- EYELESS TOUR REPORT par EYELESS - 1795 lectures
Tour avec BULLET FOR MY VALENTINE



19 juin - Lyon - Le Radiant par Fred - Chant

Ca y est 14h le camion vient nous récupérer au local et direction Lyon, il fait 35° degrés les vitres ouvertes et la zik à fond on est bouillants pour attaquer ces dates avec les BFMV !!

17h arrivée à la salle « Le Radiant » dans la banlieue lyonnaise, on se bouge pour décharger le matos dare-dare histoire d'être peinards et commencer à se réhydrater à la Heineken !!
1ere prise de contact avec les techos c'est speed mais pour rien car Bullet n'a pas fini leur balance.
Ca prend son temps ça ajuste les lights au top et ça chipote.
Gros back drop en fond de scène qui rend du plus bel effet sous les lights et décor minimaliste sur les côtés de la scène. Notre matos installé, direction les loges pour se réhydrater et oui il fait chaud et les bières (corona, heneiken, despé) sont au frais c'est un peu comme Noël pour nous !! Les gars de Bullet sont avec nous, 1ere prise de contact assez « british » (assez froide) mais nous, on s'en branle ce soir c'est sold out et on a bien l'intention de tout niquer !!
Direction la scène pour balancer on se bouge, car on a peu de temps (15 minutes) on a la console bridée (interdiction de pousser au même niveau que BFMV et effets limités ainsi que les tranches) ça c'est monnaie courante sur les « gros » groupes donc on s'en branle, on fait avec et ça le fait notre ingé assure et nous fait un bon son façade ainsi qu'un son retour en un temps record (10 minutes) ce qui permet aux Anglais de voir que tout roule et qu'on se gère sans les faire chier.
Balances finies, je bouge sur le parking pour prendre l'air et là, un gars m'appelle en direction du tourbus des bfmv c'est pâdge le guitariste qui m'invite à l'intérieur je lui dis que je ne suis pas branché par la marche arrière et que lui toucher le cul non plus !! Bien sûr, il comprend rien à ce que je lui dis !en fait il me propose une caisse de bière glacée le coquin !! Toi t'es un bon toi !! (Il comprend toujours rien) ce n'est pas grave direction les loges pour s'en jeter quelques-une histoire de faire connaissance, du coup on passe la soirée à discuter avec tout le groupe et leurs techniciens qui sont assez cools, ce qui fait plaisir à tout le monde et permet de pêter un coup !!:).

Merde 20h faut y aller là, je passe la tête derrière le rideau, putain c'est blindé 1000 kids agglutinés pour voir les Jean-Louis David du métal !! Mais ô surprise un bon nombre de gens nous connaissent et commencent à hurler Eyeless, Eyeless, Eyeless je vous cache pas que ça fait plaisir et fait retomber la pression du fait d'ouvrir pour un groupe qui cartonne en ce moment et qui a du « hard fan » de partout.

20h15 on balance l'intro et c'est parti pour demi-heure à fond la caisse ça réagit à mort on est super surpris vu le très jeune âge du public ce soir, tout y passe circle pit, braveheart, un très bon concert qui met en confiance pour la suite !!
Retour dans les loges pour se réhydrater (je sais je le dis souvent mais il faisait chaud, tout le monde aurait fait pareil) et on va assister au concert de Bullet alors mmmmm le son est déjà pas au rendez-vous c'est aigu medium, le batteur est limite par contre un guitariste est bon et assez métal, c'est plaisant de le voir jouer, après c'est pas notre monde musical mais c'est bien fait, c'est en place, ça chante pas faux, y a des titres qui sont pas nuls, je comprends que ça puisse toucher un certain public féminin, c'est des bogoss et il font des slows comme Scorpions !!

00h on a fini de charger le matos c'est l'heure de bouger, demain direction le sud Marseille…



20 juin - Marseille - Docks du Sud par Ole - Guitare

Deuxième live avec BFMV, on arrive à 16h30 aux Docks des sud à Marseille, 3 heures avant l'ouverture des portes et déjà des fans squattent les trottoirs autour de la salle. Salva, notre tour manager, nous ouvre les portes. L'équipe technique des Docks nous accueille de façon exemplaire et le camion est déchargé en deux minutes. BFMV viennent juste de finir leur soundcheck, il nous reste plus d'une heure pour nous préparer, ce qui est super confortable.

Tout le groupe se sépare pour scruter les recoins des Docks, revoir nos nouveaux amis de BFMV et leur équipe avec qui nous avons fortement sympathisé la veille à Lyon. Les retrouvailles sont franches et chaleureuses, nous sommes tous excités à l'idée de voir les Docks remplis ce soir.
Après un soundcheck plus que satisfaisant nous filons au catering manger un morceau. C'est salade, fruits etc, repas léger en perspective d'un concert survolté. On se rattrapera comme d'habitude après le show avec un repas chaud de qualité ; et ouè putain les Marseillais savent recevoir et nous jouissons des mêmes avantages que les stars heavy thrash anglaises, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Le seul point noir serait l'étouffante chaleur du sud qui nous casse les rotules.

Il est 20h15 et tout le groupe se retrouve en arrière-scène pour profiter des derniers hurlements d'impatience des fans arrivés en masse. Et là, à notre grande surprise, un grand nombre d'entre eux s'adonnent à crier « Eyeless » en cadence comme la veille à Lyon, c'est le signal, Morgan envoie l'intro de notre show qui déclenche la première grosse vague de cris.
Le public jeune, motivé et coopératif, entre autre sur un Braveheart qui conclut la fin de notre show, nous a grassement remerciés et nous quittons la scène avec le sentiment d'avoir passé une sacré bonne demi-heure.

Changement de line-up, à peine le temps de s'éponger le visage et presque tout notre matos est rangé en back line pour laisser apparaître les caches-amplis au design de BFMV. Les stars sont impatiemment attendues. Je reste sur le côté de la scène pour profiter de leur show. Que dire de plus ? Sauf que ma place privilégiée me permet d'admirer un show pro musicalement et visuellement et, malgré le monde musical qui nous sépare, je me surprends à me prendre au jeu en hochant la tête au rythme de leurs compos. Bon là, c'est le troisième slow et après plusieurs efforts de lutte contre la faim je me résous à filer au cathering où m'attend mon repas chaud. Je me rattraperai à Strasbourg dans deux jours et pour ce soir après les concerts, les quelques photos et dédicaces pour les fans sera notre dernier bain de foule.

Pour finir, on se retrouve autour d'un verre dans les loges, genre Angleterre versus France ou à qui racontera la meilleure. On se sépare tous motivés pour la suite, rendez-vous dans deux jours à Strasbourg …

Eyeless set list :
My tale/Enemies inside of me/ Crushing all my enemies/ The game of fear/ Samle of yesterday/ Integrity



23 juin - Strasbourg - Laiterie Barney - Guitare

5h00- Le réveil sonne pour la dernière fois et pour la dernière date avec BFMV.

6h00-Décollage de Montpellier et direction Strasbourg où la Laiterie nous attend, cette salle est réputée pour son ambiance et son public.
Après un voyage assez long et fatiguant nous arrivons enfin, et là devant la salle, une horde de fans attendent et esperent ne serait ce qu'entrevoir une mèche des cheveux de Padge ou encore de Matt.
Ces derniers sont assez discrets et ne satisferont leurs fans que plus tard dans la soirée.

15h30-J'installe le merchandising pendant que les BFMV finissent leurs balances avec apparement des nouvelles compositions. Ils ont l'air de composer énormément pendant leur tournée.

16h00- Nous attaquons les balances après une séance photos improvisée à l'arrache dans des spots sympathique de la fameuse salle.

17h00-Fin des balances, le son est propre, incisif et puissant. La scène est spacieuse, et elle va bientôt devenir notre jardin le temps du set.

18h00-Retour dans les loges où nous tournons comme des rats dans leur cage, le temps est lourd et orageux et les fans qui commencent à s'agglutiner dehors finissent pas prendre une méchante averse.

19h00-Repas, nous allons grignoter quelques victuailles au catering, le crew et les BFMV sont là, les regards se croisent et nous parlons un peu avec eux, on échange quelques anecdotes de tournée et quelques blagues.

20h00- C'est déjà l'heure de monter, la salle s'est bien remplie et le public commence à s'impatienter.
La lumière s'éteint et l'intro de « My tale » lance le set qui sera intense, puissant et suffocant. Le BraveHeart est une veritable réussite comme tous les soirs d'ailleurs, mais celui-ci est particulierement violent.

20h 30-Fin du set, la Laiterie merite bien sa reputation, ils ont tout donné et nous aussi. La salle est brûlante et les BFMV n'ont plus qu'à les achever.

22h00-Fin du set de Bullet, le concert était bon comme chaque soir, les fans sortent et viennent nous voir au stand du merch pour une séance de dédicaces et de photos.

22h30- Evacuation de la salle, seule quelques chanceuses triées sur le volet auront le droit d'aller dans les loges de leurs Rockstars préférés, nous les rejoignons pour boire quelques bières, discuter et traduire les demandes des fans aux membres du crew et du groupe.

23h30-Le batteur et le bassiste sont déjà partis depuis un moment quand nous commençons à faire nos adieux à nos hotes. Car il est l'heure de partir et une longue route nous attend.

0h00-Décollage imminent, les quelques fans restés dehors nous saluent et nous félicitent pour le show, quelques-unes essayent même de s'inviter chez nous à Montpellier, pour fuir la grisaille.

8h00-Arrivée à Montpellier, notre chauffeur a roulé toute la nuit et nous, nous avons essayé tant bien que mal de dormir, mais le réveil est très dur.
Nous sommes partis depuis plus de 24h et le retour s'est bien passé, ces trois dates furent vraiment enrichissante et apporteront à coup sûr de bonnes retombées pour Eyeless.


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker