BELENOS - Yen Sonn Gardis (Northern Silence/Season of Mist) - 07/01/2011 @ 08h36
On aurait pu craindre Belenos perdu dans les méandres de ses réenregistrements et quelque peu découragé par des prestations live en demi-teinte. Que nenni. Certes, en début d'année, Loïc Cellier a pris la décision d'arrêter les activités scéniques pour se consacrer à son nouvel opus, le premier vrai longue-durée depuis Chants de Bataille en 2006. Toujours seul aux commandes du navire, le capitaine abandonné qui pousse des hoé hoé a presque tout géré. Presque, puisqu'il a fait appel à une violoniste (un scandale que ce multi-instrumentiste ne joue pas de violon en plus de tout le reste!). Presque, parce qu'il a été épaulé par son ancien guitariste, Raphaël Fontaine, pour quelques titres (à moins qu'il n'ait réhabilité quelques anciennes compos). Presque parce que Dominig Jolivet l'a aidé de sa plume pour les textes en breton. Oui, car l'album est intégralement hurlé en breton. Mais Belenos fait les choses bien et nous livre également les traductions en anglais dans le livret, un procédé ingénieux qu'adopta Enslaved fut un temps pour être compris sans dénaturer son concept.

Adepte des éditions limitées à petits bras, Northern Silence a cette fois rangé ses boîtiers en metal au placard (l'usine de production a probablement fait faillite). Nous avons donc droit à un artwork exclusif pour l'édition digipack A5, avec une pochette signée du Britannique Martin Hanford qui a déjà exécuté des œuvres pour des Bal Sagoth (il bosse aussi pour Games Workshop, ce qui redore un peu son blason). Une fois le digipack ouvert, on retrouve le livret "normal" glissé dans le panneau de gauche et pis c'est tout. Merci Northern Silence pour ce grand sentiment de vide que tu nous laisses à chaque édition limitée (sauf Diamond Eyed Princess, mais il est clair que le groupe a géré intégralement l'édition digibook qui est la seule dispo). Sinon, entre les deux pochettes, je suis plutôt partisan du digi A5, plus fantasy et moins Photoshop que l'édition crystal. Question de goût, à vous de faire votre choix. Bon, abordons le contenu.

Yen Sonn Gardis, ce sont huit titres (et une intro) de pur Belenos. Du black pagan mêlant virulence et mélancolie dans des compositions évoluant telles des volutes de fumée ondulant vers les cieux. En gros des titres comme le projet nous en sert de puis de longues années. Vous retrouverez les riffs tranchants de Cellier, ses vocalises hurlées et ses fabuleux chants clairs, ses mélodies imparables, ses parties de batterie puissantes. Belenos reste Belenos, quelle que soit la nouvelle religion adoptée par ses contemporains. Les fans apprécieront, les détracteurs trouveront toujours le projet aussi bidon. Maintenant, on rentre dans le chipotage.

Mes griefs concernant les dernières sorties tenaient globalement sur deux points: la production trop clinique à mon goût qui renforçait le côté froid de riffs un peu trop recyclés. Pour la production, je n'irai pas vous dire que Yen Sonn Gardis bouleverse le schmilblick. Elle reste représentative des derniers albums, avec un son puissant et clair très propre. Mais... Mais... Tout d'abord, l'intrusion du violon apporte une soudaine fraîcheur fort bienvenue. Et, peut-être parce que j'étais moins en attente de l'opus du Français, cet album m'a semblé moins calculé et plus sorti des tripes. Évidemment, de nombreux moments ont un air de déjà-entendu. Mais d'autres sont très prenants, comme l'introduction à la Aeternus de "Gorsedd". Rien que ces quelques hurlements lâchés comme spontanément font penser que l'ensemble est moins pensé au millimètre.

Depuis fort longtemps, je retrouve une certaine sensibilité chez Belenos, une sensation qui me semblait avoir disparu avec le déménagement en Bretagne de son leader. Cette fois, la fureur du dieu gaulois sonne à nouveau juste à mes oreilles. Cela se joue sur un petit rien, mais Yen Sonn Gardis est la sortie qui me convainc le plus depuis Spicilège. Et ça fait du bien par où ça passe... Ça nous fera patienter encore quatre ans, le temps que Spicilège et Chants de Bataille soient réédités l'année prochaine avec des inédits...

http://www.belenos.biz - 226 visite(s)

Deux extraits sur le MySpace du projet - 223 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | 16/20 | Nb de lectures : 15481




Auteur
Commentaire
BillUrzague
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 10h47 - (90461)
Bien d'accord avec ta chronique Prince.

Pour ma part, je me suis procuré le digi A5, belle pochette, mais j'étais aussi content de retrouver l'artwork original à l'intérieur, même si ça fait un peu photoshopé comme tu dis, j'aime bien les couleurs.

Quant à la musique, j'ai adoré, ça m'a réellement pris aux tripes, en grande partie grâce aux ambiances développées grâces aux choeurs et au violon.

Ca s'écoute vraiment tout seul. Du très bon pagan.

Ma préférence au morceau Gorsedd.



V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 11h49 - (90466)
pas vraiment accroché



Ennemi
IP:77.198.246.251
Invité
Posté le: 07/01/2011 à 12h05 - (90467)
Je me suis pris le Crystal case y'a quelques semaines. Super album du début à la fin. Certains passages me rapellent Spicilège.

PdL: en demie teinte, les prestations? Perso j'ai trouvé l'an dernier qu'il était à bloc, les zikoss de Chants de Nihil et de je ne sais plus quel groupe ont bien gérré aussi. Apres, si tu dis ça car Loïc se met seul en "retrait" lorsqu'il ne joue pas, c'est un peu critiquer le caractère poli et discret du personnage. Perso j'ai trouvé que son live était bien, mais je n'en ai vu qu'un.

Antiq
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 13h59 - (90472)
Vinland. les zicos de Vinland. un groupe sur lequel Pdl aimerait se pencher...
d'accord avec Ennemi sur ce point, le personnage est assez discret (ce qui nous change...) et ne joue pas les guerriers en carton sur scène. ça dérange peut etre au niveau de la communication mais musicalement ça tient la route les shows

Berry_Bourrin
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 17h44 - (90480)
Du très bon Belenos, très bon album



slipman
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 18h49 - (90483)
moi je trouve ça trippant que loïc ai poussé le trip pagan jusqu à breihzouyer sur son album .
j'ai acheté le digi A5 et j'en suis pas mécontant .

musicalement talentueux comme d'hab . du bon BZH-metal , 16/20



D.E.P.
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 21h29 - (90485)
Très bon album.
Agréable à écouter et musicalement bien construit.

Vlad Tepes
Membre enregistré
Posté le: 07/01/2011 à 23h27 - (90490)
Je n'ai pas encore d'avis tranché sur cet opus. Mais fort heureusement Belenos ne tombera jamais comme il l'a fait avec "Chants de bataille".
Sinon, Loïc Cellier a fait autant de rééditions par souci du détail tout simplement, et pas autre chose. Et puis cela avait le mérite de mettre à la disposition de certaines personnes des opus depuis longtemps épuisés.

gridlocke
IP:83.206.236.149
Invité
Posté le: 08/01/2011 à 09h11 - (90493)
Allez, un comment inutile... jamais aimé ce groupe. même si j'ai vu en live où ça ne m'a pas non plus meurtri les cages à miel.

GzU
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2011 à 12h41 - (90497)
Je suis mitigé.
L'album est pas mal ça va sans dire, mais c'est un de plus (et l'arrivé de petit instrument pour ajouté du relief pour moi même si ça fonctionne ça ajoute rien en soit)...
Il y aurait eu un CD en moins avant celui-là je l'aurait beaucoup plus apprécié d'après moi...




Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2011 à 17h17 - (90502)
Excellent album !




Warhammer
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2011 à 23h47 - (90510)
je regrette de ne pas avoir pris le digi étant donné les commentaires élogieux à propos de ce dernier. Néanmoins très bon album de pagan. Le chant breton est je trouve un vrai plus.

GzU
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2011 à 12h33 - (90514)
Je pense que Belenos fera toujours de très bon album mais n'en fera jamais d'excellent, qui sortent du lot, de trait de génie.

Leur disco est impressionnante de qualité, de constance, etc, mais même si Spicilège est mon favoris et Errance Onirique le meilleur, il y en a pas spécialement qui sortent du lot.

Encore un groupe où il faut prendre en compte la disco dans son ensemble et pas album par album d'après moi.

Je vais continuer à suivre sans sourciller pour le prochain, mais si j'ai le même sentiment je décrocherai après.

Blodhorn
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2011 à 19h04 - (90515)
un très bon Belenos. Ce disque s'inscrit dans la tradition du groupe et apporte ses nouveautés.

efficace, varié, puissant. On sent que le leader est sérieux dans son travail.

très bon



zozo
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2011 à 23h42 - (90807)
Je suis le seul à trouver que le tout a un petit côté AETERNUS des ses passages épiques?

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 11h31 - (90823)
Heu... non, non.
Ca s'entend, et la récente reprise met d'autant plus vite la puce à l'oreille.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker