un peu. Mais pitié, ne baisse pas mon salaire!

Donc, nous sommes partis mardi matin pour Ax-Les-Thermes, petite station de ski pyrénéenne. On joue au festival "De l'oxygène pour les oreilles". Ce festival a pour concept de payer les groupes en forfait de ski d'une semaine, en pension complète. Plutôt sympathique.
Vous pensez bien que le groupe a sauté sur l'occasion de se péter une jambe et d'avoir une excuse pour annuler la tournée.
Première surprise: je comptais déballer ma vie dans tous ses détails pendant les longues heures de camion. Perdu. Le camion n'a plus d'électricité. Impossible d'avoir une activité conçue dans les 20 dernières années.
Pas grave, le groupe sait improviser. Un petit "ni oui ni non" a suffit à égayer notre trajet. Fetus a perdu lorsque je lui posé la question "es-tu sexuellement attiré par Jacou?". Il a dit oui sans même réfléchir ou hésiter. Jacou a perdu quelques centièmes de seconde plus tard, avec un "nooooooon" retentissant.

Bref, l'éclate totale.

Vers 19h, nous arrivons finalement à Ax-Les-Thermes. Nous y rejoignons un sympathique membre de l'organisation, Nathan, qui va nous expliquer tout le bordel, et nous guider au chalet.

C'est à-peu-près à ce moment-là que le groupe va apprendre une nouvelle expression (juste après avoir appris le terme "bouncer"): le "Per Diem".
Le "per diem", c'est en fait de l'argent. Ce qui est plutôt cool. Cet argent sert à nous payer à bouffer pendant notre séjour. Chaque membre a un "per diem" fixe chaque jour. C'est donc à lui de gérer ses dépenses jusqu'au concert.
Le "per diem" responsabilise donc les groupes vis-à-vis de leur dépenses, et permet aux orgas d'éviter les mauvaises surprises niveau factures.

Vers 2h du matin, après avoir épuisé la totalité de notre "per diem" de la semaine en bière et en fromage fondu, le groupe décide d'aller se coucher.







Le lendemain matin, pas de répit, on a décidé de profiter un maximum des pistes de ski (notez bien le terme maximum, qui prendra tout son sens dans quelques lignes).
Levé à 8h30, un goût de poire dans la bouche (non, pas le fruit...), direction les télécabines situées pas très loin du chalet.
Il faut savoir que pour le moment, personne n'a vu un seul flocon de neige.
Je me prépare donc à skier sur des cailloux peints en blanc.
Mais non! La neige, cette petite coquine, s'était bien planquée. En arrivant à la station, 80% des pistes (promis, après j'arrête avec les pourcentages) sont ouvertes. Cool!
Nous fûmes 2 à prendre les skis, et 4 à prendre un snowboard. Il est 10h30.
A 12h30, un "utilisateur" de snow marche seul sur une piste verte fermée, sans neige. A pied. Pendant 7km. Seul moyen pour lui de redescendre à la station.
A 13h30, un deuxième snow revient au magasin, la tête basse, sa combinaison souillée de neige, et un amour propre passablement écorné, pour prendre des skis.

Le snow, c'est de la merde.

Sinon, la journée se passe bien. Vers 15h, moi et Fetus on commence à sentir nos jambes nous tirailler. On décide donc de redescendre à la station. C'est l'histoire de 20 min.
Une heure et demi plus tard, Fetus et moi arrivons à la station, les skis fixés directement sur les rotules, maudissant le plan des pistes complètement illisible qui nous a fait remonter DEUX FOIS tout en haut des pistes. L'état des jambes est assez grave, et je m'inquiète des 3 concerts à venir ce week-end. Je décide donc de ne pas faire de ski le lendemain, ma conscience professionnelle étant infaillible, ainsi que la douleur dans mes cuisses et mes gros orteils (bien évidemment, mes chaussures de ski étaient trop petites.)

Après cet intermède ski, on décide d'être raisonnable et de faire des courses très légères et économiques, composées principalement de pâtes et d'eau minérale.
C'est un échec. Saucisson, Jack Daniel's, et autres galettes montrent que le "per diem" est définitivement de l'histoire ancienne.

Je vous passe le reste de la soirée où nous préparons le déroulement du concert, notamment les différentes phases vidéos. Vous pourrez voir tout ça pendant les concerts!

Je vous remercie de votre attention!

Je vous donne rendez-vous samedi (si tout se passe bien) pour le compte-rendu du concert de vendredi!

Bisous!

Manard.

P.S.: Eh non, perdu, ce n'était pas moi qui avait prit le snow!

Nb affichages: 9516
Auteur
Commentaire
Ronan
IP:90.59.151.37
Invité
Posté le: 26/01/2012 à 22h37 - (49)
T'as pas 1€ ? j'te promet c'est pas pour manger.

AndJOKEforAll
IP:79.90.135.125
Invité
Posté le: 27/01/2012 à 08h47 - (50)
Hmmmmm, c'est tes skis !
C'est tes skis...

redkaos
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 08h58 - (51)
Un truc de gay le snow...

Zblam
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 09h12 - (52)
Le maire a-t-il publié un arrêté municipal interdisant le port de chaussures de ski?



PsychoMath
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 09h49 - (54)
Comme le disait si bien Omar Sharif : "les formules mathématiques, vous le savez, c'est ma grande passion." Enfin lui c'était les chevaux, mais vous voyez où je veux en venir.

a/ 0%
b/ 0,00715275%

over
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 11h06 - (55)
a/ 0%
b/ 0%



Jérem'
IP:82.232.76.229
Invité
Posté le: 27/01/2012 à 12h10 - (56)
Moi je veux des noms !! Qui a pris des snows ??? Allez faut envoyer les dossiers là !

En tout cas bien sympa ce petit aperçu de votre séjour !



Arx
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 15h14 - (57)
J'aime ta prose Manard, j'ai beaucoup ri.

wasted
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2012 à 17h35 - (59)
On veut des photos de Manard en ski!



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2012 à 19h18 - (71)
ah bah pour faire du ski, faut s'échauffer longtemps avant! on ne saute pas sur la piste en 5 minutes sinon gare aux jambes...

5HVAdgBli
IP:5.188.211.45
Invité
Posté le: 10/03/2017 à 10h45 - (3837)
Sim, any thoughts on Vertica, which was co-founded by Michael Stbenoraker (co-founder of StreamBase among others)? Apparently they are in the high-end data warehouse biz, but not may details are available.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker