News Vs-webzine.com 14/12/2015 @ 11h21



Streaming SEVERED
VS vous offre aujourd'hui en exclusivité pour la France, le streaming de l'un des morceaux de ce groupe de brutal death metal islandais.
Des propos de Zoltar et une explication d'un membre de Severed complètent l'écoute. (Zoltar)


Si vous avez un peu suivi mes pérégrinations du côté du Grand Nord à travers diverses publications ces dernières années, vous savez donc qu'après la Suède, l'Islande est ma nouvelle maison. Il faut dire que pour une petite île contenant à peine 300,000 personnes (soit deux arrondissements Parisiens) bien que faisant la taille de l'Irlande, sa scène extrême est d'une vitalité incroyable, amplifié par son côté très incestueux car tout le monde joue avec tout le monde. C'est au cours de l'un de mes périples là-bas pour me rendre au festival EISTNAFLUG au mois de Juillet 2010 que j'ai découvert un groupe nommé (alors) SEVERED CROTCH. Avec GONE POSTAL (devenu depuis ZHRINE dans un style plus black) on m'a alors très vite fait comprendre que c'était LE groupe de brutal death à suivre, dans un style assez torturé entre SUFFOCATION et GORGUTS. Ces petits gars m'ont apparus instantanément sympathiques et ce n'était pas dû qu'au tatouage CRYPTOPSY que leur chanteur Ingólfur arbore fièrement sur l'un de ses mollets...

Après diverses galères et alors que ses membres sont restés occupés avec d'autres formations (Ingólfur s'illustrant par exemple avec OPHIDIAN I, MANSLAUGHTER et PLASTIC GODS), fin 2014 c'est un sous un (presque) nouveau nom (raccourci au seul SEVERED, ce qui vaut mieux certes) et avec un nouveau gratteux chipé à BENEATH qu'ils ont pu ouvrir le deuxième chapitre de leur carrière avec l'enregistrement d'une démo cinq titres dont VS vous offre aujourd'hui en exclusivité pour la France le streaming de l'un des morceaux, présentés par Ingó: « Ce morceau est l’un des plus vieux de cette demo. Même s’il a été composé alors que nous nous appelions encore SEVERED CROTCH et que nous n’avions pas tout à fait changé de direction, on pense qu’il contient tous les éléments que nous cherchons à faire fructifier désormais. Disons que nos nouveaux titres sont moins techniques et partent dans tous les sens car nous préférons nous concentrer sur quelque chose de plus sombre, lourd et brutal, parsemé de dissonance et avec une meilleure mise en place. C’est parce que nous avons changé de cap et aussi parce que notre petite pause nous a permis de regonfler nos batteries qu’on a voulu changer de patronyme, afin de repartir sur une base saine et de marquer notre nouvelle maturité. Le titre ‘Skegg’ se traduit, littéralement, par ‘barbe’ et le texte se focalise sur leur signification à travers l’histoire. Et oui, c’est sûrement le morceau de musique le plus brutal jamais écrit sur les barbes ! (rires) »

Facebook Severed



Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2015 à 22h14 - (505454)
Excellent !! Poisseux comme je les aime !!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos


Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker