SPHERICAL UNIT PROVIDED - Angelus (Holy Records) - 23/07/2002 @ 14h15
Il est bizarre de constater que l'utilisation du latin peut passer du ridicule au classieux suivant le groupe qui l'emploie. Si on prend RHAPSODY par exemple ça nous donne des titres du style "In tenebris" ou "Lux triumphans" et ne me demandez pas pourquoi mais c'est ridicule. Vous allez me dire que l'exemple est mal choisi puisque RHAPSODY est l'incarnation du ridicule, certes mais le latin utilisé par S.U.P. (pour ceux qui n'auraient pas compris que je parlais de S.U.P, ex-SUP, ex et futur SUPURATION) ça à tout de suite une autre gueule. Vous allez me dire que l'exemple est mal choisi puisque S.U.P. est l'archétype du metal intelligent voire même intello depuis 10 ans et ce n'est pas avec ce nouvel opus que ça risque de changer. Poursuivant dans la direction qu'il a choisi d'explorer depuis ses débute le groupe nous offre avec "Angelus" un chef d'oeuvre qui be révélera ses secrets qu'à ceux qui prendront vraiment le temps de les chercher. "Room seven" leur avant-dernière offrande sortie en 1999 nous avait montré un SUP très accessible, à la limite du commercial (enfin, tout est relatif...), un album rempli de redoutables mélodies. Avec "Chronophobia" le groupe était parti dans une autre direction, moins directe, demendant plus d'attentions et d'efforts de la part de l'auditeur, moins mélodique mais tout aussi efficace, beaucoup plus lourde et sombre. "Angelus" s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur par la noirceur et la lourdeur qui se dégage de l'ensemble de l'album mais on retrouve cependant sur "Angelus" des elements de tous les albums du groupe sans pour autant que SUP, loin de là, est l'air de stagner. on est rassuré dès les premiers accords de "Ex-animo" qui ouvre l'album et qui rèussit le tour de force de vous vriller la tête avec un simple riff de 7 notes. Faisant suite à ce premier morceau arrive une narration. Au nombre de neuf, elles séparent les 10 morceaux de l'album et sont toutes déclamées par Dany Cavanagh (Anathema) qui se sort très bien de cet exercice inhabituel et donc périlleux. "Declivis", la troisième piste confirme l'impression laissée par le premier morceau: le chant death, réduit à la portion congrue depuis le MCD "Still in the sphere" (soit dejà 8 longues années) fait ici un retour en force. Il est ici alterné avec un chant clair gothic/cold-wave différent de celui auquel le groupe nous avait habitué mais qui est également ici une véritable réussite notamment sur "Orcinus", le titre suivant mais également sur "Labi mente" ou sur l'excellent "Valefacio". L'album se termine par "Jampridem" sorte de monologue qui n'est pas sans rappeler la fin d'Anomaly autre album phare du groupe. Au niveau des textes, le groupe ne déroge pas à la recette habituelle en nous proposant un concept, qui mèle cette fois religion et science-fiction et qui est renforcé par l'histoire romancée qu'en a fait Manuel Rabasse, journaliste bien connu des lecteurs de HARD'N'HEAVY. Je ne m'étendrai pas sur l'histoire sous-jacente à "Angelus", laissant le soin à chacun de la découvrir dans le splendide (encore une tradition à laquelle semble tenir SUP) digipack dans lequel nous arrive cet album. Un des changements de ce nouvel opus se situe au niveau du cover-art. L'outil technologique a cette fois cédé sa place à la main de Thierry Petit, un artiste des plus intéréssanst dont vous pouvez consulter les oeuvres sur le site http://www.thierry-petit.com et qui a, pour cet album, illustré chacun des morceaux par un tableau. Que dire de plus ? hé bien vous inviter à consulter le site de SUP: http://www.sup.fr.fm et à venir discuter sur le chat que vous trouverez sur ce site. Voilà, si avec tout ça vous n'êtes pas encore séduit par un des groupes les plus crédibles et novateurs de la scène metal actuelle, c'est à désespérer.


Rédigé par : Sheb | 19/20 | Nb de lectures : 7364




Auteur
Commentaire
Loufi
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2002 à 10h40 - (920)
Pour une fois, je m'incline...cet album est un chef d'oeuvre d'ingéniosité et d'originalité. La note est amplement justifiée.

Uriel
Invité
Posté le: 26/07/2002 à 15h22 - (923)
Les années passant je ne msuis fait à l'idée d'être le seul mammifère francophone à trouver la musique de S.U.P. totalement dénuée d'intérêt, et c'est pas faute d'avoir essayé... Prière de prier pour mon âme et pour tout ce que j'y perd :)

Mistermo
Invité
Posté le: 31/07/2002 à 17h28 - (940)
Je suis entièrement d'accord avec la kronik et la note de Sheb pour le dernier S.U.P. Cet album est à la fois un aboutissement et la continuité d'une quête artistique réelle, pertinente et puissante. Ce qui n'est pas le cas de la plupart des groupes de métal français. Bref,on peut souhaiter et espérer une longue vie à S.U.P et à son dernier opus qui en fera naître d'autres... La seule question reste jusqu'où iront-ils ?

gpasdepseudo
Invité
Posté le: 01/09/2002 à 17h58 - (1046)
Bon, au risque de me faire bouler par un max de personnes, je trouve le dernier S.U.P. pas assez convaincant, au regard de leurs derniers albums...
Déjà, entre chaque titre, une plage narrative saoulante... Je m'en fous royalement d'autant que l'anglais, je le pige pas comme ça, donc ce remplissage m'exaspère. Je veux de la musique, pas du blablabla, du remplissage à la Soulfly. Je veux aller à l'essentiel et pas au tournicotage d'intro-synthé, de narrations dont je me fous éperdumment même si parait-il c'est pour garder une continuité de l'histoire.
Bref...
Quand j'écoute les morceaux, j'ai le sentiment ensuite qu'il y en a de bons, mais pas fignolés. Au moment où le riff accroche, pafffff, ça tombe juste après... Ceci étant, il y a quelques morceaux de bravoure comme Labi Mente, Umbrifer, Valefacio... Le reste dépend des goûts. On reconnait immédiatement le style inimitable de S.U.P. par ailleurs.
Alors qu'en conclure ? L'album est certes bon, mais personnellement je préfère Anomaly, Room 7 ou Chronophobia. Or les derniers albums de S.U.P. ne m'ont pas vraiment convaincus : un live sans public terne (où même "Bangs in my head" n'apparait pas dans le dvd !), un Anomaly version 2000 dont on peut aisément se dispenser (pour ma part je préfère l'ancienne version !), un tribute qui est très louable mais un peu fourre-tout avec plus de 30 groupes...
Point positif : comme toujours, l'effort est fait sur la présentation de l'album : une pochette superbe, en digipack. D'ailleurs, je ne me verrai jamais avec un cd de S.U.P. téléchargé sur Kazaa. Strictement aucun intérêt car S.U.P. est conceptuel avant tout.
En conclusion, je ne descends pas le groupe, l'album est BON, mais je m'attendais simplement A MIEUX ! Je l'aurai juste noté 15,5/20

Kakou
Invité
Posté le: 12/09/2002 à 20h53 - (1081)
J'avoue qu'étant fan de S.U.P.,je suis difficilement objectif...Je n'ai pas encore assez écouté "Angelus" pour entrer completement dans le trip,mais ça vient.Car c'est ça,S.U.P.,un groupe tellement inventif dans ces concepts,qu'il faut arriver a s'en impregner pour entrer dans l'histoire qu'ils nous narrent avec tant de talent et d'inspiration.Et niveau compos,ils sont "trés perso.",et ça,ça me botte.Y a pas de s.u.p.er groupes en France?!?!

damikachu
Membre enregistré
Posté le: 08/11/2012 à 19h42 - (104532)
Arf ! Je me recolle cet album pour la première fois depuis des années... sacrilège d'avoir tant attendu !

Je ne sais pas pourquoi je l'avais laissé tombé au profit de Chronophobia / the Cube / Incubation qui dans mon souvenir étaient les seuls must indémodables.

Je prends un plaisir ENORME à le ré entendre. Les narrations -je dirais, même si on comprend pas- ofrrent un petit quelque chose, une ambiance...

Les morceaux sont géniaux. Pas une once de variation de son d'un titre à l'autre mais les ambiances se succèdent, la basse est ronde et chaude et les guitares tranchantes et froides... Contraste des voies claires (très bonnes) et death... et puis le rempart contre toute lassitude, cette BATTERIE absolument géniale, même si on le savait déjà.

Ne faites pas comme moi, ne l'oubliez pas.



chaussure
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2012 à 13h57 - (104543)
il suffit d'écouter l'enchainement "valefacio" et "liberatio" pour se rendre compte que cet album, c'est comme le reste de leur disco. c'est excellent.

par contre la narration entre les morceaux m'a toujours un peu rebutée. faudrait que je prenne le temps de me replonger dedans en intégralité.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker