- TEMNEIN : TOUR REPORT JAPON 2014 par YOUPIMATIN - 1888 lectures
Les lorrains de TEMNEIN étaient en tournée au Japon avec Mors Principium Est & Beyond Creation. Ils vous livrez leur journal de bord !



Jour 1 : Luxembourg > Londres (29 novembre 2014)

Après des mois de préparation et de patience, nous voilà sur le départ pour cette tournée Japonaise, qui sera notre première réelle expérience de tournée. Pour des raisons économiques, notre voyage ne se passe par en une seule journée, nous permettant par cette occasion de profiter d'une escale d'une nuit à Londres Après avoir passé un temps fou à s'y retrouver dans ce - trop - grand aéroport qu'est Heathrow, nous prenons le bus qui nous amène à notre hôtel, dans lequel nous avons vite compris pourquoi l'avion est plus sûr que la route. Nous arrivons alors dans un hôtel à quelques kms de l'aéroport, un endroit fort sympathique doté d'un bar/lounge où nous passons une première soirée déjà riche en bière et autres breuvages Anglais. On vous conseille particulièrement la Strongbow. Le ton est donné !


Jour 2 : Londres > Tokyo (30 novembre 2014)

Cette fois c'est le grand départ vers Tokyo ! Douze longues heures de vol au programme et l'avion est une première pour plusieurs d'entre nous. Pour les autres, c'est le premier long voyage dans les airs. Les heures défilent plus ou moins vite avec une petite désillusion en apprenant que nous n'aurons ni prise de courant, ni wifi. Mais à l'approche des dernières heures de vol et quelques mignonnettes de vin, la bonne humeur est plus qu'au rendez-vous !! Nous arrivons à l'aéroport d'Haneda, situé à plus de 40 km de Tokyo.



Jour 3 : arrivée à Tokyo (1er décembre 2014)

Il est 7h30 heure locale, 21h30 à Londres. Un gros décalage se fait déjà sentir, c'est une des raisons pour lesquelles nous avons préféré arriver au Japon plusieurs jours avant la tournée mais ce jetlag s'avérera parfois bien difficile à encaisser, j'y reviendrais un peu plus tard.
L'autre raison étant bien entendu de profiter du pays un maximum : quitte à faire 10000 km, autant rester le plus longtemps possible sur place !

Après un passage sans encombre à la douane, la galère du touriste classique commence. Nos itinéraires préparés ne se révèlent pas si exacts que ça, à tel point que nous sommes rassurés de trouver deux hôtesses parlant parfaitement Anglais pour nous guider, à moitié en chanson version Tic & Tac, vers la station de métro de notre hôtel. Au détail près que ... ce sera une des seules fois de la semaine ou nous pourrons avoir des infos aussi précises en Anglais, peut être que certains le savent mais il est très difficile de se faire comprendre en Anglais, même dans les hôtels ou les commerces ! Nos efforts pour former des phrases en Japonais se sont vite révélés vains (et pourtant on avait bossé...), le langage des signes version Gilbert Montagné sera notre ami pour communiquer durant ces dix jours !

Après pas loin d'une heure de métro (où règne un silence de cathédrale... D'accord on est lundi matin mais quand même !), nous arrivons enfin à destination. Un sympathique passant nous guide jusqu'à l'hôtel de son propre chef (j'ai pas vu ce genre de politesse en France depuis un bail...).
Enfin nous allons pouvoir poser nos lourds bagages et souffler un peu.
Tout faux ! Le réceptionniste, après ne pas avoir trouvé notre réservation, nous indique que nous ne sommes pas … dans le bon hôtel, celui que nous avons réservé porte le même nom, mais dans un autre quartier... Jamais je n'aurais pensé qu'un nom aussi bizarre (Bougainvillea) était une chaîne d'hôtels ! Et un nom de fleur, merci Wikipedia.

Bref, retour à la case départ puis qu'après quelques recherches, un nouveau trajet dans la cathédrale mobile nécessitant une correspondance est trouvé. Nous arrivons dans un endroit envahissant et gigantesque nommé Shinjuku. Il est pas loin de midi (et 2 heures du mat pour nos organismes), cette effervescence est assez difficile à supporter. Quelques heures plus tard, nous apprendrons que Shinjuku est en fait la gare la plus fréquentée au monde... Pour ne rien arranger, le plan de la ligne que nous devons prendre pour gagner notre hôtel (le bon, cette fois) est uniquement en Japonais ! Nous arrivons enfin à la bonne station, les fumeurs de l'équipe se réjouissent d'enfin trouver une zone fumeur puisqu'il est interdit de fumer en pleine rue.
Comme si cela ne suffisait pas, il nous a fallu plus de 30 minutes pour trouver l'hôtel et qui était... en face de la station !!! Sommes-nous devenus bigleux après 5 heures d'errance dans Tokyo ?
Nous pouvons enfin poser nos affaires et aller manger un bout. Quoi de mieux qu'un petit restaurant typiquement Japona... Chinois pour notre premier repas sur place ! Bon en même temps de l'extérieur c'était difficile à deviner !


Jour 4 : première visite de Tokyo (2 décembre 2014)

Tout le monde a récupéré plus ou moins correctement, il est l'heure de partir tôt pour le jardin de Koshikawa Korakuen, situé juste à côté du mythique Tokyo Dôme (si toi aussi quand t'étais plus jeune tu regardais Use your Illusion des Guns) ! Un grand espace de nature qui fait beaucoup bien dans une mégalopole.

Après quelques photos avec une mascotte crevette, il est temps de tenter un nouveau restaurant typique de la cuisine Japonaise. Nous trouvons enfin ce que nous cherchions, avec une vitrine proposant des plats semble-t-il très japonais. Une fois installé, le serveur nous apporte la carte qui arbore un magnifique … « Chinese Restaurant ». Oui oui, même joueur joue encore. Fait notable, le Japon est un pays compliqué pour un Français végétalien, Sub notre chanteur en a malheureusement fait les frais, la quasi non compréhension des caractères l'a amené à prendre un plat à base de viande (malgré l'absence apparente de viande sur les photos)...

L'après-midi, un moment fort du voyage nous attendait : le quartier geek d'Akihabara !!!
Au programme : Mangas, animés et bien entendu salle d'arcade ! En l'espace de quelques heures nous étions tous redevenus des gosses, que ce soit pour un bon vieux Bomberman ou des jeux plus récents, le fun est au rendez-vous. A noter qu'il y a également des espaces fumeur dans les salles d'arcade et qu'on peut aussi fumer dans la plupart des restaurants... Une interdiction de fumer décidément particulière !
En fin d'après-midi la fatigue rattrape tout le monde et nous fait regagner notre hôtel.



Jour 5 : départ pour le Mont Fuji et soirée à Shinjuku (3 décembre 2014)

Du repos était nécessaire car ce jour-ci est prévue la visite du lac Kawaguchiko, situé à quelques km du Mont Fuji. Il n'est pas possible d'aller l'escalader (même partiellement) en hiver mais il était impossible pour nous de venir au Japon sans s'approcher du point culminant du pays (3376m, impossible à oublier puisque chaque souvenir, jusqu'aux chaussettes Disney, l'indique fièrement). Le voyage valait clairement le détour, cette fois-ci une véritable escapade en nature nous dépayse totalement. En revanche la tonne de restaurant, hôtels et boutiques à souvenir situés autour du lac gâche clairement le paysage. Dans la catégorie blague, une des boutiques de souvenirs diffuse en fond sonore une reprise en version « asiatique » du thème de Killing me Softly des … Fugees (super drôle, non?).

L'autre grosse blague de la journée est la rencontre faite en déjeunant à notre arrivée sur place. Alors que nous dégustions sans aucun doute le meilleur plat asiatique de la semaine (beaucoup d'entre nous n'ont globalement pas aimé la nourriture du pays, trop salé, trop épicé, difficile de comprendre la composition des plats...), deux femmes d'une quarantaine d'année viennent gentiment discuter avec nous dans un Anglais compréhensible, au bout de 5 minutes, on nous montre une vidéo sur un Ipad « We are Jeovah Witnesses ». La suite, c'est quoi ? La table d'à côté veut nous vendre des calendrier avec des chatons ?

Après un trajet retour vers Tokyo dans un froid glacial, nous avons enfin la motivation de sortir le soir. Nous rejoignons un ancien camarade d'université de Sub, qui vit au Japon depuis 2 ans.
La soirée devait simplement se composer d'un tour dans Shinjuku avec éventuellement un passage dans un bar pour boire un verre et un retour avec le dernier métro. Ça c'est finalement poursuivi avec beaucoup d'alcool, un métro raté et un retour à pied sur quasiment 10 km en pleine nuit dans Tokyo. Un périple mémorable, un revival des fins de soirées étudiantes où tu rentres à pied dans un état lamentable, sauf que cette fois ci c'est à l'autre bout de la planète dans un univers totalement différent. Après avoir croisé une salle de répète ouverte 24h/24 (tout comme les Konbini, épicerie ouverte 24h/24, pratique pour se ravitailler) où notre incrustation alcoolisé n'est pas passée inaperçue, nous arrivons enfin à destination, un grand bravo à Jul pour nous avoir guidé uniquement avec une carte offline !


Jour 6 : veille de la tournée (jeudi 4 décembre)

Tout le monde se réveille en fin de matinée, dans un état pas très frais (foutue bière strong à 9° et au goût peu alcoolisé super traître...), ce qui démotive la plupart d'entre nous à faire un tour à Shibuya, histoire de repérer le quartier ou nous allons jouer en fin de semaine. Nous en profitons pour vérifier notre matériel pour la tournée et nous échauffer pendant une heure pour le premier concert prévu le lendemain à Osaka. Le soir même, nous rencontrons Benneth et Fay, les patrons de B'N'F Productions pour un briefing de la tournée. Il est maintenant temps de dormir au plus tôt, le départ étant prévu à 6 heures du matin.



Jour 7 : Osaka (vendredi 5 décembre)

On y est ! Nous rencontrons nos compatriotes Français du groupe Endora avec qui nous passerons un agréable et humoristique voyage vers Osaka, nous faisons également plus ample connaissance avec les sympathiques Australiens du groupe Metalstorm, que nous avions rapidement croisé la veille.
Le trajet passe plutôt vite malgré pas loin de 7 heures de route, nous passons à proximité de Nagoya et Kyoto mais également de superbes paysages, avec l'océan au programme.
Nous arrivons en début d'après-midi, les membres de Mors Principium Est et de Beyond Creation sont sur place, le load-in et le soundcheck vont commencer.
En milieu d'après-midi, nous avons la surprise de voir venir des spectateurs nous demander des photos et autographes, et surtout nous dire à quel point ils sont heureux de nous voir jouer ce soir !
Ceci se reproduira de nombreuses fois après le concert, et aussi sur les deux autres dates à Tokyo, absolument irréel pour nous. Cela nous a beaucoup touché, tout particulièrement lorsque que certaines personnes sont venues vers nous avec notre 1er album, acheté en import !


Ce soir nous jouons en 3ème position, et on constate que la majorité du public est déjà présent et il n'est qu'environ 18h30 ! D'accord c'est un vendredi mais reconnaissez que c'est rare d'observer ca en Europe !
Nous assistons à la bonne prestation d'Endora qui ouvre la soirée avec un Melodeath de qualité !
Le stress monte en coulisse, mais il se dégage une envie de frapper fort pour notre 1er concert international, qui plus est juste avant de laisser notre place à un groupe aussi important que Beyond Creation...
Lorsque nous investissons la scène, nous avons l'agréable surprise d'avoir droit à une belle ovation dès notre 1ère note, et cette ambiance de folie n'aura pas cessé tout au long du concert, un moment absolument mémorable, ponctué par une prestation dont nous sommes satisfait, même si tout le groupe a le sentiment de pouvoir faire encore mieux le lendemain ! C'est en étant dans un état second que nous quittons la scène, état qui monte encore d'un cran quand un membre de MPE et de Beyond Creation nous complimentent sur notre prestation ! On ne pouvait pas rêver mieux pour commencer cette tournée !

C'est en essayant de reprendre mes esprits que je me dépêche pour assister au concert des Québécois. C'est fort logiquement la 1ère fois que je les vois, ceux-ci n'ayant malheureusement pas encore joué en Europe. Un show très bien maîtrisé, avec un soin tout particulier aux passages jazzys qui ajoutent une atmosphère assez magique ! Le final du concert est très efficace sur le morceau Coexistence que j'apprécie énormément !
Au delà de leurs grandes qualités musicales, ces 4 musiciens ont aussi de grandes qualités humaines, les 3 jours passés en leur compagnie furent excellents ! Une disponibilité et une gentillesse remarquable !

Il est maintenant temps de voir la tête d'affiche de la soirée ! Autant être clairs d'entrée, trois d'entre nous sommes fans des Finlandais, depuis un paquet d'années pour moi, ayant découvert MPE avec Liberation=Termination ! Un show carré, puissant, et en prime, on a eu droit à un petit avant goût du show spécial anciens albums de dimanche : le morceau Inhumanity ! Je suis vraiment heureux de voir un public aussi déchaîné pour un des meilleurs représentants du Mélodeath !
C'est l'heure d'aller se coucher le plus vite possible, le départ est fixé à 5 heures demain matin ! Nous gagnons notre hôtel, qui est d'une qualité 20 fois inférieure à celui de Tokyo... Pour quasiment le même prix! Matelas comme des petits tatamis, chambre minuscule, odeurs de répulsifs d'insecte … De toute façon, nous y restons que très peu de temps !



Jour 8 : 1er concert à Tokyo (samedi 6 décembre)

Il est fort difficile de dormir dans le bus retour. En arrivant à Tokyo, tout le monde accuse le coup, mais la motivation prend vite le dessus au fur et à mesure des heures ! Après un déjeuner dans un restaurant où pas mal de Metalleux ont déjà pris place (des inscriptions de groupes partout sur les murs, les basses signées de Korn et In Flames accrochées au mur), c'est maintenant l'heure de découvrir le Cyclone, salle située au quatrième sous-sol d'un bâtiment, et d'une capacité d'environ 300 personnes. Ce soir nous ouvrons le bal, en espérant avoir un minimum de public pour cette fin d'après-midi. Une fois la balance terminée, nous remarquons une file d'attente considérable dans les escaliers! Chab, notre merch-guy nous fait remarquer que cette file remonte jusqu'à l'entrée des sous-sols ! Des bruits courent à propos d'un concert quasiment sold-out ce soir, ce qui explique cette présence déjà considérable du public.
Il est l'heure d'attaquer notre show, le rideau tombe et la salle est déjà quasiment pleine !! Il est 17h30 et nous voilà à jouer devant plus de 200 personnes... Le résultat sera encore plus massif que la veille, non seulement le public est présent, mais il est également très réactif et n'a pas besoin de recevoir des signes de notre part pour montrer sa ferveur !

Comme espéré à Osaka, notre prestation est de meilleure qualité, malgré une importante fatigue que nous avons mieux géré que prévu, mention spéciale à notre guitariste soliste James qui sortait de deux nuits quasiment blanches et qui a tenu son rang avec brio !
Un autre paramètre qu'il faut souligner : la qualité du son, que ce soit sur scène ou en façade. Malgré des temps de line-check très courts, nous ne nous sommes jamais aussi bien entendus sur scène ! C'était déjà le cas à Osaka mais ce fut encore plus remarquable à Tokyo. Une heure après notre concert, nous nous rendons compte du son quasi parfait en façade avec le set de Metalstorm qui envoie un Thrash Metal particulièrement efficace !
Cette excellente qualité sonore se confirmera sur les sets de BC et de MPE, avec un public survolté !



Il est maintenant l'heure de remballer le matériel, pour trois d'entre nous la fatigue semble avoir disparu, ce qui nous amène à poursuivre la soirée en compagnie de Metalstorm et Beyond Creation, soirée qui va s'avérer mémorable ! Après un petit apéro dans l'hôtel des Metalstorm et un trajet en métro dans une marée humaine, nous nous retrouvons dans un bar dédié au Metal, nommé GODZ ! Un bar ayant la particularité de proposer aux clients de diffuser leurs morceaux favoris ainsi que d'avoir de nombreux autographes de groupes étant passés par le bar (et pas des moindres : Cannibal Corpse, Amorphis, Kamelot, Nightrage...). Après de beaucoup de bières et de nombreuses séances de rigolade, nous retournons à notre hôtel au milieu de la nuit afin de récupérer un peu ! Il s'avère finalement qu'un trajet en taxi à Tokyo n'est pas si cher, même un samedi en pleine nuit ! Si on avait su ca mercredi dernier, on aurait peut-être raté un trajet inoubliable ! Nous quittons donc notre chauffeur aussi heureux qu'un gagnant du loto avec nos 35 centimes de pourboire.



Jour 9 : 2ème concert à Tokyo (dimanche 7 décembre)

Cette fois ci tout le monde est parfaitement reposé pour ce dernier concert de la tournée ! Un peu moins de monde que la veille mais lorsque nous montons sur scène un peu après 18 heures, la salle est tout de même bien remplie ! Le concert est du même acabit que la veille, un public avec une ferveur toujours aussi incroyable, mais un problème technique inattendu au niveau de ma guitare m'a privé de signal pendant un morceau et demi (et notre set comprenait 4 morceaux...). Néanmoins le public ne nous en tient pas rigueur et nous prenons une superbe photo finish souvenir avec ce public qui fait vite oublier cette petite déception !

Les concerts de MPE et BC sont spéciaux ce soir, la set list change pour BC, je suis notamment tout heureux d'entendre les morceaux « No Request for the Corrupted » et « Sous la lueur de l'empereur » ! Concernant MPE, en tant que fans de toute la discographie, moi et James sommes comblés en écoutant « Another Creation », « Pure », « Two Steps Away » et surtout la monstrueuse « The Unborn » qu'on attendait en live depuis bien longtemps !
Il est temps de dire au revoir à tout le monde et de faire une belle photo collective avant que chacun retourne à sa vie quotidienne, en espérant remettre ça un jour. Cette expérience aura été exceptionnelle et nous a ainsi fait grandir a beaucoup de niveaux.


Jours 10 et 11 : dernier jour de visite et retour en France (lundi 8 et mardi 9 décembre)

Ce lundi est le dernier jour où nous pourrons profiter de Tokyo. Pour la première fois du voyage nous nous divisons en deux groupes et chaque groupe visitera des lieux différents. Le quartier de Roppongi, le Hard Rock Café (apparemment bien décevant), la Tokyo Tower avec sa vue imprenable, un ESP store qui n'a pas manqué d'émerveiller James, Jul et moi-même ainsi que le temple Zojoji que nous devions visiter mardi et que nous avons finalement trouvé par hasard, malheureusement de nuit !
Après une nouvelle courte nuit, nous partons vers l'aéroport ou après une dernière galère de métros et un trajet d'avion retour assez calme, nous arrivons sans encombre à nos domiciles respectifs. Le retour à la réalité ainsi que la fatigue du décalage horaire retour sera très difficile à gérer mais nous ne pensons qu'a une chose : continuer d'écrire de nouveaux titres et repartir en tournée dès que possible !


Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 11/02/2015 à 15h07 - (1019)
Super ce sujet, très intéressant en +



Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 11/02/2015 à 17h51 - (1020)
Sympa ce tour report :) !

"le Hard Rock Café (apparemment bien décevant)"
Ah ça c'est partout pareil, Hard Rock Café ou l'arnaque du siècle...

Poney
IP:132.212.216.112
Invité
Posté le: 11/02/2015 à 18h39 - (1021)
Très intéressant tour report. Ce fut apparemment une sacrée expérience qui s'est en plus parfaitement déroulée. Voila une magnifique première tournée internationale.

Benneth
IP:109.219.126.13
Invité
Posté le: 11/02/2015 à 19h37 - (1022)
Sympa, on se recroisera peut etre

Jul Temnein
IP:94.76.223.50
Invité
Posté le: 11/02/2015 à 20h41 - (1023)
Tant qu'il y aura du public, on sera là ;)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 11/02/2015 à 21h32 - (1024)
@Jus de Cadavre, je pense que si tu dis ça, c'est que tu ne connais pas celui de Las Vegas. Il est à l'image de la ville :-)

adacrar
IP:193.49.195.54
Invité
Posté le: 12/02/2015 à 12h23 - (1025)
Super cool ce tour report :)

Blackame666
Membre enregistré
Posté le: 12/02/2015 à 17h02 - (1026)
@Youpimatin:
Quelle horreur alors!

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 12/02/2015 à 20h13 - (1029)
connaissais pas le groupe, mais tour report très intéressant...



adrian smith
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2015 à 18h32 - (1036)
Merci à tous pour ces retours très positifs !



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2015 à 15h01 - (1040)
@Blackame666, gigantesque et hors norme surtout =p

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker