- INQUISITION + ARCHGOAT + ONDSKAPT par SKAY - 1692 lectures
Mercredi 28 janvier 2015 – Le Divan du Monde - PARIS



Comme le si bien le dicton populaire, le mercredi c'est sataneries. Et ça tombe bien, car au Divan du Monde, on va avoir notre quota. Cette tournée impie affiche quasiment complet, et c'est une salle densément remplie qui va accueillir les groupes. Etant arrivé en retard, j'ai loupé BLACKDEATH, l'inconvénient des salles qui ferment tôt. Ayant déjà vu les russes au dernier Black Metal is Rising, j'avoue que je suis plus rassuré que le contraire. Pourtant on m'en a dit du bien. En tout cas pas que du mal. Mais je m'en remettrais.



Pour ONDSKAPT, par contre, je suis à l'heure et motivé ! Malgré les deux derniers albums assez moyens, Draco Sit Mihi Dux est une vraie pépite et j'étais assez curieux de voir le groupe en live, comme une bonne partie du public d'ailleurs. Quand le groupe arrive sur scène, on sent tout de suite que niveau ambiance, ça va le faire moyen. Désolé les gars, mais un peu de cohérence visuelle que diable. Les deux gratteux sont en chemise et cartouchière, tandis que le chanteur est grimé, encapuchonné, avec moult pendentifs, os et croix à l'envers. Que ce soit un style ou l'autre, ça peut le faire, mais là, il y a un décalage sur le visuel. Niveau présence, même constat. Le chanteur parait possédé par son chant, alors que les guitaristes headbanguent proprement. Ce sera d'ailleurs le sentiment général du set : un set propre et travaillé. Pourtant, la musique, portée par un excellent son, méritait un peu plus de saleté et de possession. Un set efficace, qui n'aura pas eu l'air de beaucoup passionner le public, très sage et peu bruyant entre les titres. A noter également qu'il n'y avait qu'un seul guitariste sur scène ce soir.



Une cloche lointaine, un râle bestial dans la brume, des croix renversées, des cartouchières, des clous plus grands que la bi… à Rocco, pas de doute, ARCHGOAT est sur scène. Armés d'un son énorme, les finlandais vont garantir d'un set bestial et rétrograde. Sur scène, il ne se passe pas grand-chose, mais les titres et l'exécution font le boulot. Le son est énorme ce soir, ce qui donne encore plus de puissance aux titres. Malgré une musique résolument orientée vers le passée, ARCHGOAT assomme le public de ses brûlots. Avec sa communication réduite à son plus simple appareil, c'est-à-dire les titres éructés avant de jouer, de manière totalement inintelligible, le groupe se pose en apôtre du minimalisme. ARCHGOAT, c'est un peu les pulsions primaires que tu caches. Ce soir, c'est l'occasion de les laisser sortir. Une partie du public l'a bien compris et fout un bordel bestial devant le groupe. Les amateurs touristes d'INQUISITION en seront pour quelques bleus mérités. D'il y a bien un groupe à retenir ce soir, c'est ARCHGOAT.



INQUISITION, ça doit faire la troisième fois que je les vois en moins de 18 mois. Entre les festivals et les tournées à répétition, le groupe ne se fait plus rare. Amusant de constater qu'il y a 3 ans, ce groupe était ultra underground, et maintenant, un public conséquent se déplace pour les voir. Car si ARCHGOAT a eu son petit succès, la majorité s'est déplacée pour INQUISITION. A tel point qu'on se fait autant chier dans le public que sur scène. Qui verra le groupe pour la première fois sera impressionné par la présence de Dagon. Mais un habitué verra un le même concert que d'habitude, peut-être légèrement modifié niveau set-list, et surtout et malheureusement amputé des têtes de boucs qui ornaient la scène sur d'autres dates. Niveau set-list, le dernier album a la priorité. Niveau public, on se croirait à un concert de jazz. « Ne parlez pas trop fort, s'il vous plait ». « Ne vous déplacez pas avec votre bière s'il vous plait ». « Ne slammez pas s'il vous plait ». « Ne prenez pas ma place debout s'il vous plait ». J'ai souvenir de concerts black metal moins pédant et cul serré. De quoi gâcher un concert.

Une soirée intéressante sociologiquement parlant, musicalement sympa, mais niveau ambiance on repassera. INQUISITION confirmera qu'à force de passer tous les 6 mois dans la capitale on frôle l'indigestion, malgré une prestation d'un niveau constant, mais sans surprise. ARCHGOAT a carrément assuré dans son approche primaire et sans concession du black metal. Et ONDSKAPT a également confirmé que sur scène il manquait une ambiance qu'on avait perdue depuis le permier album. Votre serviteur retiendra néanmoins une bonne soirée, sous le signe de Satan avec ARCHGOAT et avec de franches rigolades avec les copains.


Auteur
Commentaire
pyofan
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 07h45 - (1030)
Même sentiment pour la date suisse !
Mais bonne soirée également dans l'ensemble.
Faut croire que ça faisait + peur avant les peintures de panda...



L.
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 10h02 - (1031)
C'est quoi cette remarque sur le public? (qui fait sûrement suite aux 2-3 remarques sur le live report du forum j'imagine).
Content de savoir que tu apprécies les blaireaux qui passent la moitié du set à se taper la discut' entre eux, en prenant soin de parler bien fort (ben ouais, sinon ils s'entendent pas à cause de la musique) ou à faire quinze aller-retour d'un bout à l'autre de la salle avec leur bière à la main en l'espace de 10mn.
Moi j'ai souvenir de concerts black metal où le public venait essentiellement pour profiter de la musique.

Sinon, excellente date et très grosse prestation d'Archgoat.

Blackame666
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 11h29 - (1032)
Pour une fois que le son est excellent et qu'on peut apprécier la musique en elle-même et pour elle même (exit tout mysticisme) c'est pas du luxe que les gamins bourrés comme des coins (pourtant la bière n'est pas forte...) soient une minorité et qu'ils choisissent désormais plutôt les concerts de Parkway Drive pour faire mumuse. En plus, ces derniers n'headbang souvent même pas comme il se devrait à un concert de Metal.

Monceau
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 11h54 - (1033)
J’étais à l’heure pour Blackdeath et en effet c’était beaucoup mieux que leur dernière fois au Glazart. Déjà parce que niveau son entre Glazart et Divan du Monde il y a … un monde. En puis les gars ont bien taffé leur copie et ont même ramené un second guitariste qui était pas de trop pour aider à Abysslooker à dérouler tous les riffs et solos un peu heavy du groupe. Toujours avec la discrète et charmante Maya (abeille ?) sur la batterie. Ok la batterie ne dépote pas autant que sur Archgoat, mais le travail est plutôt correct et régulier.

Si on s’arrêtait là, le groupe n’aurait eu aucune intérêt avec ce black un peu heavysé. Le clou du spectacle est le chanteur/bassiste Para Bellum. Ce gars a une espèce d’austérité dans l’attitude et cette manière d’haranguer le public qui font qu’on est un peu au garde-à-vous involontaire. Le set est totalement possessif et ce n’est pas ce chant de corbeau qui va aider à se libérer de la prise. Totalement décadent tout cela – tout juste comme on aime :)

ONDSKAPT : c’était peut-être bien mais je me suis endormie

ARCHGOAT : excellent ! c’est pour les lives comme ça qu’on se déplace !

INQUISITION : la première fois pour moi donc forcément - impressionnée en toute bonne pucelle :)




MorbidOM
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 12h30 - (1035)
BLACKDEATH, à part le couvre-chef du chanteur qui m'a fait penser à un side project de Milan Fras, j'ai pas retenu grand chose.

ONDSKAPT : j'ai mis deux trois morceaux à rentrer dedans, l'aspect visuel a du un peu jouer, tout comme le son un peu brouillon (problème vite arrangé) mais un fois dedans j'ai vraiment apprécié.

ARCHGOAT : je dois être le seul mais j'ai été un peu déçu, ok c'est énorme mais on est loin de l'intensité s'il y a une dizaine d'années.

INQUISITION : j'aime bien sans être ultra fan du coup un concert carré avec un peu d'énergie et un son propre mettant bien en valeur les riffs catchy du groupe, ça me suffit pour finir agréablement la soirée.

Un bon concert dans l'ensemble.

Pour le public tout à fait d'accord avec L., on devrait être contents d'avoir une tripoté de gros cons qui vocifèrent, renversent leurs bières sur les gens autours et se plantent devant ceux qui regardent tranquillement au seul prétexte qu'on est des vrais hommes qui écoutent du métôôl et pas du jazz (merde je savais pas que c'était incompatible va falloir que je jeté pas mal de disques)?

Soggoth
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 21h04 - (1037)
oui, les temps ont changé pour Inquisition :

INQUISITION + MERRIMACK + AES DANA + VORKREIST + GLORIOR BELLI par PRINCE DE LU
21/03/05 - La petite Locomotive (Paris)

Inquisition vient donc assumer sa place de tête d'affiche. Les ricains ne se marcheront pas sur les pieds sur scène. L'un occupe le poste de batteur et l'autre de vocaliste/guitariste. Que dire de ce duo ? J'ai tout simplement détesté. J'ai trouvé les morceaux rébarbatifs et la voix insupportable. Le nombre d'instrumentistes ne peut que limiter la complexité des compositions mais contribue également à améliorer le rendu sonore (à part cette horrible voix). Mais cela ne suffit pour retenir le public qui s'enfuit en partie durant le set. Les irréductibles qui sont restés ont toutefois adoré, louant l'efficacité du combo.

www.vs-webzine.com/METAL.php?page=REPORT&id_news=61



Soggoth
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 21h12 - (1038)
Je n'ai vu qu'Archgoat et Inquisition.

Archgoat : une valeur sure, un concert du même niveau d'excellence que lors de leur passage à la Scène Bastille, avec le son du Divan du monde en plus.

Inquisition : très bon, mais assez loin de la claque reçue en 2005 au sous-sol de la Loco, donc. Il n'y a plus l'effet découverte.



Warloghe
IP:188.115.45.215
Invité
Posté le: 14/02/2015 à 17h48 - (1039)
ben ca me rassure... le concert au luxembourg : pareil : son parfait, show impec, mais public : mort et enterré depuis des lustres... il na fallait surtout pas bouger ou gueuler !!! bref ambiance bizarre...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker