CONTROL DENIED - The Fragile Art of Existence (Nuclear Blast) - 06/07/2008 @ 11h52
Indéniablement, Chuck Schuldiner a marqué au fer rouge l’histoire du metal : pionnier d’un mouvement qui portera le nom de son groupe, recruteur de choix, toujours soucieux de faire évoluer sa musique à un niveau supérieur tout en restant fidèle à une certaine tradition, riffeur et soliste hors pair… Son influence est palpable sur toute une génération de jeunes métalleux, au point que certains aient parfois bien du mal à s’émanciper de son héritage.

Cependant, Death n’a pas toujours apporté à Chuck la satisfaction souhaitée. Si d’un point de vue musical il se disait comblé, ce ne fut pas toujours le cas sur le plan vocal. Cet amoureux inconditionnel de heavy metal classique rêve depuis longtemps de monter un groupe dans cette veine, pourquoi pas accompagné d’un grand chanteur du genre Ronnie James Dio (rien que ça). Ce projet se concrétise en 1999, sans le sympathique nain chantant, sous le nom de Control Denied qui réalise un opus au titre terriblement prémonitoire du combat que livrera Chuck contre la maladie, "The fragile art of existence".

Avec ce projet, il n’est pas pour autant question de faire table rase des acquis : la musique est dans la continuité de l’évolution opérée par Death depuis "Human", toujours plus technique et complexe rythmiquement. Le caractère mélodique prédomine au détriment d’une certaine hargne, le côté death metal en moins. Les morceaux s’étirent en longueur où se suivent changements de rythmes et ponts ce qui confère un côté progressif appuyé. Le fan de Death ne sera pas déboussolé : dès les premières mesures, il reconnaîtra les riffs et les solos si typiques de Chuck, ici secondé par Shannon Hamm déjà présent le dernier album de Death. Ce n’est d’ailleurs pas le seul rescapé de "The sound of perseverance", puisqu’on retrouve à la batterie Richard Christy qui forme avec Steve DiGiorgio à la basse une section rythmique particulièrement dynamique et efficace. C’est d’ailleurs un vrai bonheur de réentendre les lignes de fretless de ce mercenaire tant elles se marient à merveille à la musique de Chuck, soulignant superbement breaks et ponts tout en assurant un groove imparable.

Mais, et cela tout amateur de heavy metal "classique" le sait, l’un des éléments majeurs d’un grand groupe de heavy metal, c’est un grand chanteur. Or, c’est là que le bât blesse. Car si Tim Aymar (Psycho Scream et Pharoah), engagé au chant, est techniquement correct, il n’en demeure pas moins qu’il n’atteint ni l’agressivité d’un Rob Halford, ni le lyrisme d’un Bruce Dickinson ou d’un Matthew Barlow. Du coup, on se plaît à rêver de ce qu’aurait pu être le résultat avec un chanteur de cet acabit, ou encore avec Warrel Dane de Nevermore qui fut également envisagé pour le poste.

Du coup, si on ne trouve pas de mauvais titres, aucun n’est aussi transcendant émotionnellement qu’un "Lack of comprehension" ou d’un "Empty words". On retiendra tout de même les morceaux "Expect the unexpected", très efficace même de la part de Aymar, et "What if… ?", titre le plus prog de l’album.

"The fragile art of existence" ne demeurera pas comme un classique du heavy metal. Il serait d’ailleurs plus juste de parler de power-metal progressif (surtout pour nous, les métalleux, pinailleurs sur les étiquettes et les catégories jusqu’au ridicule). Mais ne boudons pas notre plaisir. Car ce disque ne manque pas de ressources qui ne demandaient qu’à être développées le temps d’un ou deux albums, afin que le groupe gagne en cohésion et la musique en maturité. La maladie de Chuck brisera l'élan de Control Denied en emportant un des compositeurs les plus influents du metal.


Rédigé par : Reflebe | 1999 | Nb de lectures : 1328


Auteur
Commentaire
death_denied
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 12h16 - (26131)
Pas trop d'accord avec les 2 avant-derniers paragraphes, et au contraire moi je trouve la voix de Tim Aymar superbe.
RIP Chuck.

von_yaourt
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 12h35 - (26133)
Il faut rappeler que c'est normal que la voix ne soit pas lyrique à la Barlow/Dickinson/Halford, vu que Chuck voulait une voix comme celles présentent dans le heavy français des années 80 (sans trop de grandes envolées donc). Et sur ce plan là, on peut dire que c'est parfaitement réussi.

Bon, pour ma part, ça reste le plus grand album de heavy metal de tous les temps, mais je ne suis pas objectif dès qu'on parle de Chuck Schuldiner.

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 13h21 - (26134)
Je me doutais que ce jugement sur le chant de Aymar n'allait pas être du goût de tout le monde. J'ai hésité à le prendre en compte, mais après discussion avec des potes et ma copine (qui aime beaucoup Dio), je l'ai finalement retenu. Le détail de Von_yaourt est important, je n'ai rien trouvé de relatif à cela mais je veux bien te croire. Néanmoins je trouve qu'il y a quand même pas mal d'envolées lyrique sur cet album (et je l'ai écouté un bon paquet de fois pour m'en assurer). Après forcément l'appréciation d'une voix a beaucoup a voir avec le ressenti de chacun.

von_yaourt
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 13h51 - (26135)
J'ai lu ça dans plusieurs interviews, dont certaines dans la presse française qui datent de la sortie de l'album il me semble (si tel n'est pas le cas, j'ai du le lire dans des interviews en lien sur emptywords).Maintenant, bien sûr qu'il y a des envolées, mais ce n'est pas l'essentiel du propos.

En fait la phrase qui m'a le plus choquée dans ta chronique, c'est "afin que le groupe gagne en cohésion et la musique en maturité". Si tu connais des albums plus matures et cohérents que celui-là, je suis preneur. ;)

(Maintenant, pour avoir écouté les morceaux inédits de Control Denied présents sur le bootleg "Chuck Schuldiner: Zero Tolerance I", je crois que le second album aurait effectivement été encore meilleur...)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 15h08 - (26137)
C'est pourtant connu que Chuck était un grand fan de Sortilège et du chant de Zouille (il en a beaucoup parlé lors de la promo de cet album)

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 18h15 - (26138)
Je savais que Chuck était fan de Sortilège, mais j'ai jamais lu qu'il s'agissait d'une référence pour cet album (attention je mets pas en doute que ce soit le cas). Pour faire cet chronique, j'ai pas mal consulté Empty words et je me suis replongé dans les archives que j'avais (notamment le dossier qu'avait consacré Rock Hard à Chuck).

von_yaourt: certains albums d'Iced Earth ou de Maiden me paraissent plus aboutis. De plus, tout passage de fin entre parenthèses confirme que si le groupe avait put continuer, il se serait probablement bonifier ;). J'ai entamé la rédaction de cet chronique en partant du fait Chuck voulait réaliser un classique du heavy metal. Et je pense que, malgrès de grandes qualités, ce n'est pas le cas de cet album.

DAWN
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 22h30 - (26140)
un dossier dans RockHard qui etait tout naze!!!le second album de Control Denied devait sortir il y a quelques annèès,et finalement rien,quelqu'un sait quelques choses?

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2008 à 22h40 - (26142)
Pour moi, l'album de trop de Schuldiner. Je suis fan du bonhomme, mais ses plans prog avec la voix heavy dessus, je suis resté en totale indigestion.

//
Invité
Posté le: 07/07/2008 à 00h00 - (26143)
un album magique , avec un chant , une batterie et des grattes absolument ENORMES !!!

cet album contient des morceaux qui font partis des plus grands jamais entendu !

ouais rien que ça

Paulo
Invité
Posté le: 07/07/2008 à 07h47 - (26144)
PUTAIN d'album!! rien a ajouter

death_denied
Membre enregistré
Posté le: 07/07/2008 à 09h35 - (26145)
Moi c'est dans le numéro de Rock Hard rendant hommage à Chuck que j'avais lu qu'il était fan des groupes de heavy Français et il n'y avait pas que Sortillège qui était cité. Mais je ne savais pas qu'il cherchait un chant comme ça pour CONTROL DENIED.

stanwd
Membre enregistré
Posté le: 07/07/2008 à 12h07 - (26146)
J'ai toujours aimé Death. J'ai acheté Control Denied en me doutant de ce que j'allais trouver. La chronique en ce sens est très juste.
D'un point de vue personnel, je n'ai pas accroché aux chansons et je me suis vite senti incommodé par le mélange riffs "à la Schuldinner" et cette voix qui ne colle pas à la musique. J'ai pourtant essayé d'apprécier. Je n'ai donc pas insisté et suis revenu à mes premières amours.

nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2009 à 21h14 - (26509)
je n'ai jamais trop apprécié cet album

quelques titres sont bons, mais ça coïncide avec une période où les compos de schuldiner commençaient à moins me plaire (The Sound of Perseverance... )

j'avais l'impression à cette époque qu'il essayait de coller de bons riffs, mais que les chansons perdaient un peu de leur magie...




rapace
Invité
Posté le: 16/06/2009 à 09h09 - (26770)
j'ai achete cet album des sa sortie, et le moins que l'on puisse dire, c'est la claque qu'il m'a mis.Fan de DEATH, cet album est le subtil melange de la musique de DEATH avec une voix heavy particulierement adapté aux breaks musicaux et cote torturé de celle-ci.Tim Aymar est un excellent chanteur qui a son style, et il est difficile de lui reprocher ça!

Jeff Hannimalman
IP:91.177.20.56
Invité
Posté le: 29/12/2013 à 13h12 - (30364)
En tant que grand fan de Death, j'ai acheté cet album les yeux fermés. Et quelle surprise... au début je n'ai pas du tout accroché à cause de la voix, qui me semblait en tel décalage avec la musique. Puis, à force d'écoute, je m'y suis habitué et le plaisir des compos toujours aussi grandioses ne fut plus "gâché". Du très gros boulot, comme d'hab.
Quelle tristesse que le 2e album n'ait jamais pu voir le jour...
Les autres membres l'avaient annoncé comme terminé il y a 2-3 ans il me semble. Depuis, plus rien...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker