WHIPLASH - Power and Pain (Roadrunner) - 15/12/2012 @ 22h13
Le groupe des trois Tony (Portaro, Scaglione, Bono), jusqu'en 1987 (Tony J Scaglione auditionne pour Slayer, Joe Cangelosi le remplace au sein de Whiplash), depuis Tony Bono nous a quittés le 25 mai 2002. Whiplash naît en 1984 des cendres de Jackhammer et Toxin, deux combos heavy/ power metal du New Jersey. Le line-up comprend alors Tony Portaro (chant/ guitares), TJ Scaglione (batterie), Rob Harding (basse), Mike Orosz (chant) et leur patronyme fait référence à un personnage de dessin animé (Snidley Whiplash) et au célèbre morceau de Metallica, première démo, "Fire Away", à la suite de laquelle les deux Tony se retrouvent seuls (comme Metallica en 81 ?) pour réaliser "Thunderstruck"(seconde démo), et dans la foulée, recruter Tony Bono, bassiste de Metal Disciples. Jusqu'ici le groupe n'a effectué aucun concert et sa carrière aurait pu se terminer en 85.

En effet, de retour du studio de Long Island où ils enregistrent leur troisième démo "Looking Death In The Face", Whiplash est victime d'un grave accident de voiture. Le groupe sera néanmoins opérationnel pour son premier concert en juillet 85, au Ruthie's Inn (Berkeley), avec la crème de la Bay Area (Exodus, Death Angel), côtoyant également les membres de Metallica et Possessed. Whiplash place ensuite 2 titres sur la compilation "Speed Metal Hell" du label New Renaissance Records, et signe chez Roadracer (la branche américaine du label hollandais Roadrunner). Retour en studio en novembre 85 pour enregistrer "Power and Pain", qui sera suivi de "Ticket To Mayhem" en 87,"Insult To Injury" en 89 (avec un nouveau chanteur) toujours sur Roadracer. Whiplash splitte en 91 (manque de soutien du label), avant de se reformer en 93 (Tony Portaro et TJ Scaglione avaient rejoint MOD pour une tournée européenne, et se sont remis à composer). Ils signent chez Massacre Records, pour un parcours de sept ans avant le split final. Entre-temps, Joe Cangelosi (le second batteur, de 87 à 91) a joué avec Massacre et Kreator.

Revenons en 1985, les textes de l'album ne se distinguent pas du moule heavy/ speed/ thrash de l'époque, un peu de sorcellerie ("Message In Blood", "Stirring The Cauldron"), de la morale de conte de fées où les justes triomphent et les pécheurs sont punis ("Spit On Your Grave", "Nailed To The Cross"), de la science-fiction (rescapé d'une guerre nucléaire dans "Last Man Alive", sanglante bataille dans l'espace, avant le film de Paul Verhoeven, dans "Warmonger") du sexe tarifé ("Red Bomb", est-ce un clin d'oeil au morceau "Red Light Fever" de Venom ?), ou bien l'interaction entre le groupe et ses fans. "Stage Dive" et "Power Thrashing Death" évoquent en effet un fanatisme extrême (sauter du haut des baffles, se briser les os, ou bien comparaison de la musique du groupe à une injection de drogue), la réponse de Whiplash au morceau "Whiplash".

Musicalement, le trio est partagé entre speed/ thrash virulent ("Stage Dive", "Red Bomb", "Power Thrashing Death") et heavy metal proche de Accept/ Motörhead ("Last Man Alive", "Nailed To The Cross" qui rappelle aussi le Vulcain de "Ebony") ou Venom ("Warmonger", "Stirring The Cauldron"). Tony Portaro a apparemment davantage travaillé sur les soli, et son chant, un peu étranglé, atteint ses limites (extinction de voix proche ?) sur "Power Thrashing Death". Cela dit "Power And Pain" est un très bon album de thrash.


Rédigé par : Saul D | 1985 | Nb de lectures : 4627


Auteur
Commentaire
Dittohead
IP:90.32.146.177
Invité
Posté le: 16/12/2012 à 06h58 - (28619)
Que de souvenir avec cet album...
Je l'avais pris avec le premier Carnivore. Le top du groupe qui n'a jamais retrouvé l'agression ni l'urgence de ce skeud par la suite. "Stage dive" Warmongger" "Spit on your grave" et "Message in blood" sont des must.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 10h09 - (28623)
J'ai connu WHIPLASH avec la chronique de leur deuxième album qui le plaçait en dessous de ce premier méfait. Du coup, j'ai acheté 'Power and pain' en cassette. Et à ce jour, ce doit être un des disques de thrash-metal que j'écoute le plus. Ensuite, le groupe n'a jamais réussi à retrouver ce niveau, jouant tout le temps en troisième zone. Même si j'aime beaucoup 'Thrashback'.



Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 16/12/2012 à 15h28 - (28627)
Perso j'ai beaucoup plus bloqué sur Ticket To Mayhem...sur cet album on retrouve beaucoup de riffs que les scandinaves ont remis à leur sauce dans différents groupes tels qu'Aura Noir, Audiopain...

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 16/12/2012 à 20h29 - (28636)
Un groupe largement sous estimé ! Et un sacré album



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker