- V8WANKERS + FIASKRO + COLDSTONE + DEEP INSIDE par ZESNAKE - 1221 lectures
FIASKRO, COLDSTONE, V8 WANKERS et DEEP INSIDE au Meeting VW Kronenbus, les 7 & 8 septembre 2013 à Leyviller (Moselle-Est)





Quand on cherche à écumer toutes les salles de concert pour se farcir le plus de show Metal possibles, même Hard Rock, il ne fait pas bon vivre à la campagne. Les parisiens, lyonnais et montpelliérains (entre autres) ont l'embarras du choix, moi dans mon trou perdu je n'ai d'autre alternative que de faire minimum 60 bornes pour aller à Metz ou à Nancy, et encore la programmation Metal est bien peu étoffée. C'est ça de vivre dans un village et d'y être coincé par les choses de la vie. Pourtant, en ce début de mois de septembre, quelque chose d'inattendu s'est produit à Leyviller, mon village est-mosellan de 450 âmes, puisqu'il faudra le nommer (si des gens veulent venir me taper, c'est le moment ou jamais, j'habite ente l'église et la place avec la fontaine qui marche moyennement bien). La rumeur avait pris quelques mois auparavant : une association spécialisée dans la retape de vieilles Volskwagen, installée depuis moins de deux ans au village, va organiser un meeting présenté comme « le plus grand rassemblement de Volkswagen du Nord-Est de la France ». Jusqu'ici rien d'anormal mais le plus intéressant (pour moi en tout cas) est qu'il y aura aussi des concerts. Evidemment on peut s'attendre à voir débarquer des groupes locaux, mais l'association Kronenbus a programmé du Rock, et a même vu les choses en grand : ce sont les V8 WANKERS, célèbre groupe de Hard Rock allemand qui viendra fouler la pelouse Leyvilleroise en tant que tête d'affiche ! Si l'on m'avait dit il y a encore quelques années qu'un jour un groupe qui a été mis en Sélection VS (on a les références qu'on peut) viendrait donner un concert dans mon patelin, je n'y aurai sans doute jamais cru ! Cela ne choquerait en rien les citadins, mais pour les résidents de la France profonde c'est tout autre chose. Un concert de Hard Rock avec un groupe plutôt reconnu dans mon bled, c'est énorme ! Jusque-là, ma bourgade se distingue surtout par l'organisation de deux brocantes annuelles (une au jeudi de l'ascension, une autre pendant la fête du village (aka la kirb) aux alentours du 15 août), par la fête des pompiers du 14 juillet ou encore les quelques compétitions régionales de moto-cross sur une piste appartenant au village et les reconnues « marches à pas contés ». Niveau musical, à part LES JOGGYS qui sont spécialisés dans les reprises de standards de variété française et qui ont dû se pointer une ou deux fois, autant dire que c'est le néant. Ces 7 et 8 septembre, nous aurons donc assisté aux premiers concerts Hard Rock voire même Rock de l'histoire de Leyviller, excusez du peu. Mon enthousiasme peut vous paraître disproportionné mais je pense que les VSeurs qui habitent/ont habité dans un village plutôt paumé me comprendront. Fini les heures passées en voiture pour rejoindre des grandes salles ou des festivals, place à un mini-festival à 1 minute 30 de marche de chez moi. Promis, je vais parler musique mais avant il me semble nécessaire de préciser les choses et de faire un point sur le week-end car le Meeting Kronenbus, ce n'est pas que de la musique et au départ c'est tout autre chose…



Kronenbus est donc une association basée à Leyviller depuis presque deux ans, date à laquelle le président Nico s'est installé dans le village. Le club s'est spécialisé dans la rénovation de vieilles Volkswagen, Coccinelles (au moteur refroidi à l'air) notamment mais aussi Combis. Deux particularités distinguent les véhicules du club : le style vintage voire volontairement délabré, et le rabaissage à outrance (ce qui n'est pas forcément pratique pour descendre des trottoirs ou passer les bosses, je les entends souvent racler vu que j'habite en face du garage !). « Roule bas ou ne roule pas », comme ils disent. Les amateurs de coccinelles sont nombreux à travers la France et même l'Europe, le club Kronenbus a déjà participé à quelques meetings, et a cette fois-ci décidé d'organiser le sien. L'année 2013 n'a pas été choisie au hasard : elle célèbre les 75 ans de la Coccinelle. Au travers des associations connexes elles aussi spécialisées dans la rénovation de VW, de nombreux véhicules ont donc été conviés pour ce week-end placé sous le signe du vintage (venir habillé dans un style années 50/60 était fortement recommandé, et des animations et stands auront été là en ce sens) et aussi du Rock'n'Roll, et puis du houblon bien évidemment (les nombreux appels à aller truster les buvettes sont là pour en témoigner). Installé sur l'ancien stade (qui a accueilli des entraînements de l'équipe de football dans un temps… très ancien), derrière le foyer communal, le meeting accueillera pendant deux jours une bonne centaine de véhicules, bien alignés pour laisser le public les reluquer et avec un roulement organisé sans failles selon les allées et venues. Extravagants, classiques ou résolument vintage, les Coccinelles et Combis (et autres surprises) auront attiré plus d'un curieux, partagé entre public familial et vrais amateurs de VW, et de Rock'n'Roll aussi (on aura même pu croiser deux ou trois vestes à patches). Ou tout ça à la fois. Quelques animations comme le lancer de fûts de bière, un concours de chant porcin ou… le Sexy Car-Wash (bien que je ne suis pas sûr qu'il ait eu vraiment lieu…) auront émaillé le week-end, qui a surtout permis d'assister à un rassemblement un brin insolite de vieux véhicules, en état d'origine ou complètement remis à neuf et parfois personnalisés à l'extrême (il fallait bien regarder les intérieurs pour saisir tous les détails !), rassemblent bien organisé par de véritables passionnés, le tout dans la bonne humeur malgré un temps maussade.

 
 
 
 
 


Mais comme prévu, ce meeting sera aussi une source de décibels avec des concerts d'accompagnement, sous le joug du Rock'n'Roll à définition large et dans un esprit festif (une seconde fête du village, mais en mieux tu vois). Samedi vers 16h ce sont donc les FIASKRO qui inaugureront la scène. Originaire de pas très loin (Saint-Avold, à 15km environ), ce trio se présente à l'aide d'une affiche très à-propos qui titre « FIASKRO en concert dans ton bled ». Pour le coup et en ce qui me concerne ça ne pouvait pas être plus clair ! On découvre aussi que le groupe pratiquerait un Punk-Rock 80's. Leur facebook cite comme influences majeures LUDWIG VON 88, LES $HERIFF et ZABRISKIE POINT. Ma connaissance du genre étant extrêmement limitée, je les crois sur parole, moi ça m'a juste fait penser au WAMPAS notamment pour le grain de voix du bassiste/chanteur. On retrouve aussi un humour débridé très mordant et de l'autodérision tous azimuts (bassiste/chanteur et guitariste/chanteur ne cesseront d'envoyer des vannes et de présenter de manière hilarante leurs morceaux), jusque dans les textes qui mêlent cet humour avec des choses plus engagées sur de nombreux sujets (Marine Le Pen, Tchernobyl, le Virgin Megastore…), bref du Punk Rock français à 100%. C'est à prendre ou à laisser, me concernant j'ai été vite lassé sachant qu'aucun groupe du week-end n'y est allé à l'économie niveau setlist (pas de pression (enfin si aux bars) donc il y avait du temps (du mauvais temps pour ce qui est de la météo)), mais le trio développe une bonne énergie, communicative même si ça ne se pressait pas devant la scène, le public de l'horaire alloué étant surtout venu pour les coccinelles ou au pire attendait les « têtes d'affiche ». Bref, un bon groupe pour mettre l'ambiance, de manière très villageoise finalement.



 


Plus tard dans la soirée, après une currywurst mit pommes (oui, nous ne sommes pas très loin de la frontière allemande, et de la frontière alsacienne car il y avait aussi des flamms), c'est avec un chouïa de retard sur l'horaire prévu que débarquera sur scène le second groupe du week-end, COLDSTONE. Aussi originaire de la région, le groupe est également un trio et leur bassiste n'est d'autre que le trésorier de Kronenbus. Inutile de dire que le public était acquis à leur cause, et enfin nous auront droit à une présence d'une vraie audience devant la scène. Existant depuis 2005 et ayant à son actif un full-length sorti en 2012, le groupe possède déjà une bonne expérience scénique et a d'ailleurs donné pas mal de dates cet été. COLDSTONE, c'est du Heavy-Rock à chant typé Grunge, tantôt doux, tantôt énervé. On oscille donc entre passages intimistes qui mettent en valeur la très belle voix de Cyrille, et assauts de riffs plus musclés (mais rien de Metal pour autant). De beaux contrastes pour un groupe très carré, qui m'a malheureusement laissé de marbre car les morceaux se ressemblent pas mal, et surtout parce que je suis habitué à des trucs plus velus… Mais il ne fait nul doute que COLDSTONE est un très bon groupe en son genre, classique et abordable, ce qui en fera le groupe le plus cool du week-end. Avec un public conquis, le trio aura donc assuré son show de manière professionnelle et avec sincérité pendant une petite heure, riche en bons riffs Rock et en chant prenant. Il en faut pour tous les goûts et leur Power-Heavy-Rock était mine de rien tout à fait taillé pour ce meeting.


 
 
 


Et sans plus attendre, voilà donc que s'amènent sur scène les stars, la tête d'affiche, le groupe international, qui sera d'ailleurs le seul à arborer un backdrop sur scène. Les V8 WANKERS, un groupe signé sur un label assez important (SPV) dans mon bled, c'est tout de même assez impressionnant sur le papier. Le groupe est expérimenté (même si leur line-up est apparemment très changeant) et sait comment mettre l'ambiance et le public dans sa poche, même un public aussi spécifique. Ceci démontré par leur chanteur Lutz Vegas, extra communicatif et très bavard ! Les WANKERS sont donc particulièrement généreux et gratifieront Leyviller d'un show de plus d'une heure et demie ! Ceci en ayant annoncé (au minimum) 5 fois qu'ils allaient jouer un dernier morceau… avant de continuer de plus belle. Leur « Kick Ass Speedrock », sorte de MOTÖRHEAD boosté et explosif et finalement bien peu allemand (sauf pour "Eier aus Stahl"), se distinguera par ses morceaux les plus rentre-dedans surtout que le groupe n'a pas fait dans la dentelle en livrant une première partie de show à fond la caisse (surtout que certains de leurs morceaux parlent de « driving fast », ce qui collait bien à l'esprit du meeting également), avant de proposer au fur et à mesure des morceaux plus posés. Il en ressortira surtout un gros bloc Rock'n'Roll, un brin interminable mais pas du tout lassant car l'énergie du groupe l'emporte à tous les coups. Lutz Vegas était dans une forme olympique, arborant une casquette et un marcel bleu avant de les tomber pour exhiber son corps tatoué de partout, et de faire mumuse avec son micro en des gestes très suggestifs. Les joyeux drilles du public qui ont probablement ingurgité chacun l'équivalent de tout le houblon présent sur la pochette de Got Beer? s'adonneront à des pogos incontrôlables (des pogos à Leyviller ! vous rendez compte !) et même si le reste du public n'aura pas virevolté plus que de raison, les WANKERS auront assuré grâce à un show Rock'n'Roll contrôlé et mené de main de maître, enflammant le meeting jusqu'au-delà de minuit et remplissant sa mission de groupe génial en son genre et parfaitement taillé pour un meeting qui voulait aussi envoyer du Rock !


 
 
 


La soirée et la journée du samedi se termineront sur une « HOT surprise », à savoir un petit show avec une strip-teaseuse qui s'effeuillera sur scène avec le cracheur de feu invité à faire quelque peu de pyrotechnie sur scène (le cousin du boss, il paraît), le tout sur fond de RAMMSTEIN et de VOLBEAT. Des nichons à Leyviller après des gens qui se jettent dessus (des pogos quoi), mais que fait la police ! Tout ceci aura d'ailleurs bien excité les nuages qui nous balanceront des trombes d'eau sitôt le show (chaud) terminé, clôturant bien hâtivement les festivités de la soirée. Je pars donc me réfugier sous ma tente au camping du festival dans le lit douillet de ma maison pour récupérer de ce samedi bien Rock'n'Roll.



En fin de soirée, il fallait faire attention !


Le lendemain, d'autres voitures seront exposées mais je ne débarque qu'à 14h, loupant le fameux Sexy Car-Wash prévu à 13h (qui, s'il s'est fait, aura probablement utilisé l'eau de pluie) mais arrivant à temps pour le dernier groupe qui est DEEP INSIDE. Comme son nom l'indique, ce quintette reprend des morceaux de DEEP PURPLE. Ma connaissance du catalogue du célèbre groupe est (très) limitée, mais l'exécution semblait tout à fait bonne, avec un set varié entre morceaux plus Rock (qui mine de rien sortaient les bons gros riffs) et morceaux plus Blues. L'énergie était là et le chanteur était en voix et en forme, malheureusement pour lui et pour le groupe le public n'avait pas de répondant malgré les nombreux appels. Le public était à cette heure-ci plus composé de « touristes » venus voir l'exposition de véhicules plutôt que pour s'enquiller du Rock, après tout on est dimanche et comme à la brocante, c'est l'heure des gens qui viennent en famille pour se balader plus qu'autre chose. Le set de DEEP INSIDE a duré plus de deux heures (!) et servait finalement plus d'accompagnement sonore pour le meeting, mais l'ensemble était tout à fait plaisant, et accessible tout comme COLDSTONE le jour d'avant. Le show fut néanmoins coupé pour laisser place à la conclusion du meeting, à savoir la remise des prix sous la houlette du chef Nico et du comité du club. Parmi les récompenses du « TOP10 » on a donc pu voir la voiture la mieux conservée, la plus rabaissée (forcément), la meilleure motorisation, la plus âgée, celle qui vient du plus loin (un breton a raflé la mise), et notamment la plus fignolée qui a couronné une splendide coccinelle brune. Tout ceci juste à temps car la pluie a remontré le bout de son nez, ce qui me fera rater les 3 derniers morceaux de DEEP INSIDE dont… l'inévitable "Smoke On the Water" que j'avais pu apercevoir en bout de setlist. Dommage pour eux car c'est un groupe de reprises de qualité.



 


A l'heure du bilan, on pourra déjà remercier Julien de la sono qui a fait un excellent boulot sans les moyens d'un grand festival, le son était nickel pour tous les groupes, sans caisse claire qui fait « spatch », ni de basse qui couvre tout ni de chant noyé au premier morceau (seul bémol, le son d'orgue de DEEP INSIDE était un peu bizarre au début). On remerciera surtout Nico et toute l'équipe du Kronenbus sans qui tout ceci n'aurait été possible, ainsi que pour l'organisation irréprochable, sans grands accrocs ni débordements (ce qui aura fait plaisir au maire). Un week-end parfait qui se sera déroulé dans une bonne ambiance, juste tempérée par le mauvais temps. Les amateurs de cox' auront apprécié le rassemblement très complet, et les amateurs de Rock'n'Roll auront pris leur dose de décibels grâce à des groupes motivés, et une tête d'affiche de grande classe. MERCI donc à tous ceux qui auront rendu ce meeting possible, et en particulier les concerts qui auront amené du vrai gros Rock à Leyviller, chose impensable il y a encore quelques temps. Organiser de tels évènements amène toujours une animation bienvenue en campagne, alors quand en plus ça se passe dans mon propre village et avec un style musical et un « esprit » qui m'intéresse et que le succès est au rendez-vous, c'est la totale. On se revoit pour la prochaine et il a déjà été soufflé de fêter les 100 ans de la cox'. Mais gage à Kronenbus d'organiser un nouveau rassemblement et de nouveaux concerts (allez, on se monte un vrai festival Rock/Metal, après tout certains sont partis de trois fois rien ?) à Leyviller, avant… 2038 !


 

Les gagnants du "TOP10"


Foire aux Liens :

Kronenbus :
Site Officiel - Page facebook - Groupe facebook

Fiaskro : Site - facebook
Coldstone : Site - facebook
V8 Wankers : Site - facebook
Deep Inside : Site - facebook

Albums photos :
Voitures - Concerts (plus ici) - Divers & insolites


Auteur
Commentaire
VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2013 à 15h57 - (543)
V8 Wankers et Cox... j'aurais dû venir squatter chez toi ZeSerpent !

LDP
IP:92.103.42.210
Invité
Posté le: 12/09/2013 à 18h12 - (544)
Très bon ce live-report ! :-)

Méli
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2013 à 22h34 - (545)
héhé j'y étais aussi, excellent week-end ! ;)

tonio
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2013 à 23h00 - (546)
Ah mais super ce live report ! Les fiesta de village c'est souvent là que tu passes les meilleurs moment ! Tient en aout dans mon bled (Fraisans dans le 39) y'avait aussi un festoche sur 2 jours, le No Logo Festival. J'aurais du écrire un article aussi ! Mais c'était du reggae, beuark... Mais y'avais Alpha Blondy, à dix mn à pince de chez moi ! Beuark quand même...

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2013 à 19h07 - (547)
On sent que tu as pris ton pied !!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker