DARK ANGEL - Leave Scars (Combat) - 02/02/2013 @ 21h36
1989. Je rentre chez moi, curieux d’entendre ce que donne cet album dont j’ai lu la chronique dans un magazine metal (Metal Hammer, pour ne pas le citer). D’ailleurs, je n’ai même jamais écouté Dark Angel.

Je me lève de mon coin, j’allume la chaîne hi-fi, je pose le 33 tours (eh oui, on est en 1989 !), j’enclenche la lecture… et là, PAN ! Même pas le temps de comprendre, que déjà les 1ères mesures de « The Death Of Innocence » me mettent un uppercut façon Mike Tyson ! Une premières fois je vais au tapis. Cette première reprise dure moins de 4 minutes, mais quand le gong retentit, je suis déjà largement groggy. Il faut dire que Dark Angel est d’une agressivité incroyable, et le chant, que dis-je, les cris de haine de Ron Rinehart me martyrisent.

Le 2ème round me laisse le temps de reprendre mes esprits, bien que Dark Angel me travail au corps, tout en technique.
Ouf, je pense avoir refait surface, quand, dès le début de « No One Answers », je prends un crochet droit dans les dents. Les riffs m’enchaînent, Gene Hoglan (le batteur, est-il besoin de le présenter ?) me tabasse à la vitesse de l’éclair, et ce pendant presque 8 minutes. Deuxième voyage au tapis… je n’en mène pas large.

Dark Angel est vicelard, et me laisse à nouveau respirer et espérer des temps meilleurs sur les 2 morceaux suivants (1 instrumental, et 1 reprise de Led Zep : « Immigrant Song »).

Oui mais voilà, le combat reprend de plus bel, et « Older Than Time Itself » me fait mal.

Et puis là, Dark Angel défaille un peu sur l’atmosphérique et glauque intermède « Worms ». Mais je vous l’ai dit, ce groupe est vicieux, et ce ne devait être qu’une dernière facétie, pour faire un peu le show, et finir par me laminer avec « Promise Of Agony », dont la rudesse va crescendo. Le combat (enfin le disque) se termine pour moi par une terrible droite au foie, une apothéose, un déluge de violence : « Leave Scars ». 3ème KO, fin du combat. Dark Angel m’a détruit, littéralement.

Les titres des journaux le diront c’est «… La victoire d’un concurrent complet. Il a tout : la force de percussion, la vélocité, la technique et l’intelligence…Et une soif d’agression quasi-inhumaine… ».


Rédigé par : thrashdeathblack | 1989 | Nb de lectures : 4322


Auteur
Commentaire
Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 02/02/2013 à 22h57 - (28839)
La puissance et l'agressivité sur un album.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 02/02/2013 à 23h20 - (28841)
Excellent album, écouté en boucle en K7.
A bien y réfléchir, Dark Angel n'a jamais vraiment fait de faux pas discographique



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 03/02/2013 à 02h12 - (28844)
Youpimatin@ Plus trop de souvenirs de Leave Scars, par contre le Time Does Not Heal est quand même bien gâché par les vocaux.

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 03/02/2013 à 11h19 - (28846)
« The Death Of Innocence » est un des meilleurs titres de thrash de l'histoire du metal.

Le disque est chouette, voir très bon mais "Time does not heal" sera vraiment l'aboutissement de ce que Dark Angel propose ici.

@hammerbattalion : je suis d'accord il y a quelques longueurs de Ron Reinhardt sur "Time does not heal", de la à dire qu'il gache le disque, je trouve que c'est exagéré.
Ron caractérise tellement le groupe autant que la batterie de Gene ou le jeu des guitaristes.



Dittohead
IP:90.32.146.13
Invité
Posté le: 03/02/2013 à 15h18 - (28850)
Que de souvenirs... d'accord avec vsgreg "The death of innocence" est un must. Cet album est énorme mais malheureusement la production ne lui pas hommage.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 03/02/2013 à 16h22 - (28854)
Ah, ce souvenir de concert à l'Espace Ornano. Ce groupe était fabuleux !



Blind
Membre enregistré
Posté le: 03/02/2013 à 21h15 - (28858)
Excellent album de thrash qui défonce tout sur son passage, rien que pour les trois premiers titres l'achat est justifié.



SlaytaniC
IP:83.195.137.175
Invité
Posté le: 04/02/2013 à 11h38 - (28861)
fucking Gene Hoglan! déja monstrueux à l'époque! et quelle" paire " de gratteux!!!

RBD
Membre enregistré
Posté le: 03/03/2013 à 22h20 - (29017)
Un remarquable album de Thrash particulièrement brutal, le Death Metal n'est pas très loin. Je préfère le chant de Dotty, mais c'est un détail. La reprise de Led Zep' en milieu d'album n'est pas fabuleuse à mon avis mais elle passe au milieu du reste.
Je signale le terrible morceau instrumental, "Cauterization" qui vaporise tout résistance... en plus du bref mais efficacement malsain "Worms". Les titres sont longs et Hoglan tabasse à coeur joie mais le fait est qu'on ne s'ennuie pas et qu'il devient sans peine un classique. Il est tellement dur que le temps n'a pas tellement prise dessus, même si à vraiment choisir je préfère les riffs de "Darkness Descends".



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker