- TREPALIUM + KLONE + HACRIDE par ZESNAKE - 1940 lectures
La tournée Klonosphère avec TREPALIUM, KLONE et HACRIDE était de passage à Nancy, à l'Autre Canal, le mercredi 17/10/12.



Inutile de vous représenter le collectif qui est à l'origine de l'appellation de cette tournée. Existant depuis près de dix ans, la communauté Klonosphère a été depuis ses débuts le porte-drapeau de ce qu'on a tendance à appeler le « French Metal », avec ce son si particulier de Metal souvent groovy qui brasse beaucoup d'influences. Devenu un label reconnu en nos terres, dont on espère une ouverture à l'international grâce à la locomotive GOJIRA, le collectif a décidé en cet automne 2012 de monter une tournée française, avec son « noyau dur » : TREPALIUM, KLONE et HACRIDE. Les dates s'enchaînent à une vitesse folle et en ce mercredi, c'est Nancy qui a les honneurs d'accueillir le trident du « French Metal » dans sa très jolie salle de l'Autre Canal.

Une salle qui devra d'ailleurs se contenter d'une affluence certes honorable mais qu'on aurait espérée un peu meilleure, du coup les groupes devront se contenter de la petite scène de l'Autre Canal (qui n'a pas de pit photo, argh) au lieu de la grande salle, qui avait notamment accueilli la moitié de l'affiche du Metal Ride Festival il y a un an. Une petite salle qui finira par être quasi-remplie, c'est déjà ça de pris. La ponctualité était pourtant le mot d'ordre et le plus gros du public arrivera pour 20h30, heure qui marquera le début des flots de décibels. Comme je suis le gars trop sérieux qui arrive toujours trop en avance, j'en profite pour étrenner le stand de merch en me procurant Lazarus d'HACRIDE (depuis le temps !) et un T-shirt de KLONE, avant de m'engouffrer dans la salle de concert pour une soirée qui s'annonce passionnante.



  



Pour cette date à Nancy, c'est TREPALIUM qui ouvre les hostilités, et qui aura donc charge de chauffer le public pour une salle remplie aux ¾ environ. Difficile de savoir si mettre le groupe le plus « énervé » en premier est une bonne idée. Le plus énervé ? Leur style de Death très groovy et souvent percutant ne laisse aucun doute. Personnellement, je n'ai jamais réussi à apprécier TREPALIUM sur album, donc sur scène je m'attendais au minimum à une bonne surprise. Surprise qui ne viendra pas, même si je suis bien progressivement rentré dans leur « Sick Boogie Death Metal ». Tout comme sur album, je retiens surtout les morceaux plus rythmés comme "Daddy's Happy" ou autre "Inner Hell", le reste faisant office de rouleau-compresseur bien écrasant, mais que je trouve un brin répétitif. Enfin peu importe, car TREPALIUM du haut de son expérience scénique a assuré le show et c'est bien là l'essentiel. Avec un décor de scène sobre mais parfait (deux draps noirs représentant des ghoules), et sur un son qui dépote (bien que, je commence à croire que c'est le lot de tous les concerts, le chant est un peu noyé au début et la caisse claire claque un peu trop), les gratteux et le bassiste livrent leurs compos écrasantes et chiadées, parsemées de ces petits assauts de technique. Et surtout, le chanteur KK (qui en Live a une voix très Randy Blythe-sque, je trouve) est une vraie bête de scène, s'égosillant dans son micro (dont il devra le rebrancher en catastrophe, au beau milieu d'un morceau, c'est dire si ça bougeait !), et haranguant la foule pourtant pas prête aux pogos aussi tôt, même si les purs Meurthe-et-Mosellans auront mal pris le « …en plus je suis né pas loin d'ici, à Saint-Avold » (ndzs : en Moselle, mais à 70 km de Nancy tout de même). Comme… ben moi tiens ! Trop cool ! Bref, un show TREPALIUM-esque, qui aura sans problème conquis les fans.

Setlist : Intro – Heic Noenum Pax – Prescription of Crisis – Glowing Cloud – Worst F(r)iend – Decayed Emotions – Order the Labyrinth – Insane Architect – Sick Boogie Murder – Inner Hell – Daddy's Happy – Necropolis – Usual Crap









Après une courte pause, ce sont les chefs de file du collectif Klonosphère qui vont prendre place sur scène. Chefs de file ? Bah « Klonosphère » vient de leur nom, donc bon… KLONE arrive sous forme de sextet avec un préposé aux cuivres, qui seront hélas un peu noyés dans le mix. Sur scène, KLONE est carré comme sur album, il n'y a pas d'artifice supplémentaire mais leur Metal unique est quand même absolument bien taillé pour le Live. L'exécution est donc très proche du son studio, mais tout comme en studio, quel panard ! On se laisse vite prendre par l'atmosphère singulière du groupe, ainsi que par les compos tout à fait efficaces de morceaux comme "All Seeing Eye", "Rocket Smoke" ou autre "The Dreamer's Hideaway" (avec un début de pogo sur celle-ci, les bières englouties à la pause ont commencé à faire effet sur le public). Yann Ligner chante à la perfection, véritablement habité par sa prestation, l'enchaînement de dates de tournée n'a pas écorché sa voix gorgée d'émotions, bien au contraire. Les refrains, et notamment celui de "Give Up the Rest", sont assurés comme il se doit. Le groupe, qui a démarré son set de manière étonnante par la seconde partie du morceau fleuve "The Eye of Needle", le clôturera de manière explosive avec la reprise du "Army of Me" de BJÖRK, décidément sublimée par le son KLONE, avec un Yann qui fera chanter le public. Si j'aurais bien repris un morceau de plus (au hasard, "Freezing", "Spiral Down", "The Spell Is Cast", ou pourquoi pas un morceau de High Blood Pressure…), il n'y a strictement rien à redire sur ces 50 minutes KLONEsques qui ont frôlé la perfection. Excellent !

Setlist : The Eye of Needle Part.2 – Give Up the Rest – Into the Void – All Seeing Eye – Immaculate Desire – Rocket Smoke – The Dreamer's Hideaway – Army of Me



Après une seconde pause où je recraque devant le merch pour le CD d'All Seeing Eye que je n'avais pas non plus, la soirée va entamer son dernier tiers de concert avec HACRIDE. Seul groupe à ne présenter qu'un seul guitariste, HACRIDE ne va pas être discret pour autant. Au contraire, avec un Samuel Bourreau feu-follet, à fond dans son show et qui fera les gros yeux au public, le groupe va livrer un set tout à fait énergique bien que tout comme KLONE, le quartet n'hésite pas à pencher du côté « progressif » de la Force Metal. Et tout comme KLONE, c'est carré comme sur album, c'est exécuté parfaitement sans apporter un gros plus mais c'est aussi le big panard ! Après une intro, c'est le tube "Perturbed" qui va faire trembler les murs de l'Autre Canal. Et la suite n'est pas en reste, avec les « pauses » atmosphériques typiques de l'art HACRIDE pour respirer un peu. Mais à côté de ça, les parties rythmées dépotent et pas qu'un peu, à l'image de "Act of God" ou du final écrasant de "My Enemy", morceau toujours génial de bout en bout. La foule, suffisamment galvanisée par les deux précédentes formations, s'en donnera à cœur joie et nous gratifiera d'un magnifique circle-pit à l'aide d'un simple geste de Samuel, pour accompagner… un nouveau morceau nommé "Overcome" ! Et ce fut un bel accompagnement, car le début de cet inédit est particulièrement rentre-dedans. La suite sera pourtant plus expérimentale, avec un travail guitaristique qui peut rappeler ce que le groupe avait fait sur "Zambra", le morceau crossover-flamenco qui figurait sur Amoeba. Intéressant et il faudra revoir ça sur le nouvel album qui sortira début 2013. Le set se finit sur le très bon et contrasté "On the Threshold of Death", set qui tout comme KLONE aura touché la perfection de très près. Génial !

Setlist : Synesthesia – Perturbed – Strength – My Enemy – Act of God – Overcome – On the Threshold of Death









Voilà donc une super soirée, où les 3 formations copines-copines auront sans trop de mal convaincu tout le monde, et où il sera difficile de désigner un vainqueur par KO (enfin perso j'écarte TREPALIUM que je n'apprécie pas, mais c'est tout à fait subjectif). Enfin mettons-nous en mode Jacques Martin et disons que tout le monde a gagné, ce qui est un moindre mal quand on parle d'un collectif basé sur la solidarité. La grande famille Klonosphère et a fortiori celle du « French Metal » est talentueuse et l'a encore montré ce soir, en faisant étalage de ce talent sur scène. Un talent qui ne demande qu'à être encore plus mis en valeur, tout du moins par TREPALIUM et KLONE qui vont accompagner GOJIRA pour leur tournée européenne. En attendant, on ne peut que remercier le collectif pour nous proposer de super dates comme celles-ci en province, avec des groupes qui ont de l'énergie à revendre !

Intégralité des photos de la soirée >>>ICI<<<


Auteur
Commentaire
adrian smith
Membre enregistré
Posté le: 22/10/2012 à 09h52 - (236)
Excellent concert! Content d'avoir enfin vu Hacride qui ne m'a absolument pas déçu (j'aurais juste voulu To walk among them...)! En espérant voir de plus de plus de dates comme ca à l'autre canal!
Pour le coup de la ville de naissance du chanteur de Trepalium avec ces réactions ridicules de quelques personnes, je me demande si la départementophobie est aussi présente dans les autres régions qu'en Lorraine...



HeavenNorHell
Membre enregistré
Posté le: 22/10/2012 à 10h33 - (237)
La guerre Moselle / Meurthe-et-Moselle devient de plus en plus ridicule. Mais y a pas que dans la zik. Le sport, la politique... tout est bon pour une rivalité à la con.

Olaff
IP:84.97.180.14
Invité
Posté le: 22/10/2012 à 11h58 - (238)
Ca se moquait gentiment, c'était à prendre au second degré, bien évidemment. Quand je vois un mec pousser un petit "bouh" avec le smile jusqu'aux oreilles, je me dis qu'on est loin d'une guerre des départements...

Ceci mis de côté, concert génial, son énorme et bonne ambiance! Vivement la prochaine

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 22/10/2012 à 18h19 - (244)
Ah la rivalité Metz/Nancy...Très sérieuse pour certains, heureusement prise sur le ton de l'humour par beaucoup! Moi je suis du 54, je vis dans le 57, je bosse dans le 54, j'ai étudié dans le 55 et j'adore le 88!
On est Lorrain quoi!



drops
IP:82.227.40.210
Invité
Posté le: 22/10/2012 à 21h37 - (245)
Excellent plateau vu a Chelles, pareil un petit "Freezing" serait un régal et "My Enemy" bute absolument tout ! pas fan de Trepalium non plus...
Merci pour ce report !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker