THE SPUDMONSTERS - Stop The Madness (Massacre) - 08/11/2014 @ 21h05
Les plus vieux d'entre nous (les trentenaires quoi!) se rappellent probablement des mixtapes. Le principe était de créer une compil constitué des morceaux de nos groupes préférés sur une K7 vierge et de se les échanger dans la cour de récré. Le lendemain, c'était débat animé sur ce qu'on avait adoré et détesté !
C'est justement par le biais d'une de ces fameuses mixtapes que j'ai découvert les Spudmonsters. Comme à mon habitude de petit con, j'avais bien entendu poussé la chaine Hi Fi à donf'...ce qui me permit de faire profiter tout mon voisinage de l'introduction du bien-nommé Beer, le titre des Spudmonsters qui ouvrait la K7 : un énorme rot bien dégueulasse, suivi des applaudissements admiratifs d'une foule en délire !
Cet exploit me valu pendant quelques temps les regards désapprobateurs de certains des habitants de mon immeuble...bande de fascistes !
Musicalement, on était dans un Hardcore Punk Old School teinté d'influences Métal, du pur Crossover comme je m'en gavais à l'époque. Et puis, un morceau qui parle de bière ! L'un des sujets les plus cool qui soit dans nos vie d'ados avec, bien sûr, le Métal et les meufs qu'on arriveraient jamais à pécho ! Ce groupe était pour nous du pain béni !
Je trouve l'album peu de temps après chez l'unique disquaire indé de ma ville. La pochette est à l'avenant de la débilité de leur hymne pro bière : un dessin très typé série B 80's où des monstres patates tout chelous et armés jusqu'aux dents brandissent les têtes décapitées de Mick Jagger, Axl Rose, Jon Bon Jovi et un autre loustic que je n'ai jamais reconnu (Grand Jeu Concours : j'offre mon éternelle gratitude à celui qui me le révèlera dans les commentaires!)
Tout un programme donc ! Avant même de le poser sur ma platine, je sais que l'écoute de Stop The Madness va être bien fun. Je ne suis pourtant pas client de l'humour dans la musique, mais quand les références à la pop culture US et les délires bien gras et régressifs volent dans tous les sens, je suis preneur ! Mais surtout, et c'est bien là le plus important, malgré ce contexte de franche déconnade, la musique des Spudmonsters est mortelle : du pur Crossover bien carré et bien exécuté porté par un chanteur au timbre puissant, ultra énervé mais clair et intelligible.

Le groupe s'est formé en 1988 à Cleveland, autour de Don Foose (chant) et Scott Roberts (guitare), bientôt rejoint par Chris Andrews (guitare), Steve Swanson (basse) et Eric Matthews (batterie).
Après 3 Démos et quelques titres sur des compils, les Spudmonsters sortent ce premier album sur le label Allemand Massacre Records.
« La mort, ça craint ! », c'est un fait et les Spud' le clament haut et fort sur l'intro de Death Sucks, Hardcore old school simple, direct et sans fioriture : 1mn42 et c'est pesé...la suite, vite !
Stop The Madness est un titre plus mid tempo et groovy, le débit rapide de Don Foose et le son des grattes évoquent par moment les débuts de Biohazard.
Repo Man, en référence au film d'horreur culte, et Self Proclaimed Expert sont 2 titres de Crossover pur jus, tel que D.R.I ou Corrosion Of Conformity l'ont définis dans les années 80.
I'm Not Guilty est tout simplement un des meilleurs morceaux du disque : la double pédale et les micros solos typés Heavy Thrash sont de sortis pour un titre au couplet entêtant et au refrain à chanter en choeur avec tes potes.
On appuie sur la pédale d'accélérateur avec Black Lies, un retour au racine du Hardcore : Speed, speed, speed.... mosh part salvatrice et singalong de barbare. Youpi, on casse tout !!
Dialogue tendu entre une mère et son merdeux de fils tournant autour du rangement de sa porcherie de chambre, Garbage Day fut le pseudo-single du groupe. Le titre a d'ailleurs était arrangé dans un clip bien cheap mais bien fendard. Un hymne pour tout les branleurs de la planète !
Slavery fonce dans le tas en 1mn40 quand Chains nous rappelle encore au bon souvenir des débuts de Biohazard.
Improbable délire pseudo-jazz sur Toe Jam qui servira d'introduction à Preppy Peckernecks, super titre, plus lent que les autres, plus subtil (toute proportion gardée!) dans sa structure et dans l' ambiance qu'il distille.
Suivront quatre morceaux plus direct : War Games, le fameux et culte Beer ! Progress et 10 LBS. of Shit In A 5 LB, Bag...et les plus métal Have A Nice Day et Permanent Solution.

A l'époque, le groupe se traînait une réputation de bête de scène imbattable : suant sang et eau, headbanguant et sautant comme des cabris, les musiciens jouaient leurs parties dans d'improbables conditions quand Don Foose lui, mettait carrément son intégrité physique en danger !
L'aspect fun et les influences Punk du groupe disparaitront totalement sur les futures productions du groupe (No Guarantees en 95 et Moment Of Truth en 96) plus lourdes, plus métal et mettant en avant un côté Tough qui ne leur ressemble pas. Sans être foncièrement mauvais, ces deux disques les rapprochèrent trop des nombreux groupes qui pratiquaient ce style à l'époque (Biohazard en tête, Pro-Pain dans une moindre mesure).
Le groupe se séparera en 1998 quand Dan Foose, de plus en plus branché par le délire Krishna, quitta les Spud' pour Run Devil Run et plus tard, Foose.
Scott Roberts jouera avec Cro-Mags et Bloodclot avant d'accepter la place de sosie officiel de Evan Seinfeld au sein de Biohazard (décidément!)
Eric Matthews jouera un temps avec Pro-Pain
Bien évidemment, les Spudmonsters se reformeront en 2011 et sortiront le vraiment pas top Stand Up For What You Believe.

Il est difficile de nier qu'aujourd'hui, Stop The Madness a pris quelques rides tant ce style et surtout la production sont fermement ancrés dans la décennie 90. Mais l'efficacité des ces morceaux, bien composés, bien interprétés et portés par la voix singulière de Don Foose achève de rendre ce Stop The Madness indispensable à toute discothèque Hardcore bien tenue.




Rédigé par : DaleNixon | 1993 | Nb de lectures : 1277


Auteur
Commentaire
forlorn
Membre enregistré
Posté le: 08/11/2014 à 22h55 - (31410)
Sympa ce visuel d'Andreas Marschall, je le connaissais pas. Par contre au jeu du 'devine qui c'est' j'arrive à des conclusions différentes. De gauche à droite:

1 - Peut-être Steven Tyler (Aerosmith), sinon un quelconque chanteur de glam band (Cinderella?)
2 - Vince Neil (Mötley Crüe)
3 - David Lee Roth (Van Halen)
4 - le registre cheveux filasses + bandana correspond à Axl, mais je penche plutôt pour Bret Michaels de Poison.

DaleNixon
Membre enregistré
Posté le: 08/11/2014 à 23h16 - (31412)
Ah! Ah ! je me doutais que ce petit jeu allait prendre!
Ayant la pochette originale sous les yeux, je suis assez sûr de moi concernant Mick Jagger (n°1) et Axl Rose (N°4)
J'ai toujours eu un gros doute sur Bon Jovi(N°3) par contre, mais je ne pense pas que ce soit David Lee Roth!
En revanche pour Vince Neil, je pense que tu as raison! Tu viens de répondre à une question qui me travaille depuis 20 ans, Bravo!
Reste le N°3!je ne suis plus du tout sûr que ce soit Bon Jovi du coup!



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 00h07 - (31415)
Ce sont les icônes hard/glam 80s US qui sont dézinguées, je doute que le britannique Mick Jagger soit concerné. Si l'on se réfère à la big mouth, le meilleur candidat reste Steven Tyler qui vendait des millions d'albums avec Aerosmith (la trilogie produite par Bruce Fairbairn).

Concernant Vince Neil en n°2, c'est sûr et certain.

Pour le n°3, David Lee Roth et Jon Bon Jovi sont 2 choix possible, mais si l'on tient compte des autres sélectionnés, avantage à DLR.

Pour le n°4 penser à Axl est naturel, mais là encore niveau génération ça colle + avec le leader de Poison. Tape Bret Michaels sur google image et compare avec le visuel des Spuds tu verras.

A part ça, on trouve aussi une empoignade entre Bill Clinton et Saddam Hussein à l'arrière plan.

Pour ceux qui voudraient se faire leur propre avis sur ce visuel: thrashpalace.net/collector/music/images/4389f.jpg

DaleNixon
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 02h04 - (31416)
Perso, je reste sur Mick Jagger et Axl Rose, quand t'as la pochette sous les yeux, vraiment c'est limpide!
Et puis Axl Rose, en 92, 93 on ne voyait que lui, contrairement à Poison qui ont plus connu leur heure de gloire entre 85 et 90 en gros.

Pour DLR, pourquoi pas mais le dessinateur s'est un poil chié dessus quand même. Je resterais quand même sur Bon Jovi pour cette coupe de cheveux parfaitement dégueulasse!

raziel
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 09h24 - (31418)
Comme toi (j'ai 40 balais today...), j'ai adoré ce disque découvert par mixtape. Il a longtemps tourné sur ma platine, comme les deux suivants.

J'ai encore le tout, que j'écoute parfois mais c'est vrai que ça a vieilli...

Ceci dit, c'était pour moi la grande époque du Hardcore.

raziel
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 09h25 - (31419)
Avec Deviate, Strife, Sick of it all, Madball, Biohazard...

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 10h47 - (31420)
Bon, pour ce qui est de l'illustration, je pense tout à fait comme DaleNixon (époque chronique ;))... Franchement, j'ai pas de doute pour Jon Bon Jovi... Et, vu que j'écoutais Mötley Crüe, MOI, j'ai bien reconnu Vince Neil ! (Ouf, j'ai pas passé 20 ans à me poser c'te putain de question !) :)

En tout cas, faut pas oublier qu'ils sont dans une sale situation, donc, pas étonnant qu'ils soient pas toujours faciles à identifier...

C'est marrant de me dire que, si, à l'époque, je ne suis pas passé à côté de cet album, c'est que je ne m'étais pas encore jeté à fond dans le metal extrême... J'étais un tout jeune metalleux, alors...

En vérité, mes plus vieux disques racontent pas mal de chose sur mon passé... :)

Pour ce qui est du morceau Beer, il est tellement culte que même un type comme moi, qui n'aime pas la bière, l'adore !!! :)




delessar
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 11h22 - (31422)
Un album culte pour moi !
Acheté juste pour la pochette le jour de la sortie ^^

De maniere certaine apres les RARES interview de l'epoque :

Jagger / Axel/ Bon Jovi / Vince Neil

Avec Clinton et Saddam qui se mettent sur la gueule en arriere plan avec les skeuds



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 15h12 - (31426)
Je suis aussi certain de Jagger (même si la logique voudrait Tyler), Bon Jovi, Rose, Vince Neil.

J'ai acheté l'album à sa sortie, en partie pour Beer d'ailleurs, je n'ai jamais trop accroché aux autres. Du bon crossover, plus varié qu'un D.R.I., plus sautillant qu'un Biohazard.

L'une de mes plus grosses claquasses en live, avec Pro Pain et Gurd au Fuzz'Yon à LA ROCHE SUR YON, tellement que je me suis réveillé dans les toilettes, me prenant des claques et des verres d'eau au visage par les roadies du groupe. Une rangers en pleine face à priori :).

Les nanas qu'on ne peut pas pécho, le bière, c'est exactement çà!!!!



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2014 à 19h52 - (31431)
Jagger/Vince Neil/Bon Jovi/Axl Rose ;-)

Burn
IP:82.66.214.120
Invité
Posté le: 09/11/2014 à 21h28 - (31432)
Steven Tyler, Vince Neil,Bon Jovi, Axl Rose, sûr !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker