- BETRAYING THE MARTYRS + BEYOND THE DUST +GRAVITY par MD700 - 3518 lectures
La boule noire, Paris , 29/09/12



Quel plaisir en cette veille de week end que d'assister à un bon concert de métal extrême « made in France » dans cette salle mythique de la Boule Noire, surtout quand la tête d'affiche de ce concert est Betraying The Martyrs, venu fêter la première année de sortie de leur premier album déjà culte « Beathe in life ». Sueur et circles pit garantis lorsque l'on sait que ces braves sont accompagnés par Gravity, groupe du sud de la France et surtout de Beyond the Dust, combo parisien qui présente là sa nouvelle chanteuse (qui remplace un homme).



Sans plus attendre commençons avec Gravity , groupe s'étant fait remarquer il y a quelques mois dans la capitale par leur passage au My Rock contest à la Flèche d'Or. Les Sudistes, crédités d'un set d'à peine 25 minutes (autant de temps a été alloué à Beyond the Dust), ont bien du mal à se faire entendre par un public qui les ignore carrément le temps des deux premières chansons. Comme lors de leur passage au contest My Rock, le chant mi lyrique/mi growl d'Emilie, la chanteuse, a bien du mal à trouver des oreilles preneuses et a encore plus de mal à mettre l'ambiance dans cette salle presque noire de monde malgré l'énergie scénique indéniable et l'envie de bien faire. Heureusement pour tout le monde, les deux derniers morceaux feront remuer comme il se doit (pour une première partie) les têtes et se verront même gratifiés par un peu d'agitation dans le pit.

Setlist : Arkham , Emphase , L'écorce , Le 13eme Cercle .



Revenons sur de la production locale avec Beyond the Dust et leur musique aux accents Djent et prog remarquables. Dès les premiers accords le ton est donné et la foule de ce soir, avide de métal rapide et technique, va être servie ! Un set monstrueux bien que trop court, avec une vraie énergie et une bonne prestation scénique de leur nouvelle chanteuse (qui a compris qu'un bon décolleté valait mieux qu'un grand discours) .



Un groupe à suivre impérativement pour les amateurs du genre et un choix fiable quant à un concert réussi. La foule s'énerve, se chamaille, joue des coudes, la température monte, la Boule Noire est prête à recevoir…
Setlist : New done, Coridors of time, Reality deformes, Dust in my veins.



Betraying the Martyrs, en grande pompe ce soir, signe son grand retour sur la terre française après plusieurs mois de tournées dans le monde entier pour fêter le premier anniversaire de la sortie de « Breathe in life », leur premier album. Salle comble, fans absolus, un merch dévalisé, le ton est donné dès l'interview : « Ce soir ça va faire mal ».



Une grosse heure de concert avec cet album joué en intégralité, parfaitement, avec une énergie à couper le souffle qui a d'ailleurs fait la réputation de ce combo bien au-delà de nos contrées étriquées. Chaque chanson est reprise en chœur par la foule, un featuring de légende est même organisé avec en invités rien de moins que l'ancien chanteur du groupe et le chanteur de As They Burn, groupe français qui monte très vite et avec qui ils sont très potes. On aura pu assister à une merveilleuse chute de Aaron, le chanteur, sur moi-même votre serviteur et un ami journaliste, suite a un souci logistique en bord de scène (eh oui, c'est ça aussi le rock'n'roll) ; heureusement, plus de peur que de mal pour ce grand gaillard tatoué à la voix monstrueuse. Pour conclure ce concert qui fera du bruit pendant encore un temps dans les oreilles parisiennes, un gâteau d'anniversaire et du champagne sur scène à la fin du concert. La classe américaine…

Setlist : Ad astra, Martyrs, Man made disaster, Tapestry of me, Love lost, Leave it all behind, Azalee, When you're alone, Life is precious, Liberate me ex interis, Because of you, The covenant .


Auteur
Commentaire
klaair
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2012 à 17h12 - (170)
Chouette report ! cool de voir que le ton change par rapport à ce que j'ai pu lire sur votre webzine. Enfin là c'est sur que pour cette dernière prestation ça me parait difficile de dire des choses négatives.
Par contre juste une chose, le deuxième guest c'est Steve Garner de "The Bridal Procession" et pas l'ex chanteur du groupe comme vous le précisez dans ce passage :
"un featuring de légende est même organisé avec en invités rien de moins que l'ancien chanteur du groupe et le chanteur de As They Burn"



Nawak
IP:89.157.253.125
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 17h21 - (171)
"Chaque chanson est reprise en chœur par la foule"

Euh... ?

Zbaff
IP:89.158.203.11
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 17h28 - (172)
Le gateau avait l'air bon !!

MD700
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2012 à 17h29 - (173)
Désolé pour cette faute impardonnable .Et dire qu'en plus je suis très pote avec l 'un des membres de TBP....Je m'en suis rendu compte mais trop tard.



OPA012
IP:78.239.216.120
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 18h30 - (174)
C'est amusant de voir comme les critiques de concerts sont toujours mal écrites sur cette webzine, même quand elles sont plutôt positives.
On devrait vous offrir un beschrelle et une encyclopédie musicale, ça vous ferait du bien.

nickaos
IP:109.211.19.133
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 18h39 - (175)
y'a que le batteur que je trouve monstrueux dans ce groupe , le reste bof bof

Slater
IP:88.176.245.175
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 20h15 - (176)
Oui OPA012, sauf que c'est un webzine et pas une webzine, et c'est un Bescherelle. J'espère ne jamais lire de chroniques écrites par toi.

Delphine MFM
IP:82.227.238.165
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 22h34 - (177)
Si je puis me permettre, je pense que Gravity se sont pas si mal débrouillé que ça, pour ouvrir un concert avec une tête d'affiche pareille, il fallait du punch et ils en ont montré ! la voix gutturale d'Emilie était bien en place même si le lyrique était très mal réglé...
par contre je suis d'accord Beyond The Dust est a suivre de très près, vu ce qu'on s'est pris dans la tronche ce soir la. Quant au BTM, ils mettent toujours tout le monde d'accord de toute manière.

MaidenMaster
IP:82.239.53.162
Invité
Posté le: 02/10/2012 à 23h44 - (178)
J'avoue que je trouve la Critique sur Gravity trop fermée et dure.
Moi j'ai vraiment aimé alors que d'habitude les premières parties ne me plaisent pas...
Sur le coup je ne suis pas trop d'accord mais ce n'est que mon avis.

Sylvain
IP:84.103.3.234
Invité
Posté le: 03/10/2012 à 18h51 - (179)
je comprends pas, c'est bien maintenant betraying the martyr?


Beurk
IP:78.221.127.240
Invité
Posté le: 03/10/2012 à 22h40 - (180)
@Delphine MFM. NON, les BTM ne mettent pas tout le monde d'accord, sinon ils rempliraient le Stade de France. La Boule Noire c'est quoi la capacité? 250 places? 300 places? Un peu de mesure.
De plus, est-ce bien raisonnable d'être chroniqueuse et d'encenser un groupe quand on bosse justement chez le label sur lequel est signé ce groupe? Y a pas double emploi là?


Bebert
IP:82.229.185.134
Invité
Posté le: 04/10/2012 à 12h10 - (181)
J'aime toujours autant les commentaires sur ce site :D

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker