RIGOR MORTIS - Freaks (Metal Blade) - 30/03/2013 @ 22h10
Sorti en 1989 (année du baccalauréat, oups !), cet enregistrement sous la forme d'un E.P. 5 titres fait suite au premier album éponyme des Américains. A l'époque du crossover, et au firmament du thrash metal, le groupe RIGOR MORTIS enfonce le clou, et crie sa rage au monde.

Musicalement à rapprocher très fortement d'un certain "Eternal Nightmare" de VIO-LENCE survitaminé, voire d'un DARK ANGEL sous amphétamines, "Freaks" ouvre la débauche de riffs. Les cavalcades rythmiques, breaks, contre-breaks, et autres changements de rythmes sont légion. Très représentatif du reste de l'album, ce titre fait écho aux standards thrashcore de l'époque (WEHRMACHT, M.O.D., NUCLEAR ASSAULT). Néanmoins, RIGOR MORTIS ne fait pas que dans le speed-core, l'ouverture de "Cattle Mutilation" en est témoin : quoiqu'hyper rapide tant rythmiquement que dans son phrasé, la pesanteur y est bien présente.

Nous avons aussi droit à des rythmiques en double lead que ne renierait pas IRON MAIDEN (l'ouverture de "The Haunted", "Six Feet Under" au hasard) si celui-ci avait donné dans le thrash ou si vous passiez "Hallowed Be Thy Name" en vitesse 45 tours au lieu de 33 ! En résumé, et même si 5 titres c'est peu, rien n'est à jeter, tant la qualité est présente tout le long de ces 5 titres. Bien en place, le skeud ne sacrifie pas tout à la vitesse néanmoins, même si le propos est généralement au-dessus de la vitesse autorisée.

Demandez à VEKTOR, tiens, si cet enregistrement ne les a pas inspirés : même recherche musicale, impression de ne pas tenir en place, bibliothèque de riffs, encyclopédie guitaristique, cris d'écorché vif, bref, tout y passe.

A redécouvrir pour les adeptes des groupes sus-cités, à consommer sans modération, cet E.P., relativement peu reconnu, a été relativement bien distribué à l'époque (New Rose gérant l'ensemble de Roadrunner), et faisait figure d'outsider sérieux dans une scène où SUICIDAL TENDENCIES était aux portes de la division 1 du metal (et oui, à l'époque on disait division, et pas ligue).

P.S. : Mike Scaccia, talentueux guitariste du groupe, est décédé en décembre dernier subitement (crise cardiaque). Il fut gratteux chez MINISTRY et REVOLTING COCKS, notamment, après le split de RIGOR MORTIS.

P.S. bis : Le groupe s'était récemment reformé pour quelques concerts...




Rédigé par : SABBAT71 | 1989 | Nb de lectures : 967


Auteur
Commentaire
toad
IP:31.34.19.125
Invité
Posté le: 31/03/2013 à 13h18 - (29132)
tout simplement parfait

Piranha
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2013 à 13h50 - (29134)
Excellent vinyl que j'avais acheté à l'époque ; et comme le dit très bien la kro, c'est avant tout pour Rigor Mortis que le malheureux Mike Scaccia avait été connu

Pochette nickel aussi

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker