- DEAD CITY RUINS + FURIES + HELLECTROKUTERS par PAPY CYRIL - 838 lectures
le 17 avril 2015 à l'Abri Blues - Bois D'Arcy (78)



L'Abri Blues n'a beau être qu'à 5 minutes de chez moi je crois bien que le concert de ce 17 avril 2015 est une première pour moi dans cette salle... j'y suis à l'invitation des FURIES, groupe que je réussis à voir après plusieurs ratés (de ma part)... les filles ouvrent pour HELLECTROKUTERS, l'un des 1000 projets de Butcho et pour les Australiens, fans d'Ozzy, DEAD CITY RUINS...

Malheureusement on ne peut pas dire qu'on a l'affluence des grands soirs, on est pourtant vendredi...

Qu'importe, les groupes vont tout donner sur scène.



Les 5 FURIES enfin, 4 FURIES et une Lynda (HEMORAGY, WOMAN IN IRON FORM) qui ce soir-là viendra tenir la basse pour le groupe en remplacement d'Alice... La basse qui sera un poil trop présente d'ailleurs dans le mix du son... mais bon quand on a une invitée, on la chouchoute ! Le groupe débute avec « Tragedy » tiré de son tout frais premier EP (disponible dès 0 euros sur , leur site ). On enchaîne sur inédit, « Unhealthy » qui donnera lieu a un petit duel de tapping entre les deux guitaristes du groupe, la minuscule en taille mais grande par le talent Levana et sa complice Kim. Meteor prend enfin le temps de nous parler un peu pour lancer « Bury », très bon titre qui a fait l'objet d'un clip, morceau qui sera enchaînée à la première reprise du set avec « Hellion/Electric eyes » qui fera son petit effet qui permettra de lancer « Vous avez aimé notre reprise ? J'en ai vu danser ! » puis elle nous promet « Le slow de notre set list » qui sera en fait le bien heavy « WHYD ». « On va vous demander de vous rapprocher et même de danser ! » « Frozen heart » avec ses gros chœurs chantés le poing levé nous prendra tous ! La chanson embrayera directement sur le dernier extrait du EP, « Feel ». Les 2 dernières chansons seront des reprises avec « All we are » de WARLOCK et « Wild side » de MÖTLEY qui nécessitera un réaccordage. Le show est assez court mais plaisant mélangeant leurs compos et des reprises bien senties qui passent très bien.

Setlist furies : 1 Tragedy 2 Unhealthy 3Bury 4 The Hellion/Electric Eyes (Judas Priest) 5 WHYD 6 Frozen Heart 7 Feel 8 All we are (Warlock) 9 Wild side (Mötley Crüe)



Avant le concert on a pu admirer les talents de vendeur de T-Shirt de Butcho... Un Butcho très disponible, bien qu'un poil désabusé sur la santé du versant le plus rock'n'roll du metal en France. Un Butcho pour rester dans le chiffon revêtu d'un t-shirt d'HELLACOPTERS et qui m'a confié la genèse du nom de son groupe du soir... HELLACOPTERS et « Electrocute » (reprise de « DEMONS » sur « Head Off »), on mélange les 2 et voilà HELLECTROKUTERS... Le quatuor est pourvu d'un guitariste complètement angusien, complètement déchaîné qui fait le show à lui seul même si Butcho et le bassiste du groupe, Deni, sont loin d'être en reste ! Le groupe a décidé de défendre de nouvelles chansons sur scène qui seront sur un deuxième album si le groupe parvient à le financer.

Le concert démarre sur un énorme bruit de moteur qui devient un morceau qui claque fort, « Babylone Whore » avec un Stik déjà complètement déchaîne (ça durera tout le concert), le groupe enchaîne sans temps mort avec « Hey Baby ! » « On n'est pas nombreux mais y'a l'ambiance », c'est vrai que la poignée de gens présents ont bien répondu à la musique du groupe... le groupe ne nous ment pas sur la marchandise et « Boogie rock » est bien du style auquel il doit son nom. HELLECTROKUTERS nous présente ensuite un morceau qui sera sur le prochain album, « Against all odds ». Butcho, toujours farceur, nous présente « So Silly » comme « un petit Hip-hop !», puis il nous présente Deni, le nouveau bassiste du groupe, en précisant que c'est un fan des années 70 et qu'il a amené cette influence dans la musique du groupe et présente le titre suivant, « Storm of change », comme un hommage à Ronnie James Dio. Butcho profitera d'un passage instrumental pour filmer le groupe. Suit « You're a fool » et un morceau hommage à AC/DC de l'aveu du groupe, « Turn on the radio » sur lequel Butcho nous fera chanter. Il sera suivi par le très heavy metal « God of rapture »... « Whatever I say » sera gâché par une basse beaucoup trop forte et dronesque... « My rock'n'roll » sera conclu comme sur le CD par le long cri final du Butcho. « Money, Power, self-control » et « Rock this way » finiront le concert, le dernier titre après les divers remerciements reprendra avec du chant growlé (on ne se refait pas comme ça)...

setlist Helelctrokuters : Intrus Pachydermus, Babylon Whore, Hey baby, Boogie rock, Against all Odds, So Silly, Storm of Change, You're a fool, Turn on the radio, God of rapture, Whatever I say, My rock'n'roll, Money, power, self control, Rock this way.



Il est déjà minuit, je dois récupérer ma famille ailleurs, et je n 'assisterai pas au concert de de DEAD CITY RUINS à regret... pour me faire pardonner je vous mets un clip du groupe !



Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker