- SLASH +GINGER WILDHEART par MD700 - 3177 lectures
Le samedi 20 octobre 2012 au Zénith de Paris



C'est bien connu, le samedi soir est fait pour se remuer un peu! Certains décident d'aller se remuer le popotin en discothèque, d'autres, aux crins plus longs, décident à raison d'aller passer un bon moment avec notre ami, chevelu également, Slash. Il faut reconnaître que depuis le début de sa carrière solo avec Myles Kennedy au chant, l'homme au chapeau a su se faire bien voir de la presse et du public de GnR, groupe qui l'a évidemment révélé, depuis fort longtemps, à nos chastes oreilles. C'est donc dans un Zénith pas tout à fait complet mais presque que je m'apprête une fois de plus à prendre du grand spectacle à l'américaine en plein dans mes yeux.



Commencement assez doux avec le pop/rock de Ginger Wildheart. Ce combo de grosse taille connaît son affaire en ce qui concerne la scène et se met rapidement la foule dans la poche. Foule qui va clairement s'enthousiasmer au-delà du possible lors de la venue sur cette même scène du bassiste de Slash, mister Todd Kerns qui, en plus d'être un bon bassiste, se révèle être un excellent chanteur (paraît même qu'il a un fameux groupe avec qui il joue à Vegas…) 30 minutes de set seulement pour ce groupe qui a fait le job, avec un son plus que correct et une bonne humeur évidente.



Passons sans plus attendre aux choses sérieuses à savoir Slash, Myles et tous leurs petits copains. En gros, pour ceux qui n'auraient jamais vu un show de Slash avec cette configuration, le show se résume à : des chansons de Slash, des chansons des Guns, des chansons de Velvet revolver et, plus rarement, des chansons de Snakepit. Parti de ce constat qu'en plus d'un show fatalement monstrueux car proposé par des « poseurs, la set list serait un best of de toutes les œuvres de Slash, je ne pouvais que bien m'amuser. Sans surprise le groupe arrive à l'heure sur scène (oui car il n'y a bien que le Axel Rose Band pour arriver avec plus d'une heure de retard à un concert...) et le carnage peut commencer.



Pour ceux qui n'auraient pas accroché sur « Halo », le groupe balance d'office un « Nightrain » qui met tout le monde d'accord puisque repris en chœur par la foule. Petite différence par rapport aux setlists des autres shows du combo, ce soir pas de « Civil War » des Guns au programme, dommage car je trouve cette chanson plutôt chouette. Qu'importe, après un « Back from Cali » issu du premier album du quintet, voilà que retentissent à mes oreilles les grandes heures du rock n roll avec « Mister Brownstone « et « Rocket Queen » issus de « Appetite for destruction ». Deux ou trois titres originaux tout de même et l'on retombe rapidement dans l'appétit pour la destruction avec « Out ta Get me » chanté cette fois-ci par Todd Kerns (ce qui me fait penser, à juste titre je pense, qu'Axel a bien du mal parfois à chanter ses propres titres alors que le bassiste de son guitariste historique y arrive parfaitement…).



Encore quelques titres originaux dont « Starlight », durant lequel la foule lève et balance les bras (briquet à la main) et re Gnr avec « Sweet child o Mine ». Malgré la longueur de la set list (21 morceaux sans compter les deux solos du maître), on ne s'ennuie à aucun moment, tant tout est rodé sur scène, tant les lumières et le son sont parfaits. C'est du grand spectacle ! Histoire d'achever les plus résistants le groupe termine par « Slither » et « Fall to pieces » de Velvet Revolver et « Paradise City » (sous les cotillons) que je ne me donne même plus la peine de présenter.

En bref, une soirée réussie de bout en bout, sans longueurs ni fautes de goût même si, objectivement, l'abus de « Appetite for destruction », aussi indispensable soit cet album, peut être dangereux pour la crédibilité de ce groupe talentueux qui n'a pas besoin d'aller piocher outre mesure dans les bacs à disques de GnR.



Setlist Slash : Halo ; Nightrain ; Ghost ; Standing in the sun ; Back from Cali ; Been there lately ; Mr Brownstone ; Rocket Queen ; No more heroes ; Bad rain ; We're all gonna die ; Outta get me ; Far and away ; Starlight ; Petit jam bluesy ; Anastasia ; You're a lie ; Sweet child O' mine ; Slither ; Fall to pieces ; Paradise city .


Auteur
Commentaire
Gruik
IP:92.103.157.29
Invité
Posté le: 23/10/2012 à 09h31 - (246)
Sympathique ;)

Ah, et sinon, petite précision (mais ce n'est pas de faute) : les GnR actuels n'arrivent pas "en retard" mais "tard", tout simplement. Ils précisent bien qu'ils ne monteront pas sur scène avant une certaine heure. Après, si le tourneur veut balancer la première partie 3h avant les Guns, tant pis pour lui. Je suis d'accord, c'est moyen, mais en même temps les gens sont prévenus.

Zorglub
IP:192.93.161.242
Invité
Posté le: 23/10/2012 à 11h45 - (247)
avant d'être un groupe, Ginger Wildheart c'est le chanteur de The Wildhearts (entre autres).

loudE non connect
IP:88.177.81.26
Invité
Posté le: 23/10/2012 à 17h59 - (249)
merci pour le report
dommage qu'ils n'aient pas joué plus de morceaux de slash's snakepit, les albums sont très bons

oups
IP:87.91.239.16
Invité
Posté le: 23/10/2012 à 20h24 - (251)
euh si le zenith était sold out !

squall1609
IP:109.212.30.130
Invité
Posté le: 23/10/2012 à 20h50 - (252)
Le zénith était totalement blindé hein ^^Sold out depuis au moins 1mois ^^

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 24/10/2012 à 09h30 - (253)
Le zénith était peut être juste blindé dans la config prévue pour le concert et qui n'était pas celle la plus grande? je sais pas j'y étais pas! mais j'échangerais pas 14 concerts des guns 2.0 contre un show case de 10 minutes à la Fnac de Slash!

Danaos
Membre enregistré
Posté le: 25/10/2012 à 21h05 - (254)
Bon guitariste soliste + bon chanteur + bon groupe + bonne ambiance + bon son + bonne set list = excellent concert.

Le moment qui m'a transporté : le solo blues/rock de Slash au milieu de "Rocket Queen". Magistral !

Ma seule déception : l'absence incompréhensible de "By the sword". Myles Kennedy n'arrive plus à la chanter ou quoi ?



loudE
Membre enregistré
Posté le: 26/10/2012 à 17h33 - (259)
Un ptit Serial Killer, rien que pour le solo, ça aurait été pas mal non ?

Goldbeurk
Membre enregistré
Posté le: 27/10/2012 à 20h02 - (264)
Etant belge, moi j'étais à l'AB, et à part que nous avons eu droit à Civil War (à la place de Mr Browstone il me semble), le concert était du même niveau :) Un pur moment de bonheur, surtout lorsqu'on passe les 3/4 du concert à moins de 2 m de Slash.



Sodomic love
IP:78.123.97.150
Invité
Posté le: 12/11/2012 à 20h35 - (305)
Il est établit que SLash et son groupe terrasse la SARL AXL ets.

Sodomic love
IP:78.123.97.150
Invité
Posté le: 12/11/2012 à 20h36 - (306)
Il est établit que SLash et son groupe terrasse la SARL AXL ets.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker