BELIEVER - Extraction From Mortality (R.E.X. Music) - 18/08/2012 @ 20h39
On s’est (à raison) beaucoup focalisé sur l’engagement chrétien du groupe de Philadelphie BELIEVER. Rien que dans le nom de toute façon ou en apercevant les quasi-systématiques références à la Bible dans les textes, seul Gilbert Montagné pourrait passer à côté de cette identité revendiquée… Sauf que pendant que tout le monde se gargarise sur un groupe dont les membres allaient à l’église tous les dimanches (alors que quand un idiot comme Glen Benton s’applique au fer rouge un croix renversée sur le front, tout le monde trouve cela « tellement coooooool ! ». Mais bon, c’est un autre débat…) on en arrive à oublier l’essentiel : la musique. Et à ce niveau-là, ce qui n’est quand même qu’un premier album en rajoute pas mal dans la surenchère niveau techno-thrash. On en n'est pas encore certes au niveau d’un ATHEIST bien sûr dont les détours rythmiques tiennent d’un labyrinthe… Mais les deux guitaristes, Kurt Bachman et Dave Baddorf, ne perdaient pas leur temps à tricoter des pulls pour l’hiver et les morceaux dépassant souvent les cinq minutes, les neuf titres présents allient avec un équilibre certain agressivité et technique. Pas encore totalement acquis à la cause death metal et plus marqué musicalement par la scène européenne (Coroner en tête mais aussi Destruction et même METALLICA période « Justice For All »), "Extraction From Mortality" réussit avec sa musique à pallier la relative inconsistence des paroles, Bachman passant son temps à exhorter les pécheurs forcément égarés que nous sommes de « tout donner à notre seigneur Jesus » comme sur « Stress » le dernier titre… On lui pardonne ce prosélytisme car contrairement à certains des albums les plus récents de ces autres grands hérauts du white-metal que sont MORTIFICATION par exemple, cela ne prend donc jamais le pas sur la musique qui elle pratique un thrash metal acéré et véloce. Justement le déjà nommé avec son break quasi-reggae est un sorte d'OVNI qui encore aujourd'hui risque d'en interpeller pas mal! Bien produit et ayant bien supporté le temps, le groupe était alors et reste aujourd’hui un sorte d’hybride musical ayant jeté un pont sur l’Atlantique. On retrouvera son influence sur certains groupes de la future scène floridienne, dont CYNIC dont la première démo « Reflections from A Dying World » porte la trace flagrante d’écoutes répétées de BELIEVER. Même si il lui manquait ze morceau qui lui aurait permis de faire la différence comme un « Suffer The Children » ou « Land Of Tears » ont pu le faire respectivement pour NAPALM DEATH ou PESTILENCE… A noter que le violon (figure par la suite récurrente pour le groupe) fait ici sa première apparition sur le morceau-titre. Pas de quoi s’inscrire à un cours de rattrapage de catéchisme mais loin d’être ridicule malgré tout.

Comme tout groupe culte qui se doit, les albums de BELIEVER sont désormais introuvables. "Extraction" a été réédité par un label chrétien US M8 il y a trois ans avec deux bonus tracks (un remix de "Vile Hypocrisy" plus le titre "The Chosen") mais bonne chance pour mettre la main dessus!


Rédigé par : Zoltar | 1989 | Nb de lectures : 1893


Auteur
Commentaire
nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 19/08/2012 à 22h15 - (27946)
Je n'ai jamais écouté cet album, même si j'apprécie énormément Dimensions, excellent album de 1993.

Merci pour cette très bonne chronique.



CHUCK MAURICE
Membre enregistré
Posté le: 19/08/2012 à 23h22 - (27947)
Cet album était prometteur, mais le deuxième SANITY OBSCURE est objectivement bien meilleur.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker