- MARTY FRIEDMAN+ YOSSI SASSI +STEFAN FORTE par MD700 - 1725 lectures
Paris, le Divan du Monde 15/10/12



Marty Friedman, le célèbre guitariste soliste ayant largement contribué à la gloire des débuts de Megadeth, n'a décidemment toujours pas d'arthrose aux doigts et compte bien nous el prouver ce soir au Divan du monde à Paris pour son Guitar Universe Tour, accompagné de Yossi Sassi et Stefan Forté. Venu, tout comme ses deux amis, venu défendre son nouvel album « Tokyo Jukebox part 2 » l'américain de naissance et Japonais d'adoption a encore donné dans la grande classe (américaine pour le coup) avec un show de deux heures riche en émotions. Le détail tout de suite.



Stéfan Forté (guitariste de Adagio, pour ceux qui l'auraient oublié) monte sur scène pour 50 minutes de show en présentant, une fois de plus, son nouvel album solo. Je rappelle que cet exercice a déjà été réalisé par le virtuose il y a quelques mois de cela au même endroit, devant le même public (ou presque) et de la même manière, hélas. Pour ceux qui risqueraient de se tromper quant à l'identité du brave sur la scène c'est très simple : c'est celui avec la guitare, qui joue vite avec un son inaudible (dommage..) et qui accapare l'espace. Le retour de son premier concert n'a visiblement rien changé à la prestation de ce soir qui, même si elle reste carré et prouve qu'en France aussi nous avons de très bons musiciens, ne met absolument pas en valeur les compos de cet album à cause d'un mauvais son (on ne joue pas du Malmsteen avec le son de Gojira..).Next donc.



Suivant sur la liste, Yossi Sassi, qui se définit comme un pionner de la guitare Rock Orientale. Le guitariste d'Orphaned Land présente là son premier album solo « Melting Clock » qu'il a quand même mis 22 ans à écrire ! Le sourire et la bonne humeur du guitariste font oublier le manque de réelle grosse pêche sur scène (Prestation « gentillette » comparée, on le verra après, à Friedman) et les compos sympas mais pas suffisamment « virtuose » pour contenter les fans de Forté ou de Marty (les Main Theme de ses chansons me font penser à ceux de Mathias IA Eklund sur ses albums « Freak Guitar »).



Là encore, hélas, j'ai trouvé la basse trop présente, bien que je me sois déplacé un peu partout. Il faudra, je pense, une écoute approfondie de cet opus pour apprécier comme il se doit un nouveau passage de ce personnage si sympathique dans notre belle capitale.



Dernier à passer mais non des moindres, Marty Friedman, arrive sur scène sous les acclamations de la foule qui ne boude pas de revoir ce Japonais d'adoption, figure emblématique du métal depuis son rôle de soliste dans Megadeth (qui peut oublier les albums « Rust in peace » et « countdown to extinction »..).Même si depuis les débuts de sa carrière solo son style à énormément évolué, surprenant et parfois décevant les fans, l'audience de ce soir est plutôt nombreuse et en tout cas ravie d'être là. Ce ne sont pas moins de deux heures de show qui nous attendent avec un Marty qui économise ses mots pour mieux enchainer les titres et ne pas nous laisser le temps de respirer. Setlist plutôt globale reprenant des titres de toute sa carrière solo , de « Tibet/angel » ( Scene ,1992) à des titres de son dernier album « Tokyo Jukebox2 », incluant aussi le main riff de « Tornado of soul » et son solo anthologique ( Megadeth, album « Rust in peace » ).A noter également, vers la fin du show, deux featuring, l'un avec Stefan Forté sous forme de duel de guitare où le son du Français à, là encore dénoté par son gain trop puissant, et l'autre avec Yossi Sassi, plus cool dans l'esprit .Pas mal d'humour et de bonne humeur pour cet évènement, et ce jusqu'à la dernière minute et la présentation des musiciens de l'américain ( musiciens au niveau juste énorme !!) et les interventions de son batteur Japonais complètement barré !Vivement le retour de ce guitare héros pour le plus grand plaisir de nos oreilles.


Auteur
Commentaire
death_denied
Membre enregistré
Posté le: 17/10/2012 à 15h29 - (204)
Pour ma part j'ai apprécié les 3 "groupes" et rien dans le son de Stephan Forté ne m'a déplu. Je n'ai pas trouvé non plus que Stephan s'accaparait toute la place sur scène, Franck Hermanny (le bassiste) a eu même droit à un solo.
Après c'est claire Marty Friedman, il n'y a pas à chipoter, il a une classe mondiale. Ce qui m'a marqué c'est qu'il a joué de début à la fin sans toucher quoi que ce soit comme pédale (il n'y avait même pas de pédales devant lui) et il y a joué de façon magistrale. Je me surprend encore à rêver d'un retour de Marty dans Megadeth.



olivier
IP:89.3.12.243
Invité
Posté le: 17/10/2012 à 23h12 - (207)
On croirait qu'il a les pédales d'effet dans les semelles de ses godasses !

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 18/10/2012 à 04h53 - (208)
vu le premier jour de la tournée à Colmar...
j'ai vraiment bien apprécié le "package"

Forté: quand même impressionnant, même si ça manque de contact avec le public et de chaleur...on assiste à une répèt de tueur (mention spéciale au clavieriste Kevin Codfert...), des super pro, mais c'est un peu lointain...


Yossi Sassi, super groove et beaucoup de charisme, je ne connaissais pas et franchement excellen

Friedman qui attaque avec des morceaux aux riffs thrashisants et en béton armé, et qui ne vous lâche plus... un vrai show!!!







Ennemie
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 18/10/2012 à 21h12 - (221)
Putain, aucun mot sur le batteur!?

MD700
Membre enregistré
Posté le: 19/10/2012 à 14h51 - (226)
Le batteur de Friedman : comme il l'a dit lui même " je ne sais pas de quelle planète il débarque"
Bon par contre, Friedman comme Forté, faut revoir la garde robe ( car entre le émo goth et le top girly de friedman avec des Buffalo au pied...)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker