- BRANT BJORK AND THE BROS + LOADING DATA par NICOSATA - 1027 lectures
Glaz’Art (PARIS) 19/11/2008



Après John Garcia et HERMANO c'est au tour d'un autre ex-KYUSS, à savoir BRANT BJORK, de visiter notre belle capitale. Lui aussi membre fondateur du groupe « stoner » culte par excellence, il abandonne son poste de batteur à tout juste 20 ans, avant la sortie de « …and the circus leaves town » prétextant qu'il ne s'y amuse plus assez… et craignant surtout de ne pas survivre au rythme de vie plus que rock'n'roll auquel il était soumis au sein de la formation.

Ce soir pour son passage au Glaz'art, il est accompagné de ses BROS, son dernier groupe en date, après avoir été batteur (entre autres) de FU MANCHU, et sorti un certain nombre de disques sous son nom, en solo ou accompagné (CHE, BB AND THE OPERATORS, etc…)



En ouverture, LOADING DATA (qui ouvrait pour HERMANO l'an dernier au Nouveau Casino), nous propose sa relecture du style à l'honneur ce soir : stoner à la KYUSS, robotic à la EAGLES OF DEATH METAL, groovy-psyche à la BRANT BJORK, plus popisant à la QOTSA, flirtant même parfois avec la noise mécanique de HELMET. Les influences sont donc nombreuses et pointues mais totalement digérées, et le power trio est extrêmement convaincant ce soir sur la scène du Glaz'art.



Mené par un excellent chanteur-guitariste admirablement soutenu par une section rythmique à l'efficacité redoutable, LOADING DATA déroule un set irréprochable. Les morceaux sont hyper efficaces, portés par un chant vraiment maîtrisé et assez Elvisien ou CRAMPesque, références qui sautent aussi aux yeux en raison de la pilosité et du t-shirt du principal préposé au micro. Jouissant d'un son excellent, le trio surprend et convainc, et dans la bonne humeur s'il-vous-plaît. La scène « stoner » française est définitivement bien vivace, et les Parisiens pourraient bien en devenir le fer de lance, avec la sortie à venir de leur nouvel album, « Rodeo Ghettoblaster », pour avril 2009… à suivre donc, et de très près !!!



C'est ensuite au tour de notre punk du désert préféré d'investir la scène, entouré de ses nouveaux ( ?) BROS. En effet, le second guitariste et le batteur (qui n'est pas Alfredo Hernandez, par ailleurs successeur de Brant au sein de KYUSS) n'ont pas l'air bien vieux, et il semble que seul le bassiste fasse partie de la formation originelle. BRANT BJORK n'a pas pris une ride depuis les photos promos de KYUSS, et il arbore un sourire halluciné qui ne quittera pas son visage de tout le concert.



Content d'être là, et probablement passablement enfumé (impression confirmée par la suite, merci L.) le jeune parrain du stoner nous balance sa coolitude et sa musique en toute décontraction : à la base rock'n'roll et bluesy, lui et ses BROS l'agrémentent de multiples influences plus ou moins exotiques, allant du funk au psyché, en passant par le dub, titillant même une certaine idée de la soul ou du punk (dans l'esprit en tout cas).



Au final, c'est groovy et catchy, rythmé et efficace, simple et chaleureux… le public ne s'y trompe pas et offre une ovation à chacun des BROS que Brant lui présente. Le plaisir est visiblement partagé, la coolitude est totale, le groupe n'hésitant pas à partir dans des jams sessions à rallonge envoutantes et hypnotiques.



L'ambiance est presque californienne, ou en tout cas indéniablement west-coast au cours de cette presque 1h30 de concert… et on se prend à rêver d'assister un jour aux Desert Sessions chères à Josh Homme (encore un ex-KYUSS)…pourquoi pas dans un Glaz'art en mode « soirée plage »?


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker