BITCH - Be My Slave & Damnation Alley (Metal Blade/Season Of Mist) - 14/12/2011 @ 08h03
Metal Blade n’a pas fait les choses à moitié pour offrir à l’un des tous premiers groupes de son catalogue une réédition digne de ce nom. BITCH, ce nom rappellera certainement de nombreux souvenirs aux « vieux de la vieille » même s’il a disparu du circuit depuis belle lurette. Repéré par Brian Slagel, la formation figura sur le premier volume de la cultissime compilation Metal Massacre en 1982 (aux côtés d’un certain « METALLICA »). Elle se fit ensuite rapidement connaître hors des alentours de Los Angeles grâce à son heavy rock burné et son imagerie S.M. assumée, ce qui lui valut d’ailleurs d’être l’une des cibles privilégiées du P.M.R.C. de Tipper Gore dans les 80’s. Premier groupe de heavy metal mené par une chanteuse à avoir été signé à l’époque, BITCH publia un premier E.P. ("Damnation Alley") en 1982, puis un véritable album l’année suivante ("Be My Slave", 1983), avant d’exploser en vol à la fin de la décennie.

Cette réédition se concentre logiquement sur la période faste du combo, celle de ses débuts. C’est donc une véritable page d’histoire de notre musique préférée que nous invite à (re)découvrir Metal Blade. Comme souvent lorsqu’il entreprend de réhabiliter l’œuvre de l’un de ses poulains, le label de Brian Slagel propose un produit ultra-complet. On retrouve bien entendu les deux disques précités, réunis sur un seul CD et remasterisés par Bill Metoyer au Skull Seven Studio. Celui-ci a bien dépoussiéré le son du gang de L.A. tout en veillant à ne pas le dénaturer et à conserver ce côté old school si précieux. Mené par sa sulfureuse vocaliste/dominatrice Betsy Bitch, BITCH comptait dans son répertoire nombre de morceaux accrocheurs. Les « Be My Slave », « Leather Bound » et autres « Damnation Alley » sont autant de témoignages d’une époque où le hard commençait très sérieusement à accélérer le tempo. Bien sûr, le groupe n’a jamais été réputé pour sa technicité ou l’inventivité de ses compositions, mais force est de constater que même près de trente ans plus tard, cette musique sauvage et ces textes provocateurs ne sonnent pas de manière aussi datée et ridicule que certains se plairont à le croire. Pour les fans, Metal Blade a inclus un titre inédit (« Let’s Go »), issu des sessions d’enregistrement du deuxième album, "The Bitch Is Back", paru en 1987.

L’intérêt de cette réédition, c’est également ce DVD bonus au contenu avoisinant les deux heures. Outre une collection d’extraits de concerts datant des années 1980 (dont la qualité n’égale malheureusement pas toujours la rareté), les clips de « Leather Bound » et de « Be My Slave », la partie vidéo comprend également le concert donné par BITCH au Keep It True Festival en avril 2011. Du line-up original, on ne retrouve plus qu’une Betsy Bitch ayant subi les ravages du temps mais s’accrochant à sa gloire passée, accompagnée pour l’occasion par les musiciens du groupe ANGER AS ART. Le show est plutôt correct dans l’ensemble, mais on retiendra surtout cette version habitée de « Save You From The World » dédiée au batteur Robby Settles, décédé en 2010. Cruelle vision que celle du temps qui nous rattrape, et qui nous amène à nous demander ce qui peut bien faire encore courir Betsy en 2011…
Vous l’aurez compris, cette sortie s’adresse en priorité aux nostalgiques d’une époque bel et bien révolue mais dans laquelle on replonge avec plaisir. Par conséquent, ceux qui ne connaissent pas encore l’œuvre de BITCH pourront profiter de l’occasion pour approfondir leur connaissance de l’histoire du heavy metal. On appelle cela le devoir de mémoire.

http://www.betsybitch.com/ - 218 visite(s)

Myspace - 83 téléchargements


Rédigé par : up the irons | Réédition/ | Nb de lectures : 13543




Auteur
Commentaire
Zen
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2011 à 10h28 - (99184)

Cette pochette !!!


DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2011 à 10h54 - (99185)
Oui entre le nom, le titre et la pochette...pfui...ça parle à mon petit coeur sensible!

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2011 à 17h14 - (99194)
Le W.A.S.P. au féminin. Quand j'ai commencé le metal, je voulais que toute cette scène de glamouzes/poseurs disparaisse. Et maintenant j'échangerais bien les Poison, Mötley, Cinderella et compagnie contre ces pseudos metalleux du metalcore à mèche.

Rockoholic
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2011 à 18h50 - (99196)
Et dans 20 ans tu voudras échanger les crabcoreux à mèches contre ce qui dominera le marché à ce moment là! On appelle ça le syndrome "c'était mieux avant".
Je m'en vais écouter ça tiens

HeavenNorHell
IP:81.49.168.193
Invité
Posté le: 14/12/2011 à 21h40 - (99198)
Bah moi je la trouve encore bien gaulée pour son âge la Betsy !!!

dawn
IP:82.230.36.80
Invité
Posté le: 14/12/2011 à 22h24 - (99200)
Wasp au feminin?????? tu as deja écouté les premiers albums?

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2011 à 01h19 - (99203)
Oui Wasp au féminin, regarde les clips de Bitch, je précise que j'adore Wasp. Et non, c'était pas mieux avant mais les glamouzes avaient le mérite d'être funs et un tant soit peu mélodiques.

stanwd
Membre enregistré
Posté le: 15/12/2011 à 09h24 - (99205)
@ Hammer : "et un tant soit peu mélodiques." -> carrément mélodiques, même.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker