- THE NEGATION - TRACK BY TRACK par VSGREG - 3603 lectures
VS vous invite à découvrir le second opus de THE NEGATION intitulé "Memento Mori" qui sera disponible via Kaotoxin.

Produit au Hybreed Studio (Temple of Baal, Glorior Belli ...), "Memento Mori" propose dix titres d'un Black Metal lourd, intense et sombre.




Titre de l'album :
Agarash : On dit que dans la Rome antique, la phrase était répétée par un esclave au général romain lors de la cérémonie du triomphe dans les rues de Rome. Debout derrière le général victorieux, un serviteur devait lui rappeler que, malgré son succès d'aujourd'hui, le lendemain était un autre jour. Le serviteur le faisait en répétant au général qu'il devait se souvenir qu'il était mortel, c'est-à-dire « Memento mori ».
A.S.A : Le concept est très important pour THE NEGATION, le choix du titre l’était également. Il permet de rappeler à nos élites que malgré leur pouvoir et leur argent, elles sont loin d’être immortelles ... mais cela est aussi valable pour chacun d'entre nous.


Artwork :
A.S.A : Pour le visuel du premier album, nous avions souhaité exprimer l'emprisonnement de l'homme par les dogmes, la finance et l’oligarchie de façon plus générale. Nous avons illustré l'homme contrôlé. Le personnage était maintenu enchaîné et retenu en bas avec la trimurti au-dessus de lui comme signe de son évolution, inaccessible. Sur la poitrine est gravé le symbole qui englobe les différentes religions et qui symbolise cet encrage.
Pour le nouvel album, nous avons fait évoluer ce signe que l’on retrouve dans la pochette en représentant également les sociétés élitistes qui nous gouvernent. Pour la cover en elle-même, notre ambition était de passer au niveau supérieur. Se mettre au niveau de l’élite en elle-même. La représenter elle, et plus l’homme. Pointer du doigt la « bête » qui le contrôle.
L’homme moderne attend patiemment son heure dans la lumière glacée de l’abattoir, avili par la propagande. L’homme est enchainé, surveillé, contrôlé par les médias, par les politiques (eux même à la solde des puissances supérieures), les dogmes, les fanatismes… C'est cette bête que nous avons illustrée sur la cover. Celle dont parlaient Huxley et Orwell. Notre monde est gangréné, en putréfaction, sans espoir d’une amélioration qui ne viendra certainement pas sans révolte.
La société se consume dans la médiocrité de l’humanité, continuellement alimentée par la société de consommation et de divertissement. Nous avons une rage et un mépris total envers l’homme faible, asservi et passif.
Metastazis que l’on ne présente plus au vu de son travail avec les plus grands a su exprimer ce contrôle oligarchique et élitiste. Plein et complet en donnant vie à cette entité contrôleuse.



Production / Studio :

A.S.A : Nous avons délibérément choisi de retourner en studio Hybreed afin de garder une certaine continuité avec le précédent. Cette première expérience capitalisée a servi à affiner certains aspects du processus d'enregistrement, mais de façon tout à fait marginale. Andrew G. Nous connait, il a donc réussi à retranscrire ce que nous souhaitions communiquer en terme d’ambiance.

Musique, Cinema/DVD, livres, jeux ?
A.S.A : Pour moi, c’est superflu de parler de cela. L’écoute et la découverte doivent rester intuitives, irréfléchies, immédiates sans se poser de question sur ce qui nous influence ou pas, l’état d’esprit sur le moment... Ce qui compte est la rage et le message que nous avons pu passer. Je pense que le visuel, le concept et la musique se suffisent à eux-mêmes.



Track by Track :

Agarash : The true enemy : La violence et le sadisme de nos élites qui nous exploitent.
Agarash : Sacrifice the Weak : Ce texte parle de la période ou l'humanité, gonflée comme un ventre malade, a cours de pétrole, d'eau et de terres fertiles commencera sa longue agonie. Les guerres irrémédiables pour exploiter les dernières ressources entraîneront de scènes de violences auxquelles ne nous sommes, pauvres occidentaux autocentrés, plus habitués. Les plus faibles, exploités, affamés, malades mourront inexorablement...
Thanathoath : Parasite fall : des organisations profitent des systèmes qu'ils ont créés pour jouir de privilèges sur les autres. Nous vivons cependant depuis tellement longtemps sous leur joug que nous serons obligés de nous blesser pour les atteindre.
Agarash : A prayer for those I will have to kill : que ressent-on lorsque notre survie et celle de nos proches ne dépendent plus que de la mort des autres ?
Thanathoath : Faith in god's corpse : Actuellement les croyances archaïques des religions monothéistes deviennent intellectuellement de plus en plus absurdes au vu des avancées actuelles tant au niveau spirituel que scientifique et philosophique. La stupidité de leur extrémisme le démontre également à chaque instant.
Pourquoi tant de personnes continuent à prier un cadavre de Dieu? Par habitude ou faute de mieux.

Thanathoath : End of cycle : Nous sommes à l'aube d'une fin de cycle de nos sociétés modernes. Nous vivons dans un monde fini comme si nous avions des ressources illimitées. L'écroulement de nos sociétés entrainera l'écroulement de toute sa structure pénale qui permet de protéger des nuisibles. Débarrassés de cette justice à 2 vitesses nous pourrons régler nos comptes.

Agarash : Visions of doom : en cas d'effondrement de nos sociétés modernes, nous pourrons exprimer pleinement nos instincts violents et meurtriers pour survivre. Nous serons alors bien plus en accord avec ce que nous étions auparavant et que nous sommes toujours au fond de nous.
Agarash : Résistance : chaque homme doit trouver au fond de soi-même, la volonté de résister et de donner un sens à sa vie.


Auteur
Commentaire
Demaquillator
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2015 à 10h46 - (1645)
Mémorable interview ! Et la rage de l'album qui va avec !!!!



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2015 à 13h39 - (1646)
Excellent tout ça !! Et l'album est une grosse tuerie en + !



Deadpool
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2015 à 15h03 - (1647)
Cette pochette me fait furieusement penser à l'un des boss de Sonic & Knuckles.

Voilà voilà.

xanator
IP:80.215.161.159
Invité
Posté le: 08/06/2015 à 15h09 - (1648)
Ahahah Deadpool ! Elle pete bien cette pochette en tout cas. Pour une fois que j'aime bien une cover de metastazis. Il avait tendance à tourner en rond.

Dodheimsbar
IP:31.6.24.44
Invité
Posté le: 08/06/2015 à 15h39 - (1649)
Excellent. Plus mûr que le premier. Vraiment très très bon. Les ambiances sont terribles.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2015 à 16h05 - (1650)
Cette pochette me fait penser à une sorte de relecture du "Prodigal Sun" d'Afflicted.

Quant à l'interview, même urgence que dans la musique !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker