IMMORTAL - Blizzard Beasts (Osmose) - 28/07/2012 @ 21h06
Je sais pas si ça vous est déjà arrivé d’acquérir un disque sans en avoir écouté un seul extrait, juste convaincu par la lecture d’une chronique pour le moins élogieuse ?
Ça m’est arrivé plusieurs fois et dans le cas de cet album d’ Immortal, ce fut une grande déception. Enfin au début.
J’étais attiré par la description du chroniqueur qui parlait de riffs techniques sur du Black Metal, chose peu commune dans le style il faut bien l’avouer. De plus, je connaissais la réputation grandissante du combo Norvégien pour proposer un Black Metal absolument unique.
Dès la première écoute, franchement pénible, je voulais renvoyer le disque chez mon revendeur, dégouté par le son hors norme que j’entendais là. Trop sec et étouffé, ce son me repoussait quand ce n’était pas le chant trop en retrait qui me rebutait.
Le disque se retrouva rangé parmi le reste de ma collection et voué à disparaitre sous une épaisse couche de poussière tel un vieux recueil de magie noire, sauf éventuellement pour lui donner une seconde chance. Et, le déclic survint lors d’une énième tentative qui me permettait enfin de distinguer les différentes lignes mélodiques fondues dans cette cadence infernale. Des solos de guitares étranges semblaient sortir de nulle part, l’atmosphère glaciale qui se dégageait était magnifiée par cette production finalement très pertinente.
Les structures complexes me paraissaient enfin évidentes dans ma tête pour ne plus en sortir, et ce détour du coté des fjords en valait vraiment la peine !

Le précédent album « Battle in the North » secoua la scène Black Metal en pleine explosion, au point que le groupe se retrouva embarqué sur la tournée du grand Morbid Angel. L’influence de ces derniers est particulièrement palpable sur « Blizzard Beasts », le Death Floridien rencontre ici le « True Norvegian Black Metal », secte abritant certains des esprits les plus conservateurs et tous n’adhéreront pas à ce choc des titans.
Le soleil brûlant a rendez-vous avec la lune glaciale, mais l’alchimie fonctionne t-elle ?
Bien sur que oui, après une intro bien « evil » rappelant dans quoi nous mettons les pieds, la furie s’installe par l’intermédiaire du morceau titre à l’accélération Death virulente qui marque l’arrivée au sein du groupe du batteur Horgh, impressionnant de maîtrise. Ensuite s’enchaînent des brûlots Black /Death ne laissant aucun répit à l’auditeur (« Nebular Ravens Winter ») jusqu’au superbe « Mountains of Might » où l’intro froide et inquiétante du synthé, laisse sa place au pavé le plus épique de l’album. Véritable hymne conquérant en hommage au grand Nord, ce morceau préfigure en grande pompe, le virage plus mélodique de l’album suivant « At The Heart Of Winter ».
Après ce souffle hivernal aérant une œuvre compacte et violente, le tempo continue de nous martyriser sur de nombreux changements de rythmes, alternants riffs brutaux, cavalcades entrainantes et atmosphères nordiques (« Noctambulant »). Il faut rappeler que le groupe jouait déjà du Death à l’époque de ses premières démos sous le nom d’Amputation ; « Blizzard Beasts » prouve par ce retour au source, que le feu peut survivre aux avalanches les plus destructrices. C’est plus par une tornade qu’on pourrait représenter cet album tant les titres s’enchainent comme un tourbillon violent où le final apporté par les effets de voix en écho d’Abbath sur le morceau « Frostdemonstorm » semble partir vers le néant.

Avec « Blizzard Beasts », Immortal mit fin au 1er chapitre de son histoire. Une infection au bras poussa Demonaz à quitter le poste de guitariste pour se consacrer uniquement aux textes et Abbath hérita de la 6 cordes et des pleins pouvoirs. C’est un groupe changé qui reviendra 2 ans plus tard avec l’unanimement acclamé « At The Heart Of Winter » entamant une nouvelle ère.

« Blizzard Beast » est une œuvre singulière et sous estimée dans la carrière d’Immortal, dont le seul tort est d’être sorti entre les 2 grands classiques qu’on ne présente plus. Mélangeant Black et Death Metal avec brio, cet album ouvrit de nouveaux horizons pour Immortal et en influença plus d’un.




Rédigé par : vincesnake | 1997 | Nb de lectures : 2544


Auteur
Commentaire
evil
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 11h31 - (27850)
Excellent album avec une sacrée ambiance, je l'avais eu en hiver, dans une période de neige, et ça colle parfaitement. Après parler de technique là dessus c'est un peu déplacé je trouve, c'est au dessus de la technique, c'est ce qui s'en dégage le plus important.





Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 12h32 - (27852)
L'hommage d'Immortal à Morbid angel, ni plus ni moins!



jplepecheur
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 14h08 - (27853)
Je me retrouve bien dans cette chro, au début je l'ai laissé au placard mais maintenant je l'écoute régulièrement avec autant de plaisir mais ça peut faire mal aux cervicales!

maxflat
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 15h42 - (27855)
idem la Kro
un album guerrier avec des riffs de fou
bon pas de polémique genre avant c'était mieux, mais jusqu'à cet album, qu'est ce que ca défoncait Immortal !

maxflat
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 15h43 - (27856)
et on peut ajouter des rythmiques martiales comme jamais: tueur !


dibos
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 16h08 - (27857)
"Mountain Of Might" sans doute un des meilleurs titres écrit par le groupe !

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 19h35 - (27863)
Leur moins bon album. Quant à la tournée avec Morbid Angel, elle est tombée à l'eau alors que les tee-shirts de la tournée étaient imprimés.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 19h36 - (27864)
La tournée de cet album s'est faite avec Angel Corpse (j'y étais et ça tuait).

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2012 à 21h10 - (27866)
Une tuerie cet album, certes la prod n'est pas top mais franchement, cet album défonce tout...



ego
Membre enregistré
Posté le: 30/07/2012 à 08h27 - (27869)
J'aime beaucoup Immortal mais je bloque sur la prod' de cet album et sur "Battles..." que du coup je n'écoute pas ou peu. Pourtant Pure Holocaust avait un son et une ambiance qui collait tout à fait aux compos, j'ai pas compris ce qui s'est passé sur ces deux albums.



vincesnake
Membre enregistré
Posté le: 30/07/2012 à 10h13 - (27871)
@ Morbid Tankard:

Il y a eu une tournée avec Morbid Angel, j'ai lu une interview de Trey paru en 1997 dans Hard Force qui en parlait justement et dont voici l'extrait :

Hard Force : Des rumeurs persistantes faisaient état de l'arrivée des deux membres d'Immortal au sein de Morbid Angel…alors qu'en est-il vraiment ?
Trey : C'est absolument faux…(rires)…a propos des musiciens d'Immortal, j'ai beaucoup aimé tourner avec eux (en octobre 95), mais ce n'est pas vraiment le genre de chanteur que je recherche. Je souhaite une voix profonde comme celle sur " covenant " ou le live. Pas haut perchée comme les vieux Bathory

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 30/07/2012 à 21h18 - (27872)
Le seul Immortal que je n'ai pas. Je n'ai jamais pu blairer cette non-production.

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 31/07/2012 à 08h48 - (27873)
Un excellent album malheureusement handicapé par sa prod' faiblarde.

Dommage car il y'a d'excellents titres, dont ce Mountains of Might, bien jouissif !

Le groupe qui commence sur cet opus à se diriger vers des morceaux plus heavy et épiques.

Le groupe confirmera l'essai avec At the heart of winter, surpuissant et bien mieux produit



gueg
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2014 à 11h45 - (30941)
mon premier album de black acheté à cause de Metallian et de sa couv!
ben ca a été un choc! avec le recul un drôle d'album quand même: prod ultra bizarre et Horgh un peu à la ramasse quand même! et je les voyait l'année d'apres à St Malo:)

Dittohead
IP:2.2.207.22
Invité
Posté le: 25/05/2014 à 15h25 - (30945)
Un album brouillon, avec comme le dit Prince de Lu, une non production. Mais il y a quelques morceaux de choix tout de même. Pour moi le moins bon du groupe.

Jeff Hannimalman
IP:81.242.68.197
Invité
Posté le: 25/05/2014 à 16h10 - (30948)
Hahaha, oui j'ai acheté... Battle in the North juste sur la "pub" qu'on en faisait. Les cros, les news sur les bruleurs d'église, etc. Ca m'a intrigué, j'ai acheté l'album et j'ai failli dégeuler. J'aurais fait mieux avec un Moulinex, c'était infernal. Mis au placard vite fait à par pour Blaschyrk.

Puis la grosse claque est venue avec la prod et l'ambiance d'un morceau comme ATHOW. Le sommet restant pour moi un morceau comme Antartica. Ca me donne envie de chevaucher mon bœuf musqué et d'aller planter ma masse d'arme sur la tronche du premier viking qui tente d'envahir ma banquise privée. Grumf!

matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 26/05/2014 à 01h12 - (30950)
Acheté à sa sortie en 1997. Boîtier au logo embossé pour les premiers pressages.

Celui que je préfère du groupe. Court avec une production dense et froide.

J'ai jamais compris qu'ils aient changé le logo massif avec les barbelés (pas très lisible, certes) au profit de ce logo façon Walt Disney... et ces pochettes kitch façon World Wrestling. Ahlalalala... l'humour pouet pouet, la danse du crabe et j'en passe.

MAIS ils ont écrit TYRANTS. Amen.

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 26/05/2014 à 08h39 - (30951)
+1 avec Jeff Hannimalman : j'ai acheté Battle à l'époque à cause d'une pub qui donnait envie. J'aurais mieux fais de m'abstenir.

C'est Blizzard Beasts qui m'a ferré pour longtemps en ce qui concerne Immortal.

Warhammer
Membre enregistré
Posté le: 26/05/2014 à 10h16 - (30952)
Immortal a quand même du mal avec les prods, entre celle de Blizzard et celle de Battles on est servi. Après ça reste un très bon album.

Nem Vapeur
IP:159.84.102.179
Invité
Posté le: 26/05/2014 à 11h51 - (30953)
J'aime beaucoup Immortal mais cet album est vraiment inaudible et aussi très très court.

De quoi le reléguer au fond du placard.



cherokkee
Membre enregistré
Posté le: 30/05/2014 à 14h02 - (30961)
Le premier album que j'ai acheté d'Immortal... et aussi le dernier ! entre les grimaces de pandas et la prod atroce, mon oreille d'ado n'a pas supporté longtemps. Maintenant je m'y remets doucement et je vois que je suis passé à côté de quelques chose, mais pas encore eu le courage de ré-affronter celui-ci !!

TGW
IP:81.80.112.31
Invité
Posté le: 06/07/2016 à 09h00 - (31952)
Grand album! La fin d'une superbe trilogie d'excellents disques. Quand le chroniqueur dit que la voix est trop loin dans le mix, on a vraiment pas le même système audio. Les arrangements sur ce disque sont absolument géniaux. Ils ont un style unique sur ce disque. La production est parfaite par moment mais elle varie d'un morceau à l'autre et je ne pense pas que ce soit voulu. Après, les aléas font aussi partie de l'oeuvre, ça fait le charme. L'idée de cette production était en tout cas très intelligente et correspondait parfaitement aux arrangements apocalyptiques. C'est un disque extrêmement rapide et violent sauf sur "mountains" et c'est la raison pour laquelle on peut dire qu'il est dans la droite ligne de "battles". Mais la violence est encore pire car le son est absolument cahotique avec des passages très percussifs et le batteur est meilleur qu'abbath. Il est très rapide. Très bon album, du black norvégien vraiment créatif tout en restant true et sans virer expérimental. Du grand art.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker