Arnaud - METAL ATTACK par GABINEASTWOOD - 6580 lectures
Depuis toujours le metal n’est pas franchement présent sur les ondes des radios nationales, au contraire des petits médias locaux et associatifs remplis de passionnés et de bénévoles qui continuent à faire rugir la bande Fm et internet grâce à leur passion musicale. Aujourd’hui c’est Arnaud, le sympathique animateur de « Metal Attack » sur Radio Cactus qui s’est prêté avec plaisir au jeu des questions-réponses pour nous parler de son émission, de ses goûts et de son expérience radiophonique.


Salut Arnaud, merci à toi de prendre un peu de temps pour répondre à ces quelques questions, tout d’abord peux-tu te présenter et me parler de ton parcours avant d’arriver à l’émission ?
Tout d'abord merci à toi de t'intéresser à une émission comme la nôtre et de nous donner un peu de visibilité.
Je m'appelle Arnaud, j'ai 33 ans je suis en couple et nous avons une petite fille de 4 ans. Avant d'arriver sur Radio Cactus, mon expérience en radio était inexistante. Cela faisait partie d'un rêve resté un peu latent dans le coin de ma tête depuis 10-15 ans, de concilier 2 passions, le metal et la radio. Un bon jour de février 2014, j'ignore pourquoi, j'ai senti que le moment était venu pour moi de franchir le pas. Sachant que Radio Cactus cherchait des bénévoles et que la station n'avait pas d'émission dédiée au metal, j'ai envoyé un mail à la radio en leur expliquant mon projet et c'est comme ça que « Metal Attack » est né.


Comment t’es-tu retrouvé à présenter « Metal Attack » ?
Comme expliqué précédemment, l'initiative est venue de moi. Sitôt le mail envoyé j'ai reçu une réponse de leur part comme quoi mon projet les intéressait. Un mois plus tard, en mars 2014, j'effectuais une formation technique car j'ignorais tout ou presque sur la manière de faire de la radio. La formation fut concluante et le 5 avril 2014, « Metal Attack » première du nom était lancée.


Qui a eu l’idée de l’émission ?
L'émission, les rubriques, les jingles, tout est venu de moi. J'avais déjà une idée très précise de ce que je voulais faire et de comment je voulais le faire. Je ne souhaitais pas me contenter d'être "un pousse-disque" pendant 2 heures mais plutôt de créer un rendez-vous dans lequel les auditeurs trouveraient quelque chose qu'ils ne trouvent pas forcément sur d'autres radios.


Quels sont tes goûts métalliques ? tu as des artistes et styles favoris ?
Mes goûts métalliques ratissent très large. Je suis à la fois fan de heavy, de thrash, de néo, d'indus, de gothic, de prog, de black, de sympho, de crossover, de pagan, de folk, de hardcore etc... et encore la liste est non-exhaustive lol. Je suis tombé dans la marmite metal en 1997 et il ne se passe pas une semaine sans que je découvre un nouveau groupe qui m'ouvre à autre chose. J'aime dire que le metal ou toute autre forme d'art est un peu comme une pelote de laine que tu défais et qui ne s'arrête jamais. Plus tu découvres et plus tu as à découvrir. Et ce qui est génial c'est que depuis que « Metal Attack » existe, les différentes rencontres que j'ai pu faire m'ont permis de découvrir une multitude de genres qui m'étaient totalement inconnus ou méconnus et ça nourrit ma culture et en même temps m'ouvre des perspectives infinies de programmation d'émission. Si je devais toutefois citer 5 groupes majeurs qui sont incontournables, je dirais Metallica, Lofofora, Pantera, Iron Maiden et Soulfly mais à bien y réfléchir je pourrais encore en citer 50 lol.


L’éclectisme est de mise durant ces deux heures, as-tu la liberté totale au niveau de la programmation ?
Laurent (arrivé dans le team « Metal Attack » en avril 2015) et moi sommes totalement libres dans la prog' et à ce titre, on met un point d'honneur à diffuser tous les types de metal. Ainsi chacun y trouve son compte et je pense que c'est ce qui fait que les Attackeuses et les Attackeurs nous apprécient et ont fait de cette émission ce qu'elle est aujourd'hui. Pour nous le metal forme une grande famille et on se doit de faire honneur à toutes celles et ceux qui la composent.


Le fait d’émettre depuis un des plus beaux villages de France (Semur-en-Brionnais) a t’il une influence sur le son qui passe durant ces deux heures ?
Pas spécialement à dire vrai. C'est évidemment toujours plus agréable d'être dans un studio avec des fleurs autour plutôt que des gratte-ciel mais cela n'influence nullement les choix de prog'. Ou alors si c'est le cas, c'est "à l'insu de notre plein gré" lol.


La radio te fixe t’elle des objectifs d’audience ? As-tu une idée du nombre d’auditeurs hebdomadaires sur ta tranche horaire ?
Nous n'avons aucun objectif d'audience et j'irai même plus loin en disant qu'à l'origine, quand j'ai créé cette émission, moi-même je ne m'étais fixé aucun objectif si ce n'est que si au moins une personne chaque soir était de l'autre côté de la radio alors j'avais gagné mon pari. A aucun moment, on imaginait que 2 ans après on en serait là. Concernant les audiences, c'est difficilement quantifiable car les sondages Médiamétrie sont payants et, en tant que radio associative, Radio Cactus n'a pas les moyens de financer ce genre de démarches. La seule chose que je peux te dire c'est que le vendredi soir entre 22h et minuit, le streaming sur le site www.radio-cactus.com enregistre un de ses pics hebdomadaires de connexions. Les podcasts sont également très écoutés.


Tu postes régulièrement des photos des disques qui t’arrivent au courrier, quelle est la fréquence de ces paquets ?
C'est assez irrégulier. Cela dépend des sorties d'album et des contacts établis en amont. Ce que je sais c'est que dorénavant, notre émission est dans "une boucle" de contacts de plusieurs attachés de presse et que, sitôt que l'un d'eux a une nouvelle sortie imminente, ma boîte aux lettres ne tardera pas à me gâter.


Tu reçois souvent des invités et pas seulement des musiciens, ce que je trouve à titre personnel très bien, comment cela s’organise t’il ?
Ca dépend des invités à dire vrai. Déjà je suis très content de voir que le fait de ne pas recevoir que des musiciens plaît car ça signifie que je suis dans le vrai. Pour moi, le metal ça n'est pas que des groupes, c'est aussi des passionnés qui se défoncent pour que des groupes puissent jouer, tourner, enregistrer ... On en revient toujours à cette notion de famille si importante.
Pour en revenir à ta question, il y a 2 types d'invités. Il y a ceux que je trouve en farfouillant un peu et que je contacte directement en me présentant et en leur disant ce que je fais et, la plupart du temps, ils sont honorés et acceptent de venir. Et il y a ceux qui viennent à nous parce que le bouche à oreilles marche très bien et que, visiblement, on fait notre travail pas trop mal lol. Une fois que le contact est établi, dans un sens ou dans l'autre, le plus dur est de caler une date qui arrange tout le monde en tenant compte des impératifs familiaux, professionnels de chacun et, évidemment, du temps de route pour certains qui peuvent venir de plus loin que d'autres.


Tu es très ami avec les organisateurs du Ragnard Rock Festival, tu les as d’ailleurs invités plusieurs fois dans l’émission et Radio Cactus est même partenaire de l’évènement, comment cela s’est-il concrétisé ?
Ca c'est juste un truc de fou. C'est déjà avant tout une sacrée aventure humaine qui va bien au-delà de la musique, de la radio et de tout le reste. A l'origine, je suis tombé sur une affiche d'un festival qui avait lieu à Chalon-sur-Saône en mai 2014. A cette époque, l'émission venait juste de démarrer et je cherchais à me faire connaître auprès de groupes et d'orgas. Sur cette affiche, il y avait 4 groupes dont un combo de hardcore Mâconnais, Drift HxC. J'ai donc contacté, via les réseaux sociaux, ce groupe et c'est la bassiste Mag qui m'a répondu. Je lui ai expliqué qui j'étais et que je cherchais des groupes à recevoir à la radio. Elle m'a dit que Drift HxC n'avait pas encore d'EP ou de démo mais que dès que ça serait fait elle me recontacterait. Plusieurs mois sont passés et, un beau jour, je l'ai recontacté pour prendre quelques nouvelles. Et c'est là qu'elle m'a dit qu'elle faisait partie d'une orga de festival et que, à défaut de pouvoir venir avec le groupe, elle me proposait de venir avec 2 amis à elle qui faisaient également partie du staff de ce festival qui se trouvait être le Ragnard Rock Fest. J'ai donc reçu Mag accompagnée d'Andrea et Franco en février 2015 et ça restera comme un moment clé de la jeune histoire de « Metal Attack ». J'ai ensuite été invité au RRF 1er du nom, on est devenu très proche et de fil en aiguille ils nous ont proposé d'être les animateurs de la webradio qui sera en direct du Ragnard 2016 du 21 au 24 juillet prochains. Cette radio sera accessible via radionomy et elle s'appellera la Radio Ragnard Fest. On sera 3 à s'en occuper: Laurent et moi assistés de François, autre animateur de Radio Cactus, et on est très très fier de ça car, pour un petit média comme nous, c'est une vraie reconnaissance.


Tu as des groupes ou personnalités que tu rêverais de recevoir ?
J'ai une liste infinie de groupes que j'aimerai recevoir mais, déjà, d'avoir pu accueillir plus de 25 groupes ou orgas, d'avoir pu réaliser des phoners avec des gars comme Antony (Headcharger), Shawter (Dagoba), Yann (Mass Hysteria), Reuno (Lofofora), Kemar (No One Is Innocent), d'avoir tissé des liens forts avec Elodie d'Ellie Promotion (attachée de presse d'une vingtaine de groupes), Pierre (d'Enorme TV), d'avoir été sur la liste des VIP lors de la venue de No One Is Innocent à la Cave à Musique et avoir interviewé Kemar dans les loges et d'avoir été désigné comme étant l'équipe qui gèrera la Radio Ragnard Fest; représentent des satisfactions inestimables alors quoi qu'il arrive, on a explosé nos objectifs et ce depuis très longtemps.


Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu es aux commandes de « Metal Attack » ?
Il y en a pleins. Mais la plus grande satisfaction c'est d'avoir gagné la confiance du milieu. Récemment, un groupe Roannais, Nightmares &nd Comedy, a changé de chanteuse. Ils ont gardé le secret de son identité plusieurs mois et c'est chez nous qu'ils ont révélé son nom (Carole, également chanteuse de Bel O Kan, groupe Lyonnais) et qu'ils ont décidé de l'officialiser. Rien que ça, c'est vraiment un signe de reconnaissance que, ce que l'on fait, on le fait bien. Des Attackeuses et des Attackeurs nous ont dit qu'on les avait réconciliés avec le média radio, ou qu'en nous écoutant ils avaient l'impression d'être à une soirée entre potes et c'est le genre de remarques qui est très gratifiant. Laurent et moi avons essayé de créer un univers à nous avec des expressions particulières, des rendez-vous réguliers et quand tu te rends compte que des personnes se mettent à utiliser ses termes là, tu ne peux qu'être honoré et satisfait. Quand des orgas d'événements (Ragnard, Koolosfest ou Bloody Noise) te demandent de leur transmettre un logo pour être sur l'affiche de leur event, c'est une vraie récompense. Maintenant c'est sûr que la centième émission, qui a eu lieu le 15 avril dernier, où on a reçu le groupe Slovenly World, l'orga du Ragnard et l'association Koolos Of The Band restera comme un moment très fort.


Y’aura-t-il de la nouveauté ou des modifications pour la nouvelle saison de l’émission à la rentrée ?
Pas nécessairement mais on a déjà des rendez-vous qui vont être certainement très passionnants. On a obtenu une accréditation pour interviewer Le Bal des Enragés lors de leur venue, le 23 septembre prochain, pour le festival des Poules à Crêtes à Fourneaux (42). On prépare une émission spéciale avec 7 auditrices et auditeurs qui viendront animer avec nous suite à un concours que l'on a organisé sur notre page Facebook « Radio Cactus Metal Attack ». Ca nécessitera une vraie organisation car certains viendront de loin (Oyonnax ou Metz par exemple). Et puis on est sur un projet assez fou et qui, je pense, sera inédit sur une radio française mais je ne préfère pas en parler de peur de trop en dire. Ce qui est sûr c'est que si l'on y arrive, on fera exploser biens des barrières et biens des codes.


Comment vois-tu le manque de visibilité de notre genre musical favori dans les médias, et l’état de la scène française actuelle ?
Franchement ça ne me gêne pas, au contraire. En effet, je sais pertinemment que, si des grands médias généralistes s'essayent à parler de metal, ça sera mal fait ou alors rempli de clichés et d'idées préconçues. Donc autant garder le metal pour les médias qui maîtrisent le sujet, ça évite les polémiques stériles. Concernant la scène française, je suis très étonné par certains commentaires négatifs. Il y a de très bons groupes français, encore faut-il se donner la peine de les chercher. On est de plus en plus dans une ère d'immédiateté. Si tu n'as pas tout tout de suite ça ne va pas. La musique, faut parfois la chercher et en France on a une quantité non négligeable de très bons groupes et de tous les genres, il faut simplement fouiller pour trouver des pépites.


As-tu une référence radiophonique (animateur, émission …) ?
J'en ai 2 qui sont, et de loin, des animateurs qui m'ont influencé et pour plusieurs raisons. Il s'agit de Francis Zégut et Pierre Janaszak (ce dernier étant le Pierre d'Enorme TV mentionné plus haut et que j'ai eu le plaisir d'interviewer par téléphone). Ils sont pour moi des références parce qu'ils savent de quoi ils parlent, ils sont plus que de simples animateurs. Ils ont su créer une relation avec les auditeurs, une proximité, un vrai univers qui leur est propre et ce sont ces 2 animateurs qui, en les écoutant, m'ont motivé à me lancer. Quand j'ai démarré en avril 2014, j'avais découvert « Bring The Noise » (sur Ouï Fm – NDLR) et Pierre depuis 6 mois et, pour diverses raisons, je me suis un peu reconnu en lui. On est presque du même âge, on a pris de plein fouet la déferlante néo-metal avec Korn, Deftones, Coal Chamber etc et quand je l'ai interviewé par téléphone, ça m'a conforté dans le fait que ce qu'on faisait avec Laurent était plutôt pas mal. Quand un animateur comme Pierre te dit que ce que tu fais est bon, que l'animation est bonne et que la playlist est de qualité, forcément ça touche. Pour Francis Zégut, c'est autre chose. On est tous plus ou moins des enfants de Wango Tango ou de Blah Blah Metal (émission qu'il présentait sur MCM dans les années 90) et forcément on lui doit des expressions cultes, on lui doit une manière de voir la musique et le mélange de lui et Pierre contribue à faire ce que « Metal Attack » est aujourd'hui.


Que peut-on te souhaiter pour le futur ?
Que l'aventure « Metal Attack » dure encore très longtemps, que nous continuions à faire de cette petite émission sur une petite radio un moment privilégié pour les Attackeuses et les Attackeurs. Et comme je l'ai dit lors de la 100ème, rendez-vous pour la 1000ème pour faire une teuf de fou lol. Et je terminerai en te remerciant très chaleureusement pour m'avoir donné la parole. Restons unis pour lutter contre le formatage qui ne cesse de gagner du terrain.

Ps : « Metal Attack » tous les vendredis de 22 h à Minuit sur « Radio Cactus » (92.2 en FM dans le 71, 42 & 03) ou via www.radio-cactus.com
https://www.facebook.com/radio.cactus.metal.attack


Auteur
Commentaire
Caesar
IP:176.189.101.1
Invité
Posté le: 26/06/2016 à 21h24 - (2011)
Sérieusement, mettre LOL dans une interview...du coup, je n'ai pas lu jusqu'au bout !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker